Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domino-minette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 52

MessageSujet: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Jeu 19 Nov 2009 - 19:03

Bon, je reviens avec un nouveau problème de client exigeant.

je travaille sur une grosse installation de machine industrielle dont les éléments sont répartis dans différentes salle, à différents niveaux.
Cet équipement est composé d'une armoire électrique principale, de coffrets secondaires, de chassis metalliques supportants des actionneurs en 400V TRI et d'un magnifique "engin" de 3m*3m*3m tout en inox.
Bref, mon client (surnommé "pénible") me demande de faire le raccordement équipotentiel des masses depuis mon armoire.
Et là, je dis "non". Mes liaisons de terre sont faites correctements entre mon armoire, mes coffrets et mes actionneurs par le biais des câbles et fil de terres.....
En ce qui concerne les "gros" chassis de supportage et le "gros" engin en inox, je suis quasi certaine que je dois le raccorder à la "masse batiment".
Le problème c'est que :
1) J'ai du mal à trouver des documents avec des exemples concrets de mise à la terre d'installations industrielles pour étayer ma position.
2) Je dois avoir un problème de vocabulaire parce que mon client ne comprend pas ce que je lui explique.
3) Suis-je dans le faux?

Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin


Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 10:42

Bonjour,

Un petit synoptique de ton installation aiderait un peu dans les réponses.

La norme dit :


Relier à l'équipotentiel principale (LEP)

  • conducteur principal de protection (à l'aval de l'introduction)
  • conducteur ou borne principale de terre
  • canalisations métalliques (eau, gaz, etc..) à l'intérieur du bâtiment
  • tous les éléments métalliques de la construction
Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
Domino-minette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 52

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 10:59

Je voudrais bien y mettre un syno....mais j'ai l'air d'une poule qui a trouvé un oeuf : les 2 yeux ronds et la bouche ...en cul-de-poule (justement!)
Comment dois-je faire pour mettre un synop et sous quel format (.doc; .pdf, .bmp; etc..)
Merci de ton aide
Revenir en haut Aller en bas
herve
Admin
Admin


Nombre de messages : 4282
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 14:40

Revenir en haut Aller en bas
http://www.electrotechnique-fr.com
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 15:34

Hervé.

Je viens de perdre deux heure de travail.

Mes commentaires viennent de disparaître au moment de l'envoi. je cesse toute collaboration.

salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Domino-minette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 52

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 16:21

Hervé, merci pour le lien
Je vais essayé de bricoler un "petit-schéma-qui-tient-la-route"

Electron libre : je suis désolée pour votre travail.....ne bouder pas trop longtemps quand même : surtout si vous bosser sur mon sujet!
(je sais, je sais, les femmes sont toujours interressées)
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 19:07

Domino-Minette, bonsoir.



Après une grosse colère passagère, voici reconstitué mon texte.



En ce qui concerne la liaison équipotentielle principale (LEP), je ne vais pas revenir sur l’essentiel qui a été dit précédemment par Hervé. Je vais simplement rajouter que dans les milieux industriels, cette LEP doit être réalisée aussi avec tous les éléments conducteurs sortant du bâtiment. Sans oublier d’y inclure tout élément conducteur susceptible de propager à l’intérieur un potentiel dangereux. La sécurité des personnes en dépend.

Je vous renvoie à la partie 5-54 de la Norme NFC 15-100 qui traite en profondeur le sujet et également au guide pratique UTE C 15-106 (sections des conducteurs de protection, des conducteurs de terre et des conducteurs de liaisons équipotentielles).

Pourquoi dans une installation électrique : Réaliser, soit des liaisons équipotentielles principales (LEP) soit des liaisons équipotentielles secondaires (LES) et quel est leur rôle ?

Dans toute installation électrique digne de ce nom, vous devez effectuer une note de calcul relative au dimensionnement des canalisations. Cette note de calcul doit être présentée à l’organisme de contrôle chargé de la vérification de votre installation conformément à l’arrêté du 10/10/2000.

Dans cette étude, une partie importante concerne la protection contre les contacts indirects. En deux mots, je vais résumer ce terme barbare : Il s’agit de s’assurer que pour toute masse reliée à la terre et mise accidentellement sous tension (défaut d’isolement) que la tension dite de contact entre cette masse en défaut et un élément conducteur voisin ne soit pas supérieure à la tension limite de sécurité (courbe en S définie dans la CEI 479-1). Aujourd’hui, il s’agit de s’assurer que temps de coupure du dispositif de protection contre les surintensités est compatible avec la tension du réseau et le régime du neutre de l’installation. (voir le tableau 41a de la NFC 15-100)

Si les conditions relatives à la protection contre les contacts indirects ne sont pas satisfaisantes, il convient alors de prendre des mesures complémentaires. Nous allons en examiner quelques-unes unes :

- Modifier le réglage du magnétique du dispositif de protection ou par exemple remplacer un disjoncteur courbe « C » par un disjoncteur courbe « B ». Remplacer un fusible HPC de type aM (associé à un relais thermique et parfaitement coordonné) par un autre fusible d’un calibre moins élevé. C’est la mauvaise solution car il y a un risque de déclenchement intempestif et par voie de conséquence le dysfonctionnement de l’installation électrique.

- Augmenter la section du conducteur PE (diminution de Rpe)

- Réduire les longueurs des canalisations (diminution de Rpe), ce qui en principe n’est pas possible compte tenu que les équipements sont positionnés définitivement par rapport aux autres éléments de l’installation électrique. A moins de refaire l’étude en ayant au préalable positionné les éléments en fonction du centre de gravité de l’installation.

- Prévoir des liaisons équipotentielles supplémentaires (LES) les sections à prévoir sont parfaitement définies dans le guide pratique UTE C 15-106. La seule contrainte c’est que les agents de maintenance (lorsqu’il s’agit de liaisons équipotentielles supplémentaires entre deux masses ou entre une masse et une armoire soit correctement rétablies après le remplacement d’un équipement) Il faut être extrêmement rigoureux. La sécurité des personnes en dépend.

- Prévoir des DDR. Cette solution n’est pas non plus satisfaisante, elle fait perdre tous les avantages d’un régime de neutre (un schéma TN se trouve transformé en schéma TT). Bien entendu, j’ai supposé que l’installation électrique fonctionne dans un système à masses reliées.

Je vais arrêter là en ce qui concerne les mesures complémentaires pour satisfaire à la protection contre les contacts indirects. Dans tous les cas comme je l’ai dis plus haut, vous devez présenter à l’organisme de contrôle une note calcul en bonne et due forme. Dans le cas contraire pour valider votre installation, le vérificateur mesurera la résistance des conducteurs de protection par rapport à la LEP la plus proche. Si elle n’existe pas au niveau N, elle sera décomptée à partir du niveau N+1 et ainsi de suite. La résistance du conducteur protection ne devra pas excéder la valeur indiquée dans le tableau DC corrigé par le tableau DD. Après tous ces commentaires, j’espère que vous voyez l’importance de ces fameuses liaisons équipotentielles et du conducteur d’équipotentialité. Dans certaines installations et en particulier dans la chimie, il y a nécessité de prévoir un conducteur de protection supplémentaire (28² cuivre nu) et surtout dans les locaux et emplacement classés BE3.



Pour illustrer mes propos, je vous invite à ouvrir le lien ci-dessous. Réponse que j’ai faite à une question à un autre membre du forum.



Bonne lecture de ma prose et sincères salutations. J’ai pris des précautions pour ne pas perdre mon texte.


http://dl.free.fr/lOpdzGSkL
Revenir en haut Aller en bas
electron libre
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 70
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Ven 20 Nov 2009 - 19:53

Domino-Minette

Voici un complément qui doit vous permettre de bien comprendre mes propos précédents.

J'ai oublié collère oblige vous dire que les logiciels de calcul sérieux vous demande de cocher ou pas une case LEP et dans ce cas le résultat peut être différent vous pourrez en juger par vous même.

Merci de vos remarques.

Salutations.

http://dl.free.fr/vuBNzl9Zn
Revenir en haut Aller en bas
Domino-minette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 52

MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Lun 23 Nov 2009 - 16:13

Quelle surprise ce matin en arrivant à mon boulot, de trouver une réponse au combien etayée et professionnelle.
Vu le travail fourni, je ne peux que "potasser" à fond le sujet.
Encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 
LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIAISON EQUIPOTENTIELLE - LIAISON DES MASSES
» Liaison chaude
» Régime TN
» Mise à la terre poutre métalliques
» Mesure compensatoire protection contact indirect en schéma TN et IT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Méthode de câblage - Appareillage-
Sauter vers: