Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PeterMacGonagan



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 10:04

Bonjour,

J'ai encore une question pratique à vous poser. J'ai lu le document: https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnxtaWxlbGVjdHJvdGVjaG5pcXVlZnJ8Z3g6M2QxODlkOGJhNmRmYjUyNg&pli=1 disponible sur le forum.

Premièrement, il y est marqué qu'un sectionneur fusible à un pouvoir de coupure nul mais pourtant il me semble que l'on utilise parfois justement des sectionneurs à fusibles plutôt que des protections magnéto-thermiques car ceux-ci ont un pouvoir de coupure de plusieurs milliers d'Ampère? Par contre, je sais qu'il ne faut jamais ouvrir un sectionneur à fusibles lorsque l'installation est en charge. En effet, on coupe un grand flux d'électrons (c'est l'arc assuré). Pourriez-vous m'éclairer, svp?

Deuxièmement, je comprend bien l'exercice qui est contenu dans le document (moteur + four) mais où puis-je trouver des informations sur les protections de type G1, les différents calibres normalisés des fusibles: LS1-D25, etc.
Lorsqu'on choisit un fusible d'accompagnement moteur, faut-il tenir compte du courant nominal du moteur ou de son courant de démarrage. Par exemple, j'ai un moteur dont le courant nominal vaut 2,4A en triphasé 400V. Son courant de démarrage vaut 11A. Il met 6 secondes pour arriver à sa vitesse nominale. Quel fusible dois-je choisir?

Merci beaucoup ;o)
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 10:42

Bonjour PeterMacGonagan

C'est le 4ème fil que tu ouvres, et tu ne t'est toujours pas présenté ,
cf ma réponse à ton 1er fil

http://www.electrotechnique-fr.com/t3548-moteur-synchrone-sont-ils-utilises

Par ailleurs, les fils que tu as ouvert se sont terminés en queue de poisson, ce qui est dommage pour nos lecteurs ...

En tout cas, nous attendons ta présentation
http://www.electrotechnique-fr.com/f34-presentez-vous-charte-du-forum
en précisant ton cursus scolaire, ton occupation, ...

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
PeterMacGonagan



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 11:54

Je pensais m'être déjà présenté. C'est fait!
En ce qui concerne les autres questions, je vais y revenir. Je fais des tests sur le côté pour trouver les réponses par moi-même et cela prend du temps (cos phi; variateur de fréquence). Et puis, ne le prenez pas mal, mais à chaque fois la réponse que j'ai de vous c'est qu'il faut que je me présente et que mes questions soient plus claires Sad Voulez-vous que je fasse les questions et les réponses?
Lorsque quelqu'un pose une question c'est justement parce que celui-ci n'a pas bien compris un ou plusieurs concepts Very Happy ou qu'il lui manque la variable pour solutionner son problème. C'est pour cela que les choses sont toujours présentées de manière généralistes pirat
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 12:26

Bonjour

Non, pas les questrions/réponses , mais montrer que tu y a déjà réfléchi, nous indiquer là où tu "coinces" ....

Dans le cas, par exemple des fusibles .. Il est si simple de :
- tracer la caractéristique de fusion de celui-ci I ) f(t) fournie par la norme ou le fabriquant
- d'y superposer la caractéristique courant de ton moteur, y compris son démarrage I=f(t)

et de t'assurer de la bonne cohabitaztion de ces deux courbes .

Mais, pour un moteur , le fabriquant indiquera toujours dans ses notices techniques, la façon de le protéger efficacement, et dans le cas de fusibles, indiquera son type et son calibre

¨Pour le sectionneur à fusible !

OUI, le sectionneur , donc lors de sa manoeuvre de sectionnement ( ouverture ou fermeture) a un pouvoir de coupure NUL.

Mais lorsqu'il est fermé, les fusibles conservent leur caractéristique propre (le sectionneur est un porte fusible comme un autre) .. .. cf leurs caractéristiques constructeur.

Cordialement


_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
PeterMacGonagan



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 14:12

Magnifique! Merci pour tes réponses.

Saurais-tu où je pourrais trouver plusieurs fiches techniques de moteur, stp? Je suis allé sur le site de Leroy Somer mais il s'agit plus de fiches techniques généralistes sur l'entretien et la maintenance de leur moteur?
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mar 31 Jan 2012 - 20:53

Bonjour

Tout d'abord, je tiens à préciser que des fusibles de type aM ne servent pas à protéger le moteur, mais le circuit d'alimentation (la ligne).

C'est pour celà qu'il faut qu'ils supportent :
- le Courant Nominal,
- le courant pendant la phase de démarrage ..

Le courant nominal et toujours plaqué,
et le rapport Id/In est soit plaqué, soit fourni, même dans des brochuire techniques .
Le temps de démarrage va dépendre de ce que le moteur doit entrainer ( Inertie et courbe de couple).
Mais il existe une courbe pratique conseillée à ne pas dépasser ,


Tu peux donc admettre un courant max pendant tout le temps donné par cette courbe ...

Ceci est bien évidemment valable pour les petits moteurs jusqu'à quelques KW.
Au delà, il faudra s'intéresser au vraies données liées justement au conditions d'utilisation, et au choix de moteur tretenuy (caractéristique couple)).
Tu compreds bien, qu'un même moteur aura des comportements différends pour démarrer un ventilateur, une scie à ruybab(forte inertie du volant), une pompe à piston en charge ..).

Dans la majeure partie des cas, tu peux te servir de cette "bible" pour aborder tous les problèmes ..
http://www.leroy-somer.com/documentation_pdf/catalogues_pdf/3676f_fr.pdf

Mais, in fine, si tu veux protéger ton moteur de façon efficace, il faudra au minimuim un DISJONCTEUR MOTEUR réglé sur le courant Nominal (donné par le fabriquant du moteur).

Pour les gros moteurs et les moteurs en HTA, sa protection est à étudier avec le fabriquant (dans les conditions d'utilisation prévues ).

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
PeterMacGonagan



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mer 1 Fév 2012 - 17:32

Je te remercie. C'est fantastique, je suis aux anges avec cette documentation. La neige étant là, j'ai des longues soirées de lecture en perspective ;o)

Normalement, ne met-on pas un sectionneur à fusibles aM + protection magnéto-thermique avec sectionneur ainsi le moteur est protégé contre les surcharges et les courts-circuits (la ligne est également protégé par le sectionneur à fusibles).
Dans le schéma de commande, on ajoute un contacteur ARU dédié relié aux différents arrêts d'urgence du système. Un contact de ce contacteur auxiliaire est mis en série sur toute la logique de commande. De plus, on a les différents START/STOP avec maintien des moteurs pour les arrêter et les stopper.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3648
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Mer 1 Fév 2012 - 18:53

Bonjour

Il faut traiter le pb au cas par cas ...
entre la scie à buches branchée sur une prise , et une machine outil da,ns un atelier, il y a des nuances ....

Si la machine dispose d'un coffret de commande électrique, on trouvera en général
- un Sectionneur ,
- des fusibles aM incorporés ou non au sectionneur (surcharges violentes et court-circuits)
- un ou des contacteurs pour la gestion du moteur,
- un disjoncteur moteur (ou relais magnétothermique) ==> protection moteur (image thermique)
- enfin le moteur.

et bien évidemment toute la logique de commande et de sécurité, en général derrière un transfo TBTS 24 volts.

PS : le lien que je t'ai mis figurait déjà en POST-IT dans a partie MAS ,
avec d'ailleurs beaucoup d'autres qui me paraissent intéressants, surtout vis à vis de ta "soif" d'apprendre.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Jeu 2 Fév 2012 - 15:44

Bonjour à tous.

Si vous le permettez, je vais revenir sur votre question et vous répondre point par point en précisant les aspects techniques suivants :
1- Le pouvoir de coupure ou de fermeture d’un « Sectionneur » est nul. Il porte bien son nom, car sa fonction consiste à « Séparer » une installation (ou partie d'installation) de la source qui l'alimente. Ne pas confondre la coupure et la séparation. Effectivement le sectionneur ne doit pas être manœuvré en charge, il n’a pas de chambre de coupure (soufflage de l’arc électrique) et l’arc électrique destructeur risque d’être maintenu entre les pôles. Ceci ne vous dispense pas de dimensionner cet appareillage pour le courant nominal susceptible de transiter par le circuit concerné.
2- Je n’ai jamais vu qu’un sectionneur était utilisé en lieu et place d’une protection « Magnéto thermique » Revoyez votre commentaire et bien distinguer le rôle des chacun des appareillages.
3- Certains sectionneurs sont équipés de contacts de pré coupure (1 ou 2) ceux-ci ont la particularité de s’ouvrir avant les pôles principaux. La coupure est alors assurée non pas par le sectionneur dont les pôles restent en contact, mais par le ou les contacteurs situés en aval. La manœuvre peut donc être poursuivie sans provoquer de risques :
§ Matériels qui se manifestent par la destruction des contacts
§ Corporels qui se manifeste par des risques de brûlure par projection de matière en fusion et par des coup d’arc.
§ Le risque « d’explosion » (ne pas confondre avec le risque BE3) étant trop grand l’utilisation des sectionneurs à l’origine de certains équipements (Machines outils en particulier) a été interdit.
4- Les fusibles HPC de type g1 (Erreur d’écriture on n’écrit pas G1) on été remplacés dans la normalisation par fusibles gG. Je ne rentre pas dans la technologie des fusibles gG, ils diffèrent peu des fusibles g1 (courbe de déclenchement, Temps de fusion en 1 seconde, etc.) Ils assurent la protection contre les surcharges et contre les courts-circuits.
5- En ce qui concerne les fusibles d’accompagnement moteur (aM) ils sont choisis suivant des règles précises. La note en pièce répond à votre question.
6- Dans ce document vous y trouverez en particulier expliqué la coordination de type 2 illustré par le report des courbes relais thermiques et fusible HPC de type aM.
7- Cette note est tout de même limitative car les fusibles HPC de type aM ont d’autres attributions, ils assurent également la protection contre les courts-circuits, des contraintes thermiques des canalisations et de la protection contre les contacts indirects selon les SLT.
8- Si certaines notions vous échappent, vous creuserez sur Internet et dans les ouvrages spécialisés (scolaires ou documents constructeurs) dont certains sont admirablement bien conçus.

Voici ce j’avais à vous dire.

Salutations.


http://dl.free.fr/jmNYZE4dB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM   Aujourd'hui à 1:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sectionneur à fusibles: comment choisir les fusibles aM
» Pour les protestants : Comment choisir une Bible ?
» Que choisir ? Comment choisir ?
» comment choisir entre 2 stages
» Radiesthésie "comment choisir son pendule".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: