Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Puissance réactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
romain fusbert



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 47
Localisation : Gaulle

MessageSujet: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 0:27

Bonjour,
je recherche du support (dans le sens, je recherche des cours) sur les
différentes puissances mises en jeu en régime périodique sinusoïdal.
J'ai surtout des difficultés pour saisir la notion de puissance réactive.

- Est-il vrai que cette puissance n'est en fait pas consommée par la
charge (un transformateur, une machine tournante asynchrone, synchrone
etc ...) ?
- Est-il vrai que la puissance nécessaire à alimenter les circuits
magnétiques de ces machines affiche en fait un bilan nul vu du réseau
(l'énergie réactive "va-et-vient" entre le réseau et la charge) ?
- Est-il vrai que les VAR ne se mesurent pas avec un varmètre mais
qu'ils sont déduits à partir d'autres mesures (wattmètre, facteur de
puissance) ?
Vous constaterez très rapidement que je suis un peu perdu parmi toutes
ces notions et que votre aide et des cours de bonne qualité me
rendraient énormément service.

Je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
aurelien17



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 17:53

bjr,
voici un lien qui pourrai t'aider :

http://www.energieplus-lesite.be/energieplus/page_11495.htm#02
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin


Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 19:09

Bonjour aurelien,

Connais tu le lien que tu
donnes?
Penses tu qu'il apporte une réponse claire à Romain ?


Il
ne suffit pas de poster un lien trouvé sur google et de le mettre sur
le forum.
Il faut également le lire et apporté des compléments, sauf
si le document est bien fait.

Il m'arrive de consulter d'autres
sites et de coller des liens, mais je vérifie avant la pertinence du
document !

Hervé

PS: n'oublie pas de te présenter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
aurelien17



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 19:13

Pour ce qui est de se lien, il est qd mm assez claire !!!!
Revenir en haut Aller en bas
sebthead
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 20:24

il est en effet un peu compliqué de faire un cours sur les puissances sans supports, néanmoins :

il faut connaitre un peu de trigonométrie, car les calculs s'apparentent au théorème de pythagore
imaginez un triangle rectangle
S est appelé Puissance Apparente, unité le VA, C'est l'hypothénuse du triangle
P est appelé Puissance Active, unité le Watt, c'est le grand coté du triangle
Q est appelé Puissance réactive, unité le VAR, c'est le petit coté du triangle

S se calcule par la formule suivante :

S = racine carrée(P² + Q²)

Ainsi, toutes les formules mathématiques servant à determiner les longueurs des cotés d'un triangle permettent de determiner les différentes puissance

de même si je ne me trompe pas :
pour un moteur asynchrone triphasé

P = Racine carré(3) x U x I x cos(fi)
Q = Racine carré(3) x U x I x sin(fi)

pour cette dernière partie, je ne suis plus très sur, merci de me corriger si je me suis trompé
Revenir en haut Aller en bas
romain fusbert



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 47
Localisation : Gaulle

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Ven 28 Mai 2010 - 23:33

Merci pour vos réponses, j'ai déjà de quoi commencer à réfléchir, mais je vous avoue sans honte que le côté "fluctuant" de la puissance réactive me laisse toujours un peu perplexe.
L'idée même que la puissance nécessaire à alimenter les circuits magnétiques des enroulements d'une machine asynchrone monophasé (par exemple), qui est donc la partie réactive de la puissance "absorbée" par la machine, puisse périodiquement provenir du réseau et ensuite y retourner pour, au final, afficher un bilan nul... m'oblige à un effort de contorsion intellectuel inhabituel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puissance réactive   Sam 29 Mai 2010 - 12:45

Bonjour les amis,


L'énergie réactive est bien réelle et ne fluctue pas car elle est comptabilisée chez les clients des divers réseaux électriques (hors domaine domestique).

Elle peut cependant fluctuer en période transitoire ou subtransitoire pour certains récepteurs ou charges.

Dans le cas d'une machine synchrone soit la machine tournante consomme de l'énergie (moteur) ou en restitue (alternateur ou d'autres conditions du moteur)..

Pour un varmètre, on prend en référence les tensions et courants et aussi les déphasages respectifs.

Il faut admettre dés le début les formules de base et ensuite monter en puissance sur l'électrotechnique approfondi voir aussi de réseau.

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
romain fusbert



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 47
Localisation : Gaulle

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Dim 30 Mai 2010 - 1:50

Bonsoir,
merci pour vos explications.
Pascal a écrit:
Bonjour les amis,
L'énergie réactive est bien réelle et ne fluctue pas car elle est comptabilisée chez les clients des divers réseaux électriques (hors domaine domestique).
Vous voulez parler des clients tarifs jaune et/ou vert.
Peut être que RTE effectue lui aussi ce genre de mesure au niveau des postes source lorsque l'énergie est comptabilisé entre le transport et la distribution (du moins c'est une hypothèse pour moi car je pense que c'est à ce niveau que l'énergie vendue est comptabilisé entre les deux entités)
Pascal a écrit:
Elle peut cependant fluctuer en période transitoire ou subtransitoire pour certains récepteurs ou charges.
Si vous pouviez m'en dire un peu plus.

Dans les cas où l'énergie réactive ne fluctue pas, toujours en régime périodique sinusoïdal, donc que le bilan moyen n'est pas nul, que devient-elle ?

Et dans le cas d'un régime non linéaire et non sinusoïdal (une alimentation à découpage sans correction du facteur de puissance) que peut-on dire du bilan de la puissance réactive ?

Pardonnez-moi pour mon style peu orthodoxe, je manque de connaissances.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
millesime
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Dim 30 Mai 2010 - 10:21

romain fusbert a écrit:
Bonjour,
je recherche du support (dans le sens, je recherche des cours) sur les
différentes puissances mises en jeu en régime périodique sinusoïdal.
J'ai surtout des difficultés pour saisir la notion de puissance réactive.

- Est-il vrai que cette puissance n'est en fait pas consommée par la
charge (un transformateur, une machine tournante asynchrone, synchrone
etc ...) ?
- Est-il vrai que la puissance nécessaire à alimenter les circuits
magnétiques de ces machines affiche en fait un bilan nul vu du réseau
(l'énergie réactive "va-et-vient" entre le réseau et la charge) ?
- Est-il vrai que les VAR ne se mesurent pas avec un varmètre mais
qu'ils sont déduits à partir d'autres mesures (wattmètre, facteur de
puissance) ?
Vous constaterez très rapidement que je suis un peu perdu parmi toutes
ces notions et que votre aide et des cours de bonne qualité me
rendraient énormément service.

Je vous remercie.

Bonjour,

Il existe ici un cours "d'initiation" qui traite des différentes puissances existantes:
1.10°/ Puissance en alternatif - P Q et S - Relèvement COS fi : * Lien pour le fichier en .pdf

Tu y verras comment les récepteurs élémentaires de l'électrotechnique (R, L et C) se comportent en alternatif.

Il y a également un chapitre dédié à la compensation de l'énergie réactive.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puissance réactive   Dim 30 Mai 2010 - 12:30

Bonjour les amis,


Effectivement Millésime rappelle qu'il existe des thèmes précis sur la question à juste titre..

J'ai rédigé le message de réponse dans l'urgence et je vais l'expliciter un peu ..

Effectivement, l'énergie réactive existe et reste comptabilisée pour les distributeurs et transporteurs du monde entier à ma connaissance.Le cas ne se limite pas à la France ..

Je te laisse découvrir les "fondamentaux" des puissances réactives et actives avant de développer les autres aspects plus complexes à mon sens.

Pour une alimentation à découpage, le principe en électronique de puissance impose la présence d'harmoniques et de puissance déformante aussi.

La correction du facteur de puissance reste un résultat purement théorique et en réalité ne correspond pas pleinement à une vérité physique.

Les cas d'école présentés en cours restent théoriques et permettent d'approcher une tendance réelle.
La réalité physique est le résultat d'une approche théorique expérimentée par des essais et mesures réelles à interpréter..

Je tente de proposer ce discernement afin que les életrotechniciens donnent un sens plus précis de leurs estimations ou évaluations théoriques lors d'applications pratiques.

Les cas se concrétisent déja lors des séances d'essais et mesures en électrotechnique mais se développent encore plus en industrie.

Des membres comme Loup Blanc et Electron libre pourraient t'en parler aussi, ainsi que Millésime et Hervé je présume..

Si tu ne connais pas suffisemment l'électrotechnique, cela peut se concevoir et un travail de fond devra être maintenu dans le temps pour mieux comprendre les "petits écarts" entre la théorie et pratique.

Ta position est bien connue des professeurs et formateurs qui tous les jours travaillent sur ces perceptions et ses difficultés.


Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
romain fusbert



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 47
Localisation : Gaulle

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Mar 1 Juin 2010 - 22:29

millesime a écrit:

Bonjour,
Il existe ici un cours "d'initiation" qui traite des différentes puissances existantes:
1.10°/ Puissance en alternatif - P Q et S - Relèvement COS fi : * Lien pour le fichier en .pdf .......
Très bon lien, merci.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
romain fusbert



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 47
Localisation : Gaulle

MessageSujet: Re: Puissance réactive   Mar 1 Juin 2010 - 22:59

Merci pour cette réponse.
Pascal a écrit:
Effectivement, l'énergie réactive existe et reste comptabilisée pour les distributeurs et transporteurs du monde entier à ma connaissance.Le cas ne se limite pas à la France ..
Le distributeur c'est ErDF par exemple, à quel niveau cette énergie est-elle comptabilisé, au niveau des départs HTA des postes sources ?
Le transporteur, c'est RTE, à quel niveau l'énergie réactive qu'il consomme est-elle comptabilisé, les départs des centrales ?
Pascal a écrit:
Pour une alimentation à découpage, le principe en électronique de puissance impose la présence d'harmoniques et de puissance déformante aussi.
J'ai commencé à voir ça sur "sitelec" (je crois), c'est intéressant, surtout le coup de la puissance déformante qui n'a pas d'unité !
Pascal a écrit:
La correction du facteur de puissance reste un résultat purement théorique et en réalité ne correspond pas pleinement à une vérité physique.
C'est pour le cas général que tu dis ça ou bien seulement pour les convertisseurs qui génèrent de la puissance déformante et des harmoniques ?

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puissance réactive   Lun 9 Aoû 2010 - 21:21

Bonjour Romain,


Je découvre ta réponse avec du retard et je m'en excuse...

Citation :

Pascal a écrit:
Effectivement, l'énergie réactive existe et reste comptabilisée pour les distributeurs et transporteurs du monde entier à ma connaissance.Le cas ne se limite pas à la France ..

Le distributeur c'est ErDF par exemple, à quel niveau cette énergie est-elle comptabilisé, au niveau des départs HTA des postes sources ?

Le comptage se situe chez les clients industriels ..et probablement au niveau des cellules de transformation HTB/HTA.


Le transporteur, c'est RTE, à quel niveau l'énergie réactive qu'il consomme est-elle comptabilisé, les départs des centrales ?

Il existe des comptage au niveau des centrales de production..

Pascal a écrit:
Pour une alimentation à découpage, le principe en électronique de puissance impose la présence d'harmoniques et de puissance déformante aussi.

J'ai commencé à voir ça sur "sitelec" (je crois), c'est intéressant, surtout le coup de la puissance déformante qui n'a pas d'unité !

On reprend l'unité de la puissance considérée qui peut s'exprimer par exemple en Watt ou W.


Citation :

Pascal a écrit:
La correction du facteur de puissance reste un résultat purement théorique et en réalité ne correspond pas pleinement à une vérité physique.
C'est pour le cas général que tu dis ça ou bien seulement pour les convertisseurs qui génèrent de la puissance déformante et des harmoniques ?

Ce que je voulais exprimer dans ma phrase, c'est qu'actuellement les clients qui génèrent des harmoniques en HTB ne sont pas pénalisés pour les pollutions sur le réseau. Au pire , la puissance déformante créée une surconsommation et parfois leur fait dépasser leur In (avec risque d'explosion des matériels HTB ou HTA).

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puissance réactive   Aujourd'hui à 6:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Puissance réactive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’euthanasie active? (Christophe Barbier - L'Express.fr)
» compensation de l'énergie réactive!!
» compensation d'énergie réactive
» rendre l'énergie réactive statorique nulle
» Méditation active : La cave de Damo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: L'électricité en général :: Lois fondamentales de l'électricité-
Sauter vers: