Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 filiation de disjoncteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sebthead
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: filiation de disjoncteurs   Mar 3 Aoû 2010 - 18:39

bonjour,

j'aimerai avoir quelques informations concernant les problèmes de filiation de disjoncteurs, et particulièrement, en quoi cela joue-t-il sur le pouvoir de coupure ?

je cite un exemple : j'ai un disjoncteur tri pour une prise tri, avec un pouvoir de coupure indiqué de 10 kA, et inscrit en dessous un "6" dans un carré... le vérificateur socotec me dit que mon disjoncteur n'a pas un pouvoir de coupure de 10 kA, mais de 6 kA, parce qu'il n'est pas de la meme marque de le disjoncteur situé en amont ... et donc il faut le remplacer, car là où il est situé, il faut 10 kA de pouvoir de coupure !

de plus j'ai remarqué chez certains constructeurs que leurs disjoncteurs n'indiquent qu'un seul pouvoir de coupure...

j'en perd un peu mon latin ...
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mar 3 Aoû 2010 - 19:55

Bonsoir,

Concernant la filiation, allez voir le guide technique Schneider qui explique clairement ce principe d'association.
Mais, je ne comprend pas la remarque du contrôleur de Socotec .... l'indication "encadrée" correspond à la valeur de pouvoir de coupure du disjoncteur dans le cas d'une utilisation "domestique". Alors pourquoi cette indication est inférieure au pouvoir de coupure ultime du disjoncteur ? Parce que dans le cas où ce disjoncteur est installé dans une contexte domestique, en cas de déclenchement, ce disjoncteur risque d'être réarmé à plusieurs reprises sur le défaut ... d'où son déclassement en pouvoir de coupure.
Mais le lien avec la technique de filiation ???? Je ne vois pas ...
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mar 3 Aoû 2010 - 20:34

Sebthead, bonsoir.

Je ne vais pas enfoncer le clou sur les vérificateurs ayant été moi-même dans la profession pendant de nombreuses années.

I Les pouvoirs de coupure

Votre vérificateur devrait savoir que le type de disjoncteur que vous évoquez possède "2" pouvoirs de coupure.

1- Le premier correspond aux disjoncteurs industriels (Normes NFC 63-210 et CEI 947-2) et dans ce cas on parle de pouvoir de coupure ultime Icu
2- Le second correspond aux disjoncteurs de type domestique ou analogue (Norme NFC 61-410 ou NF EN 60 898) et dans ce cas on parle de pouvoir de coupure assigné Icn

Ce disjoncteur possède aussi un pouvoir de coupure de service Ics qui est un pourcentage soit de Icu soit de Icn

Les essais que subit ce même disjoncteur sont totalement différent en ce qui concerne les séquences d'enclenchement et de déclenchement sur court-circuit. Vous me permettrez de ne pas allez plus loin pour ne pas alourdir cette réponse.

Si ce même disjoncteur doit être exploité par un personnel averti (électricien) c’est le pouvoir de coupure Icu qui sera retenu. Si ce même disjoncteur est exploité par un personnel non averti (non électricien) c’est le deuxième pouvoir de coupure Icn qui sera retenu. C’est une question de comportement et en particulier le nombre de manoeuvres que peut effectuer un personnel non averti.


Le personnel électricien est sensé savoir ce qu’il fait en terme de ré-enclement par exemple sur court-circuit ce qui n’est pas le cas en ce qui concerne la deuxième catégorie de personnel. Il appartiendra donc au concepteur de faire le bon choix. en résumé ce même disjoncteur est déclassé.



Exemple Icu = 10kA et Icn = 6kA. Vérifiez dans quel cas vous êtes.



II La filiation. Je vais retravailler une de mes notes avant de la diffuser



La filiation comme la sélectivité sont du domaine de responsabilité du constructeur. Il est le seul apte à donner des tableaux de coordination. Il réalise des essais qu’il est en mesure de justifier. Consultez les tables des disjoncteurs d’un même constructeur. Entre deux disjoncteurs de 2 constructeurs différents c’est une autre paire de manche !



Si c’est le cas votre contrôleur a bien agit car personne ne peut affirmer que la filiation est correcte. Donc il vous demande de remplacer le disjoncteur. Vous me direz ce qui a motivé cette demande. Vérificateur c'est un métier contrairement à ce que certains peuvent en dire ! On explique une décision !



Je pense avoir été assez clair. Dans le cas contraire vous me le ferez savoir.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
sebthead
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mer 4 Aoû 2010 - 10:45

le disjoncteur est utilisé dans un cadre purement industriel ( 1 prise tri pour poste à souder dans une entreprise)

De plus les disjoncteurs ne sont manoeuvrés que par des personnes habilités au moins B0V

La demande du controleur est motivée par le fait que le disjoncteur protegeant cette prise (legrand), n'est pas de la meme marque que le disjoncteur principal (merlin gerin) situé directement en amont...

J'ai remarqué par contre chez hager, qu'un seul pouvoir de coupure est mentionné sur certains disjoncteurs, est-ce qu'il est donc valable dans tous les cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mer 4 Aoû 2010 - 12:03

Bonjour,

Si nous sommes dans un milieu industriel et que cet appareillage est manœuvré par du personnel averti, alors le pouvoir de coupure à considérer est Icu (voir le post d'Electron Libre ci dessus), soit 10 kA ... donc si le courant de court-circuit triphasé (Ik3) est au maximum égal à cette valeur de 10 kA, votre disjoncteur est tout à fait adapté.

Concernant votre remarque sur les disjoncteurs Hager, il doit s'agir de gamme domestiques, comme il en existe dans les autres marques. Dans ce cas, seul le pouvoir de coupure "encadré" est indiqué. Normalement ces disjoncteurs ne devrait être installés que sur des installations de logement ou tertiaires alimentées depuis un branchement tarif bleu (courant de court-circuit < à 3 kA).
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mer 4 Aoû 2010 - 15:28

Thierry 01, bonjour.

Merci de vos précisions qui permettent d'y voir plus clair. Je ne vais pas constester la décision du contrôleur, mais en y regardant de plus près, il est fort possible que votre disjoncteur colle parfaitement.

La norme dispense de protection contre les courts-circuits toute liaison adaptée à l'intensité admissible dont la longueur n'excède pas 3 m. Dans ce cas, votre "petit disjoncteur" sera installé dans le bas de l'armoire (l'arrivée se faisant par lexemplle par le haut, inversement si l'arrivée se fait par le bas). Si vous tenez compte de cette liaison dans votre calcul de Ik3max, vous serez étonné du résultat. La chute du courant de court-circuit est spectaculaire, et dans ce cas le contrôleur ne peut abolument rien dire. Je vais vous faire un petit calcul. Pendant ma longue convalescence, il faut bien s'occuper l'esprit.

Retenez la règle suivant : installez toujours (en respectant bien entendu les règles de la NFC 15-100) vos petits disjoncteurs au plus loin des jeux de barres avec une longueur de fil n'excédant pas 3 m, vous allez gagner du pouvoir de coupure !

Je vais également regarder ce que dit la CEI 947 et la norme concernant les disjoncteurs domestiques en ce qui concerne le marquage. Dans tous les cas les petits disjoncteurs sont limité à 125A au dela, un seul pouvoir de coupure doit y figurer. A vérifier !

Le marquage comme l'indentification pour répondre à un certain Monsieur à une importance capitale. Vous direz comment vous faites lors de l'absence de marquage (ou incomplet) sur un matériel installé par exemple en Zone classée BE3 ? L'article 6 du décret du 14 novembre 1988 n'est pas fait pour les chiens.

A plus tard.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Mer 4 Aoû 2010 - 17:30

Thierry 01, bonjour.

Voici comment je procédais lorsque j'assurais des missions de contrôle dans les cas litigieux. Je vous prie de bien vouloir m'excuser de ne pas mettre tous les développements. je ne veux être trop long. J'ai réalisé de nombreux documents qui me permettent d'aller directement au résultat.
Je suis aussi un homme de terrain pour répondre à certains ! Avec des méthodes rapides et fiables !

Salutations.



http://dl.free.fr/gb7VUMZP7
Revenir en haut Aller en bas
sebthead
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Jeu 5 Aoû 2010 - 8:22

bonjour,

merci pour vos reponses, je comprends mieux maintenant...

Le plus rageant c'est de solutionner une non conformité, sans en avoir l'explication (M. socotec :" faut changer le disjoncteur .")

@+

Electron libre : bon retablissement...
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Jeu 5 Aoû 2010 - 9:08

Bonjour,

@sebthead : Avant de remplacer le disjoncteur, je demanderai quand même des explications au contrôleur pour justifier sa remarque ... dans votre cas, il n'y a pas de non conformité. Votre disjoncteur est tout à fait adapté à l'Icc.

@electron libre : les 10% de tolérance concernant le pouvoir de coupure, dont vous faites mention dans votre document, sont-ils liés uniquement à la précision des calculs ? Sauf erreur de ma part, les constructeurs ne donnent pas eux de tolérance vis à vis de cette caractéristiques ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: filiation de disjoncteurs   Aujourd'hui à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
 
filiation de disjoncteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aide pour cas pratique sur la filiation
» La filiation, un don et un choix libre Paroles de Benoît XVI à l'angélus
» Filiation ERP/code du travail
» dissertation: la filiation aujourd'hui
» "Filiation, origines, parentalité" : le rapport d'Irène Théry sur la famille contemporaine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: