Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diverses questions

Aller en bas 
AuteurMessage
Portugues95



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Diverses questions   Mer 26 Sep 2018 - 18:58

Bonjour,

Afin de ne pas créer des dizaines de posts, je crée celui ci avec mes propres questions, et je l'actualiserai au fur et à mesure du temps, ainsi, à chaque fois que j'aurai un doute, ou que je rencontre une situation un peu différente, je les poserai ici, si ça ne dérange ni les modérateurs, ni qui que ce soit.


Anciennes Questions en bleu
Nouvelles Questions en rouge




Alors, pour commencer :



- 1ere question : Je possède un megohmmètre de marque Chauvin Arnoux, et dans la notice de celui ci, il est dit, que nous pouvons tester directement l'isolement des conducteurs d'un appareil quelconque..

Déjà, est ce qu'on peut l'utiliser pour vraiment n'importe quel appareil ? (électronique ? électroménager ? etccc ..

Or j'ai un collège de travail, très expérimenté, et me l'a déconseillé lorsque je me retrouve face à un défaut d'isolement.
Mais personnellement, mon raisonnement, c'est qu'il est nettement plus facile de leur faire avec les appareils branchés, et donc les débrancher un à un jusqu'à trouver l'appareil ou le récepteur qui cloche .. Ai je raison ? Si Non, me l'expliquez pourquoi s'il vous plait ...





- 2ème question : Celle ci peut paraître bête, mais je vais tout de même osé sinon je reste pas tranquille Smile
Pourquoi, Enedis, oblige le régime de neutre TT ? Pourquoi mettre obligatoirement le neutre à la terre ?
Je m'explique, une fois de plus mon raisonnement... S'ils ne mettraient pas le neutre à la terre, s'il serait isolé, il n'y aurait pas de boucle possible n'est ce pas ? On pourrait donc toucher la phase dans n'importe quelle situation, nous ne serions jamais soumis à une différence de potentiel .. ? hors mis, si l'on fait contact avec le neutre, ou avec une autre phase également...
D'ailleurs j'ai une connaissance également qui m'a dit que dans le temps, lorsqu'il n'y avait pas encore de terre, et qu'il y avait des appareils qui des fois était soumis à une phase par défaut d'isolement, celui ci connectait le neutre à la carcasse afin de créer un court circuit et de ne pas électriser/électrocuter la personne... Qu'en pensez vous ? Était ce dangereux de faire ce montage ?




- 3ème question : Est ce qu'un disjoncteur magnétothermique peut détecter une surchauffe sur les fils dont il délivre le courant (départ), et ainsi disjoncter par la suite ? (Ce que je ne crois pas)



- 4ème question : Lorsque que quelqu'un fait appelle à vous pour vous demander une mise en conformité d'une installation électrique (dans l'habitat/domestique), quels sont les points fondamentaux selon vous à constater/vérifier et corriger si besoin ?

Merci Beaucoup


Dernière édition par Portugues95 le Mer 17 Oct 2018 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Portugues95



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Diverses questions   Mer 3 Oct 2018 - 19:38

Bonjour,

j'actualise le post vu que personne ne m'a encore répondu ... bounce bounce scratch
Revenir en haut Aller en bas
candela
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 71
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Diverses questions   Mer 10 Oct 2018 - 10:47

Bonjour,
Pour votre question 2:
Ce n'est pas Enedis , mais la loi qui impose le régime TT dans les réseaux BT de distribution publique.
Pourquoi? Le régime IT est séduisant en théorie, mais il faut bien voir que les neutre ne reste "isolé" que tant qu'il n'y a pas de défaut important, ou pire, une somme de petits défauts qui en font un gros en se cumulant. De plus, l'isolement général du réseau est vu également comme un défaut!
Dès lors, le réseau n'est plus "isolé" et un deuxième défaut affectant un conducteur différent du premier provoque un court-circuit: on se retrouve avec un "mauvais TN", en fait un TT (pas d'interconnexion des masses, seul le terrain réalisant cette fonction).
Autant dire que dans un réseau public, c'est totalement incontrôlable: un abonné serait "à la merci" de son voisin, ou d'un problème sur le réseau de distribution.
On doit donc compter sur les protections de surintensité sur tous les conducteurs, et comme la valeur de l'Icc est variable et généralement faible, il faut des différentiels...comme en TT!
En résumé, le SLT IT n'est pas du tout adapté aux réseaux publics (à ma connaissance, seule la Norvège -dont les conditions sont assez particulières- l'a adopté, et ils ont, comme nous, des différentiels HS dans les habitations.
Mettre la carcasse d'un moteur au neutre, c'est créer un défaut neutre-terre permanent (à moins d'isoler soigneusement la carcasse (et tout ce qui y est relié) de la terre, ce qui est loin d'être simple. Et l'on se retrouve avec la nécessité d'obtenir un court-circuit suffisant pour que les protections déclenchent...
Le régime IT, que l'on trouve encore dans l'industrie, a pour principal avantage de permettre de continuer l'exploitation en présence d'un premier défaut.
Cela se paie par une complexité et un coût importants:
-nécessité d'un contrôle d'isolement
-surveillance permanente par du personnel compétent
-recherche rapide du défaut (dans les 24h si possible...) par du personnel compétent
-protection 2è défaut comme en TN-S
-protection du conducteur neutre
Tout cela rend ce SLT inadapté à la distribution publique

Pour la question 3:
Conformément à la NF C15-100, le disjoncteur magnétothermique placé en tête de ligne doit protéger la ligne, dont la section doit être parfaitement adaptée à son Ir en tenant compte de toutes les conditions (longueur, Icc disponible, température ambiante, groupements de conducteurs etc). Donc cet appareil DOIT détecter une surchauffe des conducteurs afin d'éviter un incendie.
Il n'est pas interdit de "combiner" la protection de la machine alimentée avec celle de la ligne qui l'alimente, mais généralement c'est une complication et l'on préfère séparer les fonctions.
Dans bien des cas, l'appareil raccordé ne nécessite pas de protection de surcharge (résistances, lampes); dans les autre  cas (notamment pour les appareils raccordés sur prise de courant), le constructeur doit:
-soit s'assurer que la protection de ligne est suffisante ou que l'appareil ne peut pas être en surcharge de part sa fonction, ou sa conception
-soit accepter le "sacrifice" de l'appareil (cas de nombreux appareils électroportatifs) en cas d'usage inadapté
-soit prévoir une protection interne adaptée

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Portugues95



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Diverses questions   Mer 17 Oct 2018 - 19:57

Désolé du retard..

Je vous remercie pour tous ces éclaircissements.
J'ai toujours cru que c'était ENEDIS qui nous l'imposait... Je pensais pas non plus qu'un neutre isolé pourrait favoriser d'avantage de problèmes.

Et surtout, je ne pensais vraiment pas qu'un disjoncteur puisse couper, non pas car il est en surchage lui même, mais qu'il ressente la surcharge sur ses conducteurs qui lui sont raccordés.. ça me bluff un peu ce truc.
Mais tout est bon à savoir.

Comme quoi on en apprends tous les jours !
Encore un grand merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diverses questions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diverses questions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIVERSES QUESTIONS À SIMPLICIEN. (Par Saint Augustin)
» [eaf] diverses questions sur la question sur corpus
» Diverses questions
» Diverses questions sur Socrate.
» Diverses questions CAPET Eco-gestion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation )-
Sauter vers: