Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interrupteur divisionnaire ou principal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gojira01



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Lun 23 Mai 2016 - 10:41

Bonjour à tous!

Je suis actuellement en désaccord avec un organisme de contrôle!
Ceci concerne le calibrage de certains interrupteurs, suivant leurs fonction et/ou localisation.


En gros, un interrupteur doit être calibré en fonction de sa protection en amont. Quand je crée une armoire électrique industrielle, je choisi mon alimentation (DJ + câble) et mon inter général ensembles, pour être dans les clous. Il est vrai que j'utilise très très peu d'interrupteurs "divisionnaires", et donc il est vrai qu'auparavant, quand il m'arrivait d'en mettre, je le calibrai à l'identique du général. En postant sur un autre sujet il y a quelques temps, vous m'avez éclairé sur un truc assez logique: je pensais qu'un inter-dif était sous-dimensionné par rapport à la protection amont, mais il était parfaitement calibré par rapport aux protections en aval et donc au courant susceptible de le traverser. Et il est vrai que s'il avait fallu un inter dif avec un courant thermique élevé, cela aurait perdu de son sens (autant mettre un DJ).

Après recherches, j'ai effectivement trouvé qu'une distinction peut-être faite entre un interrupteur général (qui sera calibré par rapport à l'amont) et un interrupteur divisionnaire (qui sera calibré par rapport à l'aval).

Ma question est, qu'aujourd'hui, je suis devant un contexte qui est sujet à interprétation. Au départ, j'étais d'accord avec l'organisme de contrôle. Maintenant un peu moins, j'ai changé mon fusil d'épaule, en tout cas je me pose la question. Un croquis pour expliquer:




Un TGBT constitué de 3 armoire assemblables est équipé d'un inter général "FORCE" sous lequel sont installés 2 inter appelés inter général "ECLAIRAGE" et "CHAUFFAGE".
Selon l'organisme de contrôle, ces 2 inter "éclairage" et "chauffage" ne sont (je cite) "pas protégés contre les surcharges susceptibles de le traverser" -NFC 15-100 / 434,435, 535.

Mais, ces 2 inter ne sont-ils pas des inter "divisionnaires"? Pourquoi, sur cette vieille installation (au moins 25ans), il n'y a pas eu de rapports précédents? Est-ce la norme qui a évoluée?

Quoiqu'il en soit, ces questions sont purement pour mes connaissances personnelles:  moi et l'entreprise où je travaille n'interviendront pas dessus, dans un sens ça ne concerne que le propriétaire de l'installation. Mais je suis curieux de savoir et d'être aiguillé, et je pense que c'est une question qui peut intéresser du monde (je n'ai pas trouvé sur le forum avant de poster).
Mes conclusions seraient: l'organisme de contrôle a forcément raison, et pourtant... Je laisserai l'installation comme telle car pour moi elle normalisée!

J'espère avoir été clair et assez précis, merci pour vos éventuelles remarques et réponses!
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Lun 23 Mai 2016 - 20:19

Bonjour Gojira01,

Cette discussion est identique à celle que nous avons eu il y a quelque temps.
Ce que je souhaiterai savoir c'est sur quels critères l'organisme a déclaré que les interrupteurs IG2 et IG3 n'étaient pas protégés contre les surcharges ?
Ceux ci doivent être dimensionnés en fonction du bilan de puissance des circuits en aval. Sans quoi, nous nous retrouverions avec des interrupteurs divisionnaires surdimensionnés ... ce qui n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Gojira01



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Mar 24 Mai 2016 - 9:05

Bonjour Thierry01!

Moi aussi j'aimerais connaître les critères définis par l'organisme de contrôle.
En fait, ce qui me paraît bizarre, c'est que (après "enquête"), cette installation a plus de 30 ans. Et que, subitement, un contrôleur décrète que ces interrupteurs ne sont pas conformes. Alors que ce n'est bien sûr pas la première fois qu'un contrôle est effectué. J'aimerai me procurer sa note de calcul (je ne peux me permettre de passer du temps dessus, et en plus ma licence Caneco n'est plus disponible pour l'instant) mais je ne sais pas si j'ai le droit de lui demander. Je tenterai de l'appeler quand même.
A première vue, honnêtement, avec le foisonnement, j'ai de sérieux doutes sur la non-conformité de ces inter par rapport à la puissance consommée en aval. Rien que celui du chauffage: beaucoup de départs sont depuis belle lurettes condamnés, débranchés et donc hors service.

Un organisme de contrôle ne doit-il pas fournir dans son rapport les notes de calcul pour étayer ses conclusions?
Revenir en haut Aller en bas
Thierry 01
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2223
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 45
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Mar 24 Mai 2016 - 20:17

Bonjour Gojira01,

Dans quel cadre a été effectué cette vérification ? Est ce qu'il s'agit d'une vérification initiale, suite à une modification importante de l'installation ? Dans ce cas, le contrôleur fait un état de la conformité suivant les dispositions en vigueurs. S'il s'agit d'une vérification périodique, c'est le maintien en conformité qui est vérifié ... dans ce dernier cas, il ne devrait donc pas "ressortir" une non conformité qui aurait du être signalé initialement ... ou alors, il y a eu oubli au préalable ...

L’organisme de contrôle ne fait pas forcement une note de calculs et s'il le fait c'est uniquement dans le cadre de la vérification et non dans un but de conception. Vous êtes tout à fait en droit de demander les hypothèses que le contrôleur a pris pour justifier cette non conformité. Vous en tant que concepteur vous pouvez alors donner les vôtres et engager une discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Gojira01



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Mer 25 Mai 2016 - 8:20

Eh bien justement.

J'ai fait des relevés sur ce TGBT l'année dernière pour faire les plans elec (les originaux étaient perdus....). Rien n'est nouveau dans ce TGBT, aucune modification importante. Je n'ai pas de notes de calcul, n'étant pas le concepteur et n'ayant pas eu à rajouter de départs.
Il me semble donc bien qu'il s'agit d'une vérif périodique.

J'essaierai de me rapprocher du vérificateur, je suis vraiment curieux d'en savoir plus!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrupteur divisionnaire ou principal?   Aujourd'hui à 0:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrupteur divisionnaire ou principal?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interrupteur
» Interrupteur crépusculaire
» Découverte d'un interrupteur moléculaire (sein)
» ISC sur un interrupteur sectionneur
» Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: