Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MOTEURS MONO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
phil!!59



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: MOTEURS MONO   Sam 18 Juil 2009 - 8:51

Bonjour
Quelles differences il y a t il entre un moteur mono 220volts a condensateur permanent et condensateur mis hors service aprés demarrage du moteur ?

Merci

Phil
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: MOTEURS MONO   Sam 18 Juil 2009 - 9:33

Bonjour
Différences en terme de construction , ou d'utilisation ?
Si LABOBINE passe par là, il sera le mieux placé pour en parler .

Pour moi, il s'agit de deux techniques de construction différentes,
avec si je me souviens, la technique du condensateur de démarrage permettant un plus fort couple au démarrage.

Attention, ces solutions ne sont pas interchangeables , car la technonogie de l'enroulement de démarrage, et du condensateur de démarrage sont différentes. Il s'agit bien de 2 moteurs différends.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paulo



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: MOTEURS MONO   Sam 29 Aoû 2009 - 11:33

Salut,

Un moteur mono à condensateur permanent, est à l'origine un moteur triphasé, qu'on utilise en mono avec un condensateur, qui crée un 2nd phase déphasé de la 1er.

Solution boiteuse, car le déphasage réelle entre deux phases est de 120°, hors un condensateur ne déphase que de 90°.



Un moteur mono à condensateur de démarrage est en fait un moteur dit à bobine auxiliaire.

La bobine auxiliaire est la pour permettre le démarrage du moteur, lui donner un élan (tu peux très bien t'en passer en lançant le moteur à la main).

On branche un condensateur pour que la bobine auxiliaire soit déphasé des deux bobines moteur, ce qui créé un champ tournant et lance le moteur.


Dès que le moteur est lancé, il y a un contact centrifuge qui coupe la bobine auxiliaire.

On n'est pas obligé de la couper (le moteur marcherait quant même), mais si la bobine est toujours alimentée il y a consommation de courant pour rien, et un effet joule (chaleur)

Voila pourquoi on la coupe.

Souvent ces moteurs sont bi tension : 110 / 220 V

On couple les bobines moteur en série ou en parrallèle.

Suivant le branchement du condensateur, on inverse le sens de rotation.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: MOTEURS MONO   Sam 29 Aoû 2009 - 14:22

Citation :
Bonjour

Comme je le disais par ailleurs, ce site est spécifiquement consacré l'ELECTROTECHNIQUE , et ses membres sont des professionnels, ou futurs professionnels. Les réponse se doivent d'être rigoureuses, mais celà ne préjuge pas du niveau de la réponse.

Dans le cas présent, il s'agit sans doute d'une question qui tracasse l'esprit de notre ami phil!!59.

Pour ce qui est de :
Citation :
Un moteur mono à condensateur permanent, est à l'origine un moteur triphasé, qu'on utilise en mono avec un condensateur, qui crée un 2nd phase déphasé de la 1er.
Solution boiteuse, car le déphasage réelle entre deux phases est de 120°, hors un condensateur ne déphase que de 90°.


C'est faux, et il ne faut pas dire celà parceque certains moteurs de petite puissazce supportent cet artifice

Un moteur TRIPHASE est conçu avec un bobinage triphasé, qui, alimenté en triphasé ( 3 tensions déphasées de 120° ) crée un champ tournant entrainant le rotor. Aucun artifice à prévoir.

Un moteur DIPHASE est conçu avec un bobinage diphasé, qui, alimenté en diphasé ( 2 tensions déphasées de 90°) crée un champ tournant entrainant le rotor. Aucun artifice à prévoir.

Si on réalise un moteur MONOPHASE avec un bobinage monophasé, et que on l'alimente en monophasé, il y aura création d'un CHAMP PULSANT, qui va se décomposer cen 2 champs tournants, égaux, mais de sens inverse.

Le moteur ne démarera pas, par contre si on l'entraine manuellement dans un sens, celà va favoriser son accrochage sur le champ tournant correspondant, et le moteur va démarrer , et fonctionner.

Comm ce n'est pas pratique, il a fallu trouver des artifices .

Pour de trés petits moteurs, qui n'on pas besoin de beaucoup de couple au démarrage, il suffit de créer une dissymétrie dans ces 2 champs tournants.
en général c'est réalisé grace à une spire de "fragger" , ou d'autre solution déformant le fllux magnétrique.

Mais en pratique, il faut avoir du couple au démarrage, et même quelquefois beaucoup ( compresseurs, forte inertrie mécanique, ..)

Les solitions technique tendent soit vers une ressemblance avec un moteur diphasé (2 enroulements identiques) , soit vers un enroulement annexe ( plus impédant ).

Voici un lien qui peut être intéressant ..
http://webelec.waika9.com/robertg/motmono.html#PASCD

Mais pour plus de technique ,
http://www.scribd.com/doc/8661697/Moteurs-Monophases

Mais de façons pratique, c'est le constructeur qui impose le type de conception :
- Condensateur Permanent , (le plus simple à réaliser),
- Condensateur de démarrage , qui nécessite un contact centrifuge interne, ou un contateur de démarrage approprié avec coupure du circuit capacitif.
- Ou les deux jumelés (pour de trés forts couple de démarrage).

Mais attention, les condensateurs ne sont pas du même type , et ne sont pas interchangeables,
Les Condensateurs permanents doivent supporter 400/450 V AC , les autres seulement 250 V .

Pour résumer, c'est un peu comme les voitures, il y a les Traction, les Propulsion, les 4 roues motrices ... chacune ayant leurs avantages et leurs inconvénients .

Maintenant si Phil!!59 veut nous préciser sa question, on pourra certainement faire une réponse lus appropriée.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Elec_MB



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: MOTEURS MONO   Sam 29 Aoû 2009 - 22:38

Bonsoir,
Autant que je sache, la différence parmi ces deux types de moteurs est visible pour les puissances importantes.
Le moteur à condensateur permanent (biphasé) d’une puissance importante demande le condensateur important. Moteur (monophasé) à condensateur de démarrage de la même puissance demande le condensateur beaucoup plus faible dont le rôle n’est que créer un couple de démarrage minimum possible à vide. Pour cette raison l’enroulement principal occupe 2/3 du stator, alors que l’enroulement de démarrage - 1/3.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTEURS MONO   Aujourd'hui à 11:31

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTEURS MONO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moteurs Mono et Tri : Surcharge
» MOTEURS MONO
» Les moteurs triphasés en monophasés: éclaircicements de LABOBINE...
» histoire de moteurs
» Photos moteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: L'électricité en général :: Lois fondamentales de l'électricité-
Sauter vers: