Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Jeu 11 Déc 2008 - 18:29

Bonjour,

il existe des disjoncteur 1 pôle (contrôlent et coupent que la phase), des disjoncteurs 1 pôle + neutre (contrôlent la phase et le neutre mais coupent que la phase) et des disjoncteur bipolaire (contrôlent et coupent la phase et le neutre).

Quelles différences en matière de sécurité? A quel usage chacun se rapportent t-ils?
Est ce que les raisons qui motivent le choix entre 1 pôle + neutre ou un bipolaire pour un disjoncteur magneto-thermique valent de la même manière aussi pour le choix entre un des deux pour un différentiel ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Jeu 11 Déc 2008 - 21:25

Bonsoir,

Ben dits donc ça fait beaucoup de questions tous ça!

1: Choix entre 1 pôle et 2 pôles coupés
En habitation tu es obligé de couper la phase et le neutre sauf dans la rénovation d'ancienne maison avec Neutre commun à toute l'installation.

2: Protection phase et phase.Neutre
La protection magnéto thermique de la phase est obligatoire dans tous les cas.
Celle du Neutre ne l'est que dans certains cas particuliers,pas dans l'habitation en tout cas, mais plutôt dans le régime de Neutre IT.

3: Le différentiel
Là c'est diffèrent car c'est de la protection des personnes contre les contacts indirects et risque d'électrocution.
Dans l'habitation il est obligatoire et de valeur 30mA.
Ailleurs (industrie ou magasin)sa valeur dépend de la valeur de prise de terre (Uc= RdxId) pour ne pas dépasser la tension de contact Uc<50V. Par contre il y a une obligation de mettre des différentiels 30 mA sur les prises de courant et les éclairages des salles d'eau et 300 mA pour les locaux à risque d'incendie.

PS:Les disjoncteurs monos sont plus rarement utilisés, on en trouve plutôt dans les câblages d'armoire commandant des machines par exemple ou bien dans de vieillles maison avec neutre communs.

Mun explication n'est qu'un début, àvous maintenant !
A +
Revenir en haut Aller en bas
Gwenddydd



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Ven 12 Déc 2008 - 10:35

alkim a écrit:
Bonjour,

il existe des disjoncteur 1 pôle (contrôlent et coupent que la phase), des disjoncteurs 1 pôle + neutre (contrôlent la phase et le neutre mais coupent que la phase) et des disjoncteur bipolaire (contrôlent et coupent la phase et le neutre).

Quelles différences en matière de sécurité? A quel usage chacun se rapportent t-ils?
Est ce que les raisons qui motivent le choix entre 1 pôle + neutre ou un bipolaire pour un disjoncteur magneto-thermique valent de la même manière aussi pour le choix entre un des deux pour un différentiel ?

Merci

Attention à la formulation, tu as inversé 2 choses dans le cas des 1p+N :

1 pole : protègent et coupent le pole
1 pole + Neutre : protègent (surveillent) la phase, mais coupent les 2 poles !
2 poles : protègent et coupent les 2 poles.


Pour le reste, j'essaierai de faire la liste de tous les paramètres de choix que je connais, mais il y en a un paquet, dont les habitudes locales ou culturelles des installateurs.

G.
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Ven 12 Déc 2008 - 18:17

Bonsoir,

GONZY38 a écrit:
Ben dits donc ça fait beaucoup de questions tous ça!

Il faut ce qu'il faut Laughing et...c'est pas fini! Cf plus bas

Gwenddydd a écrit:
Attention à la formulation, tu as inversé 2 choses dans le cas des 1p+N :

1 pole : protègent et coupent le pole
1 pole + Neutre : protègent (surveillent) la phase, mais coupent les 2 poles !
2 poles : protègent et coupent les 2 poles.

Tiens c'est vrai, en pensant aux symboles représentés sur les disjoncteur magnéto-thermiques par exemple, c'est une erreur que je n'aurait pas du faire :


Mais mon erreur vient de ce qu'il me semble qu'un différentiel ''surveille'' que le flux produit par la bobine phase et celui par la bobine neutre s'annulent, donc il ''surveille'' la phase et le neutre. Du coup j'ai du mal à comprendre qu'il y ai des disjoncteur un pole plus neutre? Qui protégent, surveillent que la phase? D'où mon inversion. Donc nouvelle question, comment faut il comprendre 'protège que la phase' à propos d'un disjoncteur différentiel?


Gwenddydd a écrit:

Pour le reste, j'essaierai de faire la liste de tous les paramètres de choix que je connais, mais il y en a un paquet, dont les habitudes locales ou culturelles des installateurs.

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Dim 14 Déc 2008 - 18:56

alkim a écrit:
j'ai du mal à comprendre qu'il y ai des disjoncteur un pole plus neutre? Qui protégent, surveillent que la phase? (...) Donc nouvelle question, comment faut il comprendre 'protège que la phase' à propos d'un disjoncteur différentiel?

Je crois que j'ai réussi à trouver par moi même la réponse à ma question, quand on parle de disjoncteurs différentiels dit unipolaire+neutre on se réfère à la protection magnéto thermique seulement, c'est elle qui ne protège que la phase. On ne trouve pas d'interrupteur différentiel unipolaire non, et si on parle d'interrupteur différentiel bipolaire c'est uniquement en opposition aux interrupteurs différentiels tétrapolaire...
Revenir en haut Aller en bas
Raoul78
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 25
Localisation : 92 Nanterre Ile De France

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Lun 15 Déc 2008 - 14:20

salut moi je te conseille de prendre des disjoncteur magnéto thermique bipolaire (phase + neutre) car tu est en monophasé donc tu pourra raccorder ta phase et ton neutre au disjoncteur
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Lun 15 Déc 2008 - 17:48

Bon, je reprends en essayant de faire plus simple:
Ne confonds pas le différentiel et le magnéto thermique, ça n'a rien a voir!!!!!!!
_Le magnéto thermique protège contre un courant trop important qui circule dans le disjoncteur (c'est le thermique qui fait ça) et contre les courts circuits (avec le magnétique).
_Le différentiel contrôle que le courant qui circule dans la phase sois égal au courant qui circule dans le neutre. S'il y a une différence s'est qu'il y a une fuite comme un tuyau d'eau), donc il y a peut être un défaut d'isolement ou quelqu'un qui s'électrocute.
Ces deux sont indépendant et sont obligatoires de façon différentes.
Question: Tu te trouve dans quelle installation?
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Lun 15 Déc 2008 - 20:45

Salut Gonzy,

Quelque chose me dit que ce message s'adresse à moi, peut être je me trompe mais je te répond au cas où...
Je ne confond pas la protection magnéto thermique contre les surintensités et la protection différentielle contre les courants de fuites...C'est quand même le b.a.ba et je suis quand même électricien de métier même si c'est depuis peu...lol

Si tu relis bien mon intervention tu comprendras que je disais que mon erreur sur le fait qu'un disjoncteur unipolaire+neutre protégerait phase et neutre et ne couperait que phase (alors qu'il ne protège en réalité que phase mais coupe les deux) venait de l'existence de disjoncteur différentiel unipolaire+neutre.

En effet j'assimilai le terme 'unipolaire+neutre' dans le cas d'un disjoncteur différentiel comme se rapportant à la fonction différentielle de ce disjoncteur...Dans cette 'optique' un différentiel surveillant forcément phase et neutre, n'est ce pas, pour moi la différence entre le disjoncteur différentiel unipolaire+neutre et le bipolaire ne pouvait être que la coupure du neutre, puisque forcément par essence il ne peut pas s'agir de sa protection, un différentiel contrôlant forcément phase et neutre en même temps...
Or, un disjoncteur différentiel, contrairement à un interrupteur différentiel, n'a pas qu'un rôle différentiel mais comme tu le sais également un rôle de protection contre les surintensités, et de là mon erreur, je pense, le terme 'unipolaire+neutre' pour un disjoncteur différentiel se réfère certainement à la protection magneto thermique qu'assure également celui-ci contre les surintensités, qui ne se ferait donc que pour la phase dans ce cas là....Je ne me trompe pas n'est ce pas?

Sinon mes questions ne sont pas liées à un pb ni une installation particulière, même si c'est principalement le domestique et le tertiaire qui m'interessent...

Merci pour vos réponses (ps : Raoul, les disjoncteur unipolaire+neutre peuvent aussi convenir au monophasé, justement je voudrai savoir dans quel cas choisir ceux là ou des bipolaires)


Dernière édition par alkim le Mar 16 Déc 2008 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Lun 15 Déc 2008 - 21:28

Désolé mais j'ai cru que je répondais à quelqu'un qui découvrait l'électricité alors qu'en fait je n'avais pas compris ta question.
Par contre je ne comprends toujours pas pourquoi le terme disjoncteur différentiel te pose un problème puisque le bloc différentiel est rajouté au disjoncteur quand on a besoin de protéger le circuit contre les contacts indirects ou directs.
Ou alors, tu crois que le différentiel protège le neutre qui n'est pas protéger par un disjoncteur unipolaire+neutre? N'est ce pas c'est ça?
Dis moi si j'ai touché juste?
En tout cas si s'est ça la réponse est NON.
Si on peut mettre un uni+neutre c'est qu'on est pas obligé de protéger le neutre.
(La seule fois que l'on utilise un différentiel par rapport à la protection du neutre s'est seulement lorsque le neutre est de section plus faible que les phases dans des grosses sections en triphasé et en présence d'harmoniques de rang 3 importants.)
A+
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: u nomb   Mar 16 Déc 2008 - 0:32

GONZY38 a écrit:
Désolé mais j'ai cru que je répondais à quelqu'un qui découvrait l'électricité alors qu'en fait je n'avais pas compris ta question.
Pas de souci!
GONZY38 a écrit:
Par contre je ne comprends toujours pas pourquoi le terme disjoncteur différentiel te pose un problème puisque le bloc différentiel est rajouté au disjoncteur quand on a besoin de protéger le circuit contre les contacts indirects ou directs.
Le terme différentiel ne me pose aucun pb

GONZY38 a écrit:
Ou alors, tu crois que le différentiel protège le neutre qui n'est pas protéger par un disjoncteur unipolaire+neutre? N'est ce pas c'est ça?(....)
Non, non plus mdr


J'essai une dernière fois de me faire comprendre lol :

Quelle différence entre un disjoncteur différentiel dit unipolaire+neutre et un disjoncteur différentiel dit bipolaire? voila la question que j'ai posé à un moment donné.

La réponse je l'ai finalement trouvé : Les deux surveillent les fuites de courant mais le disjoncteur différentiel unipolaire+neutre protège, surveille seulement la phase... contre les surintensités. Le disjoncteur différentiel bipolaire lui protège, surveille phase et neutre contre les surintensités.

Donc quand on voit marqué ''unipolaire+neutre'' pour un disjoncteur différentiel, le terme ''unipolaire+neutre" se réfère seulement au nombre de pôles dont la surveillance est effectuée contre les surintensités.

Le terme ''unipolaire+neutre" n'a rien avoir avec la fonction différentielle de ce disjoncteur différentiel.
Moi je pensais que oui...et c'est pour ça qu'auparavant, je réfléchissait à ce qu'il pouvait bien y avoir ''d'unipolaire" dans une fonction différentielle (c'est à dire dans une fonction qui surveille la différence de courant entre neutre et phase) et je ne trouvais que la coupure, je pensais donc que le disjoncteur différentiel unipolaire+neutre coupait seulement un pôle, la phase, ceci en cas de fuite de courant dans le cas d'un différentiel...du coup pour moi ''unipolaire+neutre" signifiait : coupe seulement la phase (et confondant la leçon apprise par coeur auparavant quand je réfléchissait pas à tout ça, je pensais en inversant les termes:) mais protège phase et neutre...

Maintenant confusion dissipée...


Du coup je restreint ma question initiale à sa première partie et je la reprécise:

Quelles différences en matière de sécurité entre disjoncteur unipolaire, unipolaire+neutre et bipolaire? A quel usage chacun se rapportent t-ils?

Pour l'usage tu m'a apporté des réponses Gonzy38, par contre me reste à comprendre le pourquoi. De façon général je sais que cela a (au moins en partie) un rapport avec le courant de retour par le neutre... mais qu'est ce exactement que ces courants de retour par le neutre, qu'est ce qui les provoque? Voilà en fait ou je voulais notamment en venir dès le départ, j'aurai du le formuler explicitement...
Revenir en haut Aller en bas
Gwenddydd



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mar 16 Déc 2008 - 11:29

Réponse partielle :
En cas de double défaut dans une installation en IT, on peut avoir un courant de retour important par le neutre. Explication :

1er défaut, sur un 1er circuit à forte section de cables : défaut d'isolement entre phase et terre. On est en IT, donc alerté mais l'installation n'est pas coupée.
2ème défaut, sur un 2nd circuit à faible section de cables : défaut d'isolement entre neutre et terre.

Le 1er circuit "voit" le défaut, mais ne déclenche pas instantanément car il est de valeur trop faible pour être considéré comme un court-circuit vu les protections sélectionnées en fonction de la section des câbles.
Sur le second circuit, le défaut n'est présent que sur le neutre. Seule solution pour que cela déclenche, avoir un neutre protégé, ou avoir placé une protection différentielle.

--> en IT, on préfère protéger le neutre.
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: a   Mar 16 Déc 2008 - 13:46

ok, j'ai d'ailleurs trouvé quelques explications supplémentaires sur les protections de neutre en fonction du schéma de liaison à la terre (pour ceux qui ne connaissent pas ou on besoin de se rafraichir la mémoire sur les schémas de liaison à la terre cf. mon PS plus bas) (source Wikipédia) :

Protection du neutre selon les SLT (source NFC 15-100)


  • Le conducteur neutre est considéré par la NFC 15-100 de 2002 comme un conducteur actif. A ce titre,le conducteur neutre doit être sectionné dans tous les régimes de neutre (IT, TN-S, TT)


  • En Schéma IT il n'est pas conseillé de distribuer le neutre. Lorsque ce n'est pas le cas, il est nécessaire de protéger le conducteur neutre contre les surintensités(à cause du double défaut phase/neutre) qui doit entrainer la coupure de tous les conducteurs actifs du circuit correspondant.Cependant, cette disposition n'est pas nécessaire si:

    • La détérioration des appareils est admissible et n'est pas susceptible de provoquer un incendie
    • Le conducteur neutre est effectivement protégé contre les courts-circuits
      par un dispositif placé en amont ( Le conducteur doit pouvoir supporter
      les contraintes thermiques pendant le temps de coupure. On peut
      considérer être correctement protégé lorsque l'on a pas plus d'un
      calibre et d'une section d'écart entre le disjoncteur amont et les
      circuits en aval
      )
    • Un disjoncteur différentiel commun à un ensemble circuits terminaux
      dont la sensibilité est de 0.15 fois l'intensité maximum admissible
      dans le conducteur neutre correspondant.Ce dispositif doit couper tous
      les conducteurs sous réserve que tous les circuits soit identiques (nature, section,courant admissible, disjoncteur).



  • En TN-C le conducteur PEN ne doit pas être coupé, car il est aussi le conducteur de protection.Cependant il doit être surveillé si sa section est inférieur à celle des conducteurs de phases. En cas de surintensités, cette détection doit provoquer l'ouverture du disjoncteur du circuit correspondant.


  • En Schéma TN-S et TT, la protection du conducteur neutre n'est pas nécessaire sauf si:

    • Le conducteur Neutre est chargé (voir le taux d'harmoniques)
    • La section du conducteur de neutre est inférieur a celle des conducteurs de phases
    • Il s'agit de la liaison entre la source (Groupe électrogène, Transformateur)et le Tableau Général Basse Tension (TGBT)





PS : Précision sur les différences entre les schémas de liaison à la terre (anciennement appelés 'regime de neutre') pour ce qui ne connaissent pas ou ne souviennent plus (source Wikipédia):

En électricité, un Schéma de Liaison à la Terre, ou SLT (Anciennement Régime de neutre) définit le mode de raccordement à la terre d'un transformateur de distribution et des masses côté utilisateur.

Les schémas de liaison à la terre ont pour but de protéger les personnes et le matériel en maîtrisant les défauts d'isolement. En effet, pour des raisons de sécurité, toute partie conductrice d'une installation est isolée par rapport aux masses. Cet isolement peut se faire par éloignement, ou par l'utilisation de matériaux isolants. Mais avec le temps, l'isolation peut se détériorer (à cause des vibrations, des choc mécaniques, de la poussière, etc.), et donc mettre une masse (la carcasse métallique d'une machine par exemple) sous un potentiel dangereux. Ce défaut présente des risques pour les personnes, les biens mais aussi la continuité de service.

Selon la norme CEI
60364 (remplacée par le guide de charge CEI 60076-7 Ed. 1), un schéma de liaison à la terre se caractérise par deux lettres. La première indique le raccordement du neutre du transformateur, elle peut être :

  • T pour raccordé à la terre ;
  • I pour isolé (ou impédant) par rapport à la terre.

La seconde lettre indique la façon de connecter les masses utilisateurs, elle peut être :

  • T pour raccordées à la terre ;
  • N pour raccordées au neutre, lequel est raccordé à la terre.

Schéma TN

Généralités

Dans le SLT TN, le neutre du secondaire transformateur est relié à la terre et les masses utilisateurs sont connectées au
conducteur de protection principal lui-même relié à la prise de terre. L'ensemble est donc interconnecté à une barre collectrice en cuivre dont la prise de terre fond de fouille y est connecté. Les normes CEI 60364 et NF C 15-100 définissent 3 sous-schémas pour le SLT TN : TN-C (terre et neutre confondu), TN-C/S (TNC pour les circuit principaux et TNS pour les circuits terminaux et section des conducteur <10mm² cuivre) et TN-S(terre et neutre séparé).
(...)

Schéma TT



Le neutre du transformateur est relié à la terre, et les masses des équipements des utilisateurs disposent de leur propre raccordement à la terre.

  • Ce schéma de liaison à la terre est le plus fréquent chez les particuliers en France.
  • L'emploi d'un DDR (Dispositif Différentiel Résiduel) est
    obligatoire en tête d'installation pour assurer la protection des
    personnes (ainsi que celui de valeur maximale 30mA sur les circuits
    prises).


Schéma IT






[b]Caractéristiques


La caractéristique principale de ce schéma est que le transformateur en amont de l'installation est complètement isolé de la terre (il est dit « flottant », grâce à l'isolation galvanique propre au transformateur). Les trois phases et surtout le neutre ne sont pas reliés à la terre, contrairement aux autres schémas. En réalité, le neutre peut être relié à la terre via les capacités parasites des câbles, ou volontairement via une impédance de forte valeur (1 500 Ω). Les masses utilisateur sont interconnectées normalement et reliées à la terre.

On parle de premier défaut lorsqu'un appareil ou un utilisateur connecte une des trois phases à la terre (au travers du châssis de l'appareil par exemple).

On parle de second défaut lorsqu'un deuxième court-circuit avec la terre apparaît après un premier défaut, soit sur la même phase, soit sur une des deux autres.

les points forts

Dans le cas d'un premier défaut, il n'existe en théorie aucun danger pour les personnes et les appareillages : du fait de l'isolation du transformateur en amont, le fait de mettre une phase à la terre n'induit aucun courant électrique. Contrairement aux autres schémas, ce cas n'oblige pas la coupure de la fourniture d'électricité : ce point très important explique son utilisation dans les domaines où la fourniture d'électricité est vitale : blocs opératoires des hopitaux, locaux à risques d'explosion, installations d'éclairage de sécurité, ainsi que les domaines industriels qui ont un impératif de continuité
de service : réseaux électriques MT.

les limitations

Si le premier défaut n'est pas rapidement traité, un second défaut peut apparaitre et s'avérer dangereux, voire mortel. Il est donc nécessaire d'utiliser un contrôleur permanent d'isolement (CPI, non représenté sur le schéma) pour signaler un premier défaut. Ce contrôleur doit signaler le défaut à une équipe de maintenance qui doit partir à sa recherche. Les normes de sécurité imposent donc la
disponibilité permanente d'un personnel de maintenance qualifié sur le site.


(...)

Pour plus de détail voici l'article en entier : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sch%C3%A9ma_de_liaison_%C3%A0_la_terre


Dernière édition par alkim le Mar 16 Déc 2008 - 18:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raoul78
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 25
Localisation : 92 Nanterre Ile De France

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mar 16 Déc 2008 - 14:57

Bonjour a tous

Ne vous enerver pas lool

C'est a moi qui répondait et Merci beaucoup

En effet je confond différentiel et Magneto thermique mai grâce a ce que tu viens de me dire j'ai compris la différence en entre différentiel et magnéto thermique
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mar 16 Déc 2008 - 18:06

Lol

Mais non on s'énerve pas! je te rassures...l'écrit c'est trompeur, on a l'impression parfois que l'autre est sec dans la réponse, parce que la tonalité avec lesquelles les choses sont pensées et qui ressortiraient à l'oral n'apparaissent pas à l'écrit...
On a juste du mal à se comprendre, et ça c'est parce que j'avais pas les idées assez claires sur le sujet pour m'exprimer clairement...maintenant ça va mieux...

Par contre je pense moi que gonzy s'adressait à moi...mais peu importe, tant que finalement l'essentiel ce qui devait être préciser l'a été...
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mar 16 Déc 2008 - 18:52

Oh là restez cools je sais même plus à qui Je parlais mais en tout cas j'essayais d'être le plus didactique possible en utilisant la méthode du "je parle à quelqu'un qui ne connait rien à l'électricité", ça marche même avec ceux qui sont électriciens.
J'espère avoir vexé personne.
C'est vrai que c'est dur d'expliquer par l'écrit. On va finir par progresser.
A+
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mar 16 Déc 2008 - 19:42

Toi aussi! Mais on es cool afro , lol! On se prend la tête pour des choses qui n'existent pas... Raoul était sincère dans ces remerciements...
Revenir en haut Aller en bas
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mer 17 Déc 2008 - 18:31

Ok, alors si on est tous cool, zen et détendus on va continuer sur ce sujet.
Donc, si j'ai bien compris ce que tu n'as pas compris :
Un disjoncteur mono+ phase ne protége effectivement que la phase contre les surcharges et court circuits car le courant qui circule dans la phrase sera le même que dans la neutre donc contrôler la phase suffit. S'il y a un différence c'est un contre problème, celui du différentiel. (défaut d'isolement)
C'est la même chose en triphasé puisque les courants s'annulent et on aura 0A si les circuits sont équilibrés. (sauf si il y a des armoniques qui induisent un courant dans le neutre à cause d'une fréquence différente de 50Hz)
En régime de Neutre IT il faut protéger le Neutre comme le disait Gwend...car lors du deuxième défaut d'isolement sur une deuxième phase il se produira un court-circuit qui pourrait se produire entre un disjoncteur 160A et un 16Apar exemple, t'imagine la tronche du disjoncteur 16 A!
ps: Attention tes schémas de régime de Neutre ne sont pas tout à fait complets.
A +
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin


Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mer 17 Déc 2008 - 18:45

GONZY38 a écrit:

ps: Attention tes schémas de régime de Neutre ne sont pas tout à fait complets.
A +

salut gonzo afro ,

que veux tu dire par là?

ils sont complet les Schémas de liaison à la terre, regarde:
clic
Very Happy
au fait gonzo, on dit plus régime de neutre !!! Gna
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
GONZY38



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 40
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mer 17 Déc 2008 - 18:55

Non, pas ceux là mais photos qu'il a inséré sur un de ses messages présédents, sur le régime IT il manque le retour au transfo et l'impedance.
Les tiens sur super tops géniaux de folie!!!! Pouce
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin


Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mer 17 Déc 2008 - 19:00

GONZY38 a écrit:
Non, pas ceux là mais photos qu'il a inséré sur un de ses messages présédents, sur le régime IT il manque le retour au transfo et l'impedance.
Les tiens sur super tops géniaux de folie!!!! Pouce

Bien vu gonzo Ok , et merci Tu cartonnes

sur celui d'alkim il manque le retour et Z.......
trop fort! Tchin
on se lâche c'est bientôt noël...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Mer 17 Déc 2008 - 20:47

Salut Gonzy38,

Oui c'est vrai le schéma que j'ai mis sur le régime IT est minimaliste!
J'avais pas vu ce dossier de Milesime sinon c'est là que je me serai servi!!! Comme tu dis ses dossiers et schémas sont super tops géniaux de folie!!!

Merci pour tes explications

A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?   Aujourd'hui à 15:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand choisir un disjoncteur 1pôle, un pôle+neutre et bipolaire? Pourquoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Resultat loi normale
» Pourquoi les oiseaux volent-ils ?
» [Info] Une des méthodes pour consacrer ses outils.
» Est-il possible d'être juste ?
» CONSEILS BARAKLOAUFIKUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: