Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thévenin et Norton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Netzach



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 04/03/2014
Age : 27
Localisation : Chevilly

MessageSujet: Thévenin et Norton   Mar 13 Mai 2014 - 19:14

Salut,

j'ai un véritable problème à me conceptualiser les deux théorèmes. J'ai beau lire des exemples et les relire, j'ai du mal à saisir. Si quelqu'un pouvait m'éclairer ?

Alors, ce que j'ai compris :

Thévenin : Tension et résistance équivalente.
Norton : Courant et résistance équivalente.

— Pour pouvoir effectuer Thévenin, on remplace les sources de tensions par des court-circuits (ce qui provoque une annulation de la résistance qui les précèdent ou les suivent) et pour Norton, on remplace les sources de courant par du vide (ce qui provoque une ouverture dans le circuit).

Une fois cela fait, on remplace les résistances présentes par des résistances équivalentes et... C'est tout ? Enfin, je veux dire, c'est juste effectuer un remplacement de résistance par des équivalentes ?

J'ai trouvé un lien dans lequel tout est bien expliqué, mais je n'arrive pas à comprendre une chose :

http://users.skynet.be/gimmy/elec/que_faut_il_savoir_pour_debuter/thevenin/thevenin.htm — Point 4 : Application, plus particulièrement.

Ici, le gars a trois résistances puis, il fait le calcul de la Réq. et enfin, il calcule la tension avec les deux résistances (R2 et R3), pourquoi pas R1 en plus ?

Et une fois cela fait, il met la valeur dans son Eth. ...


En quoi est-ce plus simple d'utiliser Thévenin plutôt que de faire une "bête" mise en équivalence ?

Merci de m'avoir lu !

Revenir en haut Aller en bas
Mutsu



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 23
Localisation : Montargis

MessageSujet: Re: Thévenin et Norton   Jeu 20 Nov 2014 - 10:20

Bonjour, d'après ce que j'ai eu en cours tu as raison pour Thévenin et Norton et pour l'application, si il utilise R1 mais en faite il calcule d'abord la résistance équivalente en parallèle de R2 et R3 et après il fait le pont diviseur de tension qui fait Eth=12*Req/(Req+R1).

Pour moi Thévenin est plus simple mais je peux pas te dire pourquoi, je ne le sais pas moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Arkana



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 26
Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Thévenin et Norton   Lun 9 Fév 2015 - 18:11

Mutsu ayant bien répondu sur l'application donnée en lien, je me contenterai de répondre à ceci :
Citation :
Une fois cela fait, on remplace les résistances présentes par des résistances équivalentes et... C'est tout ? Enfin, je veux dire, c'est juste effectuer un remplacement de résistance par des équivalentes ?

L'esprit de chacun de ces théorèmes est de transformer un circuit compliqué en un circuit équivalent plus simple :
- pour Thévenin, considérer que toute une partie du circuit correspond à un générateur de tension avec une résistance en série. La tension après cette résistance étant la même que celle que tu retrouverais en plaçant un Voltmètre à l'endroit équivalent dans le circuit.
- Pour Norton, même principe, sauf que tu considères que tu as affaire à un générateur de courant avec une résistance en parallèle.

(en espérant que ça serve malgré le retard...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thévenin et Norton   Aujourd'hui à 20:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Thévenin et Norton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thévenin et Norton
» le venin dans le coeur de mon papa na marre
» Anémone de mer ...
» Du venin d'abeille pour lutter contre le sida
» Militaire: Peter John Hill-Norton (amiral, Lord) (1915-2004)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: L'électricité en général :: Lois fondamentales de l'électricité-
Sauter vers: