Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sectionneur et intersectionneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 0:23

Bonsoir boby

Je n'ai pas compris ce qu'il faut voir sur celien. N'as-tû pas un lien plus direct ?

Je viens de voir que le nouveau document UTE C 15 712-1 vient de paraître .
il doit lever et éclercir bon nombre ee questions.
http://www.ffie.fr/actualites/fil-dinfos/detail/article/ute-c-15-712-1-la-nouvelle-edition-est-disponible/

Je serais intéressé d'en prendre coonnaissance à titre personnel.
quelquun le possèderait-il ?

cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 0:30

page 11 il parle des fusibles de chaine
Revenir en haut Aller en bas
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 0:58

Re

Nous ne parlions pas de la même chose
...
Tu parles des fusibles de chaine, effectivement nécessaires au-dessus de 3 (cf p11)

Je parlais de boites de jonction à diodes , que je n'ai pas vu sur ce document. Peut-être utilisées uniquenent sur des gropements 12/24/48V , pour lesquels la tension est un "bien précieux".... Peut-être suis-je dans l'erreur ou le passé ....

C'est justement ce guide qui est périmé, et qui vient tout récemment d'être remplacé ... plus de 100€ HT ....c'est pas donné pour 55 pages (32pages l'ancienne version de 2008 que tu cites)

PS : dans le dernier "Fil Pilote" de PROMOTELEC, il y a un DOSSIER TECTNIQUE sur le photovoltaique assez intéressant.
http://www.promotelec.com/wdbox/Datas/Promotelec/FilPilote%2051_BD.pdf?svc_mode=I&svc_campaign=T%E9l%E9chargement+gratuit&svc_partner=Librairie+Promotelec&svc_position=Fil%20Pilote%20N°51%20(Juin%202010)&estat_url=http://www.promotelec.com/wdbox/Datas/Promotelec/FilPilote%2051_BD.pdf[/url]

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
BBS



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 9:28

Bonjour,

Le guide C15-712-1 précise bien que les interrupteurs-sectionneurs doivent répondre à la catégorie d'emploi DC21B (capacité de coupure en charge d'un courant continu).
Il peut être demandé une catégorie supérieure dans certaines installations.

Le calibre de l'inter-sect sera déclassé en fonction de la tension, de la catégorie d'emploi, de la température ambiante...
Attention surtout au montage de plusieurs pôles en série (jusqu'à une dizaine sur certains gros modèles !).

La version de démo (gratuite) de notre logiciel LISE PV permet de choisir le modèle approprié.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bbsconception.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 9:32

Bonjour les amis,


Effectivement Dédé , le schéma proposé est trés professionnel avec les repères normalisés et les équipements adaptés.

Je connais des installations qui mériteraient des visites..!

Je ne dispose pas des nouvelles normes en vigueur pour les cellules phtovoltaïques.

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:15

Pourquoi fait il relier des poles en séries?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:21

Bonjour les amis,

Boby, je présume que tu parles des panneaux en série ??

Si c'est le cas, alors les tensions de chaque paneaux s'ajouteront (loi des mailles) pour que tu obtiennes 375 V d'après tes écrits..

Chaque panneau délivre au mieux une tension de 25 V et si nous réalisons la somme globale pour 15 panneaux :

25 X 15 = 375 V

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:31

Attention surtout au montage de plusieurs pôles en série (jusqu'à une dizaine sur certains gros modèles !).

je parle des poles sectionneur?
Revenir en haut Aller en bas
BBS



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:34

Ce sont bien les pôles des inters qui sont montés en séries (voir la photo de l'inter Schneider : 2 x 2 pôles).
Comme le PV dépasse la tension généralement admise par les matériels, on la répartit sur plusieurs pôles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bbsconception.com
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:37

Bonjour BBS
Tu m'a devancé, car je voulais préciser ce mantin, que le guide demande une coupure en charge, ce qui exclut l'emploi d'un simple SECTIONNEUR , et nécessite l'emploi d'un INTER ou d'un DISJONCTEUR.

Et de rappeler qu'il est hors de question d'utiliser un appareillage classique prévu pour le réseau 230/400V 50Hz pour du courant continu 375V .
La fiche technique du constructeur doit mentionner explicitement son usage en courant continu ( Tension et Courant).
Et ceci en parfaite cohérence avec le lien schneider que j'avais mis
http://www.schneider-electric.com/corporate/fr/produits-services/distribution-electrique/offre-produits/presentation-gamme.page?p_function_id=195&p_family_id=10249&p_range_id=2923

PS : Merci pour ce rappel concernant ce logiciel. je vais voir..

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:47

sinon du côté AC j'aurai une puissance de 6KVA, j'aurai donc un courant de ligne de I=6000/230=26A il faudra donc prevoir un disjoncteur differentiel 32A 30mA?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:48

Bonjour les amis,


J'avais un doute sur les pôles qui s'avérait ..

Pour la tension, il existe une marge car pour donner un peu de sens au 375 V en continu voici une explication rapide ..

Les panneaux ne donnent généralement pas la tension nominale pour plusieurs raisons (exposition au soleil - météo du jour - pertes - etc. ..)


Dans l'onduleur et son alimentation en continu, les pertes s'ajoutent aussi et la tension baisse encore.

Maintenant, tout dépend du choix de l'onduleur requis..(avec transformateur ou pas )..

Il nous faut en sortie une tension de 325,27 V crête , ce qui donnera en tension efficace 230 V par le rapport de Racine de 2 (avec une fréquence de 50 Hz) .

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:53

Bonjour les amis,


Avec les pertes ajoutées dans l'installation et les rendements moyens des panneaux solaires, il vaut mieux partir sur une intensité maximale de 25 A...

Ce qui te donne un disjoncteur différentiel (interrupteur différentiel):

Type BI

240 V

25 A

30 mA de sensibilité

Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 10:55

BI qui signifie?
sinon pour le pouvoir de coupure? comment peut on le calculer dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 11:52

Bonjour les amis,


BI signifie bipolaire ou deux pôles pour ton équipement..

Le pouvoir de coupure a été estimé dans un précédent message vers 18 A de mémoire.(pour la partie en continu) .

Maintenant, il faut prendre les appareillages et équipements qui correspondent au mieux de ta définition..

Pour la partie alternative, il faut prévoir un pouvoir de coupure supérieur avec la présence du réseau ..

Imagines un défaut entre ton onduleur et le disjoncteur différentiel.., il faudra bien éliminer le défaut correctement sans endommager ton installation.

Une autre proposition de schéma de principe sans toutes les indications précisées ..



Cordialement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 12:16

j'aimerai bien savoir comment qu'on le calcule ce pouvoir de coupure?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 12:58

Bonjour

La réponse se trouve dans le guide UTE 15 712 (dont tu m'avais parlé ), et de toutes façon en conformité avec la NFC 15-100
 


7.2.2 Protection contre les courts-circuits
Le pouvoir de coupure des dispositifs de protection des installations raccordées au réseau est déterminé en tenant compte des courants de courts-circuits maximaux susceptibles d'apparaître en provenance du réseau.


Dans le cas d'un branchement à puissance limitée, compte tenu des protections amont (présence de fusibles AD), un pouvoir de coupure de 3 kA est suffisant pour les dispositifs de protection contre les courts-circuits en aval du point de livraison



Donc si ton branchement ERDF est "bleu" , c'est à dire 3 à 36 KW , tu n'as paxs de calcul à effectuer , et c'est la valeur de 3 KA ( valeur classique des appareillages pour l'habitat) qui est à retenir

Dans le cas de branchement "Vert" ou "Jaune" , là il faut connaître ses circuits d'alimentation et les impédances de source et circuits amont.
Je ne rentrerai pas dans ces calculs.

Par contre, bien que ce soit recommandable, je n'ai rien vu qui exige un disjoncteur BIPOLAIRE pour celà dans le contexte HABITAT.
Mais peut-être suis-je dans l'erreur.
Car en Habitat, on utilise des disj (ou fusibles) UNI+Neutre ( Excepté pour la protection d'un PARAFOUDRE qui impose une protection BIPOLAIRE ( interne ou externe par disjoncteur )


PS : si tu veux satisfaire ta curiosité concernant le calcul des courants de court-circuit et les méthodes de calcul, je te propose
http://siteelectrotechnique.free.fr/Documents%20TGE/doc%20cours%20electrotechnique/ct158%20calculs%20de%20court%20circuit.pdf

Cordialement


Dernière édition par Dédé le Ven 13 Aoû 2010 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 13:04

c'est quoi la différence entre uni +neutre et bipolaire?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 13:10

RE

UNI+NEUTRE = Phase protégée , Neutre et phase coupés
C'est le cas de tous les disj 2,10,16,20,32A courants pour les départs d'un habitat, et disponible en grande surface
Encombrement : Ils occupent 1 module.

BIPOLAIRE = Phase et Neutre protégés, Phase et neutre coupés.
C'est le cas général des disjoncteurs utilisés dans l'industrie.
Encombrement : ils occupent 2 modules.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 13:13

désolé de vous embeter avec toutes ces questions mais quel est l'avantage d'un bipolaire? ma question c'est surtout quel est l'intéret d'avoir phase et neutre protégée?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Ven 13 Aoû 2010 - 13:34

RE

En habitat, pas grand intérêt, et c'est pour celà que la NFC 15-100 ne l'impose pas. Question nd'économie aussi.
Sauf dans le cas du parafoudre , car la surtension peut tras bien être sur le Neutre, la Phase où les deux .... dionc BIPOLAIRE imposés.

En industrie, et tout dépend des cas, la norme impose souvent un BIPOLAIRE.

une explication, et il y en d'autres, ... les cables passent dans des caniveaux ou goulottes , et un impact mécanique peut trés bien faire interférer 2 circuits , et que l'on ait un CC entre 1 PH d'un DISJ et un Neutre d'un autre ..... donc le Neutre doit être protégé correctement.
Mais je ne suis pas un spécialiste des aspects normatifs , car c'est fort complexe.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
boby



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Dim 15 Aoû 2010 - 19:34

en fait à la place coté CC de l'inter-sectionneur est il possible de mettre un disjoncteur spécifique au cc?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Dim 15 Aoû 2010 - 19:46

Bonjour

Certainement , mais :
- Intérêt technique me semble nul , vu que le courant est limité naturelllement par les cellules , et que tes sections de cables CC doivent supporter ce courant.
- un disjoncteur doit être bien plus onéreux.

Dans ce cas précis ( importance du système, complexité et puissance mise en jeu) , je m'en tiendrais à la norme/guide UTE : coupure en charge donc Inter/sectionneur.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sectionneur et intersectionneur   Aujourd'hui à 18:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Sectionneur et intersectionneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sectionneur et intersectionneur
» Inter-sectionneur pour machine a bois
» ISC sur un interrupteur sectionneur
» Quand est ce qu'on a le droit de ne pas mettre un sectionneur dans un coffret ?
» sectionneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: