Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vérification des installations électriques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Vérification des installations électriques   Jeu 17 Mar 2011 - 16:01

Madame, Monsieur Bonjour.

Ma question s'adresse plus particulièrement aux organismes de contrôle. Ceux qui savent peuvent bien entendu y répondre.

Dans le guide UTE C 15-105, il est écrit ceci :
D.6.2 Dans les schémas TN et IT, une simple vérification de la continuité des conducteurs de protection pourra être faite, si le respect des conditions de protection contre les contacts indirects a déjà pu être vérifié par l'une des méthodes suivantes :

• les notes de calcul de conception ont elles-mêmes été vérifiées,
• les calculs ont été faits avec un logiciel ayant reçu un avis technique de l'UTE,
• une vérification antérieure a été faite conformément au paragraphe D.6.1.

La continuité sera considérée comme satisfaisante si la résistance R mesurée entre toute masse et le point le plus proche de la liaison équipotentielle principale n'est pas supérieure à 2 ohms, pour une installation 230/400 V, quel que soit le dispositif de protection et quelle que soit la constitution du circuit.

En ce qui concerne une vérification initiale (D.6.1), la valeur de la continuité du conducteur PE par rapport à la LEP la plus proche est plus proche du mOhm. Or en D.6.2 on parle plutôt d'une valeur en Ohms (2 Ohms) Voici mes questions :

. Comment est déterminée la valeur de 2 Ohms objet D.6.2 ligne 9 (page 72) ?
. N'y a-t-il pas contradiction avec D.6.1 (Valeurs souvent exprimée en Ohms) ?
. Quelles peuvent être alors les conséquences sur l'être humain en cas de défaut d'isolement si l'on se contente d'une valeur égale à 2 Ohms.
. Qu'en est-il alors pour les installations alimentées en triphasé 220V (231 ou 237V)

Merci de vos réponses.

Sincères salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Jeu 17 Mar 2011 - 19:36

Bonsoir,

Ne faudrait-il pas poser la question plutôt à l'UTE ?
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Jeu 17 Mar 2011 - 19:41

Thierry, bonsoir.

Le premier qui a reçu ma question est l'UTE. Mais hélas, je crains comme beaucoup d'autres qu'elle passe à la trappe, c'est pourquoi je me permets d'arroser un peu tout le monde.

J'ai mis en activité mon réseau qui était en sommeil. Je reste en attente des réponses.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Lun 21 Mar 2011 - 12:00

Bonjour à tous,

Je viens de terminer un long commentaire argumenté et détaillé relatif à la vérification des installations électriques et en particulier le point non élucidé de la valeur "2 Ohms" préconisé par le guide UTE C 15-105.

Cette réflexion m'a conduit un peu loin, peut-être que certains d'entre vous vont en réclamer davantage, d'autres vont me ruer dans les brancards. Je voudrais aussi faire bouger les lignes en mettant l'homme au centre de cell-ci.

Tout ceci aussi pour dire que le logiciel ne peut pas tout, la part de réflexion est alors indispensable. Il ne suffit de remplir des cases et attendre que ça se passe. Cette aide est tout de même précieuse et indispensable (Recherche de caractéristique de tel ou tel appareillage, réglages, tableaux de la norme, aspects réglementaire, etc.)

Le métier d'électricien (pur et dur) n'est pas perdu. Les automatismes sont une spécialité certes nécessaire, mais celui qui conçoit, distribue, alimente, qui protège les personnes voire les installations électriques a encore un bel avenir .......

A vos commentaires.

Merci de commenter les quelques pages que vous allez lire.

Sincères salutations à tous.

http://www.megaupload.com/?d=GO0FBMIM
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Mer 23 Mar 2011 - 9:27

Bonjour à tous.

1- "Qui ne dit mot consent"

Je suis encore surpris par le manque de réactions suite à ma note. Que font les logiels que vous utilisez sur ce point précis de la protection contre les contacts indirects. Chapitre très important car il concerne la protection des personnes contre la montée en potentiel des masses mises accidentellement sous tension . Chapitre relativement oublié. si je comprends bien vous abondez dans mon sens.

2- Réponses de mon réseau dormant.

Elles sont peu voire très peu nombreuses. Je vous avoue franchement que personne ne se mouille.
Les uns et les autres disent que l'article D.6.1 s'applique dans le cas des vérifications initiales, et le D.6.2 dans le cas de vérifications annuelles.

Personne n'a été en mesure de justifier le pourquoi des milliohms puis des Ohms.

Merci tout de même à tous.

Je crois que je n'arriverais pas à faire bouger les lignes.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
BELL
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Mer 23 Mar 2011 - 21:25

Bonjour,

1/ pour faire les mesures selon D6.1, on utilise un milliohmètre.
2/ Faire du "périodique" avec un milliohmètre c'est "compliqué"
3/ si les valeurs en VI sont bonnes, on vérifie "l'état de conservation des continuités" en mesurant l'équipotentialité globale, pas les valeurs des boucles de défauts comme en VI. On fait les mesures comme le dit le D6.2 au plus proche de la LEP... donc cela peut être "loin" d'une armoire où une protection déclenchera sur défaut...

Donc en VI, on vérifie la boucle de défaut, en périodique on vérifie l'équipotentialité "globale" on ne cherche pas à réinventer ce qui a été validé en amont mais simplement à détecter toutes variations anormales ..." état de conservation".
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vérification des installations électriques   Aujourd'hui à 6:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Vérification des installations électriques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vérification des installations électriques
» Vérification des installations électriques Q18
» Neutre chargé dans une installations électriques
» recherche vérificateur des installations électriques basse tension
» calcul bilan energitique d'installations électriques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: