Electrotechnique-fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum electrotechnique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -60%
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon ...
Voir le deal
7.99 €

 

 Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement

Aller en bas 
AuteurMessage
heron



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 71
Localisation : Alsace

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeJeu 24 Mai 2018 - 16:38

Bonjour à tous

J'ai toujours cherché des solutions intéressantes pour maitriser l'énergie.
Je vous soumets une idée dans ce document
je ne suis pas certain si mes calculs sont correctes pour le treuille.
Je sollicite votre avis.
Avec mes remerciements, je vous souhaite une bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
heron



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 71
Localisation : Alsace

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeDim 19 Aoû 2018 - 10:23

Bonjour à tous

Mon raisonnement précédent n'ait efficace qu'à la moitié du résultat recherché.
J'ai trouvé une solution bien plus simple, d'une redoutable simplicité.
J'ai changé le titre car le principe s'applique à beaucoup de situations. Bien sur, pas des situations ou la charge à mettre en mouvement est déjà en équilibre, ascenseurs à bateaux, bateaux, manèges, véhicules automobiles, ... . Cependant il suffit de passer par un générateur électrique utilisant mon principe, pour mettre en mouvement grâce à un moteur électrique, les cas d'une charge déjà équilibrée.
J'ai séparé la partie philosophique de la partie technique. C'est plus correcte, la philosophie et la technique ne faisant pas toujours bon ménage.
Document technique:ici
Réflexions philosophiques: ici
Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Dphi2



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/08/2018
Age : 77
Localisation : Marseille

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeDim 19 Aoû 2018 - 15:57

Bonjour,
D'abord félicitation pour l'esprit de chercheur et pour le travail de dessin.
J'ai commencé à regarder votre mécanisme en me limitant au treuil.
Je n'ai pas étudié le détail qui contient nécessairement une anomalie (voir plus loin).
D'abord je n'ai pas compris ce qu'était un équilibreur de couple, une simple liaison mécanique par engrenage (par exemple) pourrait en faire office.
Ensuite j'ai eu l'impression que votre système permettait de monter ou de descendre une charge sans autre énergie que celle destinée à vaincre les frottements.
C'est là que serait l'anomalie car votre système produirait du travail sans compensation ce qui est impossible.
J'ai étudié une dizaine de systèmes, souvent brevetés, qui prétendaient au même résultat. Je les ai étudié en détail pour prouver que les bilans des forces et déplacements supposés étaient impossibles.
Je crois que votre système est du même ordre, si vous pouvez déplacer verticalement une charge sans effort autre que les frottements. Il est seulement un peu plus compliqué.
L'an passé, au concours Lépine 2017, un inventeur avait réalisé un système électromécanique compliqué destiné à faire tourner le compteur électrique à l'envers. La réalisation était remarquable, mais je crois qu'il a été très attristé que tout le monde se détourne, avec raison, de son invention qui lui avait coûté si cher , et qui bien sûr ne fonctionnait pas.
Je pense que ce type de recherche est utile si on parvient à trouver ce qui ne va pas avant de dépenser de l'argent et à s' en détacher. Allez jusqu'au bout et trouver ce qui ne va pas.

Cordialement

Jean Paul

Revenir en haut Aller en bas
heron



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 71
Localisation : Alsace

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeMar 21 Aoû 2018 - 17:34

Bonjour Dphi2

Merci d'avoir pris de votre temps pour me répondre.
Citation :
Je pense que ce type de recherche est utile si on parvient à trouver ce qui ne va pas avant de dépenser de l'argent et à s' en détacher. Allez jusqu'au bout et trouver ce qui ne va pas.
Je pense que tout est écrit.
J'essais d'aller jusqu'au bout, pour l'instant je n'ai pas le résultat mathématique d'une impossibilité.
Car à ma connaissance aucun système fonctionne actuellement en compensant sa réaction.
A par l'interprétation que ce système produirait du travail sans compensation, cela reste théorique car j'y oppose l'interprétation qu'une action équilibrée par sa réaction ne fournie pas de travail sans compensation. Cependant c'est la que se trouve l'explication nécessaire à ma théorie.
Bien que j'ai peu d'espoir d'y parvenir, pour la simple raison que je me base sur des faits avérés pour tirer des hypothèses que je ne peux mettre en pratique. De ce fait tirer la conclusion d'une hypothèse non expérimentée est plus complexe, en fonction de mes compétences.

Dans les faits avérés, je me suis fait insulter pour le simple fait d'avoir écrit, que l'onde électromagnétique d'induction d'excitation d'un alternateur est responsable d'une puissance utile transformée à l'extérieur de l'alternateur et d'un couple mécanique résistant sur l'axe de l'alternateur.
Un seul phénomène physique qui ne demande pas plus d'énergie que l'on utilise ou non ces effets est responsable de deux puissances instantanées à deux endroits différents.
Une puissance utile équilibrée par la puissance transformée et une puissance mécanique compensée par la puissance absorbée sur l'axe de l'alternateur. Des faits avérés dont on exclu mon interprétation car je ne peux pas justifier mathématiquement. A ma connaissance aucune justification mathématique officiel non plus, car ces deux puissances sont officiellement compensées chacune de leur coté, cependant aucune relation avec leur origine commune. J'ai bien écrit à ma connaissance.

Cela pour expliquer le peu d'espoir que j'ai à trouver l'explication nécessaire à ma théorie.
Bon c'est vrai que si on ne connait pas on ne touche pas. Ou alors si on touche on se débrouille tout seul sans ennuyer les autres.

J'ai du pain sur la planche pour mes vieux jours, peut être la solution me sera fournie quand je quitterais ce monde, verrais je se qui se planque derrière le mur de Planck, un seul regret, je ne pourrais pas vous le communiquer. Quoi que !
Revenir en haut Aller en bas
heron



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 71
Localisation : Alsace

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeSam 15 Aoû 2020 - 10:47

Bonjour Dphi2
J'ai suivi vos conseils. J'ai donc cherché ce qui ne va pas. Premier analyse, c'est complexe, j'ai donc simplifier. Deuxième analyse, le principal objectif est d'auto-équilibrer la réaction. J'ai imaginé un système mécanique plus simple, un train d'engrenages équilibreur de charge ou de réaction, adaptable à tout système mécanique rotatif actuel.
J'ai réussi à répondre à la principale question: D'où vient l'énergie?
Les formules des couples mécaniques s'appliquent à ce système (toujours théorique hélas) dans le respect des lois de la physique.
Pour moi tout est OK et s'explique. Je ne vois pas ou cela ne fonctionnerait pas. Reste la réalisation pratique qui me pose un obstacle insurmontable. Car la roue dentée bleue est spécifique et si je trouve une roue dentée pour le module équilibreur, il faut que les autres aient des dimensions en rapport ou proportionnelles pour respecter les rapport des forces et des vitesses. Je me suis adresser à mécano qui n'ont pas su (ou voulu) satisfaire aux exigences. Un engrenage spécifique à fabriquer est trop cher et cela ne les intéresse pas.
L'importance de l'objectif me guide à divulguer mes idées afin que des personnes intéressée puissent, soit les reprendre, soit les faire évoluer.
Je n'ai aucune prétention de paternité ou autre futilité. Une idée ne vaut rien tant qu'elle n'a pas son application pratique.
Bonne lecture.
Je mets le document de 10 pages en lien ici
J'ai essayé le lien, cela fonctionne, cependant il m'a fallu une petit astuce:
Clic droit sur "Télécharger" et choisir "Ouvrir dans un nouvel onglet" pour visualiser ou télécharger.
Revenir en haut Aller en bas
heron



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 71
Localisation : Alsace

Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitimeDim 23 Aoû 2020 - 16:04

Bonjour à tous

Je pense qu'il me faut ajouter quelque précisions, pour une meilleur compréhension de ma théorie:

Un peu d’histoire :

L’être humain a toujours tenté de comprendre les phénomènes naturels. Pour cela il a fournie des explications qui ont nécessairement évolué dans le temps, au fur et à mesure que les moyens technologiques évoluaient.
Par exemples :
_ La situation de la terre dans l’espace, d’abord centre de l’univers, puis l’héliocentrisme, puis la théorie actuelle.
_ Le courant électrique, dont le premier sens fût du (+) vers le (-), puis du (-) vers le (+). Puis un compromis qui expliquait le sens (+) vers (-) par un déplacement des « trous ». Les trous sont alors l’espace laissé par les électrons qui se sont déplacés du (-) vers le (+).
En résumé, quelque soit notre analyse, cela n’empêchent pas les phénomènes naturels de se manifester concrètement, indépendamment de l’interprétation fournie.
L’essentiel est que l’explication fournie soit étayée théoriquement dans le respect des lois de la physique actuelle, en accord avec les résultats pratiques.

Ainsi, la maxime : pour avoir de l'énergie il faut mettre de l'énergie, nous induit en erreur. Les termes « avoir et mettre » sont impropres. Toute manifestation d'énergie, n'est, ni possédée, ni apportée, n'y mise, n'y enlevée. L’énergie que nous percevons est l'expression ou la manifestation d'une recherche d'équilibre ou de rééquilibrage, que cette recherche soit, chimique, mécanique, radiante, atomique ...
La deuxième page du document « TEEC » fournie des précisions à ce sujet.

Cette « maxime » est effective dans mon Train d'Engrenages Equilibreur de Charge qui ne peut se mettre en rotation tout seul. Il faut (lui apporter de l'énergie) le déséquilibrer, si non cela ne tourne pas, comme la poulie avec contrepoids, ou les ascenseurs à bateaux.
Pour le TEEC les différences avec ces exemples avérés, sont:
_ Pas de limite linéaire, car rotatif. Les déplacements des poids de la poulie sont linéaires ou les déplacements des bateaux dans les ascenseurs sont aussi linéaires.
_ Ajustement automatique de la charge par auto-équilibrage de la réaction, car la réaction s'oppose à elle même. Similaire à la gravité terrestre dans les exemples cités.
_ Indépendance avec la gravité terrestre, car j'utilise un potentiel d'énergie équilibrée ou auto-équilibré (fluide comprimé ou accus), qui (est l'énergie qu'il faut mettre) me permet de déséquilibrer le train d'engrenages.


Actuellement, la poulie avec contrepoids ou les ascenseurs à bateaux ne peuvent pas s’autoalimenter, pour la simple raison que leur conception ne le permet pas. Il suffit d’une simple modification dans la conception du fonctionnement pour que cela soit possible.

_ Pour la poulie avec contrepoids :
Par exemple, si je veux soulever un poids de 50 Kg avec un poids de déséquilibre nécessaire au mouvement de 20 Kg, il suffit que le contrepoids soit égal à 70 Kg. C’est mathématique et le poids de 50 Kg se soulèvera sans « apporter » de l’énergie.
Bien entendu, le déplacement des poids étant linéaire, nous sommes limités par la distance et il faut replacer un contrepoids de 70 Kg en hauteur pour pouvoir recommencer, le processus de levage d’un poids de 50 Kg. Cette manœuvre est donc (l’énergie qu’il faut apporter).
Cependant, supposons que le système soit rotatif plus tôt que linéaire, sans limitation de distance, nous obtenons alors un système similaire au (TEEC).

_ Pour les ascenseurs à bateaux, même raisonnement, par exemple la roue de Falkirk :
Mettre quatre bacs (orthogonaux entre eux) par palier et remplir avec l’eau du niveau haut, l’un des bacs horizontal droite ou gauche en fonction du sens de rotation souhaité, jusqu’à ce que le système soit déséquilibré.
Bien entendu, les démentions doivent être en conséquence et quand le bac (x) à l’origine du déséquilibre est vertical il n’y a plus de déséquilibre. Cependant, si pendant le mouvement de rotation, le bac (x) devenant vertical se vide et le bac devenant horizontal se remplit, nous obtenons un mouvement similaire au moulin à eau. Et cela sans apport d’énergie autre que celui du cycle de l’eau et de la terre.
En ce cas la différence du niveau de l’eau est un potentiel d’énergie en déséquilibre dont nous profitons pour le fonctionnement des ascenseurs à bateaux.
Les sites expliquant le fonctionnement de la roue de Falkirk nous prouvent que nous pouvons profiter des effets de tentative de rééquilibrage de l’énergie, avec un rapport de facilité, entre l’énergie (x) déséquilibrée « apportée » pour le mouvement du système et l’énergie (y) déséquilibrée en « sortie » du système dont on tire profit.
Les termes « apporté » et « en sortie » sont impropres, car l’énergie ne peut être manipulée, nous ne faisons que profiter des effets des tentatives d’équilibrage de l’énergie. Ces effets appartiennent dans le cas de la roue de Falkirk à deux cycles naturels : le cycle de l’eau dont l’une des particularités est la différence de niveau et le cycle de l’existence de la terre dont l’une des particularités est la gravité. Ces deux cycles s’influencent mutuellement dans le système des ascenseurs à bateaux.

Pour le TEEC : je pense que le document est suffisamment détaillé.
Le TEEC est similaire aux ascenseurs à bateaux, car plusieurs cycles s’y influencent mutuellement.
Le raisonnement théorique détaillé dans le document « TEEC » respecte les lois de la physique. Le système est simplement novateur et nécessite pour l’appréhender que l’on comprenne les phénomènes énergétiques d’une façon plus pragmatique en fonction du niveau actuel de technologie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Empty
MessageSujet: Re: Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement   Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tirer profit d'énergies équilibrées en mouvement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Général :: Café du commerce-
Sauter vers: