Forum electrotechnique
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moteur à glissement variable - "Alquist"

Aller en bas 
AuteurMessage
a.garcon



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 26
Localisation : Bourg-en-Bresse

MessageSujet: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Jeu 1 Fév 2018 - 14:54

Bonjour à tous,

A peine arrivé et déjà en quête d'informations Laughing

Voilà quelque chose qui m'intrique depuis quelques temps :
Dans mon entreprise nous utilisons beaucoup d'enrouleurs (l'objectif est d'enrouler le produit sur des bobines).
Le principe de fonctionnement est de mettre en traction le produit (à une valeur de consigne) par la bobine ou est conditionné le produit, qui elle même est entraînée par tout un ensemble mécanique (pointe,système roue vis sans fin, boite de vitesse ...) qui elle même est entraînée par un moteur électrique (eh oui ma question n'est pas mécanique ^^).
Aujourd'hui les motorisation qu'on installe dans le cadre de remplacement est le plus souvent de type alternative avec une régulation de couple au niveau du variateur, ou alors continue (pareil au niveau variateur on met une consigne vitesse supérieur que celle atteignable et on impose une limitation de courant qui limite le couple moteur).
Mon interrogation c'est qu'on a encore quelques fois d'assez anciennes motorisation que je n'ai jamais eu l'occasion d'étudier durant mes études.
Le fameux canard à trois pattes !
Ces moteurs sont dit à glissement variable (marque Alquiste dans nos application).
De par son nom je crois comprendre le principe : Le moteur va entraîner aussi vite qu'il pourra, et vu qu'il ne pourra pas atteindre sa vitesse nominal, la conséquence va être que le glissement du moteur va varier selon la vitesse atteinte par celui-ci. Par contre ce que j'en déduit c'est qu'il doit y avoir beaucoup de pertes sur ce type de moteur, et sûrement que ça se traduit par la chauffe de celui-ci.
Mon interrogation là dessus c'est de comprendre qu'est-ce qui change dans la constitution du moteur pour lui permettre "d'encaisser" un glissement dégradé. Est-ce juste des moteurs surdimensionnés pour accepter des températures élevées et conçu pour évacuer fortement les calories ?

Et aussi si certains d'entre vous ont des explications de principes, des formules dédiées ... ça m'intéresserais beaucoup aussi Smile

Merci d'avance pour votre aide et vos explications Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3956
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Jeu 1 Fév 2018 - 17:04

Bonjour

Je n'ai jamais entendu parler des moteurs "alquiste" ........, ni connu d'applications comme celle que tu cites .

Comme tu le dis fort justement, ce fonctionnement induit 2 contraintes lors de leur conception :
- la nécessité de fonctionner à fort glissement en régime permanent, et sans "décrocher" en cax de surcharge,
- le problème d'évacuation des calories .

Pour ce qui est des calories, l'étude doit reposer sur une bonne modélisation du schéma thermique afin de pouvoir évacuer les calories ... et donc des ouies d'aération et une ventilation adaptée.
A noter que ce problème se pose aussi pour les moteurs pilotés à vitesse variable .. à faible vitesse, la ventilation doit être adaptée, et même quelquefois forcée par un ventilation complémentaire indépendante de la rotation du moteur.

Pour ce qui est de la courbe de couple, fonction de la vitesse, il suffit de "travailler" sur la conception de la cage d'écureuil du rotor .....  
Evidemment, un moteur conventionnel, à fort rendement (donc faibles perte) présentera un glissement faible, avec une courbe très marquée qui positionne le glissement maximal (point de décrochage){en totale opposition avec ton application}

Dans ton cas, la courbe devra être très arrondie {très molle} , avec un fort glissement à puissance nominale, et une caractéristique couple élevée et assez plate avant ce point.
Pour y parvenir, il n'y a, de façon simple que deux solutions :
- un rotor avec des encoches "profondes",
- une double cage.
Le but étant d'adapter les deux parties de la cage :
- en profondeur pour les forts glissements (fréquence rotorique élevée),
- en surface pour les faibles glissements (fréquence rotorique faible).

Ce soit donc des moteurs conçus et adaptés au besoin ( qui n'est pas seulement spécifique de ton application).

Je ne connais pas beaucoup de "prose" sur ce sujet, d'autant qu'il s'agit d'un savoir faire du concepteur/fabriquant du moteur en cohérence avec sa technologie de fabrication.

Une recherche rapide pourra peut-être d'avoir l'esprit plus clair ....
Un petit exposé des caractéristiques dans le chapitre 1 de ce  mémoire
Mémoire

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
candela
Energie solaire
Energie solaire


Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 71
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Ven 2 Fév 2018 - 0:29

Bonjour,
Une brève description du moteur Alquist est donnée en page 7 du Cahier technique Schneider n° 207

La particularité des enrouleurs (et des moteurs de broche) est de travailler à puissance constante, le couple étant inversement proportionnel à la vitesse.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3956
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Sam 3 Fév 2018 - 17:59

Bonjour
Comme indiqué, je n'ai jamais "fréquenté" ces moteurs.
Et je ne me souvenais pas que ce cahier technique les mentionnais.
On voit bien en page 7, le tracé (vert) de la courbe de couple qui présente son maximum à vitesse nulle... le dimensionnement des encoches et de la cage a permis ce résultat. Je ne pensais même pas que l'on puisse aller aussi loin dans le positionnement et la forme de cette courbe.

L'idéal serait de trouver la documentation technique d'un tel moteur pour bien en confirmer les paramètres et les résultats d'essais.

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
a.garcon



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 26
Localisation : Bourg-en-Bresse

MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Mer 14 Fév 2018 - 18:24

Bonjour Le loup blanc et candela,

Merci d'avoir partagés vos connaissance avec moi Smile Ça m'éclaire bien !
J'ai recherché un peu de mon côté ce que je pouvais trouver dans nos documentations techniques.

Ici vous trouverez une courbe couple vitesse du constructeur qui rejoint ce que vous disiez plus haut : une courbe arrondie qui est de forme semblable à ce qu'on voyait dans la revue technique.


Et voici une photo du bébé ou on peut voir que la VF est relativement "grosse" pour un moteur de cette dimension là et qui rejoint aussi le fait qu'il faille évacuer les calories produites :


Comme tu le dis Loup le problème de refroidissement se pose aussi lorsqu'on est face à de la variation de vitesse. Sur notre site par principe on installe la quasi totalité de nos moteurs avec VF (car bien souvent il y a de la variation de vitesse et aussi parce qu’on a des contraintes d'environnement "chaud" qui nous oblige à nous diriger vers de la VF pour optimiser la durée de vie de ceux-ci.

Je vais continuer de chercher de mon côté si je trouve quelque chose d'intéressant sur le sujet ;-)

En tout cas merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Le Loup Blanc
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3956
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   Mer 14 Fév 2018 - 20:06

Bonjour

Merci de ce retour ......
Pour information, pourrais-tu nous faire une photo de la plaque constructeur d'un de ces moteurs Alquist ...
Je suis curieux de savoir de savoir comment elle est rédigée ...

Cordialement

_________________
Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moteur à glissement variable - "Alquist"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moteur à glissement variable - "Alquist"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moteur à glissement variable - "Alquist"
» moteur à vitesse variable (SCHRAGE)
» Mise en charge d'un moteur
» Freinage moteur
» Capbreton (Landes): un léger bruit comme celui d'un petit moteur deux-temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electrotechnique-fr :: Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,...) :: Moteur (MAS, MS, MCC,...)-
Sauter vers: