Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Jeu 12 Déc 2013 - 14:32

Bonjour

ma question est assez simple. Si la norme nous dit bien qu'on doit écrire var pour les volt-ampères réactifs (et non VAR ou VAr) elle ne nous dit pas ce que l'on doit écrire pour les volt-ampère déformants.

C'est assez surprenant non ?

qu'en pensez vous ? doit-on écrire vad (pour suivre la logique de var) ou bien VAd (pour suivre la logique des majuscules pour les unités portant le nom d'une personne)

personnellement, j'irai plutôt vers vad, mais un rapide coup d’œil sur Google me montre que VAD est plus employé en français) alors que vad semble plus employé à l'étranger...

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Jeu 12 Déc 2013 - 16:19

Pierre38, bonjour.

Il me semble (sous réserve sur ce forum) que j'avais répondu à une question similaire. On ne peux que regretter que bien souvent les unités sont mal écrites et peuvent alors engendrer des erreurs de compréhension.

En résumé :
1- Sauf exception, Je réserve toujours les lettres majuscules lorsque celle-ci est attribué à un savant. Je vous livre quelques exemples :
Volt → V
Ampère → A
Watt → W
Siemens → S
Tesla → T
Newton → N
etc.
2- Je réserve toujours les minuscules lorsque celle-ci concerne les unités du système MKSA (m → mètre, k → kilogramme, s → seconde, A → ampère), un multiple (t → tonne et non pas comme on le voit souvent "T") ou un sous multiple (mA milli Ampère)
Il ne vous viendrait pas à l'idée d'écrire minute de la façon suivante "MN" (mn), gramme "G" (g) ou kilogramme "KG" (kg) ou kilowatt "KW" (kW)
3- A ses quelques règles, il y a bien entendu quelques exceptions MW (mégawatt) ou MVA (million de Volts Ampères). J'écris aussi kilovolts Ampères réactifs → kVAr.
Les quelques exemples ci dessus ne font pas partie d'une liste exhaustive, vous trouverez certainement d'autres exemples.

En attendant vos remarques, j'ai toujours procédé ainsi !

Voici ce j'ai trouvé sur le Net.

Cordialement.

http://cjoint.com/?CLmqtbWgaGO
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Jeu 12 Déc 2013 - 16:31

En fait, vous appliquez simplement la norme pour les multiples et les unités (vous utilisez bien une majuscule pour l'ampère qui fait partie du système MKSA par contre, le lumen et le lux ne font pas partie de ce système

qui sont le M pour méga mais aussi G pour giga et m pour milli

ici : http://www.les-abreviations.com/symboles-international.html

vous noterez que l'on passe en majuscules à partir de méga pour les multiples

le volt-ampère réactif est bien défini en var : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voltamp%C3%A8re_r%C3%A9actif

ou son équivalent en anglais qui est encore plus précis :

http://en.wikipedia.org/wiki/Volt-ampere_reactive

Citation :
The correct symbol is var and not Var, VAr, or VAR,[1] but all three terms are widely used.

mais voilà, pour les volt-ampères déformants, il n'y a pas de norme.

moi, j'écrivais VAd (tout comme j'écrivais VAr) mais je me demande s'il ne serait pas plus logique d'écrire vad.

Et comme je fais la proposition de cette unité pour un dictionnaire, je demande un avis plus large que le mien

Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Jeu 12 Déc 2013 - 17:00

Pierre38,

J'aurai aimé vous répondre avec plus de précision, mais hélas, je ne peux pas mettre la main sur les normes parues après apparition du système MKSA international qui a remplacé le système CGS. J'ai égaré mes normes.

De toutes façons dans ces normes ne figurent pas certaines unités plus modernes tel que voltampère déformant. Si l'on suit mon raisonnement précédent la bonne écriture serait : "VAd"

Maintenant en ce qui concerne les unités que vous avez évoquées au début de votre message, si l'on se base sur ce que dit l'AFE (Association Française de l'Eclairage) dans son ouvrage concernant le vocabulaire, celles-ci doivent bien entendues écrites en minuscule car elles n'ont pas été attribuées à des savants.

En attendant d'autres avis, je vous souhaite une bonne soirée.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Le juge



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Jeu 12 Déc 2013 - 17:17

Bonjour,


Le VAD n'est pas une unité reconnue en tant que telle ..voir un extrait d'un cours avec ce lien "http://www.dunod.com/document/9782100588282/Feuilletage.pdf"

Je l'exprime pour ma part, toujours en VAR ..en précisant cependant la nature de cette puissance ==>puissance déformante .

Salutation
Revenir en haut Aller en bas
candela
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 69
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Ven 13 Déc 2013 - 10:49

Bonjour,
Il y a bien longtemps, j'ai appris ce qu'était le var, et à l'écrire VAr.
Je pense à présent que cette écriture n'est pas correcte.
-la norme NFX 02-004 est le reflet du S.I. Je ne la possède pas, mais le sommaire que l'on peut consulter ne fait aucune mention des "Unités légales hors système"
-en revanche, je possède le fascicule 23v2 des "Techniques de l'ingénieur" écrit par une spécialiste en normalisation à l'AFNOR
-En France les unités légales sont définies par le Décret 61-501 et les suivants. C'est l'article 3 qui autorise l'utilisation du  voltampère et du var (écrits en minuscules)
- le document T.I. les définit comme "Unités légales hors système" et précise que le décret  les autorise "en tant que noms spéciaux d'unités S.I.pour des grandeurs particulières". Cette catégorie renferme également l'are 'et l'hectare), le barn, le litre, la tonne, le gal, le bar et la dioptrie.
-nulle part on ne trouve le symbole correspondant à ces unités (et notamment pas dans le tableau  accompagnant le décret de 1975 où elles apparaissent pour la première fois )

En fonction de tout cela, voici mon opinion personnelle:
-le voltampère a pour symbole V.A simplifié en VA
-le voltampère réactif n'a pas de symbole officiel. L'écriture VAr n'est ni homogène, ni conforme à la normalisation. On pourrait admettre VA réactif, le qualificatif ne faisant pas partie du symbole
-il est finalement plus simple d'utiliser le nom de l'unité "var"
-le vad n'a aucune existence légale. On pourrait admettre dans la logique précédente "VA déformant"
-à mon sens le VA déformant n'est pas équivalent au var, car il n'est pas constitué de réactif pur.
A lire d'autre avis...

Cordialement

PS Le S.I. édité par le B.I.P.M.
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 8:29

La norme indique clairement que c'est var qu'il faut écrire



c'est aussi ce qui est clairement indiqué dans le livre "Unités et Grandeurs / symboles et normalisation" qui reprend la norme NF ISO 31-12

je crois donc que par analogie, on devrait écrire vad
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 16:11

candela a écrit:
Bonjour,
-à mon sens le VA déformant n'est pas équivalent au var, car il n'est pas constitué de réactif pur.
A lire d'autre avis...

Cordialement

La notion de réactif pur est liée (AMHA) à Boucherot. Et Boucherot perd de son sens dès qu'il y a du déformant.

Prenons l'exemple d'un pont tout thyristors qui débite sur une charge RL. La source consomme du réactif (en fonction de l'angle d'amorçage des thyristors) mais pas la charge, ou très peu

Dans un Fluke 43B (analyseur réseau), la puissance réactive mesurée est en fait Q = sqrt(S² - P²) et non Q = U.Ih1.sin(f i) pourtant l'analyseur fait bien la distinction entre le facteur de puissance et le cos fi

Dans tout les cas, on peut faire la somme des puissance active de la source égale celle des récepteur (heureusement)

Dans le cas particulier du sinusoïdal on peut le dire aussi pour les puissance réactive (d’où cette notion à mon avis)

mais je ne peux plus rien écrire de général dès qu'il y a du déformant sur des sommes de puissance réactives et déformantes. chaque cas est particulier
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 16:23

Pierre, bonjour.

Je viens de consulter plus d'une centaine de document concernant l'écriture objet de votre question. Hé bien ou trouve de tout (même parmi les plus grands EDF, Alsthom, Schneider, SERMES, Klockner Moëler, etc.)
Certains se permettent dans un même document d'écrire KVARh, kvarh par exemple.
Finalement, j'avais opté pour ma règle décrite dans un précédent message à savoir en désignant les savant par une lettre majuscule : k (kilo) V (Volt) A (Ampère) r (réactif) h (heure) → kVArh → c'est ainsi que c'est écrit sur une facture au tarif vert (A5) Consulter la facture EDF auprès de l'intendant de votre lycée, il sera très heureux de vous la montrer.

Maintenant si la norme dit qu'il faut écrire kvarh, je prend note de cette forme d'écriture. attention aux habitudes tenaces.

Merci de votre participation active sur le forum.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
tempo



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 25/05/2010

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 17:21

bonjour  

je me permets de joindre un extrait d'un concours BTS

https://i58.servimg.com/u/f58/15/24/59/03/harmon11.jpg

on remarque que la puissance deformante est en KVA

salutations
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 17:56

tempo a écrit:
bonjour  

je me permets de joindre un extrait d'un concours BTS

https://i58.servimg.com/u/f58/15/24/59/03/harmon11.jpg

on remarque que la puissance  deformante est en KVA  

salutations

Non, elle est en kVA. Cet extrait n'est pas un modèle de typographie, car entre autre, les unités ne sont pas systématiquement espacées de leur valeur. de plus, il y a des kVars et on ne met jamais au pluriel les symboles des unités.

Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 18:59

Pierre, bonsoir

Bravo et félicitations pour avoir relevé les quelques erreurs typographiques contenues dans ce document surtout que celui-ci concernait un concours BTS.
L'auteur de la réponse ayant lui même écrit "kVA" avec une majuscule "KVA"

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Sam 14 Déc 2013 - 21:05

electron libre a écrit:
Pierre, bonjour.

Je viens de consulter plus d'une centaine de document concernant l'écriture objet de votre question. Hé bien ou trouve de tout (même parmi les plus grands EDF, Alsthom, Schneider, SERMES, Klockner Moëler, etc.)
Certains se permettent dans un même document d'écrire KVARh, kvarh par exemple.
Finalement, j'avais opté pour ma règle décrite dans un précédent message à savoir en désignant les savant par une lettre majuscule : k (kilo) V (Volt) A (Ampère) r (réactif) h (heure) → kVArh → c'est ainsi que c'est écrit sur une facture au tarif vert (A5) Consulter la facture EDF auprès de l'intendant de votre lycée,  il sera très heureux de vous la montrer.

Maintenant si la norme dit qu'il faut écrire kvarh, je prend note de cette forme d'écriture. attention aux habitudes tenaces.

Merci  de votre participation active sur le forum.

Cordialement.

la norme nous dira qu'il faut écrire kvar h (une espace fine insécable) ou kvar·h (point centré)  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
tempo



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 25/05/2010

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Dim 15 Déc 2013 - 12:51

Bonjour

de la formule D = V * Ih je pense qu'on pourrait en deduire l'unite adequate

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Dim 15 Déc 2013 - 13:55

Pour compléter l'histoire. lorsque j'ai posé ma question à des collègues. L'un écrivait vad (le prof de physique) l'autre écrivait (VAd) le prof d'électrotechnique et moi, j'écrivais (VAD). Finalement, nous avons convenu d'écrire vad afin d'uniformiser nos écritures.


Dernière édition par pierre38 le Dim 15 Déc 2013 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Dim 15 Déc 2013 - 16:23

Bonsoir à tous.

Pour illustrer ce que j'ai dit précédemment, je vous adresse une pièce jointe issue d'un très volumineux ouvrage rédigé par quelques sommités de l'énergie électrique et édité en 1985. Il est fort regrettable que cet ouvrage qui traite les tenants et  les aboutissants de l'étude d'une installation électrique (pour faire simple) n'ai pas été réactualisé en fonction des évolutions des normes et commercialisé à nouveau. Ce superbe ouvrage est la bible à poser sur toutes les tables de chevet des électriciens de France et  de Navarre !  
Parmi les rédacteurs de cet ouvrage on trouve des industriels : un bureau d'étude, un bureau de contrôle et 6 directions d'EDF.

Si l'on s'en tient à tout ce qui a été écrit par les uns et les autres, il est  clair que la "norme" n'est pas respectée. Je le dis assez souvent, il y a la norme, l'esprit de la norme et surtout les us et  coutumes.
Dans certaines circonstances, les us et  coutume font force de loi ! Vous remarquerez que dans l'extrait ce document : ils ont écrit kWh sans espace entre kW et h ce qui semble être une écriture incorrecte.

Merci de vos remarques et à vous de juger.

http://cjoint.com/?CLpqwq0mrpS
Revenir en haut Aller en bas
pierre38



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 49
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Dim 15 Déc 2013 - 17:24

electron libre a écrit:

...
il y a la norme, l'esprit de la norme et surtout les us et coutumes.
Dans certaines circonstances, les us et coutume font force de loi !
...
Merci de vos remarques et à vous de juger.

Vous avez parfaitement raison, je sais très bien que l'on voit très souvent kWh et non kW h ; kW·h ou kW h (remarquez que dans le 3ème exemple, j'ai mis une espace normale) de même on écrit plus souvent Nm que N m ou N·m. Mais voilà, si vous utilisez Firefox et son correcteur d'orthographe, vous remarquerez que Nm est souligné et pas les deux autres. ce n'est pas un hasard. de même var n'est pas souligné, mais VAr l'est (par VAR ni Var car un département porte le même nom) il y a d'autres exemples. j'essaye de proposer pour ce dictionnaire (qui est aussi celui d'OpenOffice/LibreOffice/Thunderbird et d'autres) une correction des unités. cela se fait aussi avec Grammalecte qui est un correcteur de grammaire libre.

L’orthographe a elle aussi ses codes, ses usages et parfois les usages font changer les codes. Mais pendant un temps, on essaye de tous adopter les mêmes codes afin d'avoir une écriture cohérente. Et le correcteur d’orthographe est un puissant outil de cohérences des écritures.

Pour ma part, j'ai décidé d'adopter le point centré dans les unités pour insister sur la séparation des unités et leur multiplication. Si au début j'ai été gêné, je trouve cela plus clair.

Peut être que la solution consiste à proposer deux entrées dans le dictionnaire VAd et vad

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
VAR ; var ; VAr ; VAD ; VAd ; vad ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: L'électricité en général :: Lois fondamentales de l'électricité-
Sauter vers: