Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Démarrage par élimination de résistances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ludor10



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 31/05/2013
Age : 25
Localisation : nantes

MessageSujet: Démarrage par élimination de résistances   Ven 21 Juin 2013 - 11:48

Bonjour,

J'ai encore des questions à propos des moteurs alternatifs  Pouvez-vous me dire cette fois dans quels cas préférera-t-on un démarrage par élimination de résistances au niveau du stator plutôt qu'au niveau du rotor et inversement ?

Et pour le rotor, en fait le principe est bien de diminuer les courants induits, ce qui aura pour effet de diminuer le couple (F=BIL) et pour le stator c'est simplement un pont diviseur de tension ?

Merci

Ludo
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Démarrage par élimination de résistances   Ven 21 Juin 2013 - 13:09

Bonjour

Ce n'est pas un proklème de choix ...

Si tu as un moteur à ROTOR BOBINE ( donc avc des bagues), les résistances de démarrage sont montées obligatoirement sur les bagues du rotor .

Si tu as un moteur à CAGE D'ECUREUIL, le seul endroit où tu puisses les mettre est le stator ....

Putôt que de m'étendre sur le sujet, par ce longues explications pouvant être indigestes,
ou pas appropriées à ton attente, donc inutile, il est préférable, pour des questions de fond de consulter des articles, documents, livres traitant de ces sujets .
Le démarrage des moteurs asynchrone ne date pas d'hier, et il y a beaucoup de littérature et de savoir faire à ce sujet . Tout dépend d"ailleurs du couple résistant de la charge ...

As-tu songé à regarder les POST-IT que les admistrateurs et modérateuirs ont pris le temps de mettre pour que nos lecteurs aient des articles de fond traitant les sujets .....

Saut erreur de ma part, il y en a un qui doit répondre exactement à ton questionnemen,
et qui de plus, rédigé par un grand spécialiste .......
http://www.electrotechnique-fr.com/t2682-322-la-machine-asynchrone-mas-triphasee


Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Démarrage par élimination de résistances   Ven 21 Juin 2013 - 13:24

Bonjour.

Le document en pièce jointe doit répondre à toutes vos questions sur le choix des dispositifs de démarrage.

Pièce jointe : Extrait du fascicule N°121 de mars-avril 1978 du club tél contact dont j'étais adhérent de nombreuses années. Ce club à initiative de la Télémécanique Electrique n'existe plus aujourd'hui. Malgré l'âge du  document, j'espère que les renseignements sont encore d'actualité.

Bonne lecture.  

http://cjoint.com/?CFvnsXW5qW5
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Démarrage par élimination de résistances   Ven 21 Juin 2013 - 14:02

ludor10 a écrit:
.../...
Et pour le rotor, en fait le principe est bien de diminuer les courants induits, ce qui aura pour effet de diminuer le couple (F=BIL) et pour le stator c'est simplement un pont diviseur de tension ?

Merci

Ludo

Je ne pense pas que affirmation ci-dessus est inexacte D'abord, il existe :
- des moteurs à  simple cage,
- des moteurs à  double,
- des moteurs  avec des encoches profondes
- ... / ...

La forme de ses encoches (donc des barres) à aussi une importance en ce qui concerne le couple de démarrage, l'impédance des barres cuivre ou alu varient tout au long du  démarrage.
Le choix dépend aussi du couple résistant de la machine entraînée. Le démarrage ne pouvant s'effectuer qu'à  cette condition.

Si vous voulez une image du  moteur asynchrone, ce n'est pas un "pont diviseur" mais un transformateur dont le secondaire est en court-circuit (d'où les courants importants à la mise sous tension). L'image du primaire (Stator) est à l'image du secondaire (rotor). Le courant démarrage varie en fonction de l'impédance du rotor les courants rotoriques diminue donc le courant statorique.

Voila pour une explication succincte.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démarrage par élimination de résistances   Aujourd'hui à 17:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Démarrage par élimination de résistances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nombre de démarrage maximum à l'heure d'un moteur
» dur dur le démarrage
» Problème moteur triphasé démarrage étoile triangle
» démarrage d'un groupe électrogene de façon automatique
» Autorisation préalable à EDF pour démarrage gros moteur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Moteur (MAS, MS, MCC,...)-
Sauter vers: