Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Re-association fusibles/disjoncteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
josé garcia
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 26
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re-association fusibles/disjoncteurs   Dim 12 Mai 2013 - 19:05

Bonsoir tout le monde.

Cette question s'adresse à tout le monde en mesure d'y répondre mais surtout à électron libre car elle concerne un document qu'il a mis à notre disposition. Un document de merlin gerin concernant l'association fusibles/disjoncteurs. Ce document énonçait les trois règles pratique de la mise en oeuvre d'une telle association.

1- Le choix du type, et du calibre des fusibles en fonction des disjoncteurs placés en aval.

2- Le placement des fusibles par rapport aux disjoncteurs (en amont ou en aval).

3- La protection du neutres par les fusibles.


Je voudrais avoir des précisions sur les points n°1 et n°3

Sur le point 1, comment superposer les courbes alors qu'elles ne sont pas à la même échelle?

Sur le point 3, Il est dit que pour un réseau à neutre isolé ou impédant (ITAN), le neutre doit être protégé par fusibles en cas de courant de double défaut monophasé si ce dernier est supérieur au pouvoir de coupure du disjoncteur protégeant le départ ou le neutre est en défaut. Le fusible vient aider en filiation. J'ai bien compris le principe mais j'ai deux interrogations.

1- Comment déterminer le courant de double défaut monophasé sachant qu'il faudrait faire le calcul avec les autres départs. Je me disait que prendre l'IK1 maximum au point considéré était le plus simple et en même temps le plus sure. Est ce pertinent ?.

2- Concernant le pouvoir de coupure du disjoncteur, ne faut 'il pas se baser sur l'ICU sous 230 V puisqu'il s'agit d'un défaut monophasé ?


Je pose ces questions car j'aimerais bien pouvoir faire une petite étude théorique sur cette association afin de mieux l'appréhender.


Merci d'avance et à bientôt pour de riches échanges du moins je l'espère.




Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Re-association fusibles/disjoncteurs   Dim 12 Mai 2013 - 23:26

José, bonsoir.

Il est tard, mais je vais répondre à vos questions :

1- Le choix des fusibles HPC de type aM essentiellemnt, mais il n'est pas exclu d'installer des fusibles HPC du type gG (Attention dans ce cas à l'encombrement). Je crois vous avoir dit de supperposer les courbes de déclenchement du disjoncteur et celle des fusibles HPC. certes ce n'est pas un travail facile et de longue haleine, mais tout à faisable. Je l'ai déjà fait. La construction se fait point par point.

2- Les fusibles HPC doivent toujours être placés en amont. Le meilleur exemple sont les disjoncteurs "CODIS". Avec les nouvelles technologies il ont disparu du circuit. La possibilité d'un court-circuit entre la sortie du disjoncteur et l'entrée des fusibles aM est toujours envisagé et possible.
Il est à noter que le fusible HPC placé sur le neutre doit être munis de percuteurs et donne l'ordre de coupure de tous les conducteurs actifs (omnipolaire simultanée) en cas d'une détection d'une surintensité sur le neutre.

3- En ce qui concerne le pouvoir de coupure sous un pôle. A mon avis, avec les fusibles HPC, il n'y a pas de problème, la règle est toujours satisfaite.
Le calcul du courant de double défaut s'effectue toujours de la même manière avec les règles que connaissez bien. Envisager l'étude des boucle de défaut 2 à 2 est illusoire Sachant que 0,5 et 0,86 sont coefficients multiplicateurs à appliquer au calcul de chaque antenne comme si l'installation avait été réalisée en TN.

Voici à chaud ma réponse !

Bonne nuit à tous.


Dernière édition par electron libre le Lun 13 Mai 2013 - 8:31, édité 1 fois (Raison : Quelques petites erreurs de syntaxe.)
Revenir en haut Aller en bas
josé garcia
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 26
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Re-association fusibles/disjoncteurs   Ven 17 Mai 2013 - 14:20

Bonjour électron

Désolé de ne pas avoir réagi mais je n'est pas internet la semaine.

Concernant le point n°1, je vais m'y mettre tant pis si ça prend du temps.

Le point N°2 j'avais bien compris également et également ce qui concerne la coupure omnipolaire si fusion du neutre.

Sur le point N°3 j'ai bien compris maintenant qu'il faut prendre le courant de défaut IF au point considéré en appliquant les coefficients 0,5 et 0,86 si ITAN ou ITSN mes collègues me l'ont confirmé. Pour le pouvoir de coupure sous un pôle, je ne parlais pas de celui du fusible neutre mais de celui du disjoncteur aval afin de déterminer si justement le fusible sur le neutre se justifiait.

If>Pdc pôle neutre disj aval = fusible sur le neutre nécessaire.
If<Pdc pôle neutre disj aval = fusible sur le neutre déconseillé.

Je me demandais comment vérifier le pouvoir de coupure sous le pôle neutre du disjoncteur alors que le défaut est monophasé dans le cas d'un double défaut Ph/N. C'est en fait simple, c'est L' ICU sous 400 V. J'avais commencer à pré affirmer une bêtise plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Re-association fusibles/disjoncteurs   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Re-association fusibles/disjoncteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Association Perle
» Association:arche du val de sambre(59,nord) )
» Association des biefs du Pilat
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» association spama, soin, palliatif en maternité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Les Installations-
Sauter vers: