Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 KNX vs DALI

Aller en bas 
AuteurMessage
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 13:46

Bonjour,

Je viens de découvrir le système de contrôle de luminaires DALI, qui me semble très intéressant.

Avez-vous un retour d'expérience ? Est-ce que cela remplace avantageusement le KNX pour la partie luminaire ? Cela fait-il plus ? Ou moins ? Cela vaut-il le coup de faire une passerelle KNX/DALI, ou mieux vaut-il faire cette passerelle à partir de la supervision ? La partie command est-elle aussi complète que le KNX (boutons à plusieurs fonctions) ?

D'un point de vue fonctionnement, est-ce aussi à intelligence déportée ?

Quid des tarifs ? Est-ce aussi abordable que le KNX ?
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 14:03

Salut

DALI ne gère que la lumière. C'est un standard dans l'éclairage. Il existe des passerelles KNX-DALI.

En général, il te faut des luminaires DALI qui intègre l'électronique, mais il doit exister, bien que je n'en ai jamais vu, des gradateurs modulaires DALI.

Dans tous les cas, si tu souhaites aussi utiliser du KNX, autant gérer l'éclairage directement avec KNX, ca évitera des surcout de passerelle et de programmation du DALI.

KNX n'est pas si inabordable que ça à fonctionnalités équivalentes. Comparer par exemple le prix d'un module TXA207 Hager à 10 télérupteurs + contacts auxiliaires pour retour d'info.

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 14:44

Le gros avantage que je vois, à première vue, avec le DALI, c'est la possibilité de gradation de tubes fluos. Parce que la gradation de lampes classiques, c'est pas terrible (température de couleur se cassant la gueule), et impossible avec de l'halogène (dégradation rapide des ampoules). Je crois que ce n'est pas non plus possible avec le tubes fluos classiques ni les basses conso (à confirmer).

D'autre part, le câblage avec du DALI est plus simple : pas besoin de tirer un câble par luminaire ; c'est un bus.

En y réfléchissant, je ne vois finalement pas beaucoup d'intérêt à la passerelle KNX/DALI ; mieux vaut avoir les 2 systèmes indépendants, et les lier au niveau de la supervision.

Mais j'aimerais bien avoir des idées sur les tarifs...
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 20:24

Salut

La gradation des fluos n'est pas inhérente à DALI mais au ballast. Il est parfaitement possible de graduer des fluos en KNX, par exemple en 1-10 V.

Effectivement, DALI te permet de passer ton bus d'une lampe à l'autre, ca simplifie un peu.

Ton idée d'utiliser la supervision est mauvaise : d'une part, ça nécessitera une maitrise totale de la solution de supervision, d'autre part, en cas de panne de celle ci ca risque de faire très mal.

Pour les prix du KNX, regarde sur le site Hager.fr (crée un compte), tu auras les prix publics. Le prix que tu paieras au final dépendera de tes relations avec ton distributeur...

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 21:48

J'ai creusé un peu le DALI, et visiblement, ça fonctionne comme le KNX : c'est décentralisé. Donc il est tout à fait possible d'avoir une installation sans supervision, ou que ça continue de marcher si elle se met en torche.

Le seul truc, c'est qu'on n'aura plus le scénario complet, qui sera, lui, forcément géré par la supervision. Mais bon, c'est pas non plus une catastrophe ; du moment qu'on peut allumer et éteindre les lumières...

Pour la maîtrise de la solution de supervision, j'y compte bien, vu que j'ai commencé à m'investir dans le projet Domogik Wink
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeDim 7 Juin 2009 - 14:42

Oui, DALI est décentralisé.

Soucis, il te faut des interrupteurs DALI pour que ca soit autonome.

Oublie donc le bouton qui éteint toute les lumières et passe le chauffage en mode eco, sans passer par une supervision. Avoir le système de supervision comme 'plaque tournante' entre deux technologies est une connerie à moyen terme (désolé du gros mot).

Pense à ta femme ou a tes enfants, si la supervision tombe en panne en ton absence (et un PC, ça tombe en panne), certaines fonctions essentielles risquent d'être mises à mal.

KNX est parfaitement capable de gérer de la lumière, y compris de la gradation fluo (avec des ballasts 1-10 V), et tu auras une uniformité de technologie. Utilise la supervision pour faire des statistiques, une visu des fonctions et de la commande à distance.

A+
Vincent

PS : Pour domogik, c'est encore un peu frais, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
Le Loup Blanc

Nombre de messages : 3968
Date d'inscription : 23/11/2008

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeDim 7 Juin 2009 - 15:09

Bonjour

Je rejoins totalement l'avis de grovince :

a) Pour le mélange de systèmes . Même s'il existe théoriquement des passerelles, il y aura des pièges, des "effets de bord", des problèmes de version, des particularités "propriétaires" de tel ou tel fabriquant ... et en cas de problème, chacun se défilera ....

b) Attention à la centralisation, et si elle est retenue, prévoir obligatoirement un mode "manuel" facile à mettre en oeuvre, en attendant un dépannage ...

Et pour conclure , je retiens la phrase

Citation :
Utilise la supervision pour faire des statistiques, une visu des fonctions et de la commande à distance.

C'est exactement ce que j'ai retenu, dans une autre techno , le X10 , avec des modules sur rail commandés par des BP classiques , mais aussi par du X10.
malheuresement la supervision n'est pas implémentée en X10, et il faut la réaliser.
Mais après-tout, pourquoi pas .. on a au moins alors une image vraie de la situation.
Mais je dois l'avouer, le X10 n'a pas la "robustesse" au sens large d'un KNX .
Les autres techno "propriétaire" , tu n'as pas le temps d'équiper cet mettre au point ton habitation, qu'elles ont évolué de version, et tu ne trouves même plus d'équipements pour compléter, modifier, maintenir ton installation.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeDim 7 Juin 2009 - 20:28

Ben je ne suis pas trop d'accord avec vous, sur ce coup-là...

D'abord, il faut savoir ce qu'on entend par fonctions essentielles : si les lumières s'éteignent bien quand on appuie sur un bouton, qu'on peut mettre le chauffage dans le mode qu'on veux, etc... pas de soucis. Maintenant, si ce n'est pas avec une seule commande, parce que la supervision est en torche, ben, y'a pas mort d'homme non plus !

La supervision apporte un plus (gestion de scénarios, détections d'anomalies et report sur un média...), mais on peut quand même s'en passer : appuyer sur 2 boutons n'est pas non plus la mer à boire Wink C'est clair que je ne coderai pas de fonction essentielle dans la supervision ; ce sera juste un truc pour se faciliter la vie.

Le projet Domogik permettra de gérer tout ça de façon très conviviale, bien plus qu'avec un produit comme ETS, qui, là, pour le coup, s'adresse à des spécialistes (ma femme ne pourra jamais s'en servir, alors que Domogik, si, y compris pour le paramétrage). Et Domogik gèrera n'importe quelle techno (le X10 étant une des première supportées). Quant à la fiabilité, il y a des solutions (un vrai système, genre linux, un disque statique, du matos de bonne facture...) ; ce n'est pas le soucis.

Globalement, je pense qu'il faut quand même chercher à utiliser les meilleurs technologies pour un problème donné : DALI semble mieux foutu pour gérer la lumière que KNX. Vouloir tout faire avec KNX est certes possible, mais pas le plus rationnel (plus de câbles, plus cher vu qu'il faut des modules de conversions qui doivent encore coûter un oeil...).

Un autre truc : on parle de chauffage : c'est uniquement valable pour du chauffage éléctrique. Si tu as une installation solaire, gérée par une régule spéciale, tu ne peux de toute façon rien faire ; idem pour la ventilation (y'a que Helios qui fait une ventilation double flux haute de gamme en KNX, mais bonjour le prix !).
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeDim 7 Juin 2009 - 23:40

Citation :
D'abord, il faut savoir ce qu'on entend par
fonctions essentielles : si les lumières s'éteignent bien quand on
appuie sur un bouton, qu'on peut mettre le chauffage dans le mode qu'on
veux, etc... pas de soucis. Maintenant, si ce n'est pas avec une seule
commande, parce que la supervision est en torche, ben, y'a pas mort
d'homme non plus !

Explique ça à ta femme Very Happy et on en reparle. Crois en mon expérience.

Citation :
La supervision apporte un plus (gestion de
scénarios, détections d'anomalies et report sur un média...), mais on
peut quand même s'en passer : appuyer sur 2 boutons n'est pas non plus
la mer à boire Wink C'est clair que je ne coderai pas de fonction essentielle dans la supervision ; ce sera juste un truc pour se faciliter la vie.

Tout dépend d'où sont placés les boutons... Sage décision de pas prévoir de fonction essentielle dans la supervision...

Citation :
Le projet Domogik permettra de gérer tout ça de
façon très conviviale, bien plus qu'avec un produit comme ETS, qui, là,
pour le coup, s'adresse à des spécialistes (ma femme ne pourra jamais
s'en servir, alors que Domogik, si, y compris pour le paramétrage). Et
Domogik gèrera n'importe quelle techno (le X10 étant une des première
supportées). Quant à la fiabilité, il y a des solutions (un vrai
système, genre linux, un disque statique, du matos de bonne facture...)
; ce n'est pas le soucis.

ETS n'est pas un outil de supervision, mais un outil de configuration. ETS n'a jamais été conçu pour être connecté sur le bus en 24/7 pour gérer des scénarios. Il intègre un débugger et un tracer qui permettent de vérifier l'exécution de certaines fonctions. Domovea, LifeDomus sont des logiciels de supervision.

Pour les PCs durçis, oui ca existe, et ca coute cher. Leur durée de vie dépasse rarement les 10 ans, les pièces détachées compatibles se font rare au delà de 7. Sans compter les nécessaires évolution matérielles/logicielles qui peuvent rapidement mettre à mal un remplacement. J'ai eu un cas, avec des Epia M6000, qui sont passée en version M6000G (Rohs). Et bien une application vidéo développée pour la première n'est plus compatible sur la nouvelle révision de la carte, ce sont pourtant bien les mêmes d'après le fabricant. Dans 10 ans, tu n'auras peut-être plus ni l'envie, ni le temps, ni les compétences (ca se perd) pour procéder à un remplacement. Des normes comme X10 ou KNX assurent aussi une pérennité de l'information et des compétences sur la durée, (ce qui peut leur donner un aspect figé).

Citation :
Globalement, je pense qu'il faut quand même
chercher à utiliser les meilleurs technologies pour un problème donné :
DALI semble mieux foutu pour gérer la lumière que KNX. Vouloir tout
faire avec KNX est certes possible, mais pas le plus rationnel (plus de
câbles, plus cher vu qu'il faut des modules de conversions qui doivent
encore coûter un oeil...).

Personnellement, pour avoir taté du DALI, ca n'apporte pas grand chose par rapport à KNX. La lumière, c'est toujours pareil : on/off/variation. Le 1-10 V est une norme pour la commande d'éclairage gradué. L'avantage est que tu peux remplacer les lampes en gardant la même électronique de contrôle. Je t'accorde que DALI apporte une simplification niveau cablage. Et encore : dans le tertiaire, je veux bien, tu passes d'un faux plafond à l'autre, dans une maison, les faux plafonds sont plus rares !

Citation :
Un autre truc : on parle de chauffage : c'est
uniquement valable pour du chauffage éléctrique. Si tu as une
installation solaire, gérée par une régule spéciale, tu ne peux de
toute façon rien faire ; idem pour la ventilation (y'a que Helios qui
fait une ventilation double flux haute de gamme en KNX, mais bonjour le
prix !).

Je ne connais pas le cas particulier des installations de chauffage solaire. Mais un chauffage central à eau (gaz, fioul, PAC air/eau ou eau/eau) est gérable en KNX. Il existe des électrovannes KNX ! Pour la VMC double flux, je ne m'y connais pas suffisamment pour en parler, mais une VMC standard deux vitesses se pilote grâce à des contacteurs.

Comprend bien que je ne cherche pas à te dégouter à travers mes réponses. Je cherche seuleument à t'aiguiller sur une solution qui sera pérenne pendant une 20aine d'années. KNX, X10, DALI ont des défauts et des qualités. Vouloir les associer risque, à moyen terme, de cumuler les défauts sans pour autant faire ressortir les qualités.

Quant à DomoGik, le projet est un peu jeune, et il existe déjà des projets de superviseur PC plus avancé (linknx ou LifeDomus par exemple). Il existe aussi un protocole domotique libre, xAP.

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeLun 8 Juin 2009 - 7:42

Concernant ETS, ce bien avec lui que tu vas programmer les scénari, en disant aux divers organes de puissance de réagir à telle ou telle adresse, non ? Sinon, je ne vois pas bien comment tu peux le faire...

DALI est une norme aussi, non, tout comme KNX ? En tout cas, c'est pondu par un groupement de constructeurs, donc ce n'est pas tout à fait un protocole propriétaire.

Domogik est écrit en python, bien plus simple à maintenir et déployer que les trucs compilés. Et il s'interfacera directement au travers d'un navigateur, donc vraiment ouvert à n'import quel client (local, sur internet, etc..). Il est basé sur le protocole xPL, qui n'est qu'une simplification de xAP, et en reprend les fondements.

Et concernant son utilisation pas ma femme, je suis confiant : c'est elle qui a *déployé* (et qui gère) le site du collège où elle bosse, en Joomla Wink
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeLun 8 Juin 2009 - 22:40

fma38 a écrit:
Concernant ETS, ce bien avec lui que tu vas programmer les scénari, en disant aux divers organes de puissance de réagir à telle ou telle adresse, non ? Sinon, je ne vois pas bien comment tu peux le faire...

DALI est une norme aussi, non, tout comme KNX ? En tout cas, c'est pondu par un groupement de constructeurs, donc ce n'est pas tout à fait un protocole propriétaire.

Domogik est écrit en python, bien plus simple à maintenir et déployer que les trucs compilés. Et il s'interfacera directement au travers d'un navigateur, donc vraiment ouvert à n'import quel client (local, sur internet, etc..). Il est basé sur le protocole xPL, qui n'est qu'une simplification de xAP, et en reprend les fondements.

Et concernant son utilisation pas ma femme, je suis confiant : c'est elle qui a *déployé* (et qui gère) le site du collège où elle bosse, en Joomla Wink

Oui, ETS permet de créer des scénarios. Mais tu n'as pas besoin de lui pour les modifier. Si par exemple tu crées un scénario de lumière "repas", le scénario existera et son affectation sera fixe. Par contre, KNX permet de modifier son contenu (la valeur des lampes), par un appui long par exemple. Il est également tout a fait possible de générer des scénarios au travers d'un système de supervision, sans ETS. Il s'agit simplement de lire des valeurs de groupe KNX puis de les sauvegarder pour les restituer le moment venu. Mais tu ne couperas pas à une mise en route ETS pour faire tout ça (pour programmer les adresses physiques des participants, modifier certains flags, faire du débug, peaufiner les adresses de groupes...).

Oui DALI est une norme. Je veux juste attirer ton attention sur le fait que DALI ne t'apportera rien, par rapport à KNX, si ce n'est une complication supplémentaire.

Je suis sur que ta femme est très compétente. La mienne l'est aussi d'ailleurs Very Happy . Ça ne les empèche pas de ne pas avoir envie de comprendre pourquoi compliquer des gestes aussi simples qu'allumer la lumière. Bref, le WAF de la domotique est directement proportionnel à la simplicité du système, à son coût, au temps de mise en route et à l'absence de panne. Ce qui milite pour un système mono-technologie.

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeMar 9 Juin 2009 - 9:00

Je ne suis pas d'accord avec ta dernière remarque : système mono-technologie ne veut pas forcément dire simplicité, si ce qu'on lui demande de faire n'est pas sa fonction première.

Je ne dis pas que KNX ne peux pas gérer l'éclairage, mais 1) il faudra beaucoup plus de câbles (vu que c'est moi qui vais le faire, j'y suis sensible) 2) ça coûtera beaucoup plus cher si je veux de la gradation (il faut les ballasts *plus* les CNA KNX ; et vu les prix en KNX...). J'envisage de faire une ceinture de tubes fluos T5 tout autour des pièces, pour créer un éclairage diffu de bonne qualité. Mais il faudra sans doute que je découpe cet éclairage en sous-parties, pour n'éclairer qu'un côté de la pièce, par exemple (particulièreement vrai pour mon futur salon-salle à manger-cuisine, qui sera ssez grand). Et ça, je ne pourrai le faire qu'une fois que j'y vivrai, en fonction de l'organisation définitive des choses. En KNX, il faudrait que je câble *chaque* tube indépendement, et que j'ajoute un CNA KNX à chacun, alors qu'en DALI, je fais le tour de la pièce avec le même câble, et basta !

En fait, plus j'y réfléchis, moins je trouve KNX sioux : le fait de devoir tout ramener au tableau est à mon sens lourdingue, alors qu'il s'agit justement d'un système à intelligence *décentralisée* Shocked Vous allez me dire que ça permet de ne pas miser tout sur le même cheval, et que tout ne tombe pas en panne en même temps. Oui, certes, mais encore une fois, vu les prix, l'installateur que j'ai vu préconise de prendre des modules de sorties 10 voies, car cela revient moins cher. Du coup, c'est 10 sorties qui se mettent en rideau si ça merde. Ça ne va donc pas dans le bon sens...

L'idéal serait plutôt des modules intelligents au niveau des appareils, ce que fait DALI ! Un bout de circuit dans une prise, et basta. Il suffit alors de ceinturer avec la puissance et la commande, et on fait ensuite ce qu'on veut. Ce type de bus est très utilisé dans l'industrie, où on sait très bien que c'est le câblage qui coûte cher, ainsi que les modifications (et je pense que ma maison risque d'évoluer plus vite qu'une installation industrielle Wink)

Pour en revenir à la supervision, tu confirmes donc qu'il faut quand même passer par ETS si je veux changer l'affectation des lampes d'un scénario ? Donc exit l'utilisation par ma femme (déjà que moi je ne le trouve pas très intuitif... Sans compter qu'il faut que je me tape un Windows rien que pour ça Rolling Eyes). Avec Domogik, une bête interface web permettra de grouper les éléments que l'on veut sous tel ou tel scénario. Plus simple, je ne vois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 0:18

Bonsoir,

Vaste échange ! Je comprend mieux ton problème de câblage...

Mono technologie, c'est plus simple dans le sens où tu n'auras qu'une technologie à apprendre et à maintenir. C'est mon expérience qui parle.

Concernant ta ceinture de tubes fluos, mon expérience me dit que tu n'auras que 2 ou 3 zones maximum (au delà, c'est rare). A toi de calculer le coût d'une ceinture avec un ballast DALI par tube ou un ballast 1-10 V + un module KNX avec 3 ou 4 sorties 1-10 V. As-tu déjà des prix en DALI ? Il doit exister aussi des ballasts avec entrée KNX directe.

Ce que tu dis sur les modules 10 sorties est vrai ; mais ce qui coute cher c'est la BCU (Bus Coupling Unit), il n'y en a qu'une par module, ce qui explique le prix réduit pour un 10 sorties... Par contre la fiabilité de KNX est très bonne. J'ai vu des installations EIB avec plus de 15 ans de fonctionnement.

Concernant ETS, voici comment ca marche :

* Les fonctions de base des modules sont liées à des adresses de groupe (exemple : allumer une lampe)
* Les scénarios sont liés à d'autres adresses de groupe
* ETS configure chaque module pour qu'il réponde à l'adresse de groupe scénario
* On peut, après programmation, reprogrammer le contenu d'un scénario (niveau des lumières) mais les modules qui y répondent.

Donc si tu souhaites créer des scénarios de manière différente, il faut utiliser ETS pour programmer les fonctions de base, puis relever les adresses de groupe correspondant à ces fonctions, et utiliser le superviseur pour faire le lien entre les groupes des interrupteurs et les groupes des actuateurs.

Dans tous les cas ETS est indispensable pour la mise en route, car avec ce genre de projets, une mise en route avec une TX100 sera plus compliquée (elle cache une grande partie des et configure automatiquement les liens entre groupes).

Question : quelle sera le cheminement de l'information de ton interrupteur à ton module DALI ?

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
fma38

fma38

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 49
Localisation : Grenoble (38)

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 9:57

Grosvince a écrit:
Mono technologie, c'est plus simple dans le sens où tu n'auras qu'une technologie à apprendre et à maintenir. C'est mon expérience qui parle.
Bon, là, je suis bien d'accord !

Citation :
Concernant ta ceinture de tubes fluos, mon expérience me dit que tu n'auras que 2 ou 3 zones maximum (au delà, c'est rare). A toi de calculer le coût d'une ceinture avec un ballast DALI par tube ou un ballast 1-10 V + un module KNX avec 3 ou 4 sorties 1-10 V. As-tu déjà des prix en DALI ? Il doit exister aussi des ballasts avec entrée KNX directe.
Non, je ne connais pas les prix DALI ; faut que j'aille voir un distributeur en gros d'élec sur ma région... Question au passage, indépendant de DALI : est-il possible de raccorder plus d'un luminaire sur le même ballast électronique (gradable ou non) ? Si je veux effectivement réduire le câblage et le coût, j'ai intérêt à pré-grouper quelques tubes...

Citation :
Ce que tu dis sur les modules 10 sorties est vrai ; mais ce qui coute cher c'est la BCU (Bus Coupling Unit), il n'y en a qu'une par module, ce qui explique le prix réduit pour un 10 sorties... Par contre la fiabilité de KNX est très bonne. J'ai vu des installations EIB avec plus de 15 ans de fonctionnement.
Je n'ai pas trop de craintes sur la fiabilité KNX. Mais quand même, un BCU c'est 2 composants analogique et un bout de micro-contrôleur ; ils se font des margent de 10 000% dessus, pour les facturer ce prix !!! Ou alors, c'est les gens à qui ils payent la 'license'... Dans tous les cas, je persiste à dire que ce genre d'attitude a de quoi flinguer une technologie, aussi performante soit-elle (ce ne serait pas la première ; des gros groupes électroniques se sont déjà planté comme ça ; mais retirer des leçon des erreurs passées semble justement passé de mode...).

Citation :
Concernant ETS, voici comment ca marche :

* Les fonctions de base des modules sont liées à des adresses de groupe (exemple : allumer une lampe)
* Les scénarios sont liés à d'autres adresses de groupe
* ETS configure chaque module pour qu'il réponde à l'adresse de groupe scénario
* On peut, après programmation, reprogrammer le contenu d'un scénario (niveau des lumières) mais les modules qui y répondent.
En gros, les scénarios sont comme des inters, mais virtuels ; ensuite, un inter peut déclencher un scénario, lequel va déclencer plein de choses. J'ai bon ? Mais le principe reste le même : on affecte une adresse de groupe aux inters, scénari et actionneurs, et ensuite on lit tout ça via ETS, ni plus ni moins... Corrige-moi si je me trompe, car c'est encore flou (bien que j'ai lu le petit bouquin édité par l'association KNX, qui n'est pas franchement d'un grand secours !).

Citation :
Donc si tu souhaites créer des scénarios de manière différente, il faut utiliser ETS pour programmer les fonctions de base, puis relever les adresses de groupe correspondant à ces fonctions, et utiliser le superviseur pour faire le lien entre les groupes des interrupteurs et les groupes des actuateurs.
Ok, vu.

Citation :
Question : quelle sera le cheminement de l'information de ton interrupteur à ton module DALI ?
Si j'ai bien compris la question, je pensais mettre des inters DALI, qui piloteront directement les ballasts. C'est pas bon ? Après, cette info peut aussi être relue par la supervision, et déclencher d'autres actions. Inversement, un module de commande KNX dédié à des fonctions scénario, enverra aussi un signal qui sera récupéré par la supervsion, laquelle déclenchera des actions sur le DALI. L'inter KNX pouvant envoyer aussi des actions à certaines sorties KNX de manière directe.

Il y aura de toute façon une balance à faire entre les fonctions scénarios KNX câblées (pré-atablies via ETS), et ce que peut faire la supervision. J'aurais tendance à dire que les choses de base (indispensables) sont à faire directement via ETS, alors que les scénarios peuvent passer par la supervision, où il sera plus facile de faire des modifes.

N'oublions pas non plus que la supervision fera de toute façon des choses bien plus sioux, comme piloter des éléments hi-fi par leur ligne série, histoire d'allumer l'ampli, par exemple, et pré-sélectionner une entrée. Ou relire des infos météo (le module météo KNX est vraiment ridicule, comparé à des stations comme la Davis Vantage Pro2...
Revenir en haut Aller en bas
Grosvince

Grosvince

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 22:00

Citation :
Question au passage, indépendant de DALI :
est-il possible de raccorder plus d'un luminaire sur le même ballast
électronique (gradable ou non) ? Si je veux effectivement réduire le
câblage et le coût, j'ai intérêt à pré-grouper quelques tubes...

Ce genre de ballast existent en traditionnel, je ne vois pas pourquoi ca n'existerait pas en version intelligente.

Citation :
Je n'ai pas trop de craintes sur la fiabilité
KNX. Mais quand même, un BCU c'est 2 composants analogique et un bout
de micro-contrôleur ; ils se font des margent de 10 000% dessus, pour
les facturer ce prix !!! Ou alors, c'est les gens à qui ils payent la
'license'... Dans tous les cas, je persiste à dire que ce genre
d'attitude a de quoi flinguer une technologie, aussi performante
soit-elle (ce ne serait pas la première ; des gros groupes
électroniques se sont déjà planté comme ça ; mais retirer des leçon des
erreurs passées semble justement passé de mode...).

Si tu veux, il y a plus cher que KNX : Crestron, AMX, Lutron, etc, etc. Moi qui utilise pas mal de ce genre de systèmes domotiques, je t'assure que KNX est un vrai bon compromis prix/fiabilité/fonctionnalité. Ce qui coûte cher dans KNX, c'est que les produits sont certifiés par l'organisation. C'est le gage d'interropérabilité entre les 100 constructeurs. C'est aussi le gage que tout se programme avec ETS. Les prix baisseront tôt ou tard quand tout ceci sera rentré dans les moeurs avec le volume.

Citation :
En gros, les scénarios sont comme des inters,
mais virtuels ; ensuite, un inter peut déclencher un scénario, lequel
va déclencer plein de choses. J'ai bon ? Mais le principe reste le même
: on affecte une adresse de groupe aux inters, scénari et actionneurs,
et ensuite on lit tout ça via ETS, ni plus ni moins... Corrige-moi si
je me trompe, car c'est encore flou (bien que j'ai lu le petit bouquin
édité par l'association KNX, qui n'est pas franchement d'un grand
secours !).

La méthode classique pour un scénario c'est effectivement de "lier" par adresse de groupe (binaire) un actionneur et des modules de sortie. Mais les modules de sorties peuvent accepter une valeur numérique dans une adresse de groupe. Et là tu n'as qu'une adresse de groupe dans laquelle tu écris le numéro du scénario (active le scénario n°3). En gros, les adresses de groupes sont des variables partagées par l'ensemble des participants, et à ce titre elles peuvent être typées différemment (binaire, entier, chaine de caractères, etc.). Le mieux dans le cas d'une supervision qui crée les scénarios c'est d'intercepter des écritures dans des adresses de groupe pour les traiter, puis d'aller écrire des valeurs d'éclairage (et pas des valeurs de scénario) dans les actionneurs qui t'intéressent.

Citation :
Si j'ai bien compris la question, je pensais
mettre des inters DALI, qui piloteront directement les ballasts. C'est
pas bon ? Après, cette info peut aussi être relue par la supervision,
et déclencher d'autres actions. Inversement, un module de commande KNX
dédié à des fonctions scénario, enverra aussi un signal qui sera
récupéré par la supervsion, laquelle déclenchera des actions sur le
DALI. L'inter KNX pouvant envoyer aussi des actions à certaines sorties
KNX de manière directe.

Il y aura de toute façon une balance à faire
entre les fonctions scénarios KNX câblées (pré-atablies via ETS), et ce
que peut faire la supervision. J'aurais tendance à dire que les choses
de base (indispensables) sont à faire directement via ETS, alors que
les scénarios peuvent passer par la supervision, où il sera plus facile
de faire des modifes.

Tu as tout compris.

Citation :
N'oublions pas non plus que la supervision fera
de toute façon des choses bien plus sioux, comme piloter des éléments
hi-fi par leur ligne série, histoire d'allumer l'ampli, par exemple, et
pré-sélectionner une entrée. Ou relire des infos météo (le module météo
KNX est vraiment ridicule, comparé à des stations comme la Davis Vantage Pro2...

C'est du Crestron ou de l'AMX qu'il te faut, vraiment. Tous les appareils HiFi (loin s'en faut) n'ont pas de RS232...

A+
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://avbuzz.free.fr
Contenu sponsorisé




KNX vs DALI Empty
MessageSujet: Re: KNX vs DALI   KNX vs DALI Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
KNX vs DALI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passerelle DALI KNX
» KNX vs DALI
» Help: Tristan et Iseult de Dali
» ...combien de mètres carrés de culture avez-vous..?
» Chacun a son désert à traverser...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur Habitat :: La Domotique :: La DOMOTIQUE (Automatisation - Supervision): Besoin, Projets, Solutions-
Sauter vers: