Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Choix d'un "no-break" de bureau

Aller en bas 
AuteurMessage
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 13:37

Bonjour à tous,

Après une série de coupures de courant inopinées à répétition, qui ont fait souffrir NAS et ordinateurs à usage professionnel, j'ai décidé de ne plus prendre aucun risque et d'installer un "petit" no-break (je crois qu'on dit aussi UPS mais je n'en suis pas certain). L'idée est d'avoir un système qui peut automatiquement suppléer en cas de panne de courant.

Voici ce qui serait mon cahier des charges à ce stade de la réflexion.

1) Le no-break fonctionnerait sur le secteur. Je sais qu'il existe des systèmes à moteur mais ce n'est pas du tout ce que je cherche pour un usage dans le bureau.

2) L'objectif n'est pas du tout de travailler durant une très longue période en cas de panne de courant du réseau public. La priorité est plutôt d'empêcher un arrêt brutal et potentiellement destructeur de mes disques durs, du NAS, du routeur etc...

3) La puissance maximale nécessaire (en me donnant une marge confortable) serait de l'ordre de 1 à 2 KW.

4) Les équipements critiques seraient branchés sur le no-break, lui-même raccordé au secteur.

J'aurais aimé vous demandé si ces critères vous paraissent pertinents ou bien si je pose mal certains aspects du problème et de la solution imaginée. Je précise d'emblée que je n'ai pas "la main" sur l'aspect coupures :-).

J'aurais également voulu vous demander de m'aider à faire le choix d'un bon équipement en profitant de vos connaissances et de vos retours d'expérience.

très cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
Thierry 01

Nombre de messages : 2230
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 14:27

Bonjour,

Vous pouvez rajouter dans vos critères les points suivants :
- autonomie à puissance nominal des ADI (UPS) ; va dépendre de vos contraintes d'exploitation (au bout de combien de temps après la coupure, le processus d'arrêt des équipement doit être engagé ? combien de temps est nécessaire pour l'arrêt "propre" des équipements ?).
- vous pouvez opter, soit par des ASI individuelles au plus près des équipements critiques (ordinateurs, racks serveurs, ...) ou alors par un système centralisé (redondant ou pas).
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 14:53

Bonjour Thierry,

Merci pour ces précisions!

Il me semble qu'il sera plus économique de prévoir un système centralisé et sans redondance plutôt que des ASI individuelles qui ne me paraissent pas se justifier du point de vue du coût, dans mon cas.

Je vais partir sur l'idée d'un délai de maximum une heure. Les coupures risquent d'être rarement aussi longues. Cela permettrait de programmer d'une manière ou d'une autre (voire de faire manuellement si nécessaire) l'arrêt "propre" des équipements après un délai de 45 minutes sur les 60 minutes de capacité utile de l'UPS.

Ca donnerait ceci:

a) micro-coupure: l'UPS supplée.
b) coupure de moins de 45 minutes: l'UPS supplée.
c) coupure de plus de 45 minutes: il y a une période de 15 minutes pour faire automatiquement ou manuellement l'arrêt propre.

cordialement,

- plouf -
Citation :
Vous pouvez rajouter dans vos critères les points suivants :
- autonomie à puissance nominal des ADI (UPS) ; va dépendre de vos contraintes d'exploitation (au bout de combien de temps après la coupure, le processus d'arrêt des équipement doit être engagé ? combien de temps est nécessaire pour l'arrêt "propre" des équipements ?).
- vous pouvez opter, soit par des ASI individuelles au plus près des équipements critiques (ordinateurs, racks serveurs, ...) ou alors par un système centralisé (redondant ou pas).  
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
Thierry 01

Nombre de messages : 2230
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 15:24

Plusieurs questions me viennent à l'esprit ;

1/ La puissance que vous évoquez (1 à 2 kW) est ce le total dont vous avez besoin ? Ou, est ce qu'il s'agit de la puissance par équipement ?

2/ 60 mn d'autonomie, cela va vous obliger à avoir une batterie assez conséquente (qui sera fonction aussi de la puissance de l'ASI), ne pensez vous pas pouvoir réduire celle ci ? Car si je suis votre raisonnement, vous prévoyez de fonctionner pendant 45 mn lors d'une coupure avant d'arrêter vos équipements .... alors je vous pose d'autres questions ; êtes vous souvent confronter à des coupures ? Supérieures à 45 mn ? Est ce que les équipements protégés par l'ASI ont un niveau de criticité si élevé ?


Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 16:34

Thierry 01 a écrit:
1/ La puissance que vous évoquez (1 à 2 kW) est ce le total dont vous avez besoin ? Ou, est ce qu'il s'agit de la puissance par équipement ? 

C'est largement plus que la puissance des équipements. Je me disais simplement que si ça ne faisait pas grimper exagérément le coût, cela laisserait une marge confortable. Je pense que je pourrais sans problème ramener la fourchette à 1 jusque 1,5 KW. Voire même à 1 KW.

Thierry 01 a écrit:
2/ 60 mn d'autonomie, cela va vous obliger à avoir une batterie assez conséquente (qui sera fonction aussi de la puissance de l'ASI), ne pensez vous pas pouvoir réduire celle ci ?


Je ne réalisais pas que 60 minutes représenterait un besoin en batterie si conséquent. A vrai dire, on pourrait très bien imaginer que cette autonomie ne dépasse pas une quinzaine de minutes. Dans ce cas, le scénario que j'imaginais en réponse à vos remarques précédentes deviendrait:

a) dix minutes durant lesquelles l'UPS supplée, en espérant que les coupures ne seront jamais plus longues (ce qui n'a d'ailleurs jamais été le cas par le passé)
b) cinq minutes pour un arrêt "propre".

Et si ces durées ne permettaient pas de passer à des modèles de batteries moins conséquentes,je pourrais même sans problème réduire à cinq-dix minutes la durée de fourniture nécessaire. Ce ne poserait guère de problèmes pratiques.

Merci de m'aider à mieux cerner la question!

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
Le Loup Blanc

Nombre de messages : 3968
Date d'inscription : 23/11/2008

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 18:34

Bonjour Plouf

Vaste sujet que le cahier des charges d'une alimentation secourue (UPS) pour un ensemble informatique ....

A) vis à vis du domaine électrique pur, déjà complexe fonction du besoin
* réseau amont ..... car "série de coupures à répétition" est assez vague ..
* réseau aval ... connaissance en VA et W , courants d'appels car un onduleur n'admet en général que très peu de surcharge ..et c'est le réseau secouru en entier qui risque de s'écrouler ...
B) vis à vis de la gestion du réseau
* en particulier du NAS qu'il faut déjà faire communiquer avec  l'UPS
* la présence ou non d'opérateurs prévenus pour mettre à l’arrêt les PC 

Car investir dans un UPS, et constater qu'il s'est "vomi" en batteries basse est tout à fait inutile ....

Je voulais simplement dire que ce n'est pas simple, et ne saurais pas t'aider sur ce sujet .
Je te mets simplement quelques liens intéressants :
- les différends type d'UPS       http://sti.ac-orleans-tours.fr/spip2/IMG/swf/Alimentation_sans_interruption.swf
- présentation des gammes d'un fabriquant connu     http://www.apc.com/products/category.cfm?id=13&subid=51
- un guide d'un fournisseur de matériel      http://www.materiel.net/minisites/guide_achat_onduleur/administration-onduleur.php
Cela pourra peut-être t'aider à mieux cerner ton besoin ... à valider par ton administrateur de réseau.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 20:51

Bonsoir Le Loup Blanc,

Le Loup Blanc a écrit:

Je te mets simplement quelques liens intéressants :

Merci pour ces liens mais aussi pour toutes tes réflexions.

Confidence au passage: l'administrateur réseau (tout comme l'utilisateur unique de l'infrastructure) et le comptable qui règle la facture n'est qu'une seule et même personne. Et elle n'est pas très loin de mon clavier en ce moment :-)

J'épluche dès ce soir tout ce que tu as posté avant de vous en reparler!

Cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
Thierry 01

Nombre de messages : 2230
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 21:25

Bonsoir,

Pour ma culture personnelle ... qu'est ce que vous appelez "NAS" ????
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 21:50

Thierry 01 a écrit:
qu'est ce que vous appelez "NAS" ????

C'est l'abréviation de Network attached storage. Autrement dit, un système de stockage installé et accessible via un réseau. Cela peut être un appareil dédié (comme ceux de Netgear ou de Synology), avec leur propre hardware. Mais, par extension, on donne aussi le nom de NAS à des ordinateurs reconditionnés pour jouer ce rôle, dans lesquels on place un ou plusieurs disques durs avec un Système de sécurisation des données.

Parmi les logiciels spécialisés pour ces NAS faits maison, certains ont acquis une belle popularité comme Freenas et OpenMediaVault.org/. Ce sont tous deux des logiciels libres.

Que fait-on avec un NAS? Les deux utilisations les plus courantes sont le serveur de fichiers ou le serveur de médias (musique, vidéo, ...).

Cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
Thierry 01

Nombre de messages : 2230
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 22:12

Ok, merci pour l'explication.

Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 23:01

Bonsoir Le Loup Blanc,

Le Loup Blanc a écrit:
* réseau amont ..... car "série de coupures à répétition" est assez vague ..

Tu as raison, cette partie du problème n'a pas fait l'objet de beaucoup d'explications dans les messages précédents.

Je vais donc essayer d'être plus précis. Voici en quelques mots ce qui m'a amené à m'intéresser aux ASI/UPS:

Problème n°1. Ma localisation dans le réseau public d'électricité m'amène (tout comme mes voisins) à enregistrer de désagréables surtensions assez fréquentes. Je n'ai certes jamais eu de perte de matériel électrique précieux. Par contre, les ampoules d'éclairage en font très souvent les frais. C'était surtout le cas des anciennes ampoules (à filament, non économiques). Mais si c'est plus rare désormais, cela n'a pas disparu. Et la consommation d'ampoules est vraiment excessive.

Remarque importante: je n'ai pas creusé ce problème de la sensibilité des ampoules aux surtensions et ce que j'écris ici est peut-être peu étayé. Ce sera peut-être l'occasion pour moi d'en apprendre un peu plus sur ce sujet en fonction de vos retours critiques.

Mon expérience empirique est cependant très réelle. Un interrupteur que l'on ouvre et "pan" une ampoule éclate, faisant disjoncter l'installation électrique (au minimum le disjoncteur du circuit dont dépend l'ampoule).

Un ami électrotechnicien m'a donné deux "claqueurs" (des prises avec dispositifs anti-surtension qui claquent en protégeant l'appareil qui y est branché). Mais ça ne peut évidemment résoudre tous mes problèmes.

Que dit le distributeur d'électricité lorsque l'on lui soumet le problème? Que ces surtensions sont inévitables étant donné la situation de nos quelques maisons dans le quartier par rapport à certains éléments proches de son réseau. Mais ce ne sont jamais que des indications très administratives. Nous n'avons jamais reçu d'explications techniques précises.

Problème n°2. Les coupures de courant dans mon village (et plus précisément dans mon quartier) sont loin d'être exceptionnelles. Il y en a eu plusieurs cette année dont deux assez récentes qui ont fait souffrir un disque dur (le Bios de l'ordinateur en avait perdu la trace. Problème sans conséquence, heureusement. Mais qui m'a fait réfléchir). Ces pannes risquent de se reproduire. Je ne veux plus courir ce type de risque car un accident avec perte de données, par exemple, serait très dommageable professionnellement.

Problème n°3. Il est purement local. Un problème lié à un ancien frigo. Le temps d'isoler le bon circuit puis de localiser le problème, il a fait sauter à plusieurs reprises le différentiel et/ou le disjoncteur du compteur électrique (pas le disjoncteur qui est en tête de mon installation mais "l'interrupteur" du distributeur, qui se trouve sur ce que partout en Belgique on appelle familièrement le "Teko", du nom du vieux fournisseur local).

J'ai débranché le frigo depuis longtemps. Pas encore eu le temps de faire le diagnostic du problème. J'ai lu que les frigos âgés pouvaient présenter diverses maladies électriques dues à la défectuosité de certains de ses composants. Le problème est reporté à plus tard car j'ai vraiment d'autres choses à régler dans mon éternelle liste de choses à faire... Je vous en reparlerai probablement dans un post séparé. Mais ce ne sera vraiment pas dans l'immédiat. Mais cela a constitué une nouvelle cause de coupures...

Voilà, ce sont des problèmes qui ne sont pas toujours très bien éclaircis mais qui sont par contre plus ou moins cernés. Ils expliquent que j'ai rencontré des problèmes de coupures intempestives et que cela m'a fait prendre conscience que je devais protéger certaines choses pour la partie professionnelle de mes activités. Voilà donc les trois problèmes "en amont", pour reprendre l'expression du Loup Blanc, que j'avais résumée par une petite phrase cet après-midi et qui demandait à être précisée.

Pour ne pas allonger immodérément ce message déjà fleuve, je parlerai de "l'aval" dans le message suivant Smile

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur
Thierry 01

Nombre de messages : 2230
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 48
Localisation : Rhône Alpes

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 17:13

Bonjour,

Je commence à mieux cerner votre installation, et compte tenu de votre bilan de puissance, je pense qu'une autonomie de 60 mn comme évoquée au début de la discussion, ne sera pas un inconvénient.

Il existe des ASI dont la puissance est de quelques kVA et qui se montent dans des racks. Des modules de batterie additifs pour atteindre une plus grande autonomie, sont également "rackables".

http://www.socomec.fr/gamme-onduleurs-monophases_fr.html?product=/onduleur-netys-rt_fr.html&view=technical#technical
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin
herve

Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 21:33

Bonjour

La gamme APC de Schneider existe pour le particulier :
http://www.apc.com/site/products/index.cfm/homeoffice/?segmentID=1



Cordialment

_________________
Choix d'un "no-break" de bureau Knx_pa11
KNX Partner nr. 33399
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeMer 31 Déc 2014 - 9:30

Bonjour,

Merci à tous pour vos infos. Je poursuis le développement suite aux remarques du Loup Blanc (dont les trois liens m'ont été très utiles). Après avoir parlé de "l'amont", voici "l'aval".

Le Loup Blanc a écrit:

A) vis à vis du domaine électrique pur, déjà complexe fonction du besoin
(...)
* réseau aval ... connaissance en VA et W , courants d'appels car un onduleur n'admet en général que très peu de surcharge ..et c'est le réseau secouru en entier qui risque de s'écrouler ...

J'avais parle de 1 à 2 KW pour avoir une mage confortable. Pour être un peu plus précis, j'ai fait un inventaire des équipements qui devront impérativement être reliés à l'ASI. Pour certains appareils, je n'ai pas trouvé la puissance dans les spécifications. Mais certains sites donnent des estimations.

Cela donne ceci:

  • Modem ADSL: 4W
  • Routeur: 8W
  • PC desktop: 240W
  • Ecran du PC: 35W
  • NAS: 100W
  • Raspberry PI: 4,4W

Ce qui fait, grosso modo, un peu moins de 400W. A l'avenir, d'autres équipements pourraient s'ajouter mais pour une puissance supplémentaire très légère. Dans tous les cas, je ne pense pas que cela dépassera jamais 50% des besoins actuels.

Le Loup Blanc a écrit:

B) vis à vis de la gestion du réseau
* en particulier du NAS qu'il faut déjà faire communiquer avec  l'UPS

C'est pour moi le point crucial. Celui qui plus que tous les autres motive mon intention d'ajouter une ASI à mon installation.

Mon NAS est déjà ancien et ne supporte pas les logiciels de contrôle des grandes marques comme PowerChute de APC et InfoPower chez Infosec,... La raison est qu'il ne fonctionne pas sur une plate-forme Intel comme les modèles plus récents de la gamme mais sur Sparc. Mais je peux parfaitement me passer de ce logiciel.

Par contre, même sans installer ce logiciel, il supporte pleinement la connexion à l'UPS pour entamer un "shutdown" dès qu'il reçoit l'information de la coupure de courant ou de la charge trop basse des batteries dans l'ASI, suivant ce que l'on a paramétré. La configuration se fait dans les menus du NAS, qui détecte la présence de l'ASI via le réseau ou via un câble USB suivant les modèles. Tous les modèles d'ASI présentés dans les liens du Loup Blanc sont compatibles.

Je commence à me faire une idée...

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
Le Loup Blanc

Nombre de messages : 3968
Date d'inscription : 23/11/2008

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeMer 31 Déc 2014 - 10:19

Bonjour
Les SUN Sparstation .... ça date déjà ... et je comprends le besoin d'un ASI .... 

Par ailleus : Attention aux puissances . surtout aux courants de démarrage .... 

Reste le dernier point ... la présence ou non d'un opérateur .....

et bien évidemment pour terminer la quadrature du cercle : le budget allouable à ce service .....

cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
plouf
Energie marine
Energie marine
plouf

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : Belgique

Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitimeMer 31 Déc 2014 - 11:51

Le Loup Blanc a écrit:

Les SUN Sparcstation .... ça date déjà ... et je comprends le besoin d'un ASI .... 

C'est vrai que les machines avec processeur Sparc, ça date un peu. Netgear (le fabricant de mon NAS) est d'ailleurs passé depuis sur plateforme Intel pour tous ses modèles. Cependant, ces petits NAS bien qu'un peu lents sont assez fiables et relativement increvables.

Même si Netgear n'apporte plus de support officiel sur ce modèle depuis deux ou trois ans, de nombreux utilisateurs continuent à les couver jalousement et ils profitent des efforts de la communauté. Et comme l'OS est Linux Debian, malgré qu'il s'agisse d'une ancienne version que l'on ne peut pas remplacer parce qu'elle est liée à des librairies pour le hardware du NAS, on trouve régulièrement des mises à jour de sécurité.

A terme, je sais qu'il faudra bien passer à autre chose. Je suis déjà en train de réfléchir à un NAS fabrication maison qui serait à la fois plus rapide et doté de plus de fonctionnalités. Mais ce n'est pas mon projet prioritaire. Le NAS actuel serait alors confiné dans un rôle de second backup avant sa mise à la retraite définitive. Mais tout ça devra encore être sérieusement étudié.

Le Loup Blanc a écrit:

Par ailleurs : Attention aux puissances . surtout aux courants de démarrage .... 

Avec la puissance actuelle, j'ai besoin d'environ 400W. Si je prévois un ASI avec minimum le double, cela te semble bien dimensionné? En revanche, pas sûr de bien comprendre le problème du courant de démarrage puisque tous les appareils seront déjà en fonctionnement lors d'une coupure. Mais tu pensais peut-être à un aspect différent?

Le Loup Blanc a écrit:

Reste le dernier point ... la présence ou non d'un opérateur .....

De manière générale, je suis le seul opérateur de ces équipements.

Suite aux remarques faites précédemment, notamment par Thierry, j'étais parti sur le scénario suivant: pour l'ASI que je choisirai, je vais calculer le temps de fonctionnement estimé des batteries en cas de coupure lorsque les appareils sont tous branchés et fonctionnent à leur pleine charge théorique. J'estime le temps nécessaire à l'arrêt "propre" de l'ensemble des appareils à maximum deux minutes. Mais je me donnerai de la marge.

Je retirerai ce temps de "shutdown" du temps de capacité des batteries et je pourrai alors paramétrer l'ASI en conséquence: une première période après la coupure durant laquelle tout fonctionne sur la batterie puis une seconde période où la coupure propre est lancée si le courant du réseau public n'est pas rétabli.

Le Loup Blanc a écrit:

et bien évidemment pour terminer la quadrature du cercle : le budget allouable à ce service .....

Parmi les modèles que j'ai regardés en fonction des différents liens postés ici, le budget est d'au moins 302 euros (TVAC) et monte jusqu'à 605 euros (TVAC) pour un modèle plus "pro". Je parle ici de modèles qui répondent à mon petit cahier des charges. C'est loin d'être un budget négligeable. Mais amorti sur trois à cinq ans, ça reste acceptable en regard de la petite catastrophe que représenterait une perte de données pour moi.

cordialement,

- plouf -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Choix d'un "no-break" de bureau Empty
MessageSujet: Re: Choix d'un "no-break" de bureau   Choix d'un "no-break" de bureau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Choix d'un "no-break" de bureau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choix d'un ordinateur de bureau
» Choix d'un "no-break" de bureau
» Entrée en première à LLG - choix du lycée
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Production d'énergie électrique :: Accumulateurs - Onduleurs-
Sauter vers: