Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nature étincelle d'un moteur courant continu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Einstein



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Jeu 10 Sep 2009 - 16:51

Bonjour à tous,

Je souhaiterais savoir où puis-je trouver un document répertoriant les différents types d'étincelles que l'on peut appercevoir lors d'un défaut sur un petit moteur DC (type électroménager)??

Je vous remerci d'avance pour votre aide.

Cdlt
Albert
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Ven 11 Sep 2009 - 19:56

Bonsoir,

Je ne suis pas sur que le moteur dont vous parlez soit un moteur à courant continu. Il s'agit certainement d'un moteur universel. Pour avoir fait un peu de bobinage pendant mes années d'études, ils constitués de la même façon. Les étincelles que vous constatez sont normales à mon avis (jusqu'à tout de même une certaine limite). Si elles font le tour du collecteur, soit la pression des charbons est incorrecte, soit les lames du collecteur sont usées et méritent d'être surfacées. Les étincelles que vous constatez sont des étincelles de commutation au passage du balai d'une lame de collecteur à l'autre.
Si vous appercevez des étincelles ailleurs, c'est mauvais signe votre moteur est entrain de rendre l'âme.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Einstein



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 8:46

Merci pour votre réponse. Je suis sur que c'est un moteur à courant continu car il est alimenté à travers un pont de diode. Pour ma part c'est surment la pression des charbons alors merci.

Savez-vous s'il existe des documents permettant de savoir quel type d'étincelle correspond à quel type de défaut? Suivant la couleur de l'étincelle, sa localisation...

Merci encore.

Cdlt
Albert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 9:35

Bonjour les amis,


Le meilleur reste encore une photo ou un film pour découvrir les étincelles en question...

Maintenant en électroménager , je rejoins les propos d'Electron libre sur un moteur universel (en grande majorité distribuée)..

Les moteurs à courant continu coûtent chers et les équipementiers économisent sur les fournitures internes généralement.Ils ne positionnent pas de tels moteurs pour les appareils portatifs et en électroménager.

Pour mémoire, un moteur uiversel a son induit et inducteur en série.. Nous retrouvons en montage de moteur à excitation en série..

Même si son montage reste proche d'un moteur à courant continu , sa structure interne est différente sur un plan technologique (circuit magnétique intégralement feuilleté).
Ce type de moteur peut être alimenté en continu ou en alternatif aussi contrairement au machine à courant continu qui prennent le schéma de l'excitation série.

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Einstein



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 11:10

Okay okay. Je m'incline !!

Sinon pour ma derniére question vous avez une réponse? A propos d'un document permettant de savoir quel type d'étincelle correspond à quel type de défaut?

Merci les gars.

Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Robert 64



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 68
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 11:26

Einstein a écrit:
Okay okay. Je m'incline !!

Sinon pour ma derniére question vous avez une réponse? A propos d'un document permettant de savoir quel type d'étincelle correspond à quel type de défaut?

Merci les gars.

Cdlt
En fait, il a existé des méthodes et des critères pour juger de la qualité de la commutation des machines CC et universelles .La tenue des balais et des collecteurs étant le soucis principal . La note de commutation dépendait de la longueur de la partie lumineuse sur la largeur du collecteur, exprimée en % ,la couleur et l'épaisseur de cette zone lumineuse et la présence ou non de "filantes" . Cette cotation,un peu subjective était faite par des gens qui "avaient pas mal de bouteille".
La qualité de cette commutation dépend de beaucoup de paramètres, outre les qualités mécaniques des balais et du collecteur, de la tension sous lame au moment du changement de lame , du calage des balais ,de la stabilité de la ligne neutre surtout à faible champ,des ondulation du flux inducteur,de la vitesse etc...
Il a du exister des tables qui indiquent ces critères ,mais il faudrait retrouver un motoriste retraité . De mémoire, je me souviens que "60 % , 1,1/4 "c'était très bon "1,3/4 100% avec des "filantes"", le flash n'est pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 11:33

Bonjour les amis,


La Bobine connaît très bien les moteurs sur un plan technique et pratique aussi..

Il pourrait nous apporter des compléments en ce sens..

Effectivement Robert64,tu me rappelles des souvenirs d'électromécanicien lointains avec ton message..

Il existe des pratiques et des termes qui se perdent dans le temps malheureusement..

Au passage quelle est la puissance du moteur ?

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Robert 64



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 68
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 14 Sep 2009 - 11:39

J'ai trouvé ce vieux document ,orienté machines de traction :
http://www.iec-normen.de/previewpdf/info_iec60638%7Bed1.0%7Db.img.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Einstein



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Ven 18 Sep 2009 - 8:23

C'est un moteur DC 230 V.

Okay merci pour la doc. Savez vous si je peuxtrouver un truc du même style mais avec des photos???

Cordialement,
Albert
Revenir en haut Aller en bas
LABOBINE
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 71
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Ven 18 Sep 2009 - 20:37

Bonsoir,
Parler d'étincelle dans un moteur m'agace un peu.
Un bon moteur ne fait pas d'étincelles, donc parler d'étincelles (et pourquoi pas de flamme tant qu'on y est) est signe d'un défault quelque part.
Les étincelles peuvent être provoquées par :
- un induit mal équilibré
- une mauvaise qualité des balais
- un jeu trop grand dans les porte-balais
- une pression trop faible due à un mauvais ressort
- un défault dans l'induit
- un défault dans les inducteur si ceux-ci sont bobinés
Je signale qu'un moteur à aimant permanent est un moteur à courant continu.
Pour voir si vos "étincelles" sont "normales" et de belle couleur, sans appareil de contrôle, il n'y a qu'une solution c'est de voir à l'oeil nu (moteur bébranché) la couleur du collecteur :
elle doit être totalement uniforme sur chaque lame et de la couleur du charbon des balais, dans ce cas-là seulement vous pouvez dire que la couleur de vos étincelles est normale.
Si vous avez une ou plusieurs lames du collecteur qui changent de couleur vous comprendrez par déduction que vos étincelles ne sont pas normales et qu'à ce moment-là il y a un des défaults que je viens de vous énumérer plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/rebobinagebobinage/home
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Sam 19 Sep 2009 - 11:30

Bonjour les amis,


Les approches de LABOBINE apportent de nouvelles données pratiques..

Juste une chose au dela de la sémantique, le moteur universel (circuit magnétique totalement feuilleté pour le moteur universel) n'est pas technologiquement comparable me semble t'il à un moteur à aimant permanent..

Ce moteur universel peut être alimenté par des sources alternatives ou en continu alors qu'une MCC reste strictement alimentée en continu.

Pour un moteur à excitation série (MCC) que nous aurions alimenté par une source alternative provoquerait des échauffements à forts risques en interne !

Maintenant, nous pouvons parler de création d'arcs électrique dans le cas précisés..liés à une usure des matériaux et aux déplacements des matières (amorçages)..par exemple ?

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Robert 64



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 68
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 21 Sep 2009 - 11:03

Cher Labobine ,



Je ne suis pas tout à fait d’accord :

D’abord, il est clair qu’on parle ici de machines continues à collecteur mécanique. Les machines dites continues « brushless », en fait des machines synchrones avec l’onduleur électronique plus ou moins intégré ne sont pas concernées.

La « commutation noire », sans aucune étincelle est le rêve de tout motoriste. Malheureusement, dans la plupart des cas, il faut accepter la présence d’étincelles plus ou moins intenses sous les balais : il faut donc « faire avec », la grande question étant de savoir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.

Hormis toutes les causes liées à la mécanique du balais et du collecteur il y a aussi des causes électriques :

D’abord, le balai recouvre 2, parfois 3 lames et un courant s’établit entre les sections d’induit mises en court circuit. Ce circuit étant inductif, il y a une étincelle de rupture lorsque le balai quitte la lame.

Normalement, on peut l’éviter par un calage précis de la ligne neutre. L’ennui est que ce réglage n’est bon que dans un sens et qu’il faudrait le changer quand on change de sens de marche, ce qui n’est bien sûr pas possible. Le problème est le même de traction à freinage.

En pratique, le bon réglage de la couronne porte balais est celui qui donne le moins mauvais résultat pour tous les points de fonctionnement.

Le problème est aggravé par les fonctionnement à faible champ (shuntage) où la réaction d’induit devient prépondérante et vient perturber encore la ligne neutre. La disposition d’enroulements de compensation et de pôles auxiliaires de commutation, si elle arrange la situation, ne règle pas complètement le problème.

Les ondulations de flux causées par les hacheurs de pilotage vont également dans le mauvais sens.
Bref, la ligne neutre ne l’est jamais vraiment et tend à se « balader » un peu.

En gros pour la traction, une ligne lumineuse blanche/bleue (surtout pas jaune) sous les balais est considérée comme une bonne commutation.

J’ai eu à expertiser des machines livrées en 73 (métro de Santiago) qui ont depuis parcouru plus de 4 millions de Km, et la tenue des collecteurs est remarquable.

Pour l’aspect du collecteur on recherche la création de la fameuse « patine » brune, signe que la machine commute bien et vivra longtemps.

Mis à part l’aspect de l’étincelle, toujours un peu subjectif, un bon indice est la mesure de la tension entre lames. J’ai vu faire ça « à la sauvage » avec deux crayons, un Métrix et une paire de gants caoutchouc !

Les machines dites « universelles » commutent forcément mal, à cause de l’ondulation du champ qui fait une ligne neutre plutôt floue. Elles ont été toutefois été utilisées en traction sur des réseaux à basse fréquence (16 Hz 2/3) par nos confrères d’outre Rhin.

Ce choix, judicieux à l’époque leur coûte maintenant très cher.
Revenir en haut Aller en bas
LABOBINE
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 71
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 21 Sep 2009 - 19:46

Bonsoir,
Mais c'est que Robert va me chercher du poil sur l'oeuf ? Moi je parle tout simplement du matériel courant rencontré par le particulier, mais évidemment si on veut aller beaucoup plus loin en technologie on risque d'en faire un roman et on sera beaucoup trop loin du moteur d'électro ménager de notre ami Einstein.
Mais dites moi robert 64, on ne dit plus éboueur, on dit technicien de surface, alors étincelle ne pourrait pas devenir plutôt "Arc de commutation" ? Je regrette mais le mot étincelle est toujours pour moi = feu = grillé. Je peux aussi vous faire rire quand un jour un client m'a amené un moteur asynchrone triphasé étanche sur lequel il avait vu des "étincelles" aux balais.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/rebobinagebobinage/home
Pap's



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Lun 21 Sep 2009 - 21:50

bon dsl j'ai pas lu toutes vos réponses , mais pour ma pars un MCC ou un moteur universel c'est presque la même chose et sa ne serait pas les balaits qui provoquent ceci .Enfin en tout cas ceci est tout a fais normal mais juska une certaine limite quand mm
Revenir en haut Aller en bas
Robert 64



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 68
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Mar 22 Sep 2009 - 9:55

LABOBINE a écrit:
Bonsoir,
Mais c'est que Robert va me chercher du poil sur l'oeuf ? Moi je parle tout simplement du matériel courant rencontré par le particulier, mais évidemment si on veut aller beaucoup plus loin en technologie on risque d'en faire un roman et on sera beaucoup trop loin du moteur d'électro ménager de notre ami Einstein.
Mais dites moi robert 64, on ne dit plus éboueur, on dit technicien de surface, alors étincelle ne pourrait pas devenir plutôt "Arc de commutation" ? Je regrette mais le mot étincelle est toujours pour moi = feu = grillé. Je peux aussi vous faire rire quand un jour un client m'a amené un moteur asynchrone triphasé étanche sur lequel il avait vu des "étincelles" aux balais.
Ben tiens !
J'ai juste voulu rappeller cet aspect ,un peu oublié . C'était l'époque où les motoristes étaient un peu "sorciers"
Pour ce qui est des moteurs électroménagers ,ceux à collecteur commutent assez mal à cause de leur principe de machine universelle et aussi parcequ'ils sont réalisés à prix très "tirés". J'avoue que sur certains moteurs ,j'aurais du mal à savoir si l'arc est normal ou pas . Comme disait un de mes collègues : "Bah ! tant que ça ne fait pas le tour ..."
Les étincelles dans une machine à cage ,j'ai déjà vu ça et je confirme :"mauvais présage !" :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Mer 23 Sep 2009 - 16:25

Bonjour les amis,


Il faut surtout que l'on se comprenne entre techniciens ou ingénieurs comme vous le sentez..

Ce qui est fort intéressant , c'est aussi d'entendre des anciennes expressions comme étincelles.

Ce terme que je note maintenance arc (peut être par défaut) , me ramène d'anciens souvenirs de mes débuts en électromécanique..

Il faut retrouver dans vos expressions des résultats perdus en leur redonnant du sens technique et technologique.

Maintenant votre participation apporte une sérieuse animation pour les moteurs industriels et domestiques..

Merci à notre amis Enstein mais aussi à vous deux Robert64 et Labobine..

Pour information Labobine , les avis restent partagés par les auteurs de livre sur les moteurs universels et une MCC !!! Je me demande si les deux parfois ne sont pas confondus d'où une erreur juste ou fausse au final !

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nature étincelle d'un moteur courant continu   Aujourd'hui à 8:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Nature étincelle d'un moteur courant continu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moteur a courant continu
» Démarrage non réussi d'un moteur à courant continu
» Commande de moteur 24V courant continu
» Machine à courant continu
» électro aimant en basse tension et courant continu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Moteur (MAS, MS, MCC,...)-
Sauter vers: