Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mise en charge d'un moteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 14:04

Bonjour,

J'espère poster ma question dans la section adéquate Wink

Afin d'effectuer un test d'alimentation d'un variateur ATV71 HU15N4 (1,5kW 380-400V 5,8A) directement sur le bus DC (réseau triphasé redressé à l'aide d'un pont 6 diodes), on y branche un moteur asynchrone triphasé (1,1kW, 380-400V, 2,75A) qui simule le futur équipement. A terme, je devrai remplacer le réseau redressé par une série de modules photovoltaïques (implémenter une logique de MPPT dans le variateur, etc bounce ).

Histoire de consommer ces 1,1kW, je souhaite charger le moteur. Quelles solutions me proposeriez-vous, sachant que je dois essayer de limiter les coûts au maximum puisque ce ne sont qu'un ensemble de tests afin de tester la faisabilité study .
Si ce premier test fonctionne, j'aurai ensuite une motopompe comme charge et je n'aurai plus à me tracasser de ce point de vue là Cool .

Pour l'instant, je penche sur une solution "Alternateur + charge (probablement des lampes de 500W)". L'alternateur serait un Leroy-Somer LSA36 monophasé (mais si vous avez d'autres idées Laughing ).
Auriez-vous d'autres configurations envisageables? Charger mécaniquement l'arbre (mais avec quoi scratch ) ?

Merci d'avance pour vos réponses tongue

Aarkel.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 16:21

Bonjour

OUI, effectivement, celà te permet d'avoir une charge variable, et capable d'évacuer 1,5 KW
(à noter que coupler mécaniquement un moteur et un alternaeur nécessite un montage mécanique, entrainement poulies/courroirs ou alignement mécanique parfait ... il n'est pas certain que ce soit une opération "aisée" ).

Mais je n'ai pas bien compris les phases de ton projet , car si j'ai bien compris, tu veux , dans la phase 1 alimenter directement et uniquement le BUS DC du Variateur en tension continue issue d'un redresseur externe ?
a) je n'ai pas vérifié la faisabilité dans l'ATV71 ( sécurités, alims auxiliaires, ..)
b) que veux-tu déduire de cet essai sur ton moteur ?

En phase finale, si j'ai bien compris, tu veux alimenter ce bus DC au travers d'un régulateur destiné à optimiser quoi ? ... et sur quels critères ?
Est-ce toi qui va réaliser ce régulateur sous environ 600 V VDC ?
Je doutes de la stabilité de l'ensemble face à des transitoires de charge moteur , sans tampon d'énergie ... (ou alors, les panneaux sont surdimentionnés, ce qui ne doit pas être l'objectif )

Bref, ton projet d'ensemble semble intéressant .
Si celà est possible, pourrais-tu nous l'exposer , avec son cahier des charges ...

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
DV ELECTRONIQUE



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 16:58

Bonjour

le plus simple serait de positionner une masselote sur ton arbre moteur , cela te permet de prendre ta charge en fonction des accelerations que tu va parametrer.
le charge maximale d un variateur etant environ 150% sur 60 secondes , il est evident que le compte n y est pas (pour antant tu serait capacble de prendre 1,5 fois ton courant variateur sur une tres faible durée.

le mieux serait de prendre un moteur surcalibré par rapport au variateur (ex:4KW)
a vide la charge obtenu par le magnetisant sera tres proche de ton nominal
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.dv-groupe.Fr
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 17:02

Bonjour,

Pour le couplage, je sais que ce n'est pas facile, mais je pense que les techniciens de l'atelier où j'effectue mon stage ont déjà effectué ce genre de travail, donc je leur fais confiance pour l'instant.

Alors pour ce qui est du projet:
Le but est de tester la faisabilité d'un fonctionnement "au fil du soleil" d'un groupe de pompe, donc une source d'énergie purement et uniquement solaire.

1) Afin de ne pas investir dans des modules photovoltaïques d'entrée de jeu, le redressement du réseau triphasé va permettre de simuler une tension DC (faible ripple). J'attaque directement le bus DC du variateur grâce à ça (j'ai pris contact avec des responsables de chez Télémécanique, ils confirment que ça roule avec une tension de 540VDC).
Le moteur chargé va me permettre de créer la consommation et on souhaite analyser différents paramètres du variateurs (j'aurai une TBox qui communiquera en ModBus avec le variateur) afin de vérifier si son comportement est identique à celui qu'on aurait en l'alimentant classiquement en triphasé.

2) S'il s'avère que cette première phase fonctionne, on va investir dans des modules PV afin de recréer la tension DC nécessaire. On ajoutera une carte de contrôle au variateur afin de lui donner une logique qui permettra d'effectuer le MPPT (afin d'extraire en permanence le maximum de puissance des panneaux, compte tenu des variations d'ensoleillement et de température)

Donc, non, je ne compte pas passer à travers un régulateur, entre mes panneaux et mon variateur. Ce sera ce dernier qui effectuera directement la régulation (de par la carte qu'on va lui ajouter). On aura donc un moteur qui tournera plus ou moins vite en fonction de l'ensoleillement/t°...

J'espère avoir été assez précis Very Happy

Notez que ma question, pour l'instant, se limite simplement aux moyens de mise en charge du moteur (à faible coût si possible)

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 17:38

Bonjour

C'est ce que j'avais cru comprendre ... station autonome ... et dépendante de l'ensoleillement ...

OK, pour ton asservissement vitesse du moteur aux ressources solaires ...
In fine, il faudra que tu retiennes un moteur conçu pour la vitesse variable (pour ta motopompe ).

Tu vas avoir quand même deux critères à gérer ....

- Comment protéger le Variateur d'une tension DC trop forte (ensoleillement) avec une consommation nulle ou faible ( pb pompe ou disjonction moteur ..)

- Comment démarrage et fonctionnement en limite basse de tension (faible éclairage ..)

As-tu fait un schéma bloc de ton système, mettant en évuidence la chaine fonctionnelle, et les boucles de régulation , afin de définir les fonctionnalités de ta carte ...


Ton projet est intéressant , car utiliser l'électricité solaire sans réseau ERDF et sans batteries tampon n'est pas aisé .
Il serait intéressant que tu nous informes de tes essais, problèmes rencontrés , et solutions retenues ..,

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 21:59

Bonsoir,

Tout d'abord bravo pour l'idée de ce projet !

J'aurais peut-être une idée, mais je voulais d'abord savoir si ce modèle de variateur était "couplable" en 230V TRI en sortie, ou si l'on peut placer un transfo tri 400/230 entre le variateur et le moteur ?


Dans l'attente,

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 22:16

Bonjour Sylvain50

On ne peut pas, et il ne faut JAMAIS mettre un transformateur entre un variateur de vitesse de ce type et un moteur : Les signaux de sortie ne sont pas sinusïdaux ...

Quant à ces variateurs, ils existent, en général, dans chaque famille en 3 types :

MONO 230==> TRI 230 V ( limités en puissance vers 3KW )
TRI 230==> TRI 230 V
TRI 400V ==> TRI 400V

Certains TRI 230 V ==> TRI 230V peuvent fonctionner en dégradé ( puissance réduite) alimentés en 230 Mono.

Quant à ce projet, il se prête effectivement bien à piloter une pompe à vitesse variable pour optimiser sa consommation à la production des Panneaux solaires ...

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 23 Fév 2011 - 22:20

Merci pour ta réponse, car je possède un moteur et une génératrice accouplée qui forme un ensemble monobloc, malheureusement le moteur est 230V étoile... Dommage, cela aurait pu aider notre ami dans son projet...

Encore merci pour ton aide précieuse !

Bonne soirée !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 9:04

Bonjour à tous,
Le Loup Blanc a écrit:
... In fine, il faudra que tu retiennes un moteur conçu pour la vitesse variable (pour ta motopompe ).
Je n'ai pas encore le matériel d'essai sous la main, mais d'après les quelques infos que j'ai, les pompes du cas "réel" le sont.

Le Loup Blanc a écrit:
... deux critères à gérer ....

- Comment protéger le Variateur d'une tension DC trop forte (ensoleillement) avec une consommation nulle ou faible ( pb pompe ou disjonction moteur ..)
- Comment démarrage et fonctionnement en limite basse de tension (faible éclairage ..)
Pour la tension DC trop forte, aucun risque de ce côté là. Puisqu'on fonctionnera toujours au max. de puissance des panneaux, on sera toujours proche du coude de la courbe tension/courant, donc la tension à vide sera proche de la tension de fonctionnement et on sera dans les limites du bus DC (j'ai calculé hein, je n'estime pas à la grosse louche Laughing ).

Pour le démarrage/fonctionnement, sous un certain seuil d'ensoleillement (à déterminer) la pompe ne démarre pas et attendra (par exemple cycle jour/nuit) que l'ensoleillement dépasse ce seuil pendant un temps minimum (histoire de savoir si l'ensoleillement est régulier ou supérieur Cool ). On aura un capteur pour cela. Pour le fonctionnement, si la pompe passe sous un certain seuil de vitesse (risque de barbotage), la pompe passe en roue libre et le variateur se met en "veille" c-à-d qu'il se limitera à tester la valeur de l'ensoleillement et redémarrer au moment opportun.

Le Loup Blanc a écrit:
... As-tu fait un schéma bloc de ton système, mettant en évidence la chaine fonctionnelle, et les boucles de régulation , afin de définir les fonctionnalités de ta carte ...
Pour ça, j'ai déjà établi une petite stratégie en LADDER. Seulement puisque c'est pour mon stage et que le projet a un but commercial, je ne sais pas trop ce que je peux communiquer d'un point de vue des solutions Rolling Eyes . Je préciserai juste que pour la MPPT, j'utiliserai une méthode du type "Perturbe & Observe", un petit tour sur Google vous aidera si vous souhaitez savoir le comment du pourquoi de cette technique What a Face .

Le Loup Blanc a écrit:
... Ton projet est intéressant , car utiliser l'électricité solaire sans réseau ERDF et sans batteries tampon n'est pas aisé .
Il serait intéressant que tu nous informes de tes essais, problèmes rencontrés , et solutions retenues
Les batteries tampons ne sont pas nécessaires dans mon cas (du moins pas pour l'instant). Les pompes ne doivent fonctionner que pendant un temps réduit (le temps de remplir le réservoir). Normalement le temps d'ensoleillement journalier sera suffisant avec une marge suffisante.

J'essaierai de vous tenir au courant, promis, mais comme dit plus haut, je resterai probablement discret sur les détails des solutions (je donnerai l'idée générale) pour des problèmes de "confidentialité" ... J'espère d'ailleur ne pas en avoir déjà trop dit bounce

Merci pour l'intérêt que vous portez au sujet, ça fait plaisir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 11:40

Bonjour

OK pour les réactions à mes commentaires ..
je vois que tu maitrises assez bien le sujet, et que tu as "creusé" certains points techniques .

Bonne poursuite de projet

PS ; juste un détail ... non, toutes les moteurs de pompes ne sont pas prévues pour un fonctionnement à vitesse variable. Il faut une conception particulière du moteur pour celà , surtout lorsqu'on risque de fonctionner longtemps loin de la vitesse nominale ( refroidissement du moteur à basse vitesse < 1/3 Vitesse nominale, faibles pertes magnétiques à vitesse supérieure, et surtout élilmination des courants de Foucault pouvant circuler entre paliers, et les endommageant ). Ces moteurs existent , sont conçus pour la vitesse variable. Ils sont utilisés, par exemple, pour les groupes surpresseurs d'eau à vitesse variable utilisés pour les immeubles de grande hauteur.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 12:54

Bonjour,

Maîtriser le sujet ... C'est un bien grand mot quand même ... J'ai approfondi, oui, mais sur un plan semi-théorique pour l'instant.

Enfin, un banc de test est finalisé, je vais probablement commencer quelques petits tests dès cet après-midi (petite pause déjeuner en ce moment ^^)...

Pour ce qui est des pompes. Effectivement, le fonctionnement va être peu commun.
On fonctionnera probablement rarement dans les conditions nominales.
Pour ce qui est de la vitesse, je pense qu'on devrait se limiter à une plage de variation comprise entre 70 et 100% du nominal. Le refroidissement devrait, je pense, rester suffisant.
L'état de magnétisation restera fixe (commande en U/f constant), mais je ne sais pas si nous parlons de la même chose.
Pour les courants de Foucault, j'avoue ne pas avoir envisagé cela ... Mais comme je l'ai dit, je n'ai pas d'informations sur le groupe de pompes et, pour l'instant, le problème reste les phases de test. Je pense que j'aurais terminé mon stage avant d'en arriver à la mise en place "grande échelle", mais au cas où, je vais essayer de me renseigner sur le type de pompes

Merci encore pour ce fil de discussions, c'est très instructif.

Bien à vous


PS: Des idées pour la mise en charge du moteur? J'ai pensé à un système de roue de vélo + frein à disque ... mais ça me paraît un peu extrême pour 1500 tsr/min Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 13:35

Bonjour

Entre 70% et 100% , tu ne crains pas grand chose, effectivement ..
Mais celà me semble dommage d'avoir si peu de de variation, ..
mais c'est peut-être conditionné par :
- la caractéristique et fonction ce la pompe à basse vitesse ,
- le fait que la production d'énergie solaire soit pratiquement tout ou rien ..
bref, c'est ton étude système ..

Dans les groupes surpresseurs, on descend trés bas en vitesse (la nuit, par exemple ,lorqu'il n'y a pas de consommation d'eau),
et on tourne en survitesse lors des pointes de consommation .
Mais tout ceci est relatif, etlié à l'optimisation ce coût du produit, tout comme on peut démarrer et arréter des pompes (chacune son variateur) ..

Freiner un moteur , est esseniellement un problème d'énergie à absorber et évacuer , ici 1500 W , d'où des calories à évacuer ... Un frein à disque , oui, pour de courtes périodes . cf un frein de voiture ... d'ailleurs certains freins mécaniques à garniture pour des bancs de charge moteur étaient faits de la sorte ... mais là, tu vas dépenser toute ton "énergie" sur cette mise au point .. autant utiliser un alternateur un radiateur électrique .

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 14:10

Bonjour

Pour ce qui est de la vitesse, elle est principalement liée à la pompe centrifuge. Celle-ci est immergée et refroidie uniquement par la circulation d'eau qu'elle crée.
Sous cette plage de vitesse, d'après les données qu'on m'a donné (les calculs ne sont pas de moi), une fonctionnement maintenu engendrera un échauffement trop élevé de la pompe, d'où risque de déterioration.

Pour le freinage moteur, oui, j'en reste sur l'idée de l'alternateur monophasé et des spots d'éclairage ... J'attends les prix de l'alternateur d'ailleurs.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 21:54

Bonjour/bonsoir

Les premiers tests (moteur à vide) se sont déroulés avec succès.

L'alimentation du bus DC par le réseau triphasé redressé a parfaitement fonctionné (juste un petit problème de moteur mal câblé).

Le rapatriement des données du variateur via TBox (communication ModBus) fonctionne à merveille.

Reste à attendre l'alternateur afin de créer une mise en charge, puis les modules photovoltaïques ... Je croise les doigts pour que toutes les étapes fonctionnent!
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 24 Fév 2011 - 22:33

Bonsoir,

Acheter un alternateur neuf uniquement pour les essais c'est dommage, surtout pour une puissance assez faible en fait...

Pourquoi ne pas entrainer un alternateur 24VCC /50A d'occasion, raccordé sur des résistances pour faire varier la charge du moteur, et cela sans risque de détérioration ou d'échauffement du système de "freinage"...
Beaucoup d'alternateur de poids lourds sont auto-excités et ne nécessite pas la présence d'une batterie, il s'amorce à partir d'environ 1000tr/min, et l'on peut y brancher ensuite une charge, le régulateur fait le reste.
Si non tu peux utiliser un alternateur sans régulateur et mettre l'excitation au maximum pour obtenir un couple résistant important... Je pourrais peut-être te fournir un alternateur. Il ne te restera plus qu'à mettre une poulie du double de diamètre sur ton moteur. Pas de complication pour l'alignement...

Je pense également que refaire bobiner mon ensemble moteur tri/génératrice 24VCC te couterait moins cher qu'un alternateur neuf, dont le fonctionnement à l'équivalent de 25Hz (vu côté alternateur) est incertain, car comme je te l'ai dit, le régulateur bloque l'excitation pour protéger l'alternateur en-dessous d'une certaine fréquence, chez LS j'ai le cas sur un 35KVA que j'ai monté sur GE.

Si tu as besoin, n'hésite pas !

Et encore bravo pour ce projet "écolo" !!!

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Ven 25 Fév 2011 - 8:30

Bonjour,

Merci pour les propositions Sylvain50, mais pour ce qui est de l'aternateur neuf, l'atelier s'en servira par après (également pour des tests), c'est pour cela que l'achat est envisagé.

Pour le coup du régulateur qui bloque l'excitation, effectivement c'est un tantinet handicapant. Ceci dit, on ne devrait pas atteindre ces limites lors des quelques tests. La mise en charge "conséquente" se fera à l'aide d'un groupe de pompes afin d'avoir un couple quadratique comme pour l'application sur site.

D'autre part, si le projet tient la route, il est envisagé de créer une platine de test que l'on pourrait montrer aux personnes intéressées, d'où l'achat de matériel neuf.

Ceci dit, pour ton ensemble moteur/génératrice, je ne dis pas (je ne connaît pas le coût d'un rebobinage). Mais bon, Cherbourg c'est pas la porte d'à côté (nous sommes en Belgique plutôt proche de Maastricht que de Lille ou Valenciennes, et encore moins Cherbourg) Laughing
Mais je garde quand même l'idée de côté, sait-on jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Ven 25 Fév 2011 - 19:44

Ce sera avec plaisir que je t'aiderais à ma façon, n'hésite pas à me contacter !

Bon courage pour la suite !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 14:40

Petit up! Le projet a donc bien démarré. Maintenant, je dois attendre que la commande de matériel soit acceptée, etc. L'administratif prends son délai habituel...

En attendant, j'ai attaqué le développement de l'alogrithme de MPPT.

Je me pose donc une question au sujet des panneaux solaires (je ne sais pas s'il est préférable que je crée un nouveau sujet pour cela, je laisse aux admins le choix de modifier l'emplacement à leur guise).
Afin d'optimiser le fonctionnement du panneau, je me sers des courbes tension-courant bien connues:


Seulement, je me demande si les coubes "réelles" sont aussi lisses que ces courbes théoriques. Je n'en ai pas trouvé sur le Net (je cherche encore) mais s'il y a des pros ici qui peuvent m'aiguiller Very Happy

Merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 15:37

Bonjour

Je pense qu'il faut localiser dans ce fil l'ensemble de ton étude de cet ensemble "pompe solaire autonome" .
Celà sera plus facile aux lecteurs, qui auront ainsi tous les tenant et aboutissant.

Bien évidemment, les problèmes seront variés .. generation photovoltaique, alimentation du moteur, optimisation de l'utilisation de l'énergie , ..

Nous déciderons ultérieurement de déplacer ce fil dans le forum qui semblera le plus adapté, ainsi qu'une évolution du titre (si nécessaire).
Personnellement, je le verrais bien "Panneaux solaires photovoltaiques", car il s'agit bien, dans un cas d'utilisation un peu particulier ( ni batteries, ni réseau ERDF) d'une utilisation optimale de l'énergie produite.


En ce qui concerne ta question, je ne vois pas trop quel est ton problème.
Tu ax les courbes du fabriquant.
Celles-ci sont "monotone" ( pas de changement de signe de la pente) , donc pas de risque d'instabilité.

Tu peux, dans un premier temps, raisonner sur le graphique pour situer ta droite (ou courbe) de fonctionnement optimisant sa charge pour une récupération optimum de l'énergie,
et donc des possibilités de conversion par le variateur, et en définir le point de fonctionnement de la pompe. Et vérifier ainsi la globalité de ton projet.

Celà te permetra aussi de borner ton système de régulation (et normalement optimisé) par ton algorithme MPPT.

Cordialement


_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 16:28

Bonjour,

Effectivement j'ai les courbes du fabricant. Seulement, pour implémenter le tracking du point de puissance optimal, ces courbes sont insuffisantes.

En effet, la tension va varier avec la température et ces courbes ne sont données que pour des conditions climatiques "fixes" (hormis la variation d'insolation bien entendu).

Pour les bornes de l'algorithme, je détermine un seuil de tension sous lequel je ne peux pas descendre (pour vérifier la disponibilité d'une puissance avant d'enclencher la pompe). Ce seuil franchi, c'est l'alogrithme qui prends la main, la condition de désenclenchement de la marche étant un seuil de vitesse sous lequel je ne peux fonctionner.

Je ne crains pas le risque d'instabilité, mais plutôt un maximum local qui ne serait pas le maximum optimal de puissance. Ce cas ne se présente peut-être pas, mais je ne sais pas dans quelle mesure une irrugularité dans la courbe (perturbation passagère, effet d'une diode de bypass, etc.) peut apparaître.

D'autre part, je ne sais pas s'il existe une composante transitoire lors d'un passage brusque d'une courbe à l'autre (diminution brusque de l'ensoleillement).

Je suis en train d'essayer de me documenter là-dessus, mais je bloque un peu, à vrai dire Very Happy

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 16:36

Re

Je ne comprends pas ton souci .. il n'y a aucune raison pour avoir une discontinuité ....

Trace ton réseau à T° mini, tu en déduira une première courbe (ou droite) optimum en fonction de l'éclairement,*
tu fais pareil à T° max , et tu aura le domaine .

Mais avec une régulation MPPT , c'est elle qui positionnera en permanence le point optimum ( quel que soit la Température et l'éclairement).

Cordialement


_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 18:10

Bonsoir,

Si je peux me permettre, comme dans beaucoup de domaine les fabriquants sont bien obligés de donner des courbes qui correspondent à des points fixes, souvent établis dans des conditions optimum de fonctionnement.

Mais en aucun cas tu n'auras des "paliers", avec des variations brusques, mais plutôt une variation comme si tu pilotais le niveau d'ensoleillement avec un potentiomètre...

J'espère avoir imagé le phénomène....

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Mer 2 Mar 2011 - 18:58

Bonjour

Pour faire simple, en supposant la T° constante, ( par exemple celle qui a servie de base pour ce tracé de caractéristique I= f(U) jointe ) , pour divers ensoleillements,

a) Positionne sur chaque courbe le point où ma puissance recueillie sera maximum,

b) Puis traces la courbe P max = F (ensoleillement).

c) Et la courbe U(Pmax) = f (ensoleillement) sur le même graphique que le précédent.

Ce sera déjà un premier pas dans l'acquisition de l'énergie optimum.
La suite viendra naturellement pour de terminer en débit d’eau ….
Il faudra aussi placer les limites (s‘il y a lieu) imposées par les divers matériels..

Car le MPPT est un "concept" qui devra se traduire par une "réalisation"..plus ou moins complexe fonction d'un cahier des charges ( le "coût" et les "performances" en général, la présence ou non de "préréglages" , ..)

PS ; je ne vois pas très bien, comment tu peux, en ce début d’étude, élaborer des algorithmes dans l'absolu ? surtout sur un système dont tu ne connais à ce moment ni la stabilité, ni la constante de temps, et en l'absence de synoptique fonctionnel.
Surtout, que tu sembles vouloir travailler sur des essais labo pour vérifier, pas à pas, la validité de ton projet.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Aarkel



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 3 Mar 2011 - 0:44

Re (et désolé pour les réponses tardives voire nocturnes :p)

Alors en premier lieu:
- Ma crainte est d'avoir une courbe de puissance (à ensoleillement fixé) qui soit différente de la suivante


Si la courbe en rouge présente plusieurs maximas relativement proche (du genre une ondulation éventuelle dans la zone du coude), l'algorithme de MPPT devra être codé de manière différente afin de distinguer quel est le meilleur maximum.

Pour ce qui est de l'algorithme, je ne vois pas où est le problème de l'imaginer dès à présent. En effet, je fonctionne sur un principe "Perturbe & observe". En clair je modifie le fonctionnement du moteur par l'intermédiaire du variateur afin de faire varier la charge que voit le panneau. Ensuite, je cherche à savoir si l'état que j'atteint est meilleur ou non que le précédent. Je procède ainsi point par point jusqu'à osciller, au "coup discret" près, autour du maximum de puissance.
La constante de temps du système météorologique est, d'autre part, bien plus élevée que la fréquence de travail du variateur (qui s'exprime en quelques ms), de ce côté je suis sûr de ne pas être dépassé par les évènements.

Mais si je souhaite m'atteler au développement de cette logique, c'est surtout parce qu'en ce moment je suis bridé par les besoins administratifs des études budgétaires, des demandes d'offre de prix, etc. Alors j'aimerais, dans la mesure du possible, pouvoir disposer d'un code "prêt à tester" dès que le matériel sera mis en place.

Bien à vous (et bonne nuit)
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Jeu 3 Mar 2011 - 1:33

Bonjour

Tu n'as pas à craindre des discontinuités (à un instant donné ), par contre, tu as à craindre des erreurs de mesure (bruit de mesure ) lié tant à l'appareil de mesure qu'au bruit pouvant exister sur le courant DC fourni au variateur .

Comment compte-tu mesurer la puissance ?
Tu dis que compte tenu de la fréquence de tes perturbations, et de la constance de la météo, tu est sûr de ne pas être dépassé .... : tout dépends de ta fréquence de perturbation ...
Attention tout de même à la constante de temps du au moteur et à la mesure ..car tu auras une réaction transitoire tout à fait dyssimétrique ..tout à, fait non linéaire
Je comprends ce que tu veux faire mais as-tu tracé la réponse à ces perturbations ...
Ceci pour l'aspect de cete logique . Que prévoie-tu comme timing dans le cycle ?

Mais , il te faut, quand même voir le comportement électrique de tes panneaux, et les diverses limites .
- Sont-ils choisis .. auquel cas tracer au minimum Uvide , U et P correspondant à Pmax
max =f(éclairement)
et la sensibilité de ces mêmes paramètres avec la température.

Celà te permettra de dégrossir le domaine de fonctionnement de ton système, et de la boucle de poursuite ...

- connais-tu les limites abslues de la tension DC au niveau du variateur ?
Car, il faudra que tu bornes ton fonctionnement pour :
- arréter et redémarrer proprement aux faibles ensoleillements ( donc hystérésis )
- démarrer automatiquement avant d'engager la boucle de poursuite de Pmax.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise en charge d'un moteur   Aujourd'hui à 23:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en charge d'un moteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mise en charge d'un moteur
» Mise en fct d'un moteur sans contacteur
» Mise à la terre dans l'industrie des piéces metalliques
» Coix d'un groupe Elct pour une charge inductive
» Problème moteur triphasé démarrage étoile triangle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Moteur (MAS, MS, MCC,...)-
Sauter vers: