Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dimensionnement des dérivations individuelles d'une colonne montante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
faraday



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 38
Localisation : paris

MessageSujet: Dimensionnement des dérivations individuelles d'une colonne montante.   Mar 4 Nov 2014 - 20:22

Bonjour à tous,


Je souhaiterais avoir votre avis/aide concernant le dimensionnement d'une colonne montante pour un immeuble au sein du quel se trouve 3 types de logement: F1, F2, F3 chaque logement est équipée de convecteur électrique et les puissances de raccordement choisies sont respectivement 6KVA, 6KVA, 9KVA.

La NFC 14-100 dit que seul la puissance de chauffe doit être prise en compte pour dimensionner les canalisations collectives de la colonne montante.
Le définition de la puissance pour déterminer le courant admissible la est suivante:

P(kva) = 5*N^1/2 + SommePchauffe + PnonDomestique.

Qu'en est il pour les dérivations individuelles ?
Quelle puissance doit être retenue ? La puissance de chauffe du logement ou la puissance du raccordement.

Exemple concret:
L'appartement de type F1 aura une puissance de raccordement de 6Kva, et une puissance de chauffe de 3Kva.
Est ce une erreur retenir les 3Kva pour dimensionner mes dérivations individuelles ?


Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Ceros



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 28/02/2013
Age : 32
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Dimensionnement des dérivations individuelles d'une colonne montante.   Mer 5 Nov 2014 - 8:02

Bonjour,

Pour la dérivation individuelle, un autre facteur doit être prit en compte : c'est la distance entre la colonne montante et le tableau d'abonné.

En effet, la norme autorise 1% de chute de tension dans la colonne (ΔUcm), et 0.5% dans la dérivation individuelle (ΔUdi), avec une tolérance disant qu'au total, la chute de tension ne devra en aucun cas dépasser les 1.5% (ΔUg).
Ce qui veut dire qu'exceptionnellement, on pourra avoir ΔUcm>1%, si ΔUcg<1.5%, ou ΔUdi>0.5%, si ΔUg<1.5%.

Concernant la puissance à prendre en compte, et dans certains cas, le distributeur d'énergie impose une puissance pour le type de logement (Exempla à Grenoble, où GEG gère le réseau, du studio au T2, la puissance souscrite sera de 6kVA, pour les T3 et T4, à 9kVA...).

Ensuite, dans votre calcul, et afin de dimensionner le courant admissible, des facteurs de corrections sont également à prendre en compte, en particulier les coefficients de foisonnement (ou de simultanéité).

Dans mon cas, j'utilise le logiciel gratuit du groupe CAHORS MAEC, ELIUM.
Dans les données à fournir, il demande d'indiquer la présence de chauffage électrique, ou non.
Dans le cas de leur présence, il n'indique pas de puissance souscrite dans ses résultats et ne prend en compte que la puissance de chauffages électriques.

En espérant que cela ait répondu en partie à vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dimensionnement des dérivations individuelles d'une colonne montante.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimensionnement des dérivations individuelles d'une colonne montante.
» Colonnes montantes et dérivations individuelles
» Colonne montante courant faible
» Local TGBT/ Passage dans ERP
» "Fusilier en colonne d'attaque en JUIN 1815"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: