Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

comment câbler vous un télérupteur?
- EN HABITAT, câblez vous une protection sur le circuit bobine?
13%
 13% [ 9 ]
Ou une seule pour le télérupteur en entier?
22%
 22% [ 15 ]
- EN TERTIAIRE, câblez vous une protection sur le circuit bobine?
21%
 21% [ 14 ]
Ou une seule pour le télérupteur en entier?
10%
 10% [ 7 ]
- EN HABITAT utilisez vous le télérupteur avec 2 contacts?
16%
 16% [ 11 ]
Ou avec un seul contact?
16%
 16% [ 11 ]
Total des votes : 67
 

AuteurMessage
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Dim 4 Jan 2009 - 19:45

LE TELERUPTEUR

0- INTRODUCTION
Le sujet qui suit est une présentation synthétique des fonctions et câblages des différents types de télérupteurs (monopolaire et bipolaire) et de leur protection. Elle résulte d'un post de ce forum, qui a donné lieu à beaucoup de discussions, et à montré qu'un sujet en apparence simple et anodin pouvait receler beaucoup d'interrogations et d'idées reçues jusque parmis des électriciens de profession. Elle est donc le fruit de la participation offerte par plusieurs membres de ce forum à ce post et qu'ils soient remerciés pour ce qu'ils ont apportés aux travers de leurs questions et de leurs réponses. Tout apport, précision ou rectification que vous auriez à faire par rapport à cette synthèse serait très positif à transmettre, n'hésitez pas à prolonger ce sujet !
Vous pouvez aussi répondre au sondage "comment vous câbler un télérupteur" et pourquoi pas donner vos raisons.



1- Rôle et fonction

Le télérupteur permet de commander l’ouverture ou la fermeture de circuits à partir de plusieurs points par impulsion électrique et au moyen de boutons poussoirs (BP). Ces circuits sont souvent des circuits d’éclairage mais pas nécessairement.
Il existe des télérupteurs unipolaires (qui ne coupent que la phase) et des télérupteurs bipolaires (qui coupent deux pôles : une phase et un neutre en monophasé ou triphasé ou deux phases en triphasé), à voir sur les schémas.

2- câblage et schémas d'un télérupteur

2.1- Câblage
Il peut être envisager de câbler des télérupteurs en utilisant deux tensions différentes, une pour le circuit de commande, une autre pour le circuit de puissance. Il s’agit dans ce cas d’installer des points de commande en très basse tension de sécurité.
La sécurité des utilisateurs est ainsi assurée en cas de contact accidentel avec une partie sous tension du circuit de commande. C’est particulièrement valable dans les lieux humides, comme les piscines par exemple.

Il existe 2 possibilités de câblage des télérupteurs pour un circuit lumière :
*En retour de BP sur neutre, dit montage trois fils, car en unipolaire il y a 3 fils au télérupteur (phase disjoncteur, phase vers luminaires, et retour neutre en provenance des BP). De plus, en unipolaire ou bipolaire, du tableau on a alors besoin d’amener que trois fils aux BP et luminaires (un neutre pour les BP et les luminaires, une phase pour les luminaires, un retour pour les BP).
* En retour BP sur phase, dit montage quatre fils, car en unipolaire il y a 4 fils au télérupteur (phase disjoncteur, phase vers luminaires, retour phase en provenance des BP et neutre). De plus, en unipolaire ou bipolaire, du tableau on a dans ce cas là besoin d’amener quatre fils aux BP et luminaires (deux phases pour le BP et les luminaires, un neutre pour les luminaires, un retour pour les BP).

2.2- Schémas

Le 3 fil n’est pas interdit par la nfc 15-100 comme on l'entend ou le lit parfois.
Si lieu concerné et donc boite de dérivation sont éloignés du tableau, en trois fils il y a un gain de fils notable.
Attention, le 3 fil, retour BP sur neutre ne signifie pas qu’il n’y a pas de courant au poussoir comme on l'entent ou le lit parfois. Lorsque le circuit est ouvert aux BP, la phase qui alimente la bobine arrive jusqu’aux bornes des BP en traversant la bobine. C’est d’ailleurs pourquoi ce montage convient aussi au BP avec voyant.
Il est déconseillé de mettre plus de dix boutons poussoirs avec voyant, car cela entraîne un passage permanent de courant trop important dans la bobine du télérupteur.

3- Comparaison avec les autres montages lumières:

Par rapport au va et vient le télérupteur à l’avantage que les points de commandes peuvent être ‘’illimités’’.
Par rapport au permutateur, pour lequel il faut quatre fil à un interrupteur, on considère généralement que le télérupteur, pour lequel il en faut seulement deux aux boutons poussoirs, devient plus pratique lorsqu’il s’agit d’installer plus de trois points de commande ou pour de longues distances entre les points de commande. A partir d’un certain nombre de points de commande le télérupteur peut devenir également plus économique que le permutateur.
Par ailleurs, par rapport aux problèmes de bruit des télérupteurs, il en existe maintenant des assez silencieux.


4- Quel télérupteur utiliser?:
Le télérupteur bipolaire garanti une plus grande sécurité en assurant qu’il n’y ai aucun conducteur actif en aval lorsque le circuit est ouvert. Cela est valable y compris dans le cas d’un circuit à une phase, puisque le neutre doit être considérer comme un conducteur actif, les coupures bipolaires assurent alors aussi une plus grande sécurité en parant un éventuel retour de neutre.
Mais en habitat les télérupteurs bipolaires ne sont souvent pas réellement nécessaires et en tout les cas jamais prévu dans la norme française.
En Belgique par contre où la norme prévoit que l’éclairage extérieur ou d’une salle bain doit se faire avec un interrupteur bipolaire, dans le cas de la mise en place d’un télérupteur on doit alors en utiliser à coupure bipolaire.
En France, on utilise en fait surtout les télérupteurs unipolaires. Quand aux télérupteurs bipolaires, on les utilise surtout en tertiaire-industrie comme lorsqu'ils servent à faire la commande fonctionnelle d’une installation, ou bien par exemple lorsqu’on craint réellement une infiltration d’eau pouvant causer un retour par le neutre, comme cela peut être le cas dans le contexte d’un éclairage de jardin par exemple.
Les télérupteurs bipolaires sont bien sur plus coûteux que les unipolaires.

5- Comment protéger un télérupteur?
La protection par un seul disjoncteur, à la fois du circuit puissance et du circuit commande, est la solution visiblement la plus utilisée, tout simplement pour des raisons de coûts.
Néanmoins,
si ce n’est donc pas une obligation normative, le circuit commande d’un télérupteur peut aussi être protégé avec un disjoncteur distinct de celui du circuit puissance, c’est alors généralement un 2A ou un calibre inférieur qui est mis. En effet, on peut choisir de différencier la protection du circuit commande et puissance pour des raisons de sélectivité verticale des protections, de coupure des différents points de commandes pour passer en marche ou coupure forcée, ou pour assurer une protection de la bobine contre des transitoires divers, ou d’autres raisons. Mais en aucun cas il ne s’agit d’assurer une protection directe de la bobine du télérupteur comme on l'entend ou le lit parfois ; en cas de défaut, même avec un 0,1A il n’est pas assuré que la bobine ne grille pas.


Dernière édition par alkim le Lun 7 Déc 2009 - 22:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3654
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Dim 4 Jan 2009 - 20:38

Bonjour

Toujours "excellent" de rappeller ces principes généraux, car si c'est évident pour certains, celà est trés instruictif pour d'autres.

Mes remarques : j'aurais rajouté sur les 4 schémasxc: Montage 3 fils , montage 4 fils, car c'est cette appellation universellement utilisée, qui figure sur les schémas de câblage des matériels vendus.

Effectivement, des matériels unipolaires suffisent vis à vis de la NFC pour l'"HABITAT.
D'ailleutrs pourquoi faire une différence avec un interrupteur qui ne coupe que la phase ...
C'est le schéma basic de tous les plans HABITAT pour l'éclairage.

Il n'en est pas de même dans certaines applications TERTIAIRE où la coupure des 2 fils est imposée.

Et de ce fait, il aurait du être précisé, dans le questionnaire posé, s'il s'agissait d'HABITAT ou de TERTIAIRE, ou de faire 2 tests cote à cote ....

C'est d'ailleurs un peu le piège de ce forum vis à vis des personnes non initiées, HABITAT, artie commune d'HABITAT, ERP, TERTIAIRE, ....
Je pense qu'il faudrait bien préciser le contexte, mais je crois ici HABITAT

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Dim 4 Jan 2009 - 21:04

Salut Loup Blanc,

Merci pour tes remarques! La précision pour le sondage, nécessaire à faire en effet, a été apportée!
Celle pour le schéma également!

Par ailleurs pour les applications tertiaire ou la coupure des 2 fils est imposée, si jamais tu a en tête certains cas particulier ils pourraient alimenter l'exemple donné. Ou quiconque d'autres qui a ces informations. Ce serait bien de lister ces cas.


Cordialement


Dernière édition par alkim le Dim 4 Jan 2009 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3654
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Dim 4 Jan 2009 - 21:37

Bonjour
Je prèfère ne rien dire, .. plutôt que des infos erronnées sur ce site "FORMATEUR" ..
Car c'est complexe et je ne suis pas l'actualité ....
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Oam



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Ven 24 Avr 2009 - 8:25

Bonjour,

Citation :
Ces circuits sont souvent des circuits d’éclairage mais pas nécessairement.

J'aurais plutôt formulé ainsi:

La commande par télerupteur est employé au sein de circuits d'éclairage.


Quand à "mais pas nécessairement" j'attends de voir vos réponses à la question en rouge pour voir s'il faut vraiment l'ajouter...


Pour quelle/quelles autre utilisation/autres utilisations peut on imaginer l'usage du télerupteur?

--------------------------

J'ai deux liens à proposer qui seraient un bon complément à ce sympathique compte rendu de discussion mais ils pointent vers un autre forum...

http://entraidelec.com/schema-6-Allumage-par-Boutons-Poussoirs-(telerupteur).html

http://entraidelec.com/schema-18-Allumage-par-telerupteur-avec-commande-Tres-Basse-Tension.html

Faites en ce que bon vous semble Wink

Oam
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3654
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Ven 24 Avr 2009 - 9:55

Bonjour Oam

Le télérupteur étant un interrupteur ( uni ou bipolaire) commandé à distance, il peut être utilisé comme tel, et pas forcément en éclairage.(bien que ce soit l'usage le plus connu).

Il peut remplacer un contacteur , avec l'avantage de conserver sa mémoire d'état (lors de coupures de courant par exemple), et de ne pas consommer d'énergie, donc ne pas chauffer lorsqu'il est en service..

Ainsi, je lai vu utiliser sur un tableau domestique , derrière un Disj 20 A pour alimenter une pompe à eau distante (munie de son pressostat et sécurités).
Celà permettait , depuis un BP (point de commande) de la mettre en service ou non suivant les besoins.
Je l'ai vu, en industriel, pour mettre en service ou non des départs sur un tableau électrique.

En conséquence, je pense que la formulation initiale st correcte.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
alkim
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Ven 24 Avr 2009 - 16:05

Salut à tous,

En effet. En fait déjà dans le fil de discussion d'origine l'utilsation du télérupteur dans d'autres cas qu'en éclairage avait été un peu développé et je l'ai rapporté dans la synthèse sans plus de précision.

Ainsi,
Gwenddydd a écrit:
il ne faut pas oublier qu'ils sont heureusement utilisés dans une multitude d'autres cas. En particulier en aval d'une centrale GTB (ce à quoi est assimilé le compteur électronique). Il n'est pas rare de trouver des télérupteurs commandant, par exemple, des circuits de commande de contacteurs. Pourquoi ? Tout simplement parce que le signal issu de la GTB est impulsionnel ou parce qu'il ne peut pas assumer la puissance nécessaire sur l'ensemble des commandes de contacteurs. Classique en tertiaire (hotellerie restauration par exemple).

.Mais preuve en ai qu'il serait intéressant de reprendre succinctement les exemples de Loup Blanc et Gwenddidd dans le corps de la synthèse pour illustrer cette question.

.Par ailleurs Oam j'ai parcouru tes liens, et c'est un complément sur le sujet à propos de l'aspect constitution et fonctionnement interne du télérupteur absent dans la synthèse que tu voulais apporter n'est ce pas? C'est vrai que ça vaudrait le coup de détailler un peu cet aspect ici.

Je me propose donc d'introduire ces deux points prochainement dans la synthèse.

En attendant le fonctionnement interne du télérupteur est aussi traité dans le document de Millésime suivant :
http://electrotechnique-fr.xdir.fr/pdf/cat1_HABITAT/Methode_de_cablage-Schemas_basique/ANNONCE-2_les_differents_schemas/Schemas-telerupteur-avec-fonctionnement-detaille.pdf

A+
Revenir en haut Aller en bas
Oam



Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Ven 24 Avr 2009 - 18:23

Merci à tout deux pour vos réactions Very Happy

Et merci de m'avoir éclairé sur les autres utilisations possibles du télerupteur, car personnellement je ne l'ai est utililisé, et vu utilisé que pour de la commande d'éclairage.

Citation :
Par ailleurs Oam j'ai parcouru tes liens, et
c'est un complément sur le sujet à propos de l'aspect constitution et
fonctionnement interne du télérupteur absent dans la synthèse que tu
voulais apporter n'est ce pas? C'est vrai que ça vaudrait le coup de
détailler un peu cet aspect ici.

Oui c'est tout à fait ça, j'ai vu pas mal de schéma, et de documentation sur le télerupteur, mais je trouve que celui du premier lien aborde le sujet de manière relativement accessible et sans blabla.
Que ce soit pour le principe de fonctionnement du schéma, et effectivement aussi sur sa conception.

En tout cas je tire mon chapeau à alkim pour son travail sur le sujet! Bravo

Oam
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3654
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Sam 13 Juin 2009 - 23:13

Bonjour Akim

Suite à ce fil, et à l'autre fil sur les téléruoteurs, tu devrais essayer de rassembler le tout, et faire un document unique sur les télérupteurs, que l'on pourrait loger en réorganisant ce fil .

Qu'en penses-tu
.
Si tu veux, tu peux faire un squelette de document (table des matières) , et on essaie de l'affiner en MP ou mail.

cordialement
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Télérupteurs : essai de synthèse d'une discussion et sondage
» essai NGC6960 ST8300C
» Méthodologie de la synthèse
» Essai?
» Galop d'essai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: