Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mer 26 Déc 2012 - 23:38

Bonsoir,

Je révise en ce moment un groupe électrogène portatif.
Ce qui devait être une simple vérification de la tension de sortie et de la vitesse de rotation se transforme en problème plus complexe.
Le problème de la vitesse de rotation est résolu, c'était un problème de carburation....
Mais en y regardant de plus prêt, sachant que c'est GE du commerce, et dans son état d'origine, je me dis que quelques conseils, et remarques seraient les bienvenus....
Je vous joins quelques photos :







Ce petit GE a moins de 3 ans.
Son propriétaire ne connait rien en électricité, et je ne voudrais pas qu'il ait de soucis avec son GE, qu'il était fier de m'amener !

Il n'y a aucune plaque sur l'alternateur lui-même.

Quand on regarde les caractéristiques du GE, la tension indiquée peut faire sourire : 230/380V
Question N°1 : quelle tension prendre pour calculer l'intensité nominale et maxi ?

Le disjoncteur de protection tripolaire, d'une marque assez exotique, au look Merlin Gérin, semble un peu surdimensionner, mais le courant de l'alternateur étant proche de 8A, difficile de trouver le disjoncteur idéal ?
Question N°2 : comment assurer une bonne protection afin que cela ne finisse en grillade ?

Les prises de courant, 3 mono, et une TRI+N semblent en bon état, reste à trouver la fiche 4P+T.
Les prises mono sont au standard allemand, de type Schuko, ce qui n'est pas toujours le cas des fiches qui peuvent y être raccordées, sauf si elles sont compatibles avec le standard français et allemand.
Question N°3 : faut-il que je change les embases des 3 prises mono ?

D'avance merci, car là on est loin de l'industrie....

Bon courage à ceux qui ne sont pas en vacances !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
cocolabombe0



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 25
Localisation : france

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 0:32

Bonsoir, Pour moi la protection devrait déjà commencer par un différentiel, non?

Je pense qu'il vaut mieux attendre les avis des professionnels.
Cordialement Nicolas.


Dernière édition par cocolabombe0 le Jeu 27 Déc 2012 - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 0:33

Bonjour

1) Comme toujours, sans plaque alternateur, on ne connait pas son dimentionnement , ...
Mais, surprise, ici le GE est plaqué 5,5 KVA ... c'est ce qui va limiter son courant (qui provoque son échauffement thermique ), par contre du fait du moteur plus puissant, il pourra assez facimement démarrer des outillages avec courant d'appel significatif

Pour ce qui est du calcul du courant, c'est trés simple ..... l'alternateur est en étoile ( 220 V pour mono, et 380 pour TRI ) .
Que le calcul se fasse cen TRI, ou en MONO, on arrive aux mêmes valeurs ...
5500 /3 = 1833 VA par phase , soit en 230 V ==> 8,33 Ampères .

On peut soit consommer :
- 1 départ 220 V sous 8,33 A
- jusqu'à 3 départs 220 V avec chacun 8,33 A max,
- ou alors 8,33 A en triphasé ..

De ce fait, le DISJ TRI 10 A courbe C est bien choisi.

Attention à la charge .. Supposons une machine motorisée triphasée ...
5500 VA générateur , avec COS PHI charge de 0,8 ==> 4400 W électrique
Soit, puisque c'est une machine motorisée 4400 x rendement = supposé 0,85
celà donne 4400 x 0,85 = 3740 Watts mécanique ..==> moteur de 5 HP maxi... Encore faudra-til s'assurer que le GE peut le démarrer ....

2) Protections : Le C10 est correct .
Par contre se pose le PB de la protection différentielle cf guide UTE C 15/401

3) Les prises et embases ..
- pour les embases MONO, il serait préférable de les échanger si c'est possible ...
- Pour la fiche 4P+T , c'st une fiche ultra-normalisée : fiche P17 3P+N+T 16A en IP44 - beaucoup de fabrications existent , par ex chez Legrand
http://www.e-catalogue.legrandgroup.com/france/ecat.asp?showTarif=true&reference=056458

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 10:24

Bonjour,

J'ai regardé le guide UTE C 15-401 et en ce qui concerne l'utilisation de groupe portable pour alimenter des installations temporaires, il est demandé qu'un ou des dispositifs différentiels 30 mA protègent les circuits. Ces dispositifs ne sont pas forcement intégrés au groupe ... et pour cause la fabrication des groupes électrogènes est régie par d'autre normes propres.
C'est donc à l’installateur/utilisateur de mettre en place les dispositifs différentiels en sortie des prises de courant intégrées au groupe.
Je suis d'accord que l'idéal serait d'avoir ces dispositifs intégrés au groupe, mais cela posera plusieurs problèmes. D'abord le câblage interne, le conducteur neutre est raccordé directement aux socles de prises sans passer par le disjoncteur tri (qu'il faudrait remplacer par un tétra), puis l'encombrement pour mettre un bloc différentiel ....
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 10:47

Bonjour à tous.

1- Même si cela peut-être contesté, je ne vois pas le cigle "CE"
2- En principe ce groupe électrogène devrait être livré avec une notice détaillée en langue française : Règles de sécurité, Installation, utilisation, etc.
3- A mon avis le disjoncteur n'est pas correct : celui-ci aurait dû être 4p 4D au lieu de 3P3D, En effet le neutre est distribué et la coupure omnipolaire simultanée est obligatoire.
4- Le courant nominal 10A même s'il est un peu supérieur à In groupe n'est pas à mon avis une gêne. Ce choix permet une surcharge admissible sans compromettre le fonctionnement du GE. Il va encaisser cette surcharge sans problème. Le moteur est d'ailleurs plaqué 13HP (9,75kW) donc bien supérieur à la puissance plaquée de l'alternateur (5,5kVA).
5- Les couleurs des conducteurs de câble n'est pas correcte.
Pour éviter la confusion avec le conducteur PE (V/J) la réglementation française interdit l'utilisation des conducteurs repérées par les colorations vert et Jaune.
Le conducteur neutre doit être repéré par la couleur bleu (blanc interdit ou réservé à d'autres usages)
6- Le repiquage sur l'un des plot de la PC n'est pas permis par la réglementation.
7- Non ! Monsieur cocolabombe0, un disjoncteur différentiel ne protège pas contre les surcharges. Revoir la technologie des appareillages. Il est employé pour assurer la protection contre les contacts indirects (Schéma TT recommandé par le réglementation pour ce type générateur). Cependant le guide UTE C 15-401 impose les DDR de 30 mA. Voir ce guide qui précise les règles.

Voici mon avis sur ce que j'ai pu voir.

Cordialement.


Dernière édition par electron libre le Jeu 27 Déc 2012 - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cocolabombe0



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 25
Localisation : france

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 11:10

C'est pas contre les surcharges que j'avais marqué le différentiel mais bien contre les protections des personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 12:17

cocolabombe0 a écrit:
C'est pas contre les surcharges que j'avais marqué le différentiel mais bien contre les protections des personnes.

Bonjour

Bien évidemment

Mais cette protection, ainsi que d'une "Mise à la Terre" éventuielle dépend de l'usage et du raccordement du groupe,; c'est pour celà que je faisaios r&éférence au guide C 15-401 spécifique aux règles d'installation d'un GE. (en attente de précisions)

(PS de plus, nous avons rémondu au même moment,; ce qui peut induire en erreur les lecteurs)

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 12:21

Bonjour,

Petite précision, vue dans le guide UTE C 15-401, pour les groupes portables, le schéma de liaison à la terre est IT (sans CPI).
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Jeu 27 Déc 2012 - 23:38

Bonsoir à tous,

Je vois que ce petit GE a fait couler beaucoup d'encre...
Si je voulais résumer en quelques mots, ce genre de matériel ne devrait même pas être vendu, puisque non conforme en beaucoup de point.... Et pourtant il provient d'un magasin de bricolage bien français, il y a environ 3 ans de celà....

En ce qui concerne l'intensité, j'étais arrivé au même résultat, ce qui m'avait sourire c'est le marquage 230V/380V, ce qui prouve bien du peu d'attention portée par le fabricant....
Je me demande s'il n'y a pas un risque d'avoir une protection 10A en Ith pour un courant d'enroulement par phase d'environ 8,3A. Sachant que l'on peut faire passer 10% de plus dans le disjoncteur pendant pas mal de temps (je ne sais plus exactement combien avannt qu'il ne déclenche) ne risque-t-on de faire de la grillade ?
Merci Le Loup Blanc pour ta réflexion sur le sujet....

En ce qui concerne le type de protection, un disjoncteur tétra s'impose donc, merci au constructeur puisqu'il n'y pas de place pour ce type de disjoncteur, à moins que je mette un DT40 qui de mémoire n'est pas plus large si le pole neutre n'est que coupé.....
Merci Electron Libre....

En ce qui concerne la couleur de filerie le coup de jaune, j'ai cru que j'avais un problème de vue en cherchant le conducteur de neutre....
De plus en regardant certaines connexions, la moitié des brins a été arrachée lors du dénudage.... beurk....
Voici une photo côté régulation...


Pour arranger les choses, le propriétaire de ce GE voudrait l'utiliser en portatif pour bricoler à droite à gauche, mais aussi alimenter sa maison (qui est alimentée en tri) pour les équipements genre congélo, frigo, auxiliaires de chaudière, et un peu d'éclairage.
Je l'ai averti qu'il faudrait mettre un inverseur de source manuel, qu'une protection différentielle 30mA était obligatoire, et que l'on devait distribuer la tension en TT comme EDF.
Est-il possible de faire la mise du neutre à la terre au niveau de l'amont de l'inverseur sur la voie secourue, ainsi je ne modifie pas le SLAT du GE pour un fonctionnement en portatif ?

En ce qui concerne le fonctionnement en portatif, il faut bien une protection différentielle dans tous les cas ?

Sans oublier les socles des prises mono..... Crying or Very sad

Comme quoi on trouve n'importe quoi dans le commerce..... Dommage car la partie motorisation est assez sympa à réviser et à régler.....

Encore un grand merci à vous, car mes soupçons étaient fondés, ce n'est pas en 1 heure que j'allais avoir fini ce qui devait être une simple vérification de la tension....

Vive le bricolage !

Sylvain,


_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Ven 28 Déc 2012 - 9:18

Sylvain50 a écrit:


En ce qui concerne le type de protection, un disjoncteur tétra s'impose donc, merci au constructeur puisqu'il n'y pas de place pour ce type de disjoncteur, à moins que je mette un DT40 qui de mémoire n'est pas plus large si le pole neutre n'est que coupé.....


En effet le DT40 tétra à la même largeur que le disjoncteur en place. Le neutre n'est pas protégé, mais est ce utile dans notre cas ? Même si le schéma de liaison à la terre est IT. Compte tenu du calibre du disjoncteur (10A) je ne vois l'utilité. A discuter ...

Sylvain50 a écrit:

Pour arranger les choses, le propriétaire de ce GE voudrait l'utiliser en portatif pour bricoler à droite à gauche, mais aussi alimenter sa maison (qui est alimentée en tri) pour les équipements genre congélo, frigo, auxiliaires de chaudière, et un peu d'éclairage.
Je l'ai averti qu'il faudrait mettre un inverseur de source manuel, qu'une protection différentielle 30mA était obligatoire, et que l'on devait distribuer la tension en TT comme EDF.
Est-il possible de faire la mise du neutre à la terre au niveau de l'amont de l'inverseur sur la voie secourue, ainsi je ne modifie pas le SLAT du GE pour un fonctionnement en portatif ?


Je pense que c'est une bonne idée.

Sylvain50 a écrit:
En ce qui concerne le fonctionnement en portatif, il faut bien une protection différentielle dans tous les cas ?


Voici ce que dit le guide UTE C 15-401 à ce sujet :

Chaque canalisation issue du groupe électrogène doit être protégée par un dispositif différentiel à courant différentiel-résiduel dont le courant différentiel assigné est inférieur ou égal à 30 mA (DDR 30 mA).
Cette disposition est satisfaite si le groupe électrogène comporte par construction un DDR 30 mA protégeant l'ensemble des canalisations ou si un DDR 30 mA est disposé en aval de chaque socle de prise de courant du groupe, le câble de liaison entre le socle de prise de courant du groupe et le DDR 30 mA ayant une longueur inférieure à un mètre (voir figure 1).
La mise à la terre ne pouvant être réalisée et le pôle neutre n’étant pas accessible, l’installation fonctionnera en schéma IT.



Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Ven 28 Déc 2012 - 10:52

Bonjour à tous,

En ce qui concerne la protection contre les surintensités de certains équipements électriques, cette petite conversation, nous amène vers une réflexion plus générale : (réfrigérateur sur une PC protégée par un disjoncteur 16A, etc.)

1- Ce groupe électrogène est peut-être équipé d'une protection interne dans ce cas le disjoncteur (mise à part l'erreur constatée et signalée précédemment) que l'on voit sur la photo ne protège pas le groupe mais tout simplement les circuits situés en aval.

2- Dans tous les cas ce disjoncteur n'est pas réglable, donc s'il est distiné à la protection du groupe, il faut faire autrement : Installer un relais thermique (réglable) type télémécanique à l'origine.

3- Tout a été dit en ce qui concerne l'emploi du DDR.

4- Dernier point même si je me répète la coupure omnipolaire simultanée est obligatoire à l'origine des circuits.

5- Maintenant, je crois savoir que cet équipement aurait dû être livré avec un certificat de conformité, dans le cas contraire, c'est à la douane de faire respecter la loi en interdisant l'accès sur le territoire français.

Le point 5 est à vérifier.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Ven 28 Déc 2012 - 13:53

Bonjour

Ce groupe me semble en effet étrange :
Ma première réaction est de penser qu"il s'agit d'une "copie" d'un matériel bien connu, car :

- Ce marquage sur la tole rouge n'est pas habitiel, et semble d'ailleurs différend suivant les copies ( sous différends noms de constructeurs (ici OHV) , et beaucoup de ventes d'occasion disponibles ...)
- Le constructeur bien connu appose ses étiquettes en des endroits bien définis, et ne faisait que des GE Monophasé (son modèle triphasé est tout récent)
- Sur aucun modèle de ce constructeur on trouve ce type de DISJONCTEUR, et le marquage CE figure.
Je me pose donc des questions sur l'authencité de ce matériel, qui si j'ai bien compris n'est pas accompagné de sa notice d'installation.


Le voici d'ailleurs sous une autre marque ...




PS1 : je n'arrive pas à lire la référence complète ....CX? (la dernière lettre étant illisible )

Sur les normes à respecter pour la fabrication de ces groupes, je ne suis pas compétant, d'autant plus qu'il s'agit d'un matériel (même pour l'original) fabriqué en chine, pour un industriel japonnais, et déclaré conforme à la directive CE.


- Le cablage interne, théoriquement accessible uniquement en atelier, semble utiliser un ensemble de couleurs ayant une signification fonctionnelle.


- Sur le modèle original, monophasé, le disjoncteur (ACCP) , ne coupe que la phase, et jamais le Neutre (schéma à l'appui) .
Je me pose de ce fait l'affirmation faite précédemment. (car celà me parait étrange).


- Quant à son utilisation, supposé marqué CE,
* il doit pour moi être commercialisé et utilisé par le grand public,
* par contre, en industriel ou tertiaire, , je ne connais les contraintes d'homologations du travail en tant que machine.

PS2 - En l'absence de DOC de ce matériel, il est toujours possible de trouver des docs trés proches .... est-tu intéressé ?

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....


Dernière édition par Le Loup Blanc le Ven 28 Déc 2012 - 18:03, édité 1 fois (Raison : Rajouté photo GE d'une autre marque chinoise ...)
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Ven 28 Déc 2012 - 17:13

Bonjour


Dans ce modèle actuel, la couleur des fils ( Y/B et Bleu pour le Neutre semble être respecté ).

Par contre l'organe de protection contre les surcharges est bien à coupure TRIPOLAIRE (Sans coupure du Neutre).

Je viens en effet de me procurer la notice technique d'un groupe triphasé actuel vendu en Europe.

Il est dans sa notice, fait rappel de la nécessité d'y raccorder un "coffret de chantier" muni d'un DDR 30mA, comme rappelé par Thierry ci-dessus.

Sa configuration électrique (en terme de protection) me semble donc conforme.
et ma position en désacord avec celle de Electron Libre (il ne doit certainement pas y avoir obligation pour ce type de matériel )



Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Dim 30 Déc 2012 - 18:00

Bonsoir,

Merci à toi Le Loup Blanc pour toutes les précieuses infos échangées.
En ce qui concerne le DDR je serais curieux de savoir combien d'utilisateurs l'associe à leur GE portatif, car sur les marchés par exemple tous les équipements sont branchés sur les prises du groupe en direct. D'ailleurs, pourquoi mettre autant de prises s'il faut y associer un coffret avec DDR....
Pour en revenir à ce GE triphasé, j'en sais plus sur son histoire. Je suis allé voir son propriétaire, se sont des retraités.... Et c'est madame qui avait encore l'historique en tête, ce GE a été acheté sur une foire il y a 4 ans, et non en dans un magasin !!!
On comprend mieux les écarts par rapport à la réglementation..... affraid
Après quelques explications, on a décidé ensemble que le GE ne servirait qu'à alimenté la maison en cas de coupure électrique prolongée. L'installation est alimentée en triphasé avec 36kW de disponible ! Facile de savoir où Mr. travaillait..... Une chaudière électrique de 24kW qui sera le seul équipement fixe à ne pas pouvoir être ré-alimenté. Mais comme a dit madame : on allumera la cheminée ! Very Happy

Pour assurer une protection contre la surcharge de l'alternateur je serais d'avis de mettre un disjoncteur TRI+N 6A(C), quitte à perdre un peu de puissance utile, mais pour le congélateur, le réfrigérateur, l'éclairage cela est largement suffisant. Et si quelqu'un vient à mettre en service via une prise de la maison un équipement un peu trop gourmand, j'assure la protection de l'alternateur contre les surcharges.

Le tableau de la maison est assez ancien, protections par fusibles, et un seul inter diff. 30mA en tête. Je pense donc mettre en amont du tableau un inverseur de source constitué de 2 inter sectionneurs Sirco SOCOMEC avec position "0", la protection différentielle sera donc active pour les 2 sources, et je fais la mise à la terre du neutre de l'alternateur en amont de la voie secourue auniveau de l'inverseur.

Qu'en pensez-vous ?

D'avance merci pour votre aide à tous !
Bonne soirée !


_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Dim 30 Déc 2012 - 19:10

Bonjour

Vis à vis des DDR, c'est tout à fait confirme au guide UTE ( et à la notice du fabriquant officiel), qui préconise un (ou plusieurs ) tableaux de chantier placés à moins de 1 mètre du GE ( longueur de câble) , avec DDR et départs utilisateurs. Rien de plus.



Dans le cas présent, on pourrait imaginer un coffret de chantier branché sur la prise TRI, et qui assure des départs MONO et TRI.

Le guide UTE précise :

- Si les équipements raccordés sont de classe II, le DDR externe suffit.
- Si les équipements sont de classe I, une mise à la terre doit être réalisée.

Il est quand même dommage de mettre un DJ 6 A (C) , pour un groupe qui supporte 7,25 A en TRI en permance , et même 20A (4500VA) si on l'utilisait sur une seule phase ( pour un échauffement similaire du stator ).


C'est pour celà aussi que le fabriquant officiel sépare les protections TRI (10A) et MONO ( breaker individuels pour les prises ).


Il ne semble donc pas craindre une destruction de l'alternateur par surcharge

Cet alternateur supportant en plus 10 % de surcharge permanente pendant 30 minutes ....

C'est vrai, que contrairement à un groupe utilisé en portatif, il n'y aura personne pour le surveiller...ou entendre le moteur ..... En mon ame et conscience, je pense que la protection origine 10A (C) est quand même le résultat d'une expérience du constructeur, et je ne ferais rien de plus. C'est même un bon compromis lorsque les phases seront déséquilibrées.

Pour le secours ...

Je ne connais pas ces sectionneurs SIRCO, je ne les connais pas .....
Mais comme ils ne semblent pas verrouillables entre eux , tu ne peux pas réaliser un COMMUTATEUR DE SOURCE. ( sauf erreur de mas part ..)
Il te faudrait quelque chose de comme celà ....(HIM406)
http://www.hager.fr/produits/distribution-d-energie/appareillage-de-tete/inverseurs-de-source/inverseurs-de-source-manuels-20-a-125-a/him406/45149.htm

Si j'ai bien compris, tu comptes mettre le COMMUTATEUR DE SOURCE en amont du Tableau ...
- Dommage de ne pas pouvoir déplacer le branchement de la chaudière en amont ... celà éviterait les erreuirs de manipulation ... tu me diras, il y en a bien d'autres ... cuisinière électrique, ....
- Comment vas-tu faire pour la liaison vers le GE .... ( en 5 G 6mm2 ?)
mais !
* soit tu mets un DDR TETRA 30mA sur un petit tableau à 1M du groupe ,
* soit tu fais une liaison à isolation double ou renforcée de ce 5G6mm2.
Par ailleurs , il te faudrait remonter en plus un conducteur de terre pour assurer une LEP sur la vis de masse de ce groupe (cf premier document joint).
* j'ai noté que tu allais mettre le Neutre au réparetiteuir de terre à l'arrivée sur le COMMUTATEUR DE SOURCE.

PS1 j'insiste sur le COMMUTATEUR DE SOURCE qui doit assurer la commutation d'un réseau sur l'autre aprés passage sur une position NEUTRE.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Dim 30 Déc 2012 - 21:00

Bonsoir,

Si ce groupe est destiné à une utilisation "fixe", je serai d'avis finalement à ne rien modifier à sa conception interne de celui ci ... câblage aux couleurs "non-conformes", non coupure du neutre, absence de DDR ...
Par contre je miserai tout sur l'installation de raccordement avec la maison ;

- concevoir un emplacement dédié pour la mise en place du groupe : suffisamment abrité des intempéries, bien ventilé, avec un dispositif d'évacuation des gaz d'échappement.
- mettre en place un dispositif de raccordement du groupe vers l'installation intérieur : prise mâle tétra 4x16A située au plus près du groupe (1 m maxi). Une rallonge assurera la liaison entre cette prise et la prise tétra du groupe.
- directement en aval de cette prise, un coffret avec un disjoncteur 4x10A + différentiel 30 mA.
- ensuite, en amont du tableau de la maison, l'inverseur de source manuel.

Quant à la mise à la terre du neutre, elle pourrait être réalisée au plus près du groupe (prise ou amont disjoncteur différentiel).
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Dim 30 Déc 2012 - 21:45

Bonjour

Si l'on met un DDR en sortie de groupe (cf UTE) , dans un tableau à 1 m de celui-ci, il faut réaliser la conversion IT/TT au niveau de ce tableau (Mise à la terre du Neutre en amont de ce DDR).

PS : Mais pourquoi mettre une prise en sortioe de tableau , puisqy'il va s"agir d'un tableau fixe , acec ligne fixe jusqu'au SLECTEUR DE SOURCE.
Un cable souple entre ce tableau et la prise P17 de 1 mètre est seuleme,nt requis.

Cordialement

PS : in fine, un petit schéma serait le bienvenu pour les lecteurs ... n'est-ce pas SYLVAIN ?

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Lun 31 Déc 2012 - 0:16

Bonsoir,

Voici le petit schéma qui résume ma proposition : https://i15.servimg.com/u/f15/13/22/35/65/groupe12.jpg



Le groupe, je l'imagine installé dehors sous abri. A proximité se trouve, par exemple en façade, une coffret équipé d'une fiche P17 mâle pour l'arrivée de l'alimentation du groupe et d'un disjoncteur différentiel 30 mA.
La liaison entre le groupe et l'installation fixe est assuré par un prolongateur équipé de fiches mâle et femelle P17 de 1 m maxi.

Un circuit fixe est mis en œuvre entre le coffret arrivée et le coffret inverseur de source situé en amont du tableau principal.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Lun 31 Déc 2012 - 23:08

Bonsoir,

Tout d'abord un grand merci à tous pour l'intérêt porté à ce sujet.

Thierry merci pour avoir parfaitement résumé la situation via ce petit schéma.
Afin de limiter le nombre de DDR en série, est-il possible de conserver l'interrupteur différentiel 30mA existant qui est en tête de tableau principal comme seul protection différentielle ?

Voici le type d'interrupteur sectionneur que j'utilise comme inverseur de source, à la page 7 du pdf on peut voir la description du plastron à commande rotative unique 3 positions fixes I-0-II, c'est simple à mettre en oeuvre dans un tableau modulaire, et cela évite tout risque de couplage au réseau !
http://www.socomec.fr/webdav/site/Socomec/shared/SCP/pdf_catalogue/cat_SircoMMV-fr.pdf

Encore merci et bon réveillon !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mar 1 Jan 2013 - 12:35

Sylvain50 a écrit:

Afin de limiter le nombre de DDR en série, est-il possible de conserver l'interrupteur différentiel 30mA existant qui est en tête de tableau principal comme seul protection différentielle ?

Il faut que le DDR 30 mA soit placé à 1 m maxi du groupe, donc si toutes conditions sont réunies vis à vis de l'emplacement du groupe, pourquoi pas.

Sylvain50 a écrit:
Voici le type d'interrupteur sectionneur que j'utilise comme inverseur de source, à la page 7 du pdf on peut voir la description du plastron à commande rotative unique 3 positions fixes I-0-II, c'est simple à mettre en oeuvre dans un tableau modulaire, et cela évite tout risque de couplage au réseau !
http://www.socomec.fr/webdav/site/Socomec/shared/SCP/pdf_catalogue/cat_SircoMMV-fr.pdf

Socomec propose de très bon produit pour ce type d’application.

Bonne année à tous. cheers

Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mar 1 Jan 2013 - 21:48

Bonsoir,

Difficile de respecter les 1 m de distance entre GE et DDR...
C'est un peu comme les 50cm entre parafoudre et collecteur de terre dans un équipement.... Sad
Je remercie donc Thierry pour le schéma, je vais voir avec le propriétaire du GE pour les suites données en fonction du coût....

Je viens de regarder le lien Hager, c'est à croire que le même moule sert aussi à Socomec...., à moins que ce ne soit l'inverse ! lol!

Bonnée Année !

Sylvain,

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mar 1 Jan 2013 - 23:10

Bonjour

Citation :
C'est un peu comme les 50cm entre parafoudre et collecteur de terre dans un équipement.... Sad
Attention, cette rédaction prête à confusion, et ne correspond pas à la NFC 15-100 .... Ce n'est pas exact, mais cette phrasologie se retrouve malheuresement sur de nombreux forums et induit les lecteurs en erreur ...


Citation :
Difficile de respecter les 1 m de distance entre GE et DDR...
Comme dit le proverbe : quand on veut, on peut ......
Mais je comprends trés bien ton souci, c'est pour celà que je t'avais déjà proposé plus haut une autre solution ....

Comment vas-tu faire pour la liaison vers le GE .... ( en 5 G 6mm2 ?)
mais !
* soit tu mets un DDR TETRA 30mA sur un petit tableau à 1M du groupe ,
* soit tu fais une liaison à isolation double ou renforcée de ce 5G6mm2



Cette proposition me semblait "réaliste" pour un cablage fixe en habitat , bien qie les puristes peuvent toujours contester ...
Je me bases pour celà sur :

- cette protection de canalisation à utiliser en habitat collectif pour un circuit d'alimentation d'une cave et qui passe dans les parties communes ....
- cette autorisation formulée clairement dans le guide UTE C 115/401 moyennant contraintes :



Donc, pour moi, si tu utilises un cable souple H07 RNF ( Fiche P17-Cable-Sélecteur de source) placé dans un conduit IRL, fixé aux murs , celà est pour moi satisfaisant .
(et n'oublie pas la liaison Neutre-terre à l'entrée de ton commutateur de source coté GE ).

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mer 2 Jan 2013 - 11:47

Bonjour,

Un grand merci pour ta réflexion sur le sujet, car après analyse des différentes options, je vais partir sur la solution consistant à mettre la liaison H07 RN-F GE/Tableau principal sous tube IRL.
Par contre pourquoi parles-tu d'une liaison en 5G6mm² entre le GE et le tableau principal ?
Sauf erreur, les fiches P17 16A n'acceptent que du 2,5mm² souple.
Si je dois respecter la section de 6mm², je peux donc mettre un boitier interface à proximité du GE, et repartir vers le tableau principal en câble U1000R2V.

Cordialement,

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mer 2 Jan 2013 - 12:08

Bonjour,

Je rejoins Le Loup Blanc en ce qui concerne la distance entre un parafoudre et le collecteur de terre .... mais là n'est pas la question.

Concernant la partie d'installation faisant le lien entre le groupe et le tableau du logement, j'ai bien étudié vos réflexions et je vous rejoins. S'agissant d'une installation "fixe", le DDR 30 mA peut être disposé à plus de 1 m du groupe, sous réserve que toute la partie en amont du DDR soit réalisée en double isolation. C'est ce que prend en compte le guide UTE C 15-401 au § 5.2 ... mais je viens de m'apercevoir que la version informatique de ce guide que j'avais en possession était incomplète Crying or Very sad il me manque une partie de ce paragraphe et notamment la partie illustrée.

Concernant la section des conducteurs du câbles, je me pose aussi la question : pourquoi 6 mm² ? Comme Sylvain, j'opterai pour du 2.5 mm².
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Mer 2 Jan 2013 - 12:59

Bonjour

Mea culpa ... du 2,5mm (5G2,5mm2) ( section souple max pour les fiches 16A ) , ..... je devais penser aux 32 A .....

Mais attention quand même à la longueur de cette ligne, en particulier en régime transitoire avec des courants d'appel d'appareims monophasés....

Cordualement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif   Aujourd'hui à 16:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Protection contre les surcharges d'un groupe électrogène portatif
» exposé sur les dispositifs de protection contre les dangers
» 2013 4. Dispositif de protection contre la chute libre, la dérive et la survitesse de la cabine pour un ascenseur hydraulique
» Protection contre les envoûtements
» Les sacrementaux comme protection contre les satanistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Production d'énergie électrique :: Groupe électrogène-
Sauter vers: