Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raccordement d'un tour à métaux en triphasé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Lun 30 Déc 2013 - 22:29

Oui avec un décapeur en chauffant modérément !

Il existe différent type de gaine, tu devrais trouver cela chez ton distributeur de matériel électrique local !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Lun 30 Déc 2013 - 23:26

Rebonsoir Sylvain,

Sylvain50 a écrit:
Il existe différent type de gaine, tu devrais trouver cela chez ton distributeur de matériel électrique local !

Ces gaines thermo-rétractrables me donnent une idée. J'avais expliqué un peu plus haut dans ce fil que j'essaierais de trouver une autre fiche tri car le câble flottait à la sortie de celle-ci, comme on le voit bien sur cette photo:



J'ai été fouiller dans la caisse où je range du petit matériel électrique acheté en brocante. J'ai deux prises tri comme celle de la photo. Malheureusement, elles ont la même maladie (la gaine de plastique souple qui tient lieu de presse-étoupe a été sectionnée trop large).

Mais je pourrais peut-être régler le problème là aussi avec une thermo-rétractable?

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Lun 30 Déc 2013 - 23:33

Oui c'est une bonne idée, je ne me souvenais plus de ce petit problème au niveau de ta fiche.
Comme dit il existe plusieurs types de gaines thermo.
L'idéal serait d'en trouver une essai épaisse et pré-encollée (gaine avec une colle à l'intérieur ce qui permet un bon maintien sur le câble dans ton cas).
Si tu n'en trouves pas, tu n'as plus qu'à en mettre deux ou trois successivement sur la zone à augmenter en diamètre... Wink 

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Lun 30 Déc 2013 - 23:38

Parfait, je vais me trouver ça!

Sylvain50 a écrit:
L'idéal serait d'en trouver une essai épaisse et pré-encollée (gaine avec une colle à l'intérieur ce qui permet un bon maintien sur le câble dans ton cas). Si tu n'en trouves pas, tu n'as plus qu'à en mettre deux ou trois successivement sur la zone à augmenter en diamètre... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Mar 31 Déc 2013 - 19:12

Bonsoir,

Voilà, après m'être confronté au palan, aux élingues et au balourd d'un tour en lévitation, j'ai réussi à lui faire quitter sa vieille palette pour prendre sa "bonne" place dans l'atelier.

Ca donne ceci:



Il ne restera plus qu'à faire les quelques ajustements électriques proposés par Hervé et Sylvain (dès la réouverture des magasins spécialisés...) et lui donner un petit coup de chiffon sous toutes les coutures pour le faire blinquer.

Il faut que je me procure quelques burins, je n'en ai pas un seul. Et dès que je trouverai une bonne occase, un mandrin de perçage à fixer sur le contre-poupée sera aussi très utile.

D'ici là, très bon voeux à tous!

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Mar 31 Déc 2013 - 20:31

Bonsoir Plouf,

Très bel ensemble !

Bricoleur comme tu es, il ne reste plus qu'à lui greffer un système de refroidissement de l'outil de coupe !  Wink 

Bon réveillon !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Mer 1 Jan 2014 - 6:06

Bonsoir Sylvain,

Un système de refroidissement de l'outil de coupe? Je ne savais même pas que ça existait!

Bon, on en reparlera lorsque j'aurai appris à faire chauffer les burins :-)

Bon jour de l'an!

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Mer 1 Jan 2014 - 18:39

Bonsoir,

Eh bien je vois que tu étais matinal !  Very Happy 
Mon père possède également un tour, légèrement différent et plus gros, mais je vais prendre quelques photos dès que possible, cela te donnera une idée des aménagements qu'il a fait dessus !

Meilleurs Vœux !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Mer 1 Jan 2014 - 18:48

Bonsoir,

Sylvain50 a écrit:
Eh bien je vois que tu étais matinal !  Very Happy

Oui c'était juste avant d'aller dormir :-)

Avec plaisir pour les photos du tour de ton père, quand tu auras l'occasion. Ca m'intéresse de voir les aménagements qu'il a réalisés...

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 10:38

Bonjour,

J'ai de nouvelles questions qui me turlupinent au sujet du câblage de mon tour :-)

Avant de préciser ma question, pour éviter de faire du yoyo entre les pages, je reposte ici les caractéristiques relevées sur la plaque du moteur:

EMB Elektromotorenbau AG
Birsfelden - Schweiz

D MOT type DK7
380 V 1,7 - 2,15 A
0,5 - 1,25 PS
700 - 2800 U/mn
50 per

Ce moteur bi-vitesse est-il bien ce que l'on appelle un couplage Dahlander?

D'après les descriptions que je trouve sur le Google drive de Labobine et sur les échanges de messages sur son forum, cela ressemble en tout cas à cela.

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 12:55

Bonjour Plouf,

Un moteur à couplage Dahlander, et un moteur dont le rapport des vitesses est toujours 2/1, par exemple 750/1500.
Dans ton cas, tu as 700-2800 (ce qui correspond à 750-3000), soit un rapport de 4.
Ce n'est donc pas un couplage Dahlander.
Tu dois donc avoir un moteur à 2 vitesses à enroulements séparés.
Le changement de vitesse doit donc s'effecteur via le commutateur situé en face à avant à droite ?

Par contre, qui dit 2 vitesses, dit 2 valeurs d'intensité absorbée.

Vu l'âge de la "bête", il ne semble pas y avoir de protection thermique associée à chaque vitesse...

N'hésite pas poster quelques photos des raccordements moteur et commutateur.

Bonne journée !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....


Dernière édition par Sylvain50 le Jeu 2 Jan 2014 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 13:20

Bonjour Sylvain,

Sylvain50 a écrit:
Tu dois donc avoir un moteur à 2 vitesses à enroulements séparés.

J'ai essayé de trouver de la doc sur ce moteur en cherchant sur le Net avec les références de la plaque. Jusqu'ici, pas grand chose comme résultat. C'est vrai que c'est déjà bien ancien...

Sylvain50 a écrit:
Le changement de vitesse doit donc s'effecteur via le commutateur situé en face à avant à droite ?

Absolument! C'est bien là que je change la vitesse. Et elle peut être modulée via un changement de courroie. La pédale que l'on voit à gauche sert à détendre la courroie durant le basculement.

Cette question sur le câblage n'est pas juste une curiosité théorique de ma part. L'objectif est de voir si à l'avenir je pourrais ajouter une commande pour inverser le sens de rotation. Elle existe sur d'autres tours semblables à celui-ci mais pas sur le mien.

Sylvain50 a écrit:
N'hésite pas poster quelques photos des raccordements moteur et commutateur.

Je vais essayer de prendre ces photos. Par rapport à celles que j'avais mises au début de ce post, pourrais-tu me préciser quelles vues seraient utiles? Par exemple le bornier "collé" au moteur près de la plaque?

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 13:44

Bonjour,

Oui, ouvre le boitier situé sur le moteur pour que l'on voit la plaque à borne, ainsi que le commutateur de changement de vitesse, mais ce dernier se cache peut-être, donc ne démonte rien si ce n'est pas accessible !
Oui il est tout à fait possible d'inverser le sens de rotation, il faudra "jouer" avec quelques contacteurs...
Je ne sais pas si ce type de moteur pourrait fonctionner avec un variateur de vitesse, vu l'âge il y a des contraintes qui à l'époque n'était pas prises en compte.... Notre ami Labobine pourrait nous en dire plus !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 14:27

Bonjour,

Voici une vue du boîtier:



Difficile de faire mieux sans risquer d'arracher les fils... Je ne prends pas de risque.

Et une de la plaque concernant le changement des courroies pour modifier la vitesse. On voit à gauche une manette montrant les deux vitesses dans un sens et les deux vitesses dans l'autre. Mais chez moi, la manette ne sert qu'à passer de la première à la deuxième vitesse. Dans un seul sens de rotation.



Par contre, le raccordement du levier de vitesse ne me paraît pas très accessible.

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 14:40

Bonjour,

Pour le moteur, parfait, sauf erreur, je dirais qu'il y a bien un ensemble de 3 enroulements GV en fil rouge par exemple, et 3 enroulements PV en fil noir par exemple.
Par contre, cela veut dire que ton commutateur de changement de vitesse n'est qu'à 2 (ou 3 positions si position "0" pour l'arrêt) ?
Etrange puisque la plaque montre 5 positions, il y avait déjà des options à l'époque  Laughing 

A moins qu'il y est eu un dépannage et un remplacement par un commutateur plus simple....


_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 15:07

Sylvain50 a écrit:
je dirais qu'il y a bien un ensemble de 3 enroulements GV en fil rouge par exemple, et 3 enroulements PV en fil noir par exemple.
Par contre, cela veut dire que ton commutateur de changement de vitesse n'est qu'à 2 (ou 3 positions si position "0" pour l'arrêt) ?

Oui, c'est bien un commutateur à trois positions. Sur certains modèles, il y a un commutateur à cinq positions comme celui de la plaque. Sur d'autres, le commutateur sert à changer le sens de rotation mais pas la vitesse. Il y avait en effet différentes options :-)



- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 15:34

Re,

Si vraiment tu t'orientais vers la modification du fonctionnement, je pense qu'il serait préférable de prévoir un coffret placé par exemple en extrémité basse de la machine, dans lequel tu pourrais regrouper les protections moteur adéquates, les contacteurs, etc....
Au niveau du commutateur existant, tu pourrais ainsi installer les boutons poussoirs de mise en marche et arrêt, le commutateur de sélection de sens de rotation.
Sur ce genre de machine, la réglementation en terme de sécurité a bien évoluer depuis sa conception !
Mais sachant que c'est pour un usage privé, je pense qu'un minimum d'élément de sécurité s'impose... Un bouton d'arrêt d'urgence placé de façon accessible "sans réfléchir", et peut-être un capteur de position sur le carter de protection, qui est des plus petits.....
J'aimerais avoir l'avis de Thierry ou Hervé par exemple, d'avance merci à eux !

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 15:36

Bonjour Plouf

Oui, c'est bien un commutateur à trois positions. Sur certains modèles, il y a un commutateur à cinq positions comme celui de la plaque. Sur d'autres, le commutateur sert à changer le sens de rotation mais pas la vitesse. Il y avait en effet différentes options :-)


J'en conclut que tu as vérifié que ce commutateur n'inverse pas la rotation, ... (ce que j'ai compris d'un post précédemment)
mais commute simplement la vitesse du moteur .

En tout cas, ma plaque "Vitesse" montrée précédemment est on ne peut plus claire ...
- 2 vitesses électriques ( 1 et 2 )
- 2 vitesses par courroie moteur A ou B
- 3 vitesses par boite de vitesse C ou D ou E

Ce qui donne bien, en combinatoire , les 12 vitesses du tableau ....
Il te faut bien identifier les 3 commandes qui permettent cela ...

Tu parles de marche arrière .... mais si elle n'est pas présente, c'est qu'il y a certainement une raison ...( mécanique en général, donc ne pas innover à la légère )..

Tout ce que je peux te conseiller, c'est de laisser ce tour dans son "jus d'origine" ....
surtout que certainement, tu n'en feras pas un usage intensif ...

Ne pas oublier qu'il s'agit d'un tour mécanique ......avec un opérateur aux "manettes" ... et pas une machine outil numérique ......

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 16:09

Bonjour Le Loup Blanc !

Tous mes voeux !

Je suis bien d'accord avec toi sur laisser cette machine dans son jus, je n'avais effectivement pas penser au fait que mécaniquement, il se pouvait qu'il y ait une contrainte, à vérifier....

Mais sans aller jusqu'à parler de machine à commande numérique, on en est très loin, la possiblité d'avoir un arrêt "d'urgence" me semblait être un élément de sécurité, mais il est vrai que si c'est pour un usage très occasionnel, c'est un argument à prendre en compte....

Encore merci à toi pour ton analyse pertinente !  Wink 

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3651
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 16:20

Bonjour

OUI, un poussoir d'arrêt d'urgence est peut-être utile, encore faut-il l'implanter de façon intelligente ...car il faut être sûr de pouvoir l'atteindre en cas de besoin (lié à un incident mettant en danger l'opérateur ) ..... et là, c'est pas si simple .. ( attention au YA KA ...)

cordialement


_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain50
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 46
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 17:33

Bonjour,

Bien d'accord avec toi, d'ailleurs j'avais indiqué "un bouton d'arrêt d'urgence placé de façon accessible "sans réfléchir", j'entendais par là judicieusement implanté  Very Happy 

Les dimensions de ce tour semblent réduites, l'opérateur ne semble pas obligé de se déplacer, l'utilisateur lui-même pourra définir l'endroit qui lui semble le plus adéquat si Plouf désire en installer un.

En tout cas c'est agréable de voir revivre ce genre de machine, qui semble avoir traversé le millénaire sans une ride ! cheers 

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Jeu 2 Jan 2014 - 17:39

Bonjour,

Je compte de toute manière avancer très prudemment dans cette initiation au tournage du métal.

Il y a pas mal d'amateurs de ce modèle de tour sur certains forums. J'espère en apprendre plus grâce à eux sur les opérations qui rendraient indispensables de faire tourner la machine dans le sens horaire. J'ai d'ailleurs déjà posé la question. Mais ce ne sera de toute manière pas indispensable dans un premier temps.

Je vais également essayer de comprendre pourquoi ce tour ne fonctionne que dans un sens alors que la plaque signalétique des vitesses semble spécifier les deux sens de rotation. Il y a plusieurs modèles 102 et les manuels que j'ai trouvés ne sont pas spécifiques à ma "variante" (le 102-80). Il faudra d'abord que je mette la main sur cela.

Quant aux aspects de sécurité (arrêt d'urgence, ...), je suis convaincu par les suggestions de Sylvain mais je retiens aussi les réserves que formule Le Loup Blanc. Là aussi, le retour de ceux qui utilisent déjà ce modèle de tour vont nous aider à prendre les bonnes décisions. Je vous en reparle dès que j'en sais plus!

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
jpr73



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 68
Localisation : Bozel Savoie Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Ven 3 Jan 2014 - 10:07

Bonjour,
L'inversion du sens de rotation se fait à l'aide de l'interrupteur inverseur de marche avec genouillère.
Un document qui devrait vous interessez avec description des différents modèles, accessoires.
Schaublin 102
A votre place j'enverrai un mail à la société Schaublin pour obtenir la notice d'installation, d'utilisation et de maintenance ainsi que la notice de pièce de rechange (en indiquant la référence complète et avec quelque photos)
Schaublin Bévilard
Nota: Je ne connais pas ce tour.
Bonne année à tous
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Ven 3 Jan 2014 - 10:16

Bonjour jpr73,

jpr73 a écrit:
L'inversion du sens de rotation se fait à l'aide de l'interrupteur inverseur de marche avec genouillère.

Malheureusement, mon tour n'est pas équipé de cet interrupteur... Il y a de nombreuses variantes de ces tours, même pour la seule version 102-80, comme j'ai pu le constater en faisant des recherches sur différents forums.

jpr73 a écrit:
Un document qui devrait vous interessez avec description des différents modèles, accessoires. Schaublin 102

Merci pour ce document. Je n'en avais jusqu'ici qu'une version tronquée, ne comprenant qu'une douzaine de pages!

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
jpr73



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 68
Localisation : Bozel Savoie Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Ven 3 Jan 2014 - 10:26

Bonjour,
Sur la photo que vous avez posté le 31 Dec 19:12 montrant l'installation du tour dans votre atelier, on distingue clairement la barre horizontale avec la genouillère permettant l'actionnement à droite et à gauche de l'interrupteur inverseur du sens de marche.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raccordement d'un tour à métaux en triphasé   Aujourd'hui à 12:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Raccordement d'un tour à métaux en triphasé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Raccordement d'un tour à métaux en triphasé
» variation de vitesse par bobinage moteur
» Raccordement d'un GE monophasé sur habitation en Triphasé
» schema de cablage d'un groupe electrogene
» Taux de réussite en baisse au bac général, à 74,6%, à l'issue du premier tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: