Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 10 Juin 2014 - 15:14

Bonjour ,
On m'as fait un jolie cadeau d'une génératrice a remettre en état.....j'en rêvais d'y "bricolé" depuis des années
Il m'as annoncé de mémoire qu'elle faisait 3500 W ,mais elle ne fait "que"un petit 1500 W avec un petit rendement de 70 %.
j'en attend 2500 W ...........je les aurais !!!  Wink 

Ses spécifications :

Mecc Alte modéle :AP60 2 poles années fabrication 2003 (la technologie des diodes ont évolué depuis,ça c'est + mon domaine..)

stator de 36 dents...composé de 2 bobinages de 115 volt pouvant débitée 13A  (1bobinage=2.1 ohms) = en série : 230 V 6,5 A
..................une première piste  :"monté" le 230 a 250
une 2em mais que je pense pas techniquement faisable (saturation magnetique je pense)...monté les DEUX 115 a 250 ....vu grossierement il  faudrait aimantée "double" le rotor... un rêve je crois ..ah si seulement....je lui es deja rajouté quelque aimant Néodyme ...je grapille deja quelque % de rendement quoiqu'il en soit.... j'y reviendrai + loin ....

Je  passe a mes observations et question au cœur de la "bête" démonté et la commence mes questions/interrogations
Déjà pour commencé un roulement tout neuf dit étanche
Donc un rotor auto-excité par un bobinage auxilliaire
et 2 diodes ......pourquoi pas un pont de diode  (de 4 diode)....j'ai regardé la doc d'autre fabricant et certains ont un pont
la je coince un peu ....les bobine recevrait donc double alternance ,dans ce cas le condo de 14 µf serais a redimensionné ...peut etre .....et peut etre que ca laisserai plus le temps au bobine de chargée voila ou je coince ....

Et il y a aussi branché en parraléle a ces diodes 2 varistor qui clampe(court circuite/GASPILLE du rendement) a 920 volt    (après m’être relu(15 jours après) je marque erreur !!! "classique"  * ICI *,mauvaise interprétation/compréhension de donnée,la suite et erroné)

J'ai consulté(SURVOLé vite fait) la doc des varistors Il existe des varistors qui clampe a 1020,1120,1180,et 1250

A ce niveau la ,les diodes que j'installerai supporte au max 1200V ...= je pourrai utilisé un varistor 1020 ou 1120 donc ...ca fais une hausse de tension de 10% ......les bobinages encaisserait t'il ? j'ai aucune doc sur l'emaillage tout ce que je sais c'est que c'est de la classe H ....et qu'il existe meme des fils qui "tienne" 5000 V  .....quoiqu'il en soit 10% de hausse pour moi ca passe ...
Quel serait le gain ???.....J'aimanterai plus fort le rotor et aurait - de perte
Aurais-je 10% de 230 volt en +???  et donc si je voudrais "monté mes 115 a 250 faudrait doublé les WATT du rotor...en sachant que je dois avoir des marge que j'estime a 30%

Toute la diificultée et que je ne peux aller me branché sur le ROTOR etant donné qu'il est SANS CONTACT  !!!! Un bien beau probléme pour quelqu'un d'habitué a visualisé ,a mesuré et experimenté/testé en direct , dificultée en + mes habitudes de raisonnée(a d avoir travaillé)QUE en courant dit :PUR continu

En tout cas je vais vous faire partagé mon périple et en meme temps réfléchir par écrit ,  , je vais me prendre les pieds comme on-dit ,certains rirons peut etre de mon "approche" ,,,,mais bon , je sais que vous savez que ca pas etre évident  (lol),,allez allez je range mon oscillo ,y me reste QUE mon multi    

Un pro me comprendra ... (les gens de Maintenance encore plus mdr( j'ai le TEMPS sur le coup la !) un clin d'oeil a eux ,et aux autres aussi)

Je m'excuse encore du manque de tournure littéral(c pas le but) a ceux qui m'auront lu

Bonne journée a Tous !

Denis .

Edit par modérateur :Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 15:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 10 Juin 2014 - 15:36

J'ajoute une chose ,j'ai oublié d'y revenir ,j'ai parlé des aimants néodyme

j'étais parti dans l'idée de base de mettre ce maudit rotor sans contact a la benne ,et de mettre a la place un rotor maison composé de Neodyme , de 1 il y aurait difficultée de régul (débité l'excedent a la masse) et de 2 et surtout je me suis apercu que mes trés bon néodyme font 1,0 tesla , et un rotor peut "monté" a 1,6(j'élimine cette solutions a cause de cela) ,,,,,,, autre problèmes les néodyme supporte 85°

et de toute facon faire mumuse avec le rotor actuel peut aussi etre intérressant ,passionnant
je suis partant !!!!

J'aurai tant voulu en mettre(au moins 1,avoir un peu de rémanence "en cadeau") au coeur du rotor mais tout es moulé/collé c'est pas possible ,

je me suis contenté d'en ajouté 4 en contact avec les entrefer(l'entrefer colle un peu !chouette!ca me fera gagné des micro % de rendement et d'induction ),tout et bon a prendre,,,, ,en plus(et surtout) ca aidera l'excitation qui ne connaîtra jamais le problème de manque de rémanent "d’amorçage"

Pour déterminé les pôles j'ai mis du "jus" sur les diodes en sens bloqué ....... et j'ai collé/fixé  mes aimant suivant cela .
Mais,a present j'hesite le fonctionnement me parait flou ...ces diode serait comme des diodes de roue libre dans le cas d'un relais,j'ai vu comme cela .Oui mais c'est pas une bobine de  relais ...
Si je comprend ...
La bobine recoit de l'induction a un moment par le circuit excitateur (se charge) puis devient générateur ....
les polaritées.......... et les poles s'inverse !NON ??? faudrait que je révise Lentz la théorie et les math  ne m'attire pas du tout je veux faire sans.... voila voila ou je coince

Plus simplement dit :
Ai-je bien fait de mettre des Néodyme?
et AI-JE bien déterminé leur polarité ?(en place induit repousse/aimant repousse)
Y viennent pas gêné la "charge" par la bobine excitatrice ??????????
des fois le doute s'empare complètement de Nous ! mort de rire
c'est tout pour ce soir
Merci
Et excusé encore la lourdeur de mon écrit ...ben c compliqué (lol)

Allez jvais attendre bien patiemment vos lumières

et Merci encore

Bonne journée a tous !!!

Denis.


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cm53

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 71
Localisation : 53 limite72 sablé

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 10 Juin 2014 - 20:29

bonsoir
sur certains vieux groupes que j' ai dépanné l' alternateur ( peugeot , leroy somer ) est monté avec des aimants incorporés dans les toles du rotor ils servent pour donner du rémanent pour l' amorçage du circuit d' excitation . je ne pense pas qu' ils puissent améliorer le rendement de l' alternateur.
bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3955
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 10 Juin 2014 - 23:33

Bonjour

Un petit schéma électrique de d'ensemble ..bobinages, condensateurs, diodes, ... permettrait d'éviter des erreurs d'interprétation ....
de même, une photo, ou recopie intégrale de la "plaque" de l'alternateur .....

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 11 Juin 2014 - 1:39

a Cm53
Bonsoir et merci de ta réponse ,
Tu me rassure dans le point que les aimants de type néodyme que j'ai installé aideront a l’Amorçage ,

Je pense que sur les "vieux" groupe que tu as dépanné ça devait être des alnico ou ferrite ,les Neodyme sont 10x rémanent.

J'ai observé la force de rémanence En plein centre du rotor une lame de scie de 30 cm reste collé jusqu"a un angle de 35°(j'aurai du apprendre mes vecteur/force rire)
Je pense quand même que je gagne du rendement ne serais-ce que 1 ou 2 ou 0.5 point de rendement  c toujours bon a prendre ...je prend !..............(j'avais commencé la fabrication d'un rotor en "pur" néodyme mais j'ai abandonné (faudrait régulé la sortie a la masse..ah non! )et en plus mes neodymes de force 22 kilo supporte au max 75 degrée ,,,bien trop juste vu que je vais "essoré" le stator

Au passage j'ai donné quelques gouttes"a boire" de PTFE a mon roulement neuf...Coefficient de friction divisée de 1,5 a 4 par rapport a de l'huile/graisse ......toutes mes mécaniques ont eu leur dose de PTFE (1 verre a snap"s ) Very Happy ....dans le cas présent,j'ai du "gagnée" comme 0.01 de rendement ,,,et une plus longue durée de vie je prend !  

Tu as parlé de Leroy Sommer j'ai justement visité leur site et leur documentation en long en large il construise des Roll"s  régulé/piloté et réglable électroniquement au poil !!! ,rien qu'a voir leur roulements y sont dimensionné calculé industrie,de la belle bete !!! le mien m'en a paru gravement moins beau et parfait mais a moi de faire TOUT pour !...

ahlala si seulement je pouvais trouvé un gif animé de la circulation et des temps  ,rien vu sur les rotor auto-excitée et régulé
Je suis en train de réfléchir  a mettre un condensateur de faible valeur (environ 1a10nF)ca serais calculable mais bon..),pour écrêté les pics(pas lissé)  au lieu de les perdre betement dans un varistor .

Et surtout comme je voudrais pouvoir visualisé Précisément sur un oscilloscope ce qui se passe au niveau du ROTOR.
Voila ou j'en suis je suis prenneur de tout avis et conseil Merci encore a Toi Cm53 ;si tu as des prob dans mon domaine de Brun je serais la Merci encore Bonne soirée !!!
Ps: Excuses si je parle beaucoup ,j'ai passé 3 jours dessus et je cogite ....non-stop

Allez Bonne soirée !!!


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 11 Juin 2014 - 2:06

a Mr Le loup Blanc ...

Merci du conseil oui ca peut aidé ...merci

Voici l'adresse du schémas électrique (sur le mien j'ai pas l'option)

https://i.servimg.com/u/f39/18/89/44/47/gi12.png

Oui je précise mieux les informations de  la plaque signalétique

Marque : Mecc Alte Spa
Type :AP60 / 2.B9/19
1 phase
service S1 Class H
1,5Kva /115/230V (13a/6.5A)
3000 tours
Modéle année 2003  

j'ajoute les résistances des bobines (données constructeur) les valeurs sont"OK"et le Vernis au top..
Stator 2,10 ohms    rotor 2,80 exitation 11
Largeur d'entrefer 60 mm 36 dents  
Le condo permanent est un 14 uF

Merci encore et Bonne soirée a tous !
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 11 Juin 2014 - 11:53

Faut que je révise LC ............et RLC je nage je nage ! Smile..............les circuit oscillant ,la résonance
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Jeu 12 Juin 2014 - 1:21

Le compteur de visite totalise 107 ...

et vous postez pas soit vous etes largué (moi aussi,un rotor a diode tournante est peu documenté ou beaucoup trop de formule pouaaaaa ....ou soit le sujet vous passionne pas .............

.................c'est pas grave au pire je "roule" en solo
dommage que je puisse pas branché un scope sur le rotor !!!!!!ah non je vais pas le bagué .........ah non !!!

J'ai devant moi le rotor je bosse dessus....je finalise le collage "a vie" des aimants néodymes...c'est deja ca ...

Et en meme temps je réfléchi a R-L-C et a l'effet résonnant .....y faut,je cherche a limité les pertes et récupéré les pics de courants au lieu de les perdre en chaleur ,dans le rotor et le dans le "stupide" varistor et surtout a limité l'intensitée au max/au mieux dans le rotor afin de limité la chauffe et les PERTES ....
Par ailleurs je manque d'info et de compréhension(c'est capital et a un coté risible) sur le transfert qui s'établi par le circuit d'excitation dans le rotor ,,,
si quelqu"un sait c'est le bienvenue .... je vois/interprete de cet facon ...14uF 400V fait le condo dans le bobinage d'excitation de 11 ohms .....
euh...j'estime de 30% de perte dans les entrefer et contre-réaction et joules dans les  bobinages ....reste (vue grossiérement )l'énergie de 10uf 400 ....c'est exprimable en joules JE VAIS PAS PLUS LOIN BEURK la théorie !énorme rire  

voila un peu ou je patauge coince ....quels sont les temps de transfert par tour .....?

l'induction cesse a ce moment non ?

Ralala un GIF animée  ou un oscilloscope sur les bobineS ah si seulement ralalaaa

j'ai pas assez de théorie et veut pas m'y plongé  
L-C ...L-C......R-L-C.....R-L-C...R-L-C ...courant résonnant,effet boucle .... courant induit ....
Ma pratique me fait dire qu'un R de 0.10 a 0.33 serait pas mal ......je sais affiné ;)pas le temps la ...JE COLLE !............(Epoxyde en cours !!! WinkVery Happy
L .....l'inductance j'en sais qu'une bobine fait 5.5 ohms et "rayonne dans un GROS entrefer ...
C .....2.2 nano farad écreterais les pointeS de Voltage ,moué moué moué....c deja bien .........

je sais aussi qu'un 470 nano F linéarisais "un peu" les courants   ...ca peut etre bien.............. ,,MAIS peut etre géné les transfert du circuit excitateur !!!!!!!!!  
Voila voila un peu ou j'en suis ......
J'suis preneur de conseils ,sur que vous en aurez !!!
j'ai le temps ........Je partage mes réflexionSSS "a chaud" avec vous pour le moment et avance/me documente ET Révise(ma théorie) ..........en meme temps .....

Allez ..........Moi je colle bonne soirée a Tousssssssssssssss


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Ven 13 Juin 2014 - 2:13

Je réfléchi....
ACTUELLEMENT Mon rotor est composé de 2 bobines (pourquoi pas que une ?!!!...peut etre pour le FONCTIONNEMENT de circuit excitateur...c'est a voir/vérifié ...je sais pas trop )

Le montage actuel ,d'origine :
des bobineS  d'une résistance de 2,8 ohms chacune  (une NORD ,une SUD)
avec chacune a leurs borne une diode de roue libre

Ma reflexion : bobine en série avec une seule diode (ca ferai UNE bobine de 5,6 Ohms)

Mon approche :

du 50 ou 100 Hertz y circule (de la BASSE fréquence)

je peux  simplifié a des fins de compréhension en considérant que
c'est du signal carré (tout ou rien)qui y circule  = et ainsi je peux considéré ,
comme pur résistance les bobines (bien plus facile pour faire des ptit calcul  .... )

En réparation télé les bobines de deflection etait TOUJOURS cablé EN Série ..........(moins d’ampère=moins de perte JOULE)

En série il n 'y aurait plus qu'une bobine l'intensité(a voltage égal)  serait divisé par 2 (l'ampérage est un Ennemi..)

Le circuit d'excitation transfererait toujours le meme wattage au rotor

= U les volts (l'ami)  doublerait quasiment aussi

=au final toujours le même wattage transfére et toujours la meme  rémanence mais le  maudit ampérage quasi divisé par 2 (grossiérement joule divisé par 2)

Mon principe de raisonnement en lui même tiens la route ,je pense

Hormis si je viens perturbée ou inhibée  (dans mon principe d'avoir les bobines de rotor en série) le transfert du circuit excitateur

facile a expérimenté avec  les composants actuel !!! et de voir si le rotor "s'amorce")  ........................................................

c'est juste pu trop trop l'heure de monté a 3000 tour je me test cela demain....

J'ai eu 130 visites

Vous parraissez tous pas trés trés inspiré ou pas trés parleur.....    rire

Passionnant mon projet ca me passionne... me fait révisé/réfléchir  au passage...ca vaaaa je kiff Looollll

Allez bonne soirée a tous !!!


Dernière édition par Denisdu57 le Mar 17 Juin 2014 - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Ven 13 Juin 2014 - 9:12

Le Loup Blanc a écrit:
Bonjour

Un petit schéma électrique de d'ensemble ..bobinages, condensateurs, diodes, ... permettrait d'éviter des erreurs d'interprétation ....
de même, une photo, ou recopie intégrale de la "plaque" de l'alternateur .....

Cordialement

Bonjour,

Pourquoi répondre à tes questions et intervenir ?
Tu ne communiques les renseignements demandés...

J'évalue actuellement des examens, la première note est sur les représentation graphiques (schéma, synoptique).
Et la devise : pas de schéma, pas de chocolat  lol! 

Cordialement

_________________

KNX Partner nr. 33399
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
Sylvain50
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1886
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 48
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Ven 13 Juin 2014 - 10:37

Bonjour Denis,

Pour améliorer ton propre rendement, je te suggère de diminuer le nombre d'idées mises sur orbite, et de te concentrer sur une étude détaillée du modèle de générateur que tu veux réaliser  Wink 

Alors bon courage pour les calculs et les diagrammes !!!

Cordialement,

_________________
En avatar, un GE 35KVA conçu avec un Deutz F4L912 et un alternateur LS, c'était pour le plaisir de faire un GE....
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Ven 13 Juin 2014 - 11:22

Salut Sylvain ,
Rire !
Merci de ton conseil pour améliorer mon rendement Personnel  ,,,énorme rire,,ca va ca va ,,
courrir plusieurs idéeS et méthodes a la fois me pose pas/aucun problémes... c'est ma facon et habitude de procédé...de "faire" .......tel le chat je retombe sur mes pattes ,c'est L'OBLIGATION D"un "Agent" de MAINTENANCE es ce dans le meilleurs délai (Tjrs.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!..rire)

en fait les calculs ...la théorie c'est pas mon trop trop mon truc ,ca m'use l’électricité dmon cerveau RIRE

Attention je ne dis pas que l'approche  théorique es mauvaises ,,du tout ,,,La théorie et fine et précise ,Je suis a 100% d'accord ,Mais je préfère le "terrain" faire joue/joue et ce avec grand art ...

Je préfèrerai voir des signaux y songé/réfléchir et je  rêve (comme a mon habitude) de voir un tracé d'oscilloscope de ce qui se passe dans  ce maudit rotor qui es sans contact...nul part ou piqué mes pointes de touche ralalaaaaa
Mais , jamais je ne verrais/MESURERAIS ces signaux de rotor.....c'est pas grave du tout ,je ferais sans  !!! la , es le défi ! ,,, rire

A tout hasard tu ne saurais pas comment et a quels moment es transféré le jus vers le rotor sans contact ,,
sur ce point la je suis embété(mais ca va..) ,......
Les bobine n'induise pu a un moment ou un autres j'en suis quasi sur , il reste Du rémanent qui a emmagasiné dans les entrefers.....
.........Faudrait que je comprenne comment es placé le bobinage excitateur du stator ...j'ai essayé de voir je vois qu'un paquet de fillasse ,pas grave aussi... pour le moment ...hop changement de méthode /d'approche
   
Comme j'avais écrit plus haut un GIF animé SERAIT IDéal ...voir des courant et desflux circulant me ferait comprendre ,mais je l'ai pas trouvé ce gif nul part ....
tu vois bien que quelques part je fais une équation de "haut niveaux" a inconnu + que multipleS..... ah ah ah ah

Allez je te reconnais une chose ...que je parle beaucoup 'je partage c tout ) ,et que je suis assez brouillon (c ma facon de procédé ca a fait mille fois c preuve,si si ....),,partout ou je suis passé j'ai optimisé/améliorer et Fiabilisée l'existant
Allez.....
Pour que tu rigoles un coup .... chez moi y a pleins de transfo et de fil Partout !!!!,,,,, et des milliers de composant et des choses de mille et une nature ,,,  tu vois un peu mieux le tableau

......Toi tu m'as l'air ++++ branché théorique !!!! énorm rire !!!Deux monde qui s'affrontent !!
Mais qui se complémente , s'équilibre

Allez Bonne journée et surtout si tu as des conseils,des données  ou des calcul pour mon "cas" je suis prenneur

bonne journée a Toi et Merci de ton "très bon" conseil

a stantot

Denis .


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 17 Juin 2014 - 2:22

Coucou ,a ceux qui me suivent avec une part de sympathie  et/ou de curiositée ,
Vous qui  comme moi ,je pense avez la soif d'améliorer le rendement de l'existant et etes des   passionnées .
A ceux la je dis ,
j'ai avancé je pense etre sur la très bonne voie ,et aller dans le bon sens

(j'y viens plus bas ,j'ai des choses a éclaircir avant,tout alors ,  je fais une petite parenthese)

Et aux autres je dis , cessez votre lecture ici ,  

Au passage je renvoie un  Trés GRAND SOURIRE a celui qui m'en as envoyé un ;
il se reconaitra Wink

Et pour  mes éventuel détracteurs sur qu'il y en aura qui critiqueront ma méthodologie ,,,(il en faut!!Bien sur qu'il en faut et ils ont leur raison d'etre,et je les apprécie malgré tout )
OUI Je l'admet  suis un peu brouillon et ecrit parfois  des romans certes ,
y a rien de mal non ! , et j'ai une approche vachement de vache de TERRAIN comme on-dit.
je m'exclame ,,,eh alors ! Ce sont mes facons de faire,de procédé,
Je pense que tout le monde sera d'accord avec ceci :
Comme l'on dit il n'y a QUE le résultat FINAL qui compte … et que SURTOUT le résultat FINAL soit  BON,CONCLUANT  et JUSTE  c'est l'essentiel tous d 'accord sur cela n'es ce pas ;
Mon but donnée une ouverture ,des pistes et voie de recherche et réflexion ,C TOUT
Bref,
Je ferme ma parenthése et repart dans mon sujet,,,

Donc, j'avance,j'avance dans mon projet et  je vais vous partagé différentes réflexions et voie d'améliorations ,et je pense être dans la bonne voie

Je reprend par la dans ma quête d'améliorer le rendement de mon alternateur qui est d'origine aux alentours de  70 %
est ce,
que la charge en sortie soit de 1/4 ou 2/4  de 4/4  ,ce détail a son importance,et a appronfondir et comprendre JE PENSE , ..… Smile ; Le rendement bouge pas

J'ai donc continué a regarder/comparé par rapport aux autres modèles existant en général ils affichent  80 a 85 % a puissance a peu prés égal aux miens
Conclusions : les autres en sortent + , en tire +
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
La suite de ma réflexion,,,,,,
Pourquoi ,pourquoi, pourquoi ,
ou !!!!!!!!!!!!!
et comment ,
ou y a t-il et ou y aurait-il DES PERTES,
ou ca donc! ???

Dans l entrefer  ; Les entrefer  !,, Non ! Ou peut être une INFIME différence ,mais c'est pas ca,c'est pas la !

Dans le stator ,,,,,résistivité différente suivant chaque modèle et fabricant ,mais  qu'elle soit (haute ou basse) de bon rendement tout du moins a faible charge sont néanmoins possible donc c'est pas ca
c'est pas le stator c'est ailleurs  ,,,

Attaquons le problème différemment ….(un conseil au passage : Quand ca coince changez immédiatement d’approche !!! c'est un sage conseil ,ca coine on change d'approche )
=
Mon approche differente:
Le constructeur a mis un ventilo qui débite 3 métres cube d'air MINUTES (soit 180m3/heure...)Je viens de lui trouvé mille et une autre fonctions  rire
waouh et vive le couple résistant a 3000 tours ,
 un ventilo style roue a aube et sans trou central  par rapport aux autres constructeurs ,
sans hésité je mettais celui-ci au tri sélectif et en prendrai un avec des pales optimisé/calculé (informatiquement)
Calculé en flux d'air avec prise en compte des coef de frottement/bruit/perf et de tout le toutim qui vas avec pareil calcul ,
Et en +il y en a  partout autours de moi (pales de ventilo de pc ; juste le rotor )

Voila !!!! Mission accomplie !!!!!!!!!!!!!!!!!! j'ai trouvé mon gain de rendement ! je peux m' arrété la ! gros rire

j'en reviens ou je voulais en venir
A attaqué le problème sous un autre angle,,,,
Ils ont mis un ventil de 3Metre cube/minute
Il y a quoi DONC  a refroidir ,avec autant de flux d'air ,,,Vous avez déjà deviné ,n'es ce pas ! ,,,

suffirai pour le savoir d'essayé sans ventilo et ON serai très vite fixé par une belle fumée ,sérieusement, quelque secondes de fonctionnement  demontrerai en touchant/sondant a la main,La source de chaleur .  

C'est le rotor ,c'est lui qui chauffe c'est lui qui fait des pertes !

(il aura d'ailleurs LE DROIT, je pense, a son rotor a pales de 8 ou 12 cm dédié,Rien que pour lui
je pense cela a l'instant T ,me reste/restera cela a médité ,et a vérifié PAR LA PRATIQUE, le flux d'air nécessaire au final)

Le Rotor ,,,,c 'est lui qui chauffe ,,,,c'est lui qui chute DE BEAUCOUP le rendement ,

l'optimisé oh oui ,c'est CERTAINS qu'il y a du rendement(beaucoup) a y récupéré ,
jle sens bien  !d'ailleurs j'ai continué mes recherches et je suis réconforté dans ma position,,,

J'ai donc continué mes recherches sur le net
Es je suis tombé sur une photo,d'un autre fabricant Italien ,
la photo,les photos  du rotor sont identique en tout point visuel aux miens ,(y se revendrais les rotor entre eux)

mais c'est pas la meme marque !!!Et , ce constructeur a fait le rotor a sa sauce !!!! superrrrrrrrr !
Je pouvais pas mieux révé !

Il a mis dessus sur les bornes des 2 bobines  de rotor , des condensateurs de 4,7nF
Tiens donc !
Moi qui sentais bien du 2,2ou2,7 (mon choix final sera strictement inferieur a 2,7,,,peut etre au final quelque chose comme 1,5nF,ou,,max 2,7 )

Le rotor donc y chauffe est a besoin de beaucoup d'air le titi

qu'es ce qui fait chauffé ? ,,,,, les Joules , le I ,l'intensité
Plus y a de U ,de volt,plus il y a possibilité de passer des Watt sans les perdre en chaleur

Ca se joue a ce niveau la ,,,,,,,,,,,,,,,,,,faut joué la dessus ,JE PENSE

Sur le rotor du concurrent il y as aussi un varistor de valeur + haute

SUPER SUPER Intérressant !
Les rendements ,les rendements ,Ses rendement affiché sont d'environs 5 point de + ,,,,,,Tiens donc,,

Approfondir sur Le varistor,,,,,

LES VARISTORS :

Son histoire:il es apparu en remplacement des éclateur de tension dit a éclat ,

L'eclateur et Son principe :(ca a son importance pour comprendre euh,,,mieux)
des qu'un seuil de tension (défini par l'espacement des électrodes) etait atteint, un arc electrique se produisait a la masse,
assez radical et d'un bruit ,oh que surprenant et effrayant,surtout assis sur une chaise a roulette ,je vous laisse imaginé comme ca peut etre sympa ,,, vive la détente !!!mdrrr

En remplacement,et donc, apparu le Varistor,dit dispositif sans arc  

Il y a les modeles dit anciens les : SIC
et les modèles  plus récent a base de zinc ,
Toute les deux dans les documentation sont bien souvent appelé  a Oxyde métallique
vive la confusion !!! j'ai meme eu l'impression que les revendeurs les confondent)

Leur réactivitée (courbe) différe !j'y reviendrais.
Je vais plus loin sur les données du varistor ,,,(ca ce joue/jouerai par la)

Les constructeurs définissent une plage de tension dites d'utilisation



et donne aussi une autres valeur de TENSION (avec une tolérance de +-10%)
C'est la tension dites de DEBUT DE FUITE et toujours donné et mesuré
avec pour  référence d'UNE FUITE de  1 milliAmp,
Le varistor offre une plage dites de régulation ,
pour simplifié il es un peu comme une diode qui devient passante

En gros le  milli ampére et en quelques sorte le seuil OU la courbe DE FUITE va monté en fléche Tels une DIODE

La différence sic et zinc :

La courbe de fuite des sic es plus étalé,est présente donc dans une zone une certaines linéaritée (ca peut servir,il peut servir dans certains cas meme si il es de 1er générations)

Un exemple que je pense compréhensible et qu'il l'es (rire)

,avec les SIC , vouloir régulé a 600 V ,ben il y a déjà de la fuite a 200V   (fuite modéré) ,cette zone de courbe (assez lineaire)  peut et offre une plage de régulation

3em donnée que communique les constructeurs c'est la valeur en volt de la tension dites de CLAMP (100 % a la masse,TOUT a la masse ) en quelque sorte la tension qui ne sera jamais dépassé,la tension dites d'éclateur

,Un mot aussi sur la courbe des zinc, la courbe n'a pas de zone linéaire(tréstrés réduite plus exactement)
,la courbe est donc plus resseré
et on se rapproche plus de la COURBE de fonctionnement d'une diode qui devient PASSANTE

en reprenant mon exemple précedent
pour 600 V la fuite débute a 550 v et grimpe proche de la facon diode.
(explication grossiere je dirais mais comprehensible)


Je met/passe en cas concret/applicatif :

dans mon cas le varistor est un 561k d'origine,,,,, sic ou pas sic je ne sais pas, au risque de surprendre ,aucune importance pour moi; et de toute maniére il sera remplacé)

Ses donnée tech : Seuil de la fuite de 1MilliAmp entre 504 et 616 V (le début de courbe de fuite,le point de Debut de conduction vers la masse et tension éclateur a 920 V (donnée bien précisé MAX dans ma doc) = JAMAIS on ne pourrais aller au-delà de 920 c'est garantie par ces données en quelques sortes.
La tension éclateur correspond aux sommet de courbe graphique ,point ou 100 % va  a la masse.

Et dans le cas du concurent : (affichant  aux alentours de  5 % de rendement en plus ,,,,)  

Il a mis un 681 K : Plage du début de fuite entre 612 et 748 ,,,,(et Tension dites d 'éclateur 1120)

------------------------------------------

Allez pour ceux qui suive ,,,
je vous donne  encore un autre exemple ,disons sur lequel  je réfléchi ,,
Caractéristiques du 102K
le 102K sa plage du début de fuite est entre 900et1100  ,,,,,,,,,,,,,,,,,(et FONCTION  éclateur a 1650)  

J'arrete la et,
----------------------------------------
,,,,,,,,,j'embraye sur la diode ,le choix de la diode , ses caractéristiques ,,,,,,,,,

ben je veux la MEILLEUR !!!,
il y a moyen d'y grapillé et d'y récupéré du rendement ,et ainsi d'optimisé tout ca

ses paramétres/cahier des charges  :
-Celle qui a le moins de perte,la meilleurs des meilleurs (facile comme cela!)

Son rôle :
Elle aura un rôle de diode dites de roue libre ,

Il faut voir cela :

comme pour  un clapet , vous savez ceux style avec une bille
le ressort doit ni etre trop dur, ni  trop mou (I) , et la bille pas trop lourde ,ni trop légere(U) (sinon elle éclate )  

D'origine y a quoi ?,,,,,,,,, je reprend par la quand meme,,,

une P1000S
donnée sommaire : 1200V-10A et y annonce 400 Amp en pointe (une si petite diode et 400A ouahhh ,,,ah ,,,ce sont des données considéré a 1 Hertz  ,
le graphe a 50Hz (réf usuel) 120 A ,
et ses temps de commut ,,,, aucune donnée nul part (=classique,diode dites standard),,,, dans pareil cas temps de commut sont disons très élevé

Le choix de ma nouvelle diode ,
Dans de pareil tension et au-delà de 1200 V le  choix pour trouvé la « bonne » diode est plus que limité
je penche pour du ultra fast ou me rabat sur de l'hyper fast une diode dites de roue libre ,
Je pense que certains me diront qu'au rotor j'ai des milli et des micro secondes ouiouioui
a quoi je répondrai qu'il y a des harmoniques qui circule et que je veux les choppé  ,et que une diode qui reste  dans un état a moitié bloqué et a moitié passant que c'est pas bien et que dans le fond mon choix ne peut pas faire de mal

En 1200 v je m'étais trouvé quelque chose de pas mal rhrp30120     elle ,,, était assez sympa ,,,

Mais maintenant je veux aller + haut en tension,,, visé 1800,1600
Au dessus de 1200 il n'y a plus que de l'hyper fast en sachant que le constructeur affiche les meilleurs timing pris dans les meilleurs conditions disons peu réaliste ,bien souvent en conditions réel un zero est rajoutable a leur timing annoncé ,,,,

en 1800 v j'ai/j'avais la diode de fabrication  récente la  DH60-18  1800V  60amp nominal timing 230ns ,pas trop bien de prendre autant d'ampére pour et en passé/commuté meme pas 10 %
Dans leur graphique ,les si peu d'ampére (que j'ai) n'apparaissent meme pas  

en 1800 v ou au dessus , les timing sont catastrophe par rapport a ce que j'en attend .

Sinon de souvenir j'ai une diode plus ancienne,utilisé en télé ,,,j'ai retrouvé sa ref

La  NTE638 Elle tient 1600 v est a un Trr de 4 nS pas mal !!!!exceptionnel,d'exception meme !
Par contre coté ampérage 2,5 A nominal ,50 A crete,c'est vraiment juste/faiblard
je peux/pourrais doublé la diode voire la triplé ,
Aucun vrai inconvénient a couplé(On couple bien des condo) ,
oui y aurait  un phénomène transitoire de 3nanoS (Totalement risible) et un  infime courant de fuite inverse qui s 'additionnerait
et aussi que l'une d'elle serait toujours un peu plus conductrice (ca,c'est la seul chose dans ce pareil cas a prendre en compte)

Sinon j'ai/j'aurais l'option de mixé en parallèle la DH60 avec par exemple 2   NTE638 ,
mais la les caractéristiques différerait bien + j'aime pas joué a ca ,,,
 (des caractéristique différente peuvent créé des réactions inattendu et  des phénomène dit de rebond,c'est pas conseillé de mettre quand ca différe autant)
Le gros du boulot serait quand meme assuré par les NTE638 et la dh60 serait suiveuse,et prendrais le relais en un temps infime ,j'aime pas ca !et rejette cette solutions
Et,
Je repart sur les caractéristiques de la diode d'origine 1200 V 10 amp nominaux , et 120 amp crete (a 50hz)

Ma solutions final serait/sera 4 diode NTE638 en parralele soit 1600v 10A et 200crete(j'omet qu'une l'une passera mieux que l'autre,j'ai plus qu'assez de marge pour l'omettre)  

et pour se rassurée définitivement un petit P=UxI avec ces données et me voila totalement rassuré  
Point .
  –-----------------------------------------------------------------------------------------------------------  
  Je suis encore sur l'idée,(elle me paraît  bonne),de mettre une résistance  de faible valeur dans le circuit afin de chutée encore le I , (du genre ,a vu de nez suivant les cas déjà rencontrée  du 0,10 ou 0,22 ohms ou pourquoi pas une thermistance de 0,10 ohms (a 25 degré)a voir ,,,)

l'intensitée est le probleme ,
les ampéres conduise inexorablement aux pertes joules  

Faut/faudrait  que je révise R-L,,,,avec un ptit coup d'oeil sur R-L-C et les circuit dit résonnant tant qu'a faire ,,,,

Combien peut prendre(supporté) de volt le bobinage ,je suis très curieux de le savoir  et ne le sais pas avec précision
quoiqu'il en soit je l'utiliserais TOUJOURS en milieu dit non humide et surtout pas en  conditions dites condensante ou saline .

Bon me reste/restera a trouvé sa tension max ,
(le sur-vernir pourrait améliorer le cas écheant la chose),le noyé peut etre pourquoi pas ,,rire,,, et je gagnerais en friction aéro-dynamique rire
sisi c'est une piste,mais je perdrai en échange thermique,
deja que je vois et m'apercois que le bobinage chauffe sans communiqué  cette chaleur au toles empilé )

Je vise donc a monté le U au plus haut possible afin de chutée (au max) le I est d'avoir le W équivalent .
W  pourra meme etre superieur  ; Si I est limité,Maitrisée.

J'ai d'ailleurs fait une petite experience disons pour avoir une Idée un ordre de grandeur
J'ai soumis une des bobines qui fait 2,8 ohms a un ampérage de 4,5 ampéres (U n'a aucune importance)

en environs 30 secondes le bobinage a atteint MON paramètre max de température soit environs 65 degré ,au final je veux que mon bobinage ne dépasse jamais ce parametre au-delà JE CONSIDERE que le vernis/l'émaillage  n'aime pas trop, c'est mon paramétres,mes critéres.,
le constructeur lui dit classe H soit 175 degré)

donc  2,8ohms sous 4,5 amp atteint environs 65 degré en 30 secondes

2em test bobine en serie ( =2X 2,8 ),,,le DOUBLE de resistivité ,,,,
Resultat ,
2,750 ampere ,
ah tiens l'amperage es donc  divisé par 2 si la résistivité multiplié par 2

(une parenthése a ceux qui dirait oui mais, c'est des bobines et tu les test en continu ,je leur dit c'est pas ca que je veux souligné,que je recherche , bref)

Ma réference de  temperature est atteinte(je sort pas le Chrono,ni le thermométre!Hors de questions) en environs,aux alentours de 90 secondes ,

La logique suggererait 60 secondes vu que et dans la logique que l'amperage est divisé par 2

Bref !!! oula je deviens , et je part vers le coté théorique  ! Ah non ! Mort de rire


Je me recentre ,,,,sur ce que je cherchais dans cette euh,,experience ,,

qu'au dela et déjà,a 2,7Ampére ca commence vite a sentir le chaud

Et qu'il faut de toutes les facons possible se tenir le plus loin de ce chiffre ,,,,
avoir l'intensitée la plus basse possible ,,,,,,,
il n'y a qu'une facon pour passé le meme nombre de watt ,
faire monté U ,les Volts,le Voltage

il es bon de se tenir au plus loin et si possible bien bien en dessous des 2 ampéres

Je base a des fin de calcul  que la conso  du rotor est de 600 W maximal  ,
avoir une grandeur ,un ordre de grandeur qui se rapproche du réel es essentiel pour avoir une vision,

Et ainsi :
Pour fournir 600W au rotor
sous 300 V MOYEN (dit U effectif)  ,il faudrait 2 amp (et des joules au passage)
sous 600  V MOYEN                                   1 amp (déjà mieux)
1200        ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,                               0,5            

1200,MOYEN = (sous entendu des cretes aux alentour de 1800 )
Allez pour le fun et les Théoriciens
1200 x1,4147=1697 en valeur filtré ,,,,,donc mon 1800(marge incluse es bon)

Ma diode supportera/devra supporté 1800 (je table sur ca et ca me laissera de la marge rassurante)

et je peux meme  faire ainsi une avancé sur le varistor :
plage régul 990-1210 ,ca peut le faire ,,,,

Tout cela bien sur en faisant total abstration(pour le moment) du U max du bobinage que je n'es pas

(jeviens de faire mon café au micro-onde le bobinage de son transfo passe bien 3500 Volt ,du fil emaillé peut tenir aussi haut ca existe !!! (3500V , si ma memoire est bonne rire )
Pour rire je vais allez piqué la diode de mon micro onde , c'est un empilage de 7 diodes y me semble)
Bref,
J'enchaine sur  
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un truc qui m'embete ,,, 2 bobines sur le rotor ,,,,pourquoi 2 ? ,,,,,

Mon alternateur de voiture Lui , il en a une seule !!!
Elle fait a la fois pole nord et pole sud et ca marche ,,,trés bien,,,

J'ai donc fait le test de couplé en série par leur point milieu , les bobine du rotor,et ainsi de n'avoir plus qu'une bobine et qu'une seul diode (plus qu'un consommateur,je dirais)
et fait tourné la bete ,,,,
Montage d'origine 2 diodes/2 bobines et j'ai mesuré 42 volt ac en sortie
ET
Mon montage série : j'obtiens 42 volt = IDENTIQUES ca m'enchante
(resterait a voir si l'ampérage de sortie suivrait,(comme avant) ca c'est une autres question)
En tout cas ca débite !
Les 2 mesures ont eu des pic a zero et n'on pas dépassé 42 (je m'en doutai que ca allez arrivé)

Le condo permanent de 14uF a +-5 %  je l'es mesuré a  12,06 (il es hors tol=je m'en doutai)
et en plus donc, il amorce ,,il es claqué ,pas grave,ca ,ca a pas géné mes tests ,de toutes facon je mettrais un condo bien meilleurs,
quand j'aurais déterminé sa nouvel valeur

DONC,
Que les bobines soit en série ou en parraléle il y a une tension en sortie (ca me rassure)
Et y aura t-il la meme rémanence avec une seul bobine ?
Je dirai que oui du moment que le TOTAL de Watt et/et sera le meme (en faisant abstration de joules et des pertes diverses)

Aurait-t-il mis 2 bobinage afin de juste évité de se retrouvé avec une tension qu'aucune diodes(qui existait a l'époque) ne puisse gérér ?
En couplant en série  le voltage va donc augmenté ,(rapport de fil circuit exitateur/rotor, meme principe que le  transformateur je pense)
y me semble que la tension a vide sera quasi doublée
mais que a charge (meme légere) que la  tension sera a environs la moitié de la tension initial en +

j'ai déjà constaté cela sur des transfo et me fie a cela

--------------------------------------------------------------------------------
Une chose :  j'ai bien vu et suis conscient que mon entrefer de stator ne fait QUE 6 cm de large

et qu'en général dans ces dimensions , au max on en sort en général 1800W voir 2000W en  frolant/approchant la saturation magnétique,
j'irai quand meme le cherché/visité dans ses derniers retranchement ,l'essoré comme ont-dit,,,a 2,1,,

je visais au départ (et vise encore malgrés tout) 2,5 gros gourmand que je suis (je garde cet objectif qui me paraît moins atteignable qu'au début, le gratté en volt en fixant a 250V max/350v crete,m'y aidera , je mettrais un dispositif hyper réactif qui ecretera radicalement A LA MASSE (et sans pitié) tout ce qui dépasserait ce seuil de  350 V )  
Ps:excusez encore les mauvaise tournure et les phrases qui se morde la queue ,et tenez vous qu'au fond
allez
Bonne soirée a tous
Denis.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'ajoute ceci pour les détracteur ,et rageux et pur théoriciens ne jurant que par  leur sacro-sainte science ,

je déclare que tout ce que j'ai dit et ecris ici et non-vérifié,et donc purement  hypothétique,et spéculatif
ca vous vas comme ca!! ? !!

et vous précise SURTOUT que je suis dans un domaine qui n'es pas le mien ,( pouvez-vous  comprendre cela)
et que je n'es pas tout le bagage Intégral en mathématiqueS et théorique sur la chose qu'es les bobines ,champ inductif et autres ,mais que malgrés cela que je sais relativement bien nagé

j'emet et partage des réflexion a CHAUD .ca pourra en aidé certains ,j en suis convaincu  la es mon seul but

J'espere que vous conviendrez aussi qu'il es pas aisé de travaillé (je pense que vous en conviendrez) sur un pareil rotor SANS CONTACT ou  je pourrais y branché mon oscillo ,
et y mettre des condo ou ce que je veux en conditions de fonctionnement et observé en direct au scope ,mais c'est pas le cas ,et je ne baguerais pas le rotor),vous convidrez je l'espere que cette difficultée inhabituel   me met encore plus en terre inconnu,je visualise RIEn(jsuis aveugle) , a part,,,, des sortie de stator )

Allez allez ,  
Je repose (pour le moment) ce rotor de reve Smile sur son étagére je vais finir par l'usé a force de le regardé !

Et je vous souhaite une Bonne soirée a tous et que la fetes continue !
Schussss
Denis.
Ps : je suis ouvert a tout conseils et avis positif
mais, a rien de rageur ou de revenchard ,je vous en remercie
Denis.


Dernière édition par Denisdu57 le Sam 21 Juin 2014 - 13:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 17 Juin 2014 - 2:55

herve a écrit:
Le Loup Blanc a écrit:
Bonjour

Un petit schéma électrique de d'ensemble ..bobinages, condensateurs, diodes, ... permettrait d'éviter des erreurs d'interprétation ....
de même, une photo, ou recopie intégrale de la "plaque" de l'alternateur .....

Cordialement

Bonjour,

Pourquoi répondre à tes questions et intervenir ?
Tu ne communiques les renseignements demandés...

J'évalue actuellement des examens, la première note est sur les représentation graphiques (schéma, synoptique).
Et la devise : pas de schéma, pas de chocolat  lol! 

Cordialement

Monsieur herve ,
J'ai suite au conseil de Mr loup blanc publié le 11 juin a 2h06 les schéma et donnée technique dudit appareil , au vu de mes nombreux post , vous ne les avez pas vu,diron nous,
Salutations de moi ,Mr Denis
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 17 Juin 2014 - 8:55

Je vois plus un plan de câblage..

Schéma équivalent électrique reprenant sur chaque partie du moteur:
le R, le L et le C ce qui permet de modéliser et calculer le rendement !

Qui plus est, une méthode de mesure serait un plus pour vérifier les données...

"
suffirai pour le savoir d'essayé sans ventilo et ON serai très vite fixé par une belle fumée ,sérieusement, quelque secondes de fonctionnement demontrerai en touchant/sondant a la main,La source de chaleur . "

Voir le sujet sur les unités de mesures :
http://www.electrotechnique-fr.com/t3000-un-systeme-d-unite-encore-usite-de-nos-jours-le-systeme-pifometrique?highlight=pifometrique#18515

_________________

KNX Partner nr. 33399
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
candela
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 481
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 71
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mar 17 Juin 2014 - 11:44

Bonjour à tous,
Je ne connais pas grand chose aux techniques de bobinage, en revanche ayant longtemps travaillé chez un constructeur de matériel électrique (ce qui incluait des alternateurs et groupes électrogènes), je pense avor quelques infos sur le sujet.
Ces petits alternateurs sont destinés à produire à moindre coût du courant monophasé, ce qui implique quelques "impasses" et explique que le rendement (au fait, comment le mesurez-vous?) be soit pas fameux:
-déjà en soi faire du monophasé avec une machine tournante est difficile (irrégularité cyclique, harmoniques etc)
-qualité des matériaux (carcasse acier, qualité des tôles...)
-qualité de la régulation
-qualité de la sinusoïde (déjà pas très bonne avec un alternateur tri, alors en mono....)
Pour mieux comprendre, il faut regarder le principe de cette machine. Il s'agit d'un "mix" de génératrice synchrone et asynchrone (donc principe "bâtard"):
-le rémanent permet au circuit bobine-condensateur du stator de s'amorcer et de créer un flux d'excitation alternatif
-ce flux passe au rotor (via l'entrefer= perte de rendement) et y crée un courant induit, alternatif.
-comme une machine synchrone nécessite une alimentation en courant continu, il y a des diodes de redressement dans le circuit
-et comme il n'y a aucune régulation, il y a des varistors chargés d'écrêter la tension afin d'éviter qu'elle ne s'envole à vide, en cas de survitesse (les groupes essence sont connus pour leur régulation peu précise, surtout lors d'à-coups de charge) et permet au passage d'écrêter quelques harmoniques.

Donc cette machine répond à des buts bien précis, le rendement n'étant pas la priorité. Elle a été "optimisée" par le constructeur de façon théorique puis empirique. En modifiant ses paramètres pour tenter d'améliorer le seul rendement, vous allez détruire d'autres équilibres, et notamment la régulation qui est déjà le point faible de ces petites machines.
Cela dit, quand on possède une 2 cv il est difficile d'en faire une Rolls, ou un modèle plus accessible aux performances et à la qualité réputées...

Il n'est pas étonnant d'après ce qui précède que d'autres constructeurs aient fait des choix différents. Le principe même du "bâtard" est qu'il n'y en a pas deux pareils...Chaque constructeur a son schéma, ses astuces, ses compromis.
Peut-être arriverez-vous à un résultat qui vous satisfasse (mais vous n'aurez plus les mêmes caractéristiques, n'en doutez pas), peut-être allez vous la faire "cramer"... Dans tous les cas, amusez-vous bien...

Cordialement

PS 1 le schéma fourni est bien le schéma de principe de la machine, y compris sa "régulation" (je ne sais pas si je dois employer ce terme)
PS 2 pour quelque explications sur le principe d'excitation à condensateur voir ce document § V-b. Il ne parle malheureusement pas de la formule la plus classique actuellement (devenue trop onéreuse pour ces très petites puissances): l'alternateur sans bagues ni balais avec génératrice d'excitation en bout d'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 18 Juin 2014 - 0:56

Je reprendrais sur mon sujet demain ! ,,,,,,,,,,,,,,,
mon rotor tout compte fait je l'es laissé (se reposé pour la journée) sur l’étagère.


Bonjour a Vous Monsieur Hervé et Bonne fetes a Vous ,et Bonjour a Vous, Monsieur Candela

Tout d'abord un grand merci de vos réponses  ,qui viennent me confortédans certaines de mes positions ,,,j'y vois y peu plus clair Grâce a Vous, Merci encore .

A des fins d'économies et de place (et d'évité 3 messages,a la suite) ,je vous concocterais  un message de réponse  commun , en vous relisant et en vous répondant, ligne après ligne  ,j’espère que vous en conviendrez ;

* point 3 Reporté a demain (pas le temps ce soir) *

et  je joindrais dans ce même message (en fin) un graphique , qui se rattache , dans la continuité de mon projet qui consiste a optimisée le rendement(en minimisant au maximum les pertes joules) de mon Générateur AP60 ,,,
Ainsi que , ce que j’appellerais  un petit exercice   (que je considère comme pouvant  être très instructif dans la compréhension et LE CHOIX d'un Varistor) pour ceux ,BIEN ENTENDU qui seront intéressé et preneur .




Bref , J'essaie ; m'efforcerai  d’être bref ,   (rire)
----------------------------------------------------------------------------------------
Je commence a répondre a Vous Mr Candela ,Je suis certains que vous n'en serez pas offusqué Mr Hervé
Allez trêve de plaisanterie ,

Mr candela,
Je vous répond , que je conçois très bien que le fabricant au vu de  la destination et de l'usage de ce produit n'ai pas cherché(inutile et désuet) a optimisé au mieux son/le Rendement (pour des raisons de coût (c'est souvent cette cause,c'est triste quand meme,,,, mais,BREF,, je suis d'accord avec vous ), ,Merci encore
et pour un usage de destination dudit appareil qui es dit : ponctuel/occasionnel; je conçois très bien que les taux de rendement n'ai pas d'interet/d'importance .
Néamoins je préfere Grandement le choix de l'autre fabricant (avec le meme rotor) ,,,, une 100aine de volt en plus et j'y vois 4a5 point de Rendement en +

Vous concevez et concevrez donc, que des Gains de rendement sont envisageable et  réalisable et ne l'avez,bien évidement nullement démenti.

Tiens donc ,,,,(c'est pas gentil ca !!! énorme rire)

Vous me posez  la question(maudite)  sur le rendement ; du comment on le mesure
ahahah si je peux me permettre !
hier justement j'avais écrit un premier brouillon ou je parlais justement de cet disons,,,notions,mais j'ai très vite effacé !!!
ma réponse sera/est :
Je laisse cela au Théoriciens ! ,,,Et a ceux qui veulent et aime se faire mal a la tete,,,,,,,,,
Allez donc voir sur wiki avec le mot Rendement ,j'en dirais pas plus !!!
Je laisse cela sans hésité aux fervents Théoriciens ! Énorme rire
Je dirais juste que :
L’électricien et l'électroniciens ,on un jargon,une vision et une lecture qui diffère(mais qui se compléte)
Jvous fais un Wink Mr candela !

Allez c'est a mon tour !!  Je vous ressort une vieil chamaillerie !(juste pour marqué le coup comme ont-dit)
Dans le jargon de l’électronicien du Redressement mono-alternance,,,, ca n'existe pas !!!et ca lui fait frémir le poil  !!!
étant donné qu'une Alternance n'es PAS Redressé  ,pour nous, c'est pas du Redressé !

On préfère plutôt dans ce cas entendre  l’appellation  de courant dit : Polarisé

Je reconnais néanmoins qu'en électronique(de nos jours,et dans des soucis d'économies)qu'en sortie d'alim a découpage(+ de 10 kHz) ,qu'il es devenu d'usage (mais pas conseillé) d'avoir UNE seul diode,mais a court et moyen terme les condensateurs en souffre .Ca reste pour nous, un bricolage a de triste fin a raison économique ,et pas du vrai CONTINU.
Fin de la petite histoire,,,

Je ré-embraye d'ailleurs un coup sur mon rotor ,
Ma toute  première idée/pensée et réflexe(d'électroniciens)  était de vouloir y mettre 4 BELLE Diodes
Et au final j'en envisage plus qu 'une !…..De juste donné une Polarisation ,
afin d'obtenir UN SENS UNIQUE de circulation des courants ....(champ/CHEMIN/courant me reviens de trés loin...)
Merci pour l'info ,a la fois synchrone et asynchrone y me semblait bien ,
je butais sur la classification de la dites betes(pas très grave,dans le fond ) ,,,très franchement je la voyais dans les 2 catégories mais ca me choquait .
La génératrice est composé d'une auto-génératrice,,,,,je métais  interprété la chose  comme cela  .

Je cites une de vos phrase que j'aprécie :  
Optimisé de facon ,théorique puis empirique ,
j'aime bien votre facon de dire la chose !On arrive a se rejoindre !

Je pense  justement et vise a arrivé a cerné et a gravité autours de ces différents paramètres ,
c'est l'un de mes but en tout cas ,dans cette passionnante étude qui me passionne .
------------------------------------------------------
Part contre la je dit non !(j'ai bien compris que vous le disiez a la rigolade )
Il est totalement impossible et totalement improbable que je le fasse cramé,
j'ai autres chose a faire !!!énorme rire  (je le dis sur  le ton de la rigolade aussi )
et si jamais ca venais a se produire j'aurais comme châtiment(punition) de remplacé les bobinages !!!
Alors ca cramera pas !AUCUNE CHANCE !!!
J'ai prévu  justement de régulé les cas que vous citez (les pertes de charge BRUTAL et les sur-vitesses) en sortie de stator avec justement une régul  dites empirique (tout excès dit destructeur a la masse ,sans aucune hésitation ,le rendement n'as plus d'importance en zone critique on lache la soupape !)
au passage,,, Actuellement je m’intéresse de  très prés aux travaux du fabricant Leroy-Sommer ,qui as très brillement mis au point une gestion électronique,avec une infini de paramètres paramétrable chapeau !!!

Il arrive a obtenir  en caractéristiques une dérive maximal  de tension de seulement 1 %uaaaa chapeau bas la a Leroy ,,,,,
trés abouti leurs matériel ,d'une précision et paramétrages chirurgical !!! .
Ca va vous avez bien compris que ce me passionne ,que je m'amuse comme ont dit ,
Pour le fun ,,,
je vous le redit encore une fois je vais pas cassé mon beau joujou fabriqué a la main par un bobineur !!  
En tout cas Merci encore pour vos précieux conseils !

Il es fort probable qu'un jour j'ai des conseils a mon tour pour vous ,dans les Domaines qui sont les Miens .

Allez Pour rire,,,,,  si demain je vous plongé dans une télé LCD,je ne pense pas que vous y soyez très a l'aise,,, comme un poisson dans l'eau ,,,,,et je voudrais bien voir votre tete dans pareil situation !!
!
c'est un peu mon cas avec cette  ,,,,,,,,alternateur qui a dans le ventre un alternateur SANS CONTACT  ,mais ca me plait ,,,,
sans mon oscillo dans un tas de Fil facon pelote de laine  ,,,je suis assez perdu,je suis forcé de le reconnaitre  !Mais,je retombrerais sur mes pattes je me fais aucun souci

Ps:je me relis pas trop pardon pour les tournures pas trop bien tourné

Allez bonne journée a Vous Monsieur Candela !!!    Au plaisir !


Monsieur  Hervé,

Merci tout d'abord encore une fois de votre réponse  ,
Je reprend votre réponse et y répondrai (a l'envers) en commencant par la fin

Je reprend la phrase qui es de moi et que vous citez :

suffirai pour le savoir d'essayé sans ventilo et ON serai très vite fixé par une belle fumée ,sérieusement, quelque secondes de fonctionnement demontrerai en touchant/sondant a la main,La source de chaleur . "

Vous l'avez sélectionné ca a du vous faire bien vous faire  sourire c'etait le but !

,,, étant donné que vous l'avez cité je ne la retoucherais évidement pas au niveau du texte Original.
J'en fais une re-lecture avec Vous …
Donc,
La premiere partie de ma phrase etait une boutade , de l'ironie ,la belle fumée bien acre qu'on a toussss connu ! Very Happy
puis ensuite je voulais écrire :
Plus sérieusement ,et j'ai omis le mot  plus ,,,,(tout en étant en réalité pas totalement sérieux,je précise)

Un Mot très important dans ma phrase que vous citez et le mot : démontré
 
En fait je disais cela comme un conseil pour mené un diagnostic,
(un tel bobinage dans le cas citée alimenté QUELQUES secondes sans ventilation ne risquerais absolument  rien)
je n'es évidement pas mené ce test (j'en ai aucunement besoin)  ,j’espère que vous l'aviez deviné  

Sincerement,
Je pensais juste a la méthode d'aller a la recherche d'un point chaud qui m'a souvent permis d'effectué un diagnostic de panne  (sur des circuit T-B-T) en – de 5 minute chrono.

J'ai d'ailleurs apprécié le liens que vous m'avez donné parlant du pifométre et de la méthode dites a la louche
Je suis un fervent pratiquant de ces méthode ,je suis forcé de le reconnaitre et ca marche !!
Oui je sais certains rie de nous avec nos grisgris ,,,,,, mais ca va ,,,la méthode louche a ce que j'ai vu es valide ici !,ca ma bien fait rire en tout cas !!

Ah tiens ,j'en es une bonne !
La chauchemard de l'électricien :

Que feriez vous en tant qu'électro-techniciens ,
face un a un parc lumineux industriel comportant 200 récepteurs en sachant que ce parc est dans une contrée  étrangere et qu'il n'es régi par aucune norme, et donc que ces lampes sont branché EN Parraléles et en sachant que vous etes face a un court-circuit franc
Que feriez vous ? ,,,,     C'est le chauchemard !!! , de beaucoup d'électrotechnicien ,n'es ce pas !
   
L’électronicien dans ses réparations ,a  une possibilité que vous  n'auriez  pas pour vous sortir de pareil panade ! Je vous laisserais trouvé cela aussi    ,,,,Je vous la donne ! Ca risque de vous choqué ,,,,si U est effondré(pas a zero)  On remet le jus !!! , en y allant MOLLO ,sans dépassé le U nominal et sans monté bien évidement a un ampérage démesuré/iraisonné afin de trouvé tout simplement ce qui chauffe plus qu'a la normal

et Je serais vraiment  bien curieux de voir votre tete  a tous face a une télé (qui fonctionne...a électricité),,,EN PANNE et comment que vous attaqueriez un court-circuit !!! ,,,Par le schémas n'es ce pas !!! et vous verriez  200 truc en parraléles ,ahahah  et , la suite je l'es deja vu chez un ami !!! INOUBLIABLE,si je peux me permetttre ! Very Happy

Rassurez vous c'est comme moi  face a du stupide fil qu'on appel bobinage électrique,c'est pourtant électrique mon metier !!!!  ,ca ressemble,c'est du  du fil pour faire le tricot non ! Rire

Allez ,je recentre,me recentre  

en tout cas merci encore a vous , on se passe des tuyaux !

Hervé,Hervé ,
je reprend ligne aprés ligne votre post

Vous avez écrit calculé le rendement ,

et de donnez les valeurs de rlc pour calculé le rendement

Le rendement je l'ai !

Il es donnée par le constructeur ;
Que ce soit en charge de 1/4 ou en charge de 4/4 le rendement d'origine est toujours(cloué) aux alentours de 70 %
Celle qui m'importe le + c'est que le rendement a 4/4 de charge ,ne bouge pas = le stator suit  

Et recalculé avec les méthode mathématiques  le nouveau rendement que j'obtiendrais ne me sera pas nécessaire et vraiment utile  ,
j'en sais déjà qu'au final avec toutes les optimisations il aura pris aux  alentours de 10 point a tol a+-5
Le calcul mathématiques ne fera pas mieux que ma tolérance de  +-5
Et de chiffré avec précision ne m'intéresse nullement

A l'instant T ce qui m’intéresse au plus haut point , serait de savoir COMBIEN peut supporté au MAXIMUM de voltage ce bobinage de rotor  ,(le constructeur je pense c'est tenu a 920 volt (et par la force des choses a - de 600) car,je dirai , l' utilisation en milieu humide est condensant,était dans son cahier des charges )

vous vouliez peut etre mes valeurs RLC afin d'y faire des calculs autres que le rendement ca ,
ca m'enchante quand meme ,
mais la vache et maigre comme ont dit

Le R est de 2,8 ohms par bobine , que je mets en série =UNE bobine de  5,6 ohms sur le rotor
avec une diode et en paraléle un condo d'ecretage et de déparasitage ,en pratique pour cela on met en général  entre 4,7 et 1,5 nf (sera a ajusté  suivant la tension que je passerai dans le bobinage )  

J'ai une chance quand meme dans tout ca ,d'avoir pendant de longues années travaillé justement sur des bobines du meme acabit et avec dans des conditions similaires avec  des tensions comprise entre 800 v et 1800 v,(et meme les intensitée en pic était assez voisine) ,a justement(en plus)  corrigé la courbe et a la controlé attentivement afin de l'optimisé sur oscillo ,c'est pour cela que le cas et choix du condo ecreteur de pic de tension ,je sais quoi faire....CA me saute au yeux ! comme l-on dit!
Je bossais sur du balayage ligne et trame de téle cathodique ,c'est a mon avantage dans cet alternateur ,avec justement ses bobine nord et sud (ou es le est-ouest RIRE!!) une longueur d'avance qui me permet de contournée bien des calculs et me fait revoyagé dans le monde de la HT et de la THT rire !!!  
AU passage un petit clin d'oeil a ceux qui connaisse !!!!!!!!!! J'ai débuté sur TV12 et TVC14  et chez Thomson ICC5,je connais toutes les gammes jusqu'a la fin du catho Wink c t la bonne époque hun ,un coup de nostalgie me prend RIRE

Vous me demandez le L ,l'inductance , ben je l'es pas !
C'est  Inscrit nul part pas et j'ai pas d'inductancemetre sous la main )
On pourrait la calculé
ro l/s etc,,,etc,,,

je connais disons le chemin ,la voie pour tout ca mais je veux pas partir dans de pareil voie

sauf si vous me dites etre a l'aise avec pareil calcul ALORS LA OUI avec grand plaisir ,et que ca vous dérange pas.

Y me faut surtout dans l'immédiat le voltage max du bobinage)

concernant le plan de cablage ,
auxquels vous me dites plutôt préféré  un schémas équivalent électrique,
moi je le trouvais bien ce schémas que vous dites de cablage   ,,,, énorme rire !!!

En tant qu'électrOnicien,,,je connais et pratique , le schémas de principe et le schémas tout court

mais qu'es ce donc  encore qu'un schémas équivalent !!!je le savais !
Vous devez etre plié de rire
Hé oué !!!!!!!

Un électronicien parmis les électriciens et vice versa n'es pas invisible pour longtemps !!!
La différence de jargon les trahiras ,,,tot ou tard !

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, équivalent !!! , y veux quoi le Monsieur Hervé la !!!!!  énorme rire
Pourtant je le savais !!!

Mais Qu'es-ce qui peut bien vous manqué dans mon schémas que vous dite de cablage ,

plus précisement je vous cites ................Alors la je suis perdu !!!

:

Schéma équivalent électrique reprenant sur chaque partie du moteur

Euh alternateur /générateur vous vouliez dire ,,, ben il a une bete prise de sortie et c'est tout ,strictement tout .

Brefet surtout  je ne vois pas trop les données qui peuvent bien vous manquez ,
le schémas que vous appelé schémas de câblage me paraissait complet et suffisant

Allez vous me direz ce qui peux bien manquée
il manque quoi exactement ?Je séche !!!énorme rire

Allez bonne soirée a tous !
Je repartira/continuerais i sur mon sujet avec un graphique demain !

Bonne soirée !

Ps : j'aurais du faire écrivain !!! non sérieux ca me branche pas !!!! !Very Happy

Allez !!!!Bonne soirée a Tous !!!


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 13:04, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 18 Juin 2014 - 1:58

Allez allez encore ce soir
ca me prend 5 petites minutes,,,

Je vous ai parlé d'un petit exercice sur le varistor ,

qui sera je le pense ,disons instructif pour Votre compréhension de la bestiole
et dans la continuité de mon projet ,

Je vous joint le lien d'un graphique comportant :
La courbe d'un varistor Sic(en rouge) et celle d'un Zinc (en bleu)

https://i.servimg.com/u/f39/18/89/44/47/typisc10.gif

1er question:(c'est pour vous,afin disons d'échangé,je ne met pas de point d'interrogation)
Quels est la tension pour que passe vers la masse le 1 er milli ampére pour chacun d'eux
(valeur que donne le constructeur et les vendeurs a +-10%)

Dans ce graphique quels est leur tension respectives dites de clamp .(le constructeur donne aussi cette donnée)

A 600 volt pour le Sic exprimée sa fuite en Watt.Et portez une appréciation sur ce chiffre.

Et transposé si vous auriez 450 W nominaux il vous en resterais combien 

Et toujours a titre d 'appréciation ,apprécié sa fuite en Watt pour 800 V a sa valeur dites de clampage .
( Ce graphique,représente un varistor dit de taille et de capacitées dissipative moyenne,il a quand meme des capacités a envoyer a la masse et en joules pas mal d'énergies,,,, je dirais )

Une dernière chose
Auriez vous préférerez 'voir ce graphique avec une présentation avec les bouts de courbe (le clamp) ,superposée ,aurai t-il était plus compréhensible est plus juste. 

Voilà un peu sur quoi je médite encore ,,,
A bien choisir mon varistor,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

A tout hasard,,,,,,quelqu'un saurait a combien de tension MAX peut tenir mon fil émaillé de bobinage rotor ,(en milieu non condensant)
ce que j'en sais ,c'est qu'en température c'est du class H (175°) je sais pas si ca peut vous aidé ,,,

Allez bonne soirée a tous !

Denis .



Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Mer 18 Juin 2014 - 15:59

Ce qui me trotte dans la tete en ce moment ,,,,,Allez allez je partage mes réflexions a chaud ,

Je dois reprendre/retrouvé certaines de mes bases de formules qui sont devenu bien poussiéreuse et  décomposé depuis ,,,, voir beaucoup d'oublié ; faute d'usage ( n'oubliez pas ! rire),,,,,
Riez ! ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
la C 15 100 es un trèstrés lointain souvenir ,,,mdr , c'est un bouquin rouge !!! bof pas pour moi ca rire

Hé oui !La Vie et une éternel remise en question; jamais on ne pourra dire que l'on sait tout .

Y viens de me revenir pendant que je mangeais ; Le i²    

I² ,,,,

Y me semble que je tourne et retourne sans cesse autour de I² et qu'il es bien souvent  le principal Suspect au manque de rendement électrique . J'ai un Suspect de taille !!!

i²  
I  au carré de lui meme ,d'avoir en électricité un paramètre qui, bouge/évolue au carré de lui même, pas doublé ,,,mais aux carré de lui même (vous,de métier ça avait du  vous fasciné aussi un tel euh... paramètres)
 
je crois bien,avoir mon suspect ; suspecteux  ,,,,,,,
Y faut pas qu ' a force de me trotté dans la tete  , qui me la fasse  au carré d'elle meme !!! MDR !

U(l'Ami) et I (l'ennemi) ,je m'étais retenu ,,,a l'époque ,les moyens mémo-technique disait le prof !que de souvenirs

Allez ,,,Je repose le rotor ,sur son étagère , j'ai le temps !!! ; tout mon temps(pour une fois)
ca, c'est un avantage ,et au passage une petite pensée pour les Tech de Maintenance .
-----------------------------------
et  le stator ,,,,,,,,,,,,,,,,pour Le Stator
je pars  QUAND MEME exploré les voies du Driving électronique ,,,,, ,de le piloté ; le drivé

crée un déphasage que crée un vulgaire condensateur ,on sait faire ;  

(existerait t-il un circuit-intégré prévu Spécifiquement pour cela;je cherche/approfondi dans cette voie)


Et,a toute Hasard ;;;  si il a un Tech de chez Leroy qui passe par la ,je suis ok a lui payé un café ,voir une Thermos entiére rien que pour lui !!!(énorme rire)


Pour avancé ,dans mon idée de monté le U dans mon rotor ,

Il faut que j'avance et  trouve la Tension MAX  préconisé par le fabricant du fil émaillé (j en suis curieux ,1000, 1500 du 3500V existe
Trés curieux et impatient de le savoir ,,
Un bobineur de métier ,en voyant mon fil me le dirait,je pense,en un instant , je connais une boite de  bobineur au besoin

Je sais aussi qu'en ajoutant une sorte de ce que j'appelerais Vernis standard  on peut augmenté la  tension dites de dia-électrique
Il existe peut etre meme  qu'il existe un vernis thermo-conducteur, Optimisé l'echange Thermique des bobines de rotor vers les entrefer ne sait pas un luxe ,je pense , je sais que dans les machines a laver ,il avait était dévellopé des bobinage dit moulé ,reste a savoit si ce matériaux CONDUIT la chaleur , ou si aux contraires il bloque l'échange thermique

Voila,,,j'ai ma "VALISE" de peut etre , et de c'est a voir et a vérifié  

Prochaine étape,,, les magazines de composants  et le RAYON de bombe de produits en fond en comble ,y aura  sûrement des nouveautés ,,,super !!!

J'ai encore cela a bien réfléchir et bien COMPRENDRE ,si On coupe toute alimentation dans un matériaux dit inductible ,il persiste une rémance , dans la continuité ,qu'es qui détermine ce que j'appelerais la Force de rémanence qui s'exprime en Tesla(j'ai une Admiration pr les travaux de Nicolas T,il a bien fait avancé les choses,par ces PRATIQUES Wink ,y me semble ,ou en Gauss ,,,, ralala ? ,,,je trouverais ,je trouverais c'est n'es qu'une histoire de Temps ou de "Watt" TOTO Smile Lachez jamais ! rire

Je viens regardée le Théoreme de Gauss ,j'en es trés mal aux yeux !!! et dire qu'il y en a qui "mange" pareil calcul pour leur 4h,
il y en a une aussi lecture en bon francais ,je crois que je me tiendrais a cela !!! Elle a en terme la Permitivitée du vide ,ca m'inspire pas trop pr le moment

l'hystéresis ,   ca se passe un peu + par la ce que je cherche le facteur T ,,,,,,,,,je me balade (un peu!!!!) dans l'approche Théorique ,le Théorisme (si je peux me Permettre)  

allez allez ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,   
Je me suis fait un petit test
1 bobine (2,8ohms) en 20 volt (et y collé un boulon, et tiré dessus ,,, ca colle trés fort !)
et en série (5,6ohms)  et tiré sur le meme boulons ,,,,,,,,,,,ca colle trés fort aussi mais un peu moins (mhh ,lié au WATT y semble etre confirmé)

Avec un pése POISSON je pourrais voir LA FORCE exprimé en Gramme
Je préfere quand meme ,ce style d'approche +terre a terre et qui donne pas mal aux crane
Par contre ou es la rémanence !!! ,,, qui se maintient ,actuellement j'ai pas de diode aux rotor ,,,bobinage ouvert  peut etre ca ,
jverrais,,,,,,,,,,,,
Ou
Tole empilée(pas du massif) ,,,,, ca reste magnétisé ca? ,,,, ou pas,,,, a voir ,,,,,,,,

Je prend un autres regard ; un recul ca donnerai quoi dans ce que j'appel un schémas équivalent  
ca donnerai un bobinage avec a ses bornes une diode
Je transpose a si je ferais cela aux bornes d'un transfo 50 Hz
Une période en court-jus ,il n'y  a pas de consommateur ,
Vu sous cet angle , Une Résistance  (consommateur s'impose) dites résistance de Shunt

Je repose aussi le stator(et le rotor) sur l'étagere pour quelques jours.,,,,,,,,, (je laisse refroidir ma soupe)

J'ai trouvé les donnée sur le fil émaillé que j'ai !Dans les données technique de mon alternateur le fabricant dit que c'est du class H

Class H correspond a 180 degrée max ,c'est régi par la norme IEC 60317 la section entre en ligne de compte moi c'est du >0,6 de diametre      = mon fil c'est au minimum du class 1 soit 2400 V soit class 2 4800 v ou class 3  7000 v ,je table classe 1 ,largement suffisant !

Allez !!!!
Bonne journée a Tous !!!

Amicalement Denis.


Dernière édition par Denisdu57 le Ven 20 Juin 2014 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Jeu 19 Juin 2014 - 0:57

Bonjour Tous !
En sachant que le fil émaillé tiens au minimum un maximum  de 2400 volt

Tout est devenu bien plus clair !je peux fixé/posé mes choix !

Attention au choix d'un VARISTOR ,et de la lecture rapide de données ,on ne le dis jamais assez ,comme l-on dit ,,,,,,,,,,,,,,,,, Smile

Le nouveau varistor sera un 112 K   valeur de fuite du 1er milli-ampére envoyé a la masse, entre 990 et 1210 volt (et sa valeur dite de Clamp 1815 V ) ,y régulera aux alentours de 1550et1650 V crete max (fuite évoluant de 0,1A a UN Ampére  dans cette zone) , et BIEN SUR ET SURTOUT un série/modele: ZINC oxyde , d'origine le varsitor mis par le constructeur régulait aux alentour de 500 V crete, mon majeur gain de Rendement se situera la

1800 volt pour la diode ,diode DH60 18,,,,,,,,,,,,,, 60A nominal 300A en pic ca laissera disons une gigantesque  marge,,,,,c t pas le but,mais tant mieux ,en sachant (par approche)  mon I nominal,,,,,,,,,,,,,,,,(et de l'avoir au plus bas !!!!) i²
Le condo écreteur (aux bornes de la bobine)
a cette tension je selectionne 1,5nanoF (supprimer les pics,sans aplanir les crêtes)  , d'origine y avait RIEN , le varistor envoyé les pic EN pur PERTE a la masse.

La résistance série de shunt ,au vu des tensions et des cas similaire rencontré sera de 0,10 ohms voire 0,15 ohms(avoir SURTOUT un CONSOMMATEUR,sinon l'intensitée ,s'envole) ,,,,je coupe la poire en 2 ,,,,elle sera de 0,12 ohms , type bobinée/vitrifié
me reste a déterminé son wattage ,il me manque quelque paramètre encore pour ,,,a vu de nez 5 W  .

Le petit hic qu'il me reste ,
pourquoi le/les constructeurs mettent t-il 2 bobines en circuit indépendant aux rotors?

Mes hypothéses etait/sont :
-Afin de limité U n'ayant pas de diode adéquate

Plutot ca :
-De limité U au vu du cahier des charges , fonctionnement en milieu dit Humide et  condensant (ca ne sera JAMAIS mon cas)

ou ,ce que j'espere pas trop  pour assuré fonctionnement(régul) et transfert  du circuit excitateur (un de mes essai a vide a démontré que ca débité une tension a l'identique et ce , que les bobines soit en série,ou indépendante )

je prévois l’éventualité éventuel(au besoin) de repassé a 2 bobinages au rotor et commanderais au double mes composants pour cette éventualité  (une 10 éne d'euros) ,en sachant que je serais passé de 500 v crete a 1600 v crete cet éventualité m’inquiète pas trop niveau rendement

( U eff 353  et   "nouveau" 1130)   ,le P ,,,,,j'arrive le voir/l'approché(rire)  ,,,, et ainsi savoir/approché ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, le  I  
Un souvenir me reviens ,en fait il n'y aura pas beaucoup d'autres façon de faire ,,,(au passage 1 clin d'oeil a Mr Hervé)

Je ferais mes quelques premier essai de la bete ,,, sans aucune ventilation ,afin d'aller euh,,,observé  au rotor  sa montée thermique et en déduire sa courbe ,

je cogites encore sur le moyen technique d'augmentée son échange thermique avec son entrefer,si la chaleur es diffusé sur une surface il es plus facile de la dissipée .et évite(réduit) surtout les points chaud au coeur du bobinage

Voila voila ,j'ai fixé mon choix de "nouveau" composants ca me semble bien,ca me semble tenir la route comme l-on dit

Il me reste l'histoire du condo permanent qui et ; qui plus es claqué et je ne veux pas trop remettre une "chose" comme cela ,,,

le driving électronique m'attire/m'interresse ,il me reste a creusé la dessus  

 Super!!!!!!!!! ,je viens de trouvé DES FOURNISSEURS pour environs une cinquantaine de dollard

d' un module tout fait qui me prendra en compte , les paramétres dit critique
-sous et sur régime
- variations de charge et surcharge ,et pertes brutal de charge (=dans ce ca s la , la rémanence ne tombe pas assez vite !!! = emballement/saturation magnétique ,ca sera aussi le role du varistors)
-régul a 1,5%,

Il ira me piloté le circuit excitateur ,en "surveillant" la sortie ca reste une solutions a condo disons plus ou moins commuté mais c'est du piloté
,Ils ont meme des modéles prévu pour du Leroy
Et Il y a ils ont une multitude de modèle en catalogue mais la plupart pour du triphasé ,
Merci alibaba !
Il me reste plus qu'a dégusté leur catalogue a la recherche d' un pour du mono  ,
le moins cher le + complet et le plus adaptable a présent c'est + facile tout ca !

Une approche qui me fait sourire ,,,
Quels seront mes nouveaux Besoin de refroidissement avec 1/4 de consommation en sortie
,
Je dirais pas grand choses ,,,,,,,,impatient de le mesuré cela !
Il me restera plus qu'a mettre en applications ,(j'ai d'autre priorité pour le moment,il retoure sur son étagére dédié ),,,,,je le laisse "un peu" refroidir ,,,,, Very Happy

je vous ferais le retour ,,,,,,,,,,,,,. de la courbe thermique

J'ai aussi un autre joue joue sur cette étagère
sur lequel  je vais repartir cogité ,,, un moteur universel a stator fait d'une cage(configurable) d'aimant néodyme ,,,,fem et fcem,,,intérressant ,,,,,,,,,,



Allez bonne soirée a tous !
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Sam 21 Juin 2014 - 17:49

Bonjour a Tous,

J'ai donc avancé et continue d'avancé  dans mon projet ,

trouvé et fixé des voies d'optimisations et d'améliorations du Rendement électrique ,mes choix m'apparaisse disons « pas mal », j'ai le temps ; alors je laisse reposé la soupe comme ont-dit

Je m' intéresse a présent au rendement mécanique,a ce que je peux optimisé/améliorer a ce niveau

D'origine le constructeur a mis a ventilateur dit a aube ,
j'opte/j'opterai sans hésité pour un rotor type ordinateur,étant optimisé au mieux (par calcul poussé) en flux/rendement/bruit

d'origine le débit d'air annoncé et de  3m3/minute soit 180m3/heure

le constructeur a inscrit sur la plaque de l'appareil overload(surcharge) de 10 % de 2H par période de 24h

Ce qui veut dire d’après cela ,,,,qu'il faut 24h pour résorbée la surchauffe produite par la surcharge ,

Autant ! ; je m'exclame !!!!!!!

soit 180*24 =4320 m³ d'air seront passé ,,,,,, Autant que ca ! ,,,,,,,,,,,,,,

VINGT-QUATRE Heure !!!pourquoi autant,,,  Je ne vois que un point chaud au cœur de bobinage pour justifié autant de temps ,,,,,,,,,,,,,,

c'est aussi donc, un facteur bloquant de la montée en puissance que je souhaite ,blocage que je dois supprimé ,,,

j'ai procédé a des essais  ,soumettre a un ampérage le bobinage du rotor ,afin d'observé sa monté thermique et surtout d'observé son échange avec l'entrefer ,

voir et constaté comment et a quel vitesse, le bobinage «étale/dissipe  sa chaleur dans l'entrefer
(si la chaleur es transmise a l'entrefer  il est bien plus facile de la dissipée et de la stabilisée)

Et je constate que le bobinage ne diffuse pas (ou très peu) sa chaleur dans l'entrefer

Comment se fait-il que le cuivre réputé comme étant trés bon conducteur thermique ,n 'échange pas ses calories dans l'entrefer ? ! ??? ! ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,pourquoi ! ,,,

J'ai observé de plus prêt ,,,,
le bobinage n 'es pas en contact direct avec l'entrefer ,nulle part,absolument nulle part en fait  !

es-ce , Ni pour le rotor ,ni pour le stator ,
il y a entre le bobinage et l'entrefer du PLASTIQUE ,un plastique,,
qui protège des blessures le fil bobinée, seulement le problème c'est que le plastique et très mauvais conducteur thermique

d'ou , si je veux amélioré ma dissipation il faut/faudrait améliorer cet échange thermique

il me faudrait ,un matériaux qui crée un pont thermique entre ces 2 éléments,,,,

et que ce matériaux soit aussi ISOLANT électrique, Fortement isolant,si possible  

j'ai fait mes recherches,,,, le meilleurs conducteur thermique et isolant et le diamant !!! ;mais infaisabilité (rire)

Dans les meilleurs , il y a aussi ,,, le silicium ,,,,,,,,,,,,,le silicium ,sili,,,,, sili ,,,, silicone

Du Silicone ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,pourquoi pas après tout,,,on s'habille bien au risque de choqué avec du pétrole,,,,  me dis-je,,,

J'ai bien du silicone entre mon processeur de pc et son radiateur ,justement pour améliorer le contact et l'échange thermique ,et ca échange très bien ,,,,,,,,,seulement, cette pâte  ressemble et reste comme de la graisse

Et sous forme solide ? ,,,, Je pense aux autres matériaux constitué en silicone ,

les fils de mon multimètre sont en pur silicone,j'ai déjà fait passé pas mal d’ampère, et en surface et il était brûlant.
Ca semble confirmé la conductivité de ce matériaux mais il faut approfondir ,il faut des CHIFFRES

Aprés recherhc , Effectivement  donc ,,,,,, il existe du silicone durcissant et a haut pouvoir de conduction thermique, certains fabricant en propose (justement dans ce but) il en existe même « enrichi » de céramique (1,2w/par degré)

Voyons,voyons et du silicone standard quel es sa conductivité ,,,

elle es exprimée ainsi ,elle est de 0,9W/par degré ,,,, je compare a d'autres matériaux ,,,c'est pas mal je dirais ,,,,
Le silicone standard ,,,0,9  et l'enrichi a la  céramique 1,2 ,,, le standard m'ira très bien !

et sa capacité diélectrique (isolant électrique) 10 kV par millimètre (autant que ca !je ne pensais pas)

et sa durée de vie ,,,, 40 ans il annonce ,ca me paraît beaucoup,,, il aura le droit quoiqu'il en soit a son inspection annuel (en même temps que les roulements).

Allez hop ,sans plus attendre, je dégaine mon tube de ,,,,,,,,, silicium  ,
avec de l'hésitation et UN PEU scepticisme  je l’avoue , je rempli les interstices ,bobinages/entrefer

puis laisse séché  ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

(certains doivent se dire en me lisant ,,,, du silicone mais il es fou !!!
Je leur dis !  Ben oui du silicone du vrai de vrai ! ben oui !
Vous en avez bien dans votre PC sous forme de graisse !!!
Ben,,,,,,, sous forme dites solide il es tout autant conducteur,,,,,,,,,,,,riez si vous le voulez ),
Certains sur un forum que j'ai croisé  ont rie de celui qui suggéré du silicone dit solide ,IL AVAIT RAISON !  Bref ,

Et aux autres je dit :

Voici mes Résultats:        (je n'es pas sorti de thermomètre ou que sais je ,,,pas besoin)

Il y a de l'échange de calories ,,,Super !!!,,,,ah oui ,,,c'est bien mieux !,,,,,,,

L'entrefer tiédi ,il  a enfin tiédi !!

Par contre une fois que l'imposant entrefer es chaud , il le reste longtemps ,,
Mais,une fois ventilé il  sera bien plus facile de dissipée cette chaleur sur une surface étendu que un point chaud unique au cœur du  bobinage

Du silicone ! Ben pourquoi pas après tout,,,,,,,Ca me fait  sourire  , en tout cas l'échange et  bien  meilleur ,c'est net !

et l'isolation électrique de meme ! , a présent  , même complètement condensé/trempé , le bobinage de rotor ne risquera pas d'amorcé,,,,,  super !!!

et je peux même avec ce matériaux , supprimé les arrête vive ,rendre la circulation d'air plus aérodynamique et gagné/grapillé  du rendement, mécanique

Je procède encore et d'autres essai/observations,,,,

le silicone devient bel et bien chaud en surface = il a donc lui aussi(je ne pensais pas/savais pas), un pouvoir d'échange thermique ,une couche plus épaisse ferait/fait dissipateur ,étonnant les caractéristiques de ce matériaux    

Ce qui fera que mes besoin de ventilation pour le rotor seront moins élevé ,,,

en sachant que j'ai augmenté de 500 V eff a 1200 le V eff  de mon rotor

en sachant que a présent qu'il échange bien mieux ses calories

je peux supposé et dire au vu des donnée pré-citée que de passé de 180m3 (d'origine) a 100m3 mon flux d'air sera suffisant

(flux qui es ,qui plus es bien dirigé sur l'espace rotor/stator) , flux par une pale de 9 cm monté sur l'arbre de rotor

(Le constructeur de ce ventilateur annoncé un petit 3,4watt pour environs 80m3/heure,j'y récupérerai juste la pales)  

j'ai aussi effectué des ponts thermique entre les chignons de stator et son entrefer

Je présage que 100m3/heure suffiront pour lui aussi (c’était principalement le rotor qui chauffait) ,

je réduirai aussi  l'espace entre le capotage et l'entrefer de stator afin d'optimisé(au mieux) le flux d'air circulant sur son entrefer

1,66m3/minute ca devrait passé,,,Ca passera ! ; je validerais bien évidement par différentes observations.

Je le repose ,pour le moment sur son étagère pour dirons nous ,,,,,,,,qu'il séche a cœur (en vrai,,,,d'autres choses a faire dans l'immédiat)

Allez,,,,,,,,
bonne journée a tous !

,,,,,,,,,,,,,,,, Et si j'en es fais rire certains qu'il n'hésite pas a continué de rire

Salutations a Tous !

Denis .
Revenir en haut Aller en bas
Denisdu57

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 43
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Lun 23 Juin 2014 - 23:59

Bonjour a tous,
Comme je l'avais écris précédemment j'ai laissé refroidir ma soupe ,,,
car,je pense que vous l'avez deviné ,
quelque chose me turlupine comme l-on dit ,,,

Pourquoi le et les constructeurs ont t-il mis DEUX bobinages aux rotors,pourquoi donc, il doit bien y avoir ,une  raison de ce choix ,

j'ai(j'avais) dans l'idée de les relié et d'obtenir plus qu'un seul bobinage
(comme le cas de mon alternateur de voiture 1 seul bobinage qui fait bel et bien pole nord et sud)

Pour cela je dois comprendre es éventuellement réfuté le choix des constructeurs OU resté dans la config  de 2 bobinages
Mes réflexions/observations :
Le rotor est composé de 2 bobinages sur le MEME entrefer ,
il crée  entre eux des phénomènes perturbateurs,et des phénomènes dit d'auto induction et de déphasage(tel un transfo) ,c'est bénéfique et engendre aussi des contre-induction mais aux final ,le bilan (a ce que j'en es lu) est bénéfique,,,, faire varié le flux de bobines,de les perturbé, contribue a leur monté en tension et réactivité

Le fond de mon inquiétude :
En les mettant en série ma tension serai encore plus haute ,voire des valeurs crêtes bien trop haute,,,,,,,(et elle finirai dans le varistor)  embêtant cela,,, en sachant que je ne peux aller mesuré/contrôlé.

J'ai pris le problème sous un autre angle,,,,,,,,en allant voir  comment on fait les autres constructeurs,,,

et comment sont branché leur bobinages ,et je constate qu'il ont tous des bobinages séparé
(je reste néanmoins plus ou moins persuadé que c'est surtout pour évité d' avoir des crête et des pic de tension trop haut )
Je suis parti regardé du coté des formules ,il me faudrait la valeur d'inductance en henry ,je l'es pas , le coefficient de permissivité de l'entrefer ,deja que l'apporche mathématique m'enchante pas ,avec des valeurs manquante,je choisi une autre voie  faites de réflexions et d'observations

Alors,

J'ai   continué a cherché et de lire des notices de ce qu'il fait se fait chez les autres ,,,, et aussi de  ce qu'il avait mis et choisi en diodes et en Varistors et si il avait mis des condo ,,

et la, ca va plus dans mon sens ,je dirais ,

D'origine sur mon rotor , j'ai un varistor qui fuit son 1er milli ampére a 561V a +-10 % rendement de la gamme 70%

Un concurent italien   a  mis lui  un 681 V(a+-10 %) (ainsi qu'un condo de 4,7nf) et annonce en général  75% de rendement .

Un autres fabricant , a mis un 821 V j'ai trouvé son rendement entre 80 a 85% suivant la puissance dans sa gamme d'appareil

Et la,je viens de tombé sur une doc d'un autres constructeur qui donne un varistor avec son 1er milliamp de fuite a 1020 volt mais aucune donnée sur le rendement ,,,,ca me conforte grandement de monté le U au plus haut,qu'accepte la diode et le bobinage

le dernier constructeur précise dans sa doc ,le varistor  protège les diodes (1200v) des surtensions
et il a mis/choisi  un condo de 100 nanoF  ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, son choix m’embarrasse quelque  peu en sachant que je veux mettre 1,5 nanoF (juste les pics et pas touché aux crêtes)  , je comprend mieux son choix de 100 nano ,Le varistor qu'il a choisi peut laissé passé des cretes jusqu'a environs 1400 Volt avec des diodes qui supporte 1200 , il a donc choisi d'aplatir les crêtes de lissé quelque peu afin d’évité d'atteindre des cretes de tension,,,, il doit vraiment frôlé la tension les limites de diode en sachant que le varistor a une tolérance de +-10%  ,,,,,,,,,,,,100 nanoF aplanirai de 200V environs en prenant une règle  de proportionnalité  10 nF de 20 V

Tout  cela va bel et dans le sens ou j'allais  ,de monté le U ,

j'avais choisi un varistor 1120 V soit des crete a 1600,  
 au-delà de 1200 volt les (bonne) diodes se font très rare et sont environs 10x  coûteuse,


Mon avis mon choix de diode :(je révise mon choix initial)
Il faut  qu'elle es surtout un "pouvoir de coupure" des plus rapide  et des plus instantané afin de produire un  emballement et une  montée  en tension qui n'en sera que plus élevée
La coupure de diode est exprimée par di/dt ,dites sa valeur de pente
La mienne,est exprimé ainsi  400A/microSeconde soit  0,4A par  nano S ,,,,,
dans mon  j'estime entre  1ou 2 nanoS,,,,loin,trés loin des micro-seconde d'origine

Je viens de lire sur la diode toute récente la diode dites silicium Carbide ,avec des temps de commutation frolant le zéro ,un peu les caractésitiques de la diode shottky(200v max) , mais la carbide tiens des maximum des 1200V ,rien au dela de cette tension a l'heure actuel c'est bien dommage pour moi ,,,les caractéristiques révé ,mais "que" 1200 V  

J'ai attentivement comparé la doc du constructeur de la diode que j'ai sélectionné ,en sachant qu'il existe , la dh60-18 , dh40-18 et dh20-18,,,,, (18=1800V ,,,l'ampérage nominal ,m'importe peu est amplement suffisant ,la coupure dites sèche et brutal par contre oui)
et bien évidement dans leurs tableaux les tensions de test sont différentes,  et les ampérages de test différents aussi ,,,,,,,,,,,les échelles de courbe , différentes aussi ;  tout pour brouillé les pistes difficile de comparé ,,,,,,,,,,,,,
j'ai arrêté mon choix sur la DH 40 18  (9euros pièce, soit  10a20 fois + cher que l'origine,mais avec de  bien belle caractéristiques)
Les constructeurs ont utilisé des diodes dites standard au délai de commutation dit standard et a un prix standard .,,,,,,,,pour des appareils a fonctionnement dit occasionnel c’était le bon choix .

En résumé je resterais sur la config original a deux bobinages ,mais j'y ferais monté la tension crête bien plus haut  ( x3)    ,l'essentiel étant de chuté au maximum l’intensité;l'ampérage

J'ai conclu qu' il vaut mieux 2 bobinages indépendant sous 1200 volt/moyen que un seul dans lequels les tensions pourrait monté a des valeurs qui serai écrêté par le varistor

A présent une nouvelle interrogation se lève ,
RIEN ou  un condo de 1,5 nf ou 4,7nF ou 100nF(crêtes trop haute ,pour sa diode , il a écrêté)  ,chacun a une "sauce" différente,,pas évident sans rien voir sur un oscillo ,,,,,,,
J'hésite a remonté mon choix a 2,2 (très courant et radical et suffisant en télé pour les pic a des tensions voisine ) ,
en tout cas je dois tout faire pour pas avoir ou risqué d'avoir des pic qui serait évacué en perte par le varistor , je remonte mon choix a 2,2
au dessus je pense gêné ma diode ultra rapide dans son effet de coupure net .,,,
délicat ,,,, on peut se rassuré en se disant que d'origine il n 'y avait ,,,RIEN

mon oscillo mais ou et tu ,,,,,,,et  Ou te branché ,sur ce rotor sans contact ! ( ca prendrais 5 secondes!)et des pages et des pages de calcul  prenant en compte les réactions et contre réactions et intensité et voltage totalement  fluctuant ,pour obtenir une valeur au final approximative ,les paramètres étant fluctuant

Allez je le repose sur son étagère ,je me laisse encore un peu de  réflexion,la soupe es encore un peu trop chaude sur certains point ,,,
(LeTransfert circuit excitateur/rotor et la répartition et délai et vitesse de circulation de courant dans le rotor m'embete ,m'apparaisse encore trop flou,peur d'avoir consommé tout les watt fourni au rotor dans un délai trop bref,,bridé le I circulant a la commut de diode par une résistance  OU PAS ,,,Cette diode es vraiment rapide et sa résistance interne simulé est vraiment infime (15milli)peut etre,,,plus étalé,,, ou peut etre pas ,,, voila un peu ou je rame ,,, ) ,,,Le bobinage fait 2,8 ohms ,U moyen 1200 ,temps de conduction ,,50% par tour ,tour/min 3000,le circuit excitateur a un condo de 14uf 400v et 1,2 amp de dispo d'aprés la doc oué oué oué ,,,,je réfléchi ,,,aucun constructeur a mis de résistance de shunt,j'ai lu récemment qu'une bobine devient récepteur/consommateur ,,0,10 ohms série ou pas,ou +,,,,, ahahah, l'impédance en tout cas rentre en ligne de compte,seul les watt totaux qui sont passé me semble être l'essentiel,quelque soit le temps/durée ,,,,,

en prenant des valeurs et la formule

I  = U sur Z  = 1200/2.8= 428 Ampéres ca serai un I pointe maximum possible ,énorme,,mais néanmoins plausible et l'impédance j'en fais quoi ,,,,

et si je mettrais en série une résistance de 2 ohms
1200 / 2.8+2 = 250 A pointe max possible

avec le u moyen d'origine ,,,,,,,,,,,,,,, 500 /2.8 = 178 A

Ca parait etre plausible ,,,, mais jonché de doute et d'incertitude  et trop simpliste pas de facteur T ,et pas d'impédance flou de flou tout ca
j'estime  environ 200 watt  a transféré au rotor  ,l'enroulement auxiliaire me laisse 1/2 tour soit 10milliseconde pour le transfert
es ce applicable,,,allez hop ,excusez si j'en fais grincé des dents certains,,,,

(j’omets les diverses perte il me faut une proportionnalités;une échelle )
p= u.i  = 1200*428 = 513600 w/s ,,, je peux passé 5136w en 0.01 s (180 degré) ; 513 en 18 degré 250 en 9 °
en origine ,,, 500*178  =89000w/s ;                         890w  en 0,01 s 89 en 18 ;                            270 en   54 °  
2 ohms ,,,,     1200*250  300000                           3000   ,,,2 ohms et j'y laisserai pas mal de joules dans pareil résistance

5136/890 =vitesse du transfert  x 6,d'aprés ce calcul ,pas que j'oublie que suivant cela U varie de beaucoup ,,,

avec 9 ° de "charge" la rémanence et le cycle oscillant tiendra t-il les 351 degré restant ,la tension chute de moitié après chaque oscillation y me semble ,thomson a mis cela en formule mais que c loin ,,,,,,,,,
mdr je vais potassé UN PEU cela   excusez si mes calculs sont euh,,,bizarre    

Ce qui me rassure énormement c'est que les concurent ont une tension quasi identiques a la mienne es que ca "passe"

bref j'ai une base une vision du transfert max théorique ,mais j'ai nullement pris en compte l'impédance  dans mon calcul
j'en es plus d'approche pour le moment ,,,     

dur dur voila ou je pédale ,,, Very Happy

Je tourne un peu en rond et fait quelques avant et arrière , Normal ; je suis aveugle sans mon amie l'oscillo  ,mais malgré tout j'avance dans la voie qui me semble être la bonne .

Allez bonne soirée a tous !
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   Sam 28 Juin 2014 - 16:56

Ce sujet est déplacé dans café du commerce pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...

A ce jour aucune photos ou tableau d'analyse des mesures.
Pas d'explication de la méthodologie des mesures.
Technique empirique qui ne correspond pas à une approche scientifique.

_________________

KNX Partner nr. 33399
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Améliorer le rendement d'une génératrice de 1500 W : Sujet déplacé pour manque totale d'analyse et approche technique du problème ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour améliorer son comportement
» FLE : comment améliorer sa production écrite ? (niveau B1/B2)
» Rendement vert.
» Help! comment améliorer l'orthographe de nos élèves
» rendement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Général :: Café du commerce-
Sauter vers: