Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le métier de vérificateur électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 15:34


Le métier de vérificateur électrique

Qu’est ce qu’un organisme de contrôle ?

_ Il s’agit d’une société indépendante qui délivre des certificats de conformités dans différents domaines, effectue des contrôles périodiques qui sont imposés par la loi aux chefs d’entreprises dans les domaines qui présentent un risque pour l’utilisateur. (électricité, gaz combustible, appareils de levage, ascenseur et monte charges, nacelles élévatrices de personnels, appareils à pression. . . )

_ C’est l’entreprise qui choisit l’organisme de contrôle et qui le paie. Les organismes de contrôle doivent répondre aux processus qualité du Cofrac qui lui délivre l’agrément afin de pouvoir effectuer les contrôles. Des audits sont effectués régulièrement.

Qui doit faire passer un vérificateur ?

_ Tout chef d’entreprise employant au moins une personne, de ce fait le code du travail s’applique.

_ Tout établissement recevant du public au titre du règlement de sécurité incendie.

Comment sont recrutés les vérificateurs

_ Comme dans toute entreprise avec un niveau de BTS (les bacs et bacs pro sont aussi recrutés avec de l’expérience)
_ Ce sont des techniciens.
_ Une formation au métier leur est donné au début afin de se familiariser avec les méthodes et surtout avec la règlementation afin de bien interprétater les textes de lois.
PS : Les organismes de contrôle recrutent énormément.

Sur quoi s’appuie le vérificateur pour effectuer son contrôle ?

_ Dans les établissements recevant des travailleurs c’est le code du travail (protection des travailleurs) et son décret d’application le 14 novembre 1988 pour le domaine électrique.

Celui-ci rend obligatoire la Norme C15.100 pour la partie basse tension, la C13.100 et C13.200 pour la haute tension. (s’est donc en premier lieu la règlementation qui est importante)

_ Dans les établissements recevant du public (établissement recevant plus de 200 personnes), en plus du code du travail c’est le règlement de l’a sécurité incendie et son arrête du 25 juin 1980 qui s’applique (celui-ci traître de tous les domaines et en autre une partie électrique). Il rajoute quelques spécificités notamment afin d’éviter le risque de panique, l’évacuation des personnes en cas d’incendie etc…

_ L’arrête de 10 octobre 2000 précise l’étendu des vérifications qui incombe au contrôleur d’effectuer.

Que risque un chef d’entreprise s’il ne fait pas passer un contrôleur ?

_ Il risque une mise en demeure de l’inspection du travail et un avis défavorable d’ouverture par la commission de sécurité dans les Etablissements Recevant du Public.

_ En cas d’accident il est entièrement responsable et ne peut pas s’appuyer sur le rapport de vérification pour se défendre. (Par exemple si le rapport ne contient pas de non conformités)

Quels sont les avantages et inconvénients du métier ?

_ Les avantages sont l’autonomie dans le travail, le contact avec les gens, la diversité des entreprises et installations rencontrées, le fait de devoir rester au niveau dans son domaine technique.

_ Les inconvénients sont, le fait de ne plus faire de dépannages pour les manuels, la responsabilité en cas d’accident (Le rapport fera toujours partie d’une enquête), le fait de travailler tous seul assez souvent (ça peut être un avantages des fois), le fait de faire des kilomètres en voiture.

PS : J’étais dans la maintenance et je ne reviendrais pas en arrière.



Dernière édition par GONZY38 le Mar 2 Déc 2008 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3763
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 17:20

Bonjour

Je n'ai apparemment pas tout compris .....

Sur le métier en lui-même .... Est-ce le contrôle annuel qui est réalisé par les organisme tels que APAVE, .....chez les industriels, artisans, .....

A ma connaissance, ce contrôle est une chose , mais la commission de sécurité, lors de son passage peut trés bien exiger plus .... ou ne pas être d'accord ,....

A quoi sert-il au chef d'entreprise, s'il n'a aucune valeur en cas d'accident ...
(En cas d’accident il est entièrement responsable et ne peut pas s’appuyer sur le rapport de vérification pour se défendre.)

Je pense qu'il faudrait peut-être un préliminairze çà ta présentation, pour placer ces contrôles dans leur contexte )

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 17:43

Merci loup blanc, c'est toujours les choses que l'on fait tous les jours que l'on explique le moins bien.
J'ai voulu utiliser le système de questions réponse en prenant les questions que l'on me pose le plus Souvant.
Apparemment ça n'a pas donné le but escompté.
Je vais revoir ma présentation.
Je réponds quand même à tes questions :
1:Oui se sont des organismes comme l'APAVE, Véritas, socotec, Norilsk0, .....
2:Ta deuxième question c'est moi qui ne comprends pas.
3:Le chef d'entreprise peut, le cas échéant se retourner contre le contrôleur ou bien se servir du rapport contre la société extérieure qui fait les dépannages chez lui par exemple. Disons que le rapport, en cas d'accident peut être contre lui s'il y a beaucoup de remarques, mais aussi le défendre s'il n'y a aucune remarque. (ça veut dire que son installation était en bon état et conforme.
J'espère t'avoir éclairci.
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 18:05

salut gonzo,

Pour ma part, je pense qu'il manque un grand chapitre sur tes contrôles:
- le type d'équipement que tu vérifies exactement (du plus souvent/fréquent au plus rare)...
- avec quel type de matériel de mesures tu opères,

et peut être un autre sur les défauts fréquents constaté avec derrière ce que tu est amenée a faire...

un peu plus de précision sur ce métier en somme même si c'est un bon début Very Happy
Merci de nous le faire partager en tout cas cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 18:30

Merci,

Je vais changer le premier message, vous me direz si c'est mieux, ensuite jen faisais un autre sur le contrôle lui même et des exemples en photo mais pas pour de suite (il faut que je les fasse les photos d'abord).
A +
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 18:36

J'ai remplacé mon premier message.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3763
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 21:40

Bonjour

Merci de ta réponse ...
Tu aurais dit au début que ce métier de "vérificateur" se pratiquait au sein d'organisme tels que ..... pas de pb. En général on connaît leur rôle, et on peut le voir sur leur site.

Pour le point 2, je voulais dire que : L'organisme de contrôle peut trés bien être passé, avoir fait un rapport sans ou avec des remarques, et que lors d'une visite de sécurité ( au sens règlementaire du terme) , celle-ci trouve à redire et en général en demande plus que les textes, ou les interprète différemment.

Pour le point 3 tu dis un peu le contraire dans ta réponse ...
- tu disais initialement "il ne peut pas s'appuyer" ,
et maintenant tu dis qu'il peut s'y appuyer pour se défendre ....ce qui est tellement plus logique.

Je sais que rédiger un texte seul est toujours difficile, et qu'il risque toujours d'être interprété différemment .....
Etant jeune ingénieur, mon chef me disais toujours : Ne publie jamais une note que tu as rédigé tout seul, fais la lire et demande l'avis d'une autre personne de confiance ... sinon un jour tu vas te retrouver coinçé par tes écrits .....

Ceci étant, la connaissance de ces métiers est toujours intéressante, surtout présenté sur un forum spécialisé.
Cordialement


Dernière édition par Le Loup Blanc le Jeu 17 Fév 2011 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 2 Déc 2008 - 22:20

Merci pour le conseil sur les écrits,

Je comprends mieux de quoi tu parle dans ta deuxième question, il s'agit des commissions de sécurités dans les établissements recevant du public comme les grandes surfaces et qui ont le pouvoir de faire fermer l'établissement.
Par contre il est rare que les commissions de sécurités se plongent dans un rapport de vérification électrique car ils ne sont pas spécialistes à par pour la sécurité incendie.
C'est souvent au niveau de l'évacuation des gens qu'ils sont plus précis.
Les commissions de sécurités sont constitués de pompiers, de gens de la mairie et autres.
Voilà.
A +
Revenir en haut Aller en bas
ld76



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Jeu 29 Jan 2009 - 23:49

millesime a écrit:
salut gonzo,

Pour ma part, je pense qu'il manque un grand chapitre sur tes contrôles:
- le type d'équipement que tu vérifies exactement (du plus souvent/fréquent au plus rare)...

Oulala, la liste est longue, mais principalement et pour l'industrie :
- les installations électriques au sens large,
- les équipements de travail tels que machine, appareil de levage, sous pression, chaudière, etc.
- rejets atmosphériques (gaz / poussière),
- émission sonore en zone de travail et en environnement extérieur,
- etc.

liste trop longue !!!

millesime a écrit:

- avec quel type de matériel de mesures tu opères,

Pour l'élect. un voltmètre, VAT, ohmètre ou bip bip (testeur de continuité), appareil pour tester les dispositifs différentiels (généralement de fabrication interne, en tout cas pour l'apave et socotec, les autres je ne sais pas !)

millesime a écrit:

et peut être un autre sur les défauts fréquents constaté avec derrière ce que tu est amenée a faire...
...


Toujours pour l'élect. :
- Pouvoir de coupure non compatible (dû généralement à l'absence de note de calcul avant l'installtion !!!),
- défaut de continuité du circuit de protection (masse à la terre)
- protection du neutre en régime IT,
- Identification érronée qui a pour conséquence des erreurs parfois grave lors d'un dépannage,
- Mauvaise étanchéité due à l'usure des contenants électriques,
- Connexion mulitifilaire des cricuit Vert / Jaune,
- Mauvaise couleur du circuit V/J !!!
- etc.
Voilà en bref ce que je peux voir au travers des rapports des collaborateurs, mais la liste est loin d'être exhaustive...

Comme par exemple présence de PCB dans le circuit de refroidissement des transfo !

Bonne fin de semaine à toutes et à tous...
Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Tonio.SeeXP

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 19/01/2009
Age : 46
Localisation : France Alsace Haut-Rhin Pfastatt

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Sam 31 Jan 2009 - 22:00

GONZY38 a écrit:

... interprétater ...


C'est vrai que j'en ai vu beaucoup se tater pour pas grand chose Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://seexp.free-h.net/
alex13



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/11/2008
Localisation : 13/84

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Dim 1 Fév 2009 - 13:09

Citation :
_ Il risque une mise en demeure de l’inspection du travail et un avis défavorable d’ouverture par la commission de sécurité dans les Etablissements Recevant du Public.
pas seulement pour l'ouverture mais aussi en cas de simple contrôle par cette même commission, non?
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Lun 2 Fév 2009 - 22:02

Effectivement une commission de sécurité passe tout les ans dans les ERP du 1er groupe (catégorie 1,2,3 et 4) et peuvent émettre un avis défavorable.
Par contre j'avoue ne pas savoir à quel moment et s'ils peuvent faire fermer un établissement.
Je n'ais pas entendus parler de ce genre de chose pour l'instant mais ça doit arriver surtout si les règles de sécurité ne sont pas respectées et notament dans le domaine des systèmes d'évacuation, de désenfumage et de système d'alarme incendie.
Mais c'est vrai qu'elles ont un trés grand pouvoir et les responsables de magasins ou d'hotels les redoutes.
A +
PS pour Tonio.SeeXP: En se qui me concerne j'ai souvent vu des électriciens qui eux ne se tater pas assez, vu les erreurs qu'ils commettent dans les installations.
Revenir en haut Aller en bas
ld76



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 3 Fév 2009 - 20:20

alex13 a écrit:
Citation :
_ Il risque une mise en demeure de l’inspection du travail et un avis défavorable d’ouverture par la commission de sécurité dans les Etablissements Recevant du Public.
pas seulement pour l'ouverture mais aussi en cas de simple contrôle par cette même commission, non?

Effectivement, une mise en demeure peut être émise à n'importe quel moment par un inspecteur du travail. Parfois par dénonciation du CHSCT ou par un doute de l'efficacité d'un moyen de protection émit par l'IT. Le chef d'établissement reste maître dans le sens ou l'inspecteur ne mettra pas un cadena sur l'équipement en défaut. Le chef d'établissement suit l'IT, ou pas, mais a ses risques de ne pas se faire choper...
Par contre, un cas vécu dans ma région et chez un client qui n'avait pas voulu faire le nécessaire malgré la mise en demeure. L'accident arriva, c'était directe la prison après le jugement !!! Alors, qu'habituellement, c'est plutot amende, puis sursis.
Pour préciser quelque chose puisque c'est le sujet, seuls l'inspection du travail, la drire et la cram (par levier financier) ont 'l'autorité' pour mettre en demeure* un équipement (* : l'appelation change en fonction de l'institution).
Aussi, l'Apave et l'ASAP (auquel est rattaché certains bureaux de controle) ont une délégation par la drire pour mettre à l'arrêt un équipement sous pression.
Un bureau de controle, peut en revanche se prononcer sur la conformité d'un équipement mis en demeure.

Bonne fin de journée

ludovic

Edit : je ne parle pas des erp, seulement les industries.


Dernière édition par ld76 le Mar 3 Fév 2009 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alex13



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/11/2008
Localisation : 13/84

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 3 Fév 2009 - 20:38

Citation :
Par contre, un cas vécu dans ma région et chez un client qui n'avait pas voulu faire le nécessaire malgré la mise en demeure. L'accident arriva, c'était directe la prison après le jugement !!! Alors, qu'habituellement, c'est plutot amende, puis sursis.
parfois,en générale en vue d'une visite des pompiers on me demande de signer le registre qui dit que tout est conforme , je refuse systématiquement estiment que je ne suis pas " organisme de contrôle "
ben c'est pour éviter ça , en cas de pépin il est facile pour le gérant de déclarer " mais l'électricien a dit que c'était bon " du coup c'est moi qui partirais en taule
Revenir en haut Aller en bas
alex13



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/11/2008
Localisation : 13/84

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 3 Fév 2009 - 20:41

GONZY38 a écrit:
Effectivement une commission de sécurité passe tout les ans dans les ERP du 1er groupe (catégorie 1,2,3 et 4) et peuvent émettre un avis défavorable.
Par contre j'avoue ne pas savoir à quel moment et s'ils peuvent faire fermer un établissement.
Je n'ais pas entendus parler de ce genre de chose pour l'instant mais ça doit arriver surtout si les règles de sécurité ne sont pas respectées et notament dans le domaine des systèmes d'évacuation, de désenfumage et de système d'alarme incendie.
Mais c'est vrai qu'elles ont un trés grand pouvoir et les responsables de magasins ou d'hotels les redoutes.
A +
PS pour Tonio.SeeXP: En se qui me concerne j'ai souvent vu des électriciens qui eux ne se tater pas assez, vu les erreurs qu'ils commettent dans les installations.
je crois que la commission passe, émet son avis et que c'est le maire qui décide
Revenir en haut Aller en bas
ld76



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mar 3 Fév 2009 - 22:50

alex13 a écrit:
Citation :
Par contre, un cas vécu dans ma région et chez un client qui n'avait pas voulu faire le nécessaire malgré la mise en demeure. L'accident arriva, c'était directe la prison après le jugement !!! Alors, qu'habituellement, c'est plutot amende, puis sursis.
parfois,en générale en vue d'une visite des pompiers on me demande de signer le registre qui dit que tout est conforme , je refuse systématiquement estiment que je ne suis pas " organisme de contrôle "
ben c'est pour éviter ça , en cas de pépin il est facile pour le gérant de déclarer " mais l'électricien a dit que c'était bon " du coup c'est moi qui partirais en taule

Salut,
petite parenthèse sur les bureaux de controle ou organisme, ils ne sont obligatoire que dans certains cas (controle des appareil pression, visite initiale électrique, mise en demeure, ...). Dans le cadre des controles périodiques, une personne de l'établissement ou autre peut faire le controle periodique. Il suffit qu'il soit nominé auprès de l'IT et qui soit compétent (preuve de formation).
Dans ton cas, tu n'iras pas en taule, un cas ne fait pas l'autre, mais pour aller en taule, il faut qu'en même en vouloir. Le chef d'établissement reste responsable, après il partage ou pas avec d'autre !
Pour être pleinement responsable (hors faute professionelle) il te faudrait une délégation de pouvoir avec moyens financiers et + encore.
Ceci dit, je comprends tes craintes justifiées.

@++ ludovic
Revenir en haut Aller en bas
alex13



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/11/2008
Localisation : 13/84

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mer 4 Fév 2009 - 13:09

je pense que le juge me dirait ou plutôt me rappellerait que l'homme de l'art c'est moi et donc je devrait participer aux dégâts ne serait ce que financièrement
surtout si je sais pertinemment qu'il y a risque d'incendie pour cet hôtel ( je l'avais pas dit ça Very Happy )
bon en fait dans un premier temps un organisme a fait un contrôle et s'est aperçu que le tarif jaune était très mal reparti et sans protections
de plus dans le combles les fils sont sans gaine , comme ça posés parterre affraid

difficile de dire je savais pas , alors j'ai preferé perdre un client (je regrette pas de toute façons Cool )
Revenir en haut Aller en bas
ld76



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mer 4 Fév 2009 - 14:06

J'avais compris que tu étais salarié de ce patron, désolé !
Effectivement, tu as bien fait de ne pas t'engager.

Bonne continuation
ludovic
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 41
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mer 4 Fév 2009 - 21:17

Si je ne me trompes pas Id76, même si c'est une personne de l'entreprise qui effectue le contrôle il doit établir un rapport sur lequel il doit y avoir tout se que demande l'arrêter du 10/10/2000?
C'est d'ailleurs pour celà que trés peu d'entreprises les effectuent eux même.
De plus, il n'y a pas grand monde qui veulent prendre cette responsabilité même si, c'est vrai, elle n'est pas trés importante, mais surtout, faire un contrôle une fois par an n'est pas suffisant pour connaitre le décret du code du travail le 14/11/88.
Pour finir, avoir un organisme indépendant est tout de même plus rassurant pour tous le monde.
Par contre je ne crois pas que dans les ERP l'on puisse faire ce genre de chose?
A +
Revenir en haut Aller en bas
ld76



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Mer 4 Fév 2009 - 21:52

GONZY38 a écrit:
Si je ne me trompes pas Id76, même si c'est une personne de l'entreprise qui effectue le contrôle il doit établir un rapport sur lequel il doit y avoir tout se que demande l'arrêter du 10/10/2000?
C'est d'ailleurs pour celà que trés peu d'entreprises les effectuent eux même.
De plus, il n'y a pas grand monde qui veulent prendre cette responsabilité même si, c'est vrai, elle n'est pas trés importante, mais surtout, faire un contrôle une fois par an n'est pas suffisant pour connaitre le décret du code du travail le 14/11/88.
Pour finir, avoir un organisme indépendant est tout de même plus rassurant pour tous le monde.
Par contre je ne crois pas que dans les ERP l'on puisse faire ce genre de chose?
A +

il fait un rapport, y'a pas de pb. Je voulais juste souligner que bcp de controles pério pouvaient se faire avec du personnel interne. Perso, en élect. j'en connais pas mais en machine, j'en connais pas mal.
Par contre pour les ERP, je passe mon tour, c'est pas mon truc, je délégue aux collègues Smile

@+ ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Jeu 12 Fév 2009 - 12:47

Bonjour,

Dans tous les cas ,les responsabilités à divers titres en manquent pas pour toutes les personnes directement ou indirectement responsables , je précise :


- Un employeur se doit de garantir la sécurité de son personnel sous ses ordres et même si celui le fait employer par une autre personne morale..

Les divers codes concernés pour faire court:

- Code pénal
- Code du travail
- Code civil

Il existe aussi d'autres codes concernés par les accidents du travail et des responsabilité de chacun ; je reste dans les principaux.

Un électricien est responsable de ses actions , je vous laisse vous souvenir des problèmes d'ascenceur et des enfants tués à la suite d'un mauvais entretien !

Lors d'un accident, le juge d'instruction prendra tous les éléments nécessaires pour investiguer et remarquera les non conformités et écarts aux règles fondamentales..

Les études et essais réalisés par un électricien serviront de référence de réception dans le cas le plus favorable mais de pièces à conviction devant un tribunal..

Il est important d'assurer une qualité suffisante aux pièces et aux clients pour garantir une qualité correcte des travaux réalisés.

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2229
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 46
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Ven 19 Mar 2010 - 23:28

alex13 a écrit:

je crois que la commission passe, émet son avis et que c'est le maire qui décide

Je confirme. Sur la base de ses constations faites sur l'établissement concernés et des différents rapports de contrôle, la commission de sécurité émet un "simple" avis sur l'ouverture ou le maintien en exploitation. C'est le Maire qui décidera par arrêté, de l'ouverture ou pas, ainsi que de la fermeture d'un établissement.
Revenir en haut Aller en bas
emmalolobob



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 45
Localisation : 64

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Ven 3 Aoû 2012 - 20:38

Bonsoir à tous.

Est-ce que l'un d'entre vous travaille à l'apave, et a passé récemment les tests de recrutement
pour être inspecteur en électricité et levage ?
Revenir en haut Aller en bas
Jack Ryan



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 29
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   Sam 22 Fév 2014 - 22:09

Merci Pour les informations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ampouleledgu10.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le métier de vérificateur électrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le métier de vérificateur électrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le métier de vérificateur électrique
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé
» le métier
» [Fiche de métier] Les Cost-Killers
» Métier, tradition et phobie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Annonces et entraide :: Orientations / Diplômes / Métiers-
Sauter vers: