Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "foisonnement" et norme NF C 15-100

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ultim'Atom



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 27
Localisation : Vosges

MessageSujet: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Mar 23 Fév 2010 - 17:04

Bonjour à toutes et à tous, je suis à la recherche de la provenance d'une mystérieuse formule concernant le foisonnement pour la puissance des prises de courants; (0.1+(09/N))*3300

Cette formule m'a été donnée par un gars du bureau d'étude me certifiant qu'elle proviend de la NF C 15-100
J'ai un peu de mal personnelement à comprendre cette formule qui dit en claire "plus on a de prises moins on consomme..."

Fin voilà si y'a quelqu'un qui saurait quelque chose là dessus, je lui serait gré de m'éclairer.

D'avance, merci.
Ultim'Atom
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Mar 23 Fév 2010 - 17:44

Ultim'atom, bonsoir.

Dans la NFC 15-100, il y a parfois des mystères et des formules qui parfois proviennent de l'empirisme (Exemple l'intensité admissble dans les canalisations. La formule développée dans la CEI 287 est tellement compliquée que tout le monde se refuse de l'empoyer) ou tout simple de l'expérience acquise au cours des ans. Dans certains cas, il ne faut pas trop se poser de questions.
La formule que vous indiquez dans votre question ne figure plus dans la NFC 15-100 de décembre 2002. Dans les éditions précédentes, elle s'écrivait tout simplement :
f = [0,1+(0,9/N)]. Le 3300 est une invention pure et simple. Il n'y a pas que prises 16A, il y en a bien d'autres. Comment faites vous alors avec des PC 32A ou 63A. Le 3300 c'est quoi ?
Aujourd'hui c'est plus simple f= 0,1 à 0,2 (*) (*) Dans certains cas, notamment dans les installations industrielles, ce facteur peut être plus

élevé.
Ceci ne veut pas dire : "plus on a de prises moins on consomme..."
Ceci permet de faire un bilan de puissance, c'est un autre objectif. Vous comprenez bien que si vous additionnez tout dans une installation, vous allez aboutir à un surdimensionnement de votre installation. Puis vous retenez pour chaque circuit le courant nominal du circuit. Ex circuit de 8 PC 16A le courant nominal assigné du circuit sera 16A.
Voila les grandes lignes.

Salutations.

Revenir en haut Aller en bas
Ultim'Atom



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 27
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Mar 23 Fév 2010 - 18:47

Tout d'abord merci à vous, Electron Libre, pour c'est éclaircissement.
Au niveau du 3300... je pense qu'il le sort de S=UxI même si le résultat est plutôt 3680 VA (dans le cas d'un 16 A) mais bon, cette personne étant plus âgée est expérimentée que moi, je me laisse croire à sa bonne parole et tous ceux du BE me disent
Citation :
"mais si c'est le foisonnement !!!"
mais pas d'explications...

Mais pour ma part, je souhaite dimensionner un onduleur et par la suite un groupe électrogène. En général sur les schémas qui ont été élaboré jusqu'à ce jour, une puissance de 600 VA a été prise en compte pour tous circuits de 16 A... chose qui semble être un peu (beaucoup) pas de trop ^^


Après ça si on se retrouve avec un onduleur qui dépasse les 40 KVA évolutif à 60 KVA initialement, peut-être que le coût économique aura raison de ma curiosité.

A bon entendeur, moi je sais plus quoi faire...
Ultim'Atom
Revenir en haut Aller en bas
zimay



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Dim 23 Mai 2010 - 11:01

Bonjour,

Cette formule est aussi dans le livre "memotech électrotechnique", dans la partie estimation du bilan de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Lun 24 Mai 2010 - 16:07

Bonjour les amis,


On retrouve souvent un aspect statistique et probabiliste dans les normes et leurs applications ce qui se traduit par des formules et des coefficients ...

La détermination reste à la base un modèle théorique mais en réalité des personnes dans les domaines domestiques ou industriels l'exploitent aussi.

Quelles incidences sur nos installations ?

Si nous prenons cette formule et que les utilisateurs n'utilisent pas à fond les puissances disponibles alors tout reste "correct".

Dans l'autre cas, le dimensionnement est trop juste et des risques réels sortant des statistiques entraînent des défauts réels (incendies - déclenchements - etc. ..).

Comme nous le rappelle gentiment Electron Libre, il faut savoir exploiter avec prudence les formules de ce type surtout s'il existe un homicide involontaire !

Par défaut et prudence, je calcule la véritable valeur pour le nombre de prises désiré sans réduire ou minorer les risques.
Dans plusieurs semaines ou mois, j'ignore si l'utlisateur lambda connectera une multi prise avec plusieurs récepteurs sur chaque prise ?

Avec le calcul réel,le coût reste un peu plus important mais le résultat final bien plus fiable que dans la majorité des installations.

L'esprit critique fait partie intégrante du technicien ou ingénieur et de sa mise en application aussi..

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "foisonnement" et norme NF C 15-100   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
"foisonnement" et norme NF C 15-100
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "foisonnement" et norme NF C 15-100
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» "Philou" Marre de ces plaques rouges!!!!
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: